Pas de restrictions au niveau des groupes :
vous pouvez venir incarner qui vous le souhaitez,
qu'importe votre maison ou la pureté de votre sang !

Poudlard à feu & à sang, les Deathwings sont explosifs et bien motivés à aller jusqu'au bout !
Pour en savoir plus, allez donc à Poudlard, où tout semble arriver !

Partagez
 

 I'm here again. Sorry for the long wait (PV Aedan)

Aller en bas 
AuteurMessage
Anonymous
Invité
MessageSujet: I'm here again. Sorry for the long wait (PV Aedan)   I'm here again. Sorry for the long wait (PV Aedan) EmptyDim 18 Nov - 17:56

Dix ans. Dix ans qu’elle n’avait pas remis les pieds dans son pays natal. C’était long dix ans et pourtant terriblement court avec tout ce qu’elle avait vécu. Tout ce qu’elle avait vu aussi. Elle avait muri, un peu. Voyager aussi. Visiter. Elle avait changé durant ces années mais pas complètement. Il reste en elle un part de ce qu’elle avait été. Elle regarde autour d’elle. Les odeurs, les couleurs, les devantures … Presque rien n’avait changé et bizarrement, elle avait vraiment l’impression d’être chez elle. D’être enfin à la maison comme si elle avait eu une très longue journée de travail et qu’elle rentrait enfin dans son appartement, dans son cocon. C’était ce qu’elle ressentait. Comme dirait une chanson anglaise et moldu : « Only hate the road when you’re missing home ». Bien qu’elle n’est jamais haït le voyage, l’Angleterre lui avait vraiment manqué … Enfin, pas tout en Angleterre.

Elle reste debout, les yeux dans le vague, laissant ses souvenirs l’envahir. Les bons comme les souvenirs. Elle se laisse emporter par tout ça. Elle a l’impression qu’elle est enfermée dans une spirale. Elle se laisse entrainer par tout ce qu’elle voit, tout ce qu’elle entend, tout ce qu’elle sent. La bonhomie du Chemin de Traverse lui avait manqué il semblerait. Après tout, elle avait eu de sacré fou-rire ici lorsqu’elle pouvait sortir de Poudlard. Elle réagit enfin lorsqu’une petite main secoue sa manche et elle baisse le regard vers un enfant qui lui dit : « Ca va Maman ? » « Oui Shiloh, c’est juste que ça fait longtemps que je suis plus revenue ici alors ça me fait bizarre.» L’enfant penche la tête avant de hocher de la tête, pas totalement convaincu de la conclusion à laquelle il semble être arrivé. Elle lui sourit tandis que le bébé qu’elle porte contre elle bouge un peu. D’une main, elle caresse la tête du bébé de manière apaisante tandis qu’elle garde la main de Shiloh dans la sienne. « On va voir où on va habiter mon petit ange ? » « Oui !!!! » L’enfant lui offre un sourire où il manque des dents.

Elle sait que le voyage a été long aussi bien pour Juri que pour Shiloh et ce, même s’ils ont été aidé par la magie. Elle sait qu’ils ont besoin de repos, ils sont jeunes. Elle, elle pourrait tenir mais pas eux. C’est pourquoi elle ne traîne pas dans les rues. Elle sait où elle va et n’hésite pas une seule seconde même si elle va au rythme des pas de Shiloh qui semble fasciné par ce qu’il voit. Elle lui promet qu’ils iront visiter le lendemain. Ils arrivent finalement devant l’immeuble où ils vont vivre et ils montent rapidement au troisième étage. Elle ouvre la porte mais rien n’a été ranger. Elle retient son fils et d’un coup de baguette magique elle fait en sorte que la chambre de Shiloh soit ranger afin qu’il puisse se reposer. Elle fait de même avec sa chambre et le berceau de Juri qu’elle dépose dedans. Elle dort déjà comme une princesse. Elle va ensuite s’occuper de Shiloh qui ne tarde pas à s’endormir. Elle termine par le salon et le coin cuisine en essayant d’être la plus discrète possible.

Serena s’installe à la fenêtre où elle respire l’air ambiant. Elle voit le monde qu’il y a malgré l’heure. Elle soupire. Elle a tellement envie de retrouver ses frères. Son impatience se lit sur le moindre trait de son visage. Elle n’a prévenu personne de son retour, elle voulait leur faire une surprise et elle espérait que ce serait réussi et qu’elle n’allait pas être refoulée. Elle était stressée mais en même temps, c’était une grande aventure et elle avait envie d’y croire. Elle est finalement partie se coucher sachant pertinemment que Juri ou Shiloh (voire les deux) allaient la réveiller tôt …

Le lendemain, Serena, Shiloh et Juri sont sorti pour visiter un peu la ville et dans l’après-midi, Serena a dit à Shiloh : « Serais-tu d’accord pour qu’on fasse une petite visite surprise à quelqu’un ? » « C’est qui ? » « Tes oncles, mes frères. » Shiloh lui a offert son plus grand sourire avant qu’il ne hoche de la tête. Serena a regardé l’adresse qu’elle avait inscrite sur un carnet avant de s’y diriger. Devant l’appartement de son frère aîné, elle a hésité un peu avant d’inspirer un grand coup pour ensuite frapper … Sans résultat. Pas de réponse. Elle a tenté une seconde fois un peu plus fort, au cas où mais encore une fois, il n’y a eu aucun bruit. Le voisin de palier est sorti pour lui dire qu’il n’était pas là avant de lui-même partir. Serena à remercier cet homme avant de soupirer. Dommage, ça tombait vraiment à l’eau … Puis, elle s’est dit que, peut-être Aedan serait là lui, à son boulot. Elle s’est donc dirigée vers la MUL où elle à demander où elle pourrait trouver Aedan Lavellan. On lui a indiqué le chemin et elle s’y est dirigé.

Elle sait qu’Aedan est derrière cette porte et bizarrement, c’est bien plus dur de frapper à cette dernière qu’elle ne le pensait. La poussette contre un mur et Shiloh qui reste à côté de cette poussette, elle ne sait pas si elle doit le faire. Shiloh décide pour sa mère et frappe doucement à la porte avant de se cacher derrière la poussette. Elle le regarde et soupire. Son fils à plus de cran qu’elle … Elle finit par frapper un peu plus fort que son fils et elle se recule d’un pas. Elle entend des pas et hésite à fuir mais elle résiste à cette tentation. Elle se demande comment il va réagir. Elle se demande comment elle va réagir surtout. La porte s’ouvre et son regard se fixe sur la personne derrière. Leurs yeux se rencontrent. Aedan à changer mais ses yeux … ce sont les mêmes qu’avant et elle n’a pas le moindre doute concernant son identité. Elle reste un instant silencieuse, la gorge un peu serrer même si physiquement rien ne laisse présagée tout ce qu’elle ressent … Le nœud dans son estomac et sa gorge se dénoue et le respiration qu’elle ignorait retenir passe le barrage de ses lèvres : « Bonjour Aedan, ça fait tellement longtemps. Tu me reconnais ? » Comment ça c’est nul ? C’est malheureusement le mieux qu’elle puisse faire, elle ne savait pas par où commencer ni vraiment quoi dire alors elle a fait au plus simple …
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 323
Date de naissance : 10/10/1986
MessageSujet: Re: I'm here again. Sorry for the long wait (PV Aedan)   I'm here again. Sorry for the long wait (PV Aedan) EmptyMer 2 Jan - 18:46

Être le concierge de la MUL impliquait pas mal de responsabilités pour Aedan. Même s’il n’avait aucunes pouvoirs, il devait faire son boulot bien et vite. Il s’était d’ailleurs toujours plus ou moins demandé pourquoi on l’avait engagé ici. Il savait très bien que le directeur de la MUL pensait que les gens comme lui, les cracmols, méritaient bel et bien aussi d’avoir un métier qu’ils aiment et où ils sont plus ou moins respectés, mais quand même : ce serait bien plus rapide d’avoir quelqu’un avec une baguette pour s’occuper de l’école. Il n’était pas le premier cracmol à avoir un métier avec des responsabilités mais il ne comprenait toujours pas bien. Mais il n’allait pas s’en plaindre. Bien au contraire, il ne souhaitait pas être le mec ingrat qui passe son temps à se plaindre parce qu’il ne comprend pas ce qui lui arrive même quand c’est positif. Il se refusait se passer pour une victime, surtout devant les gens qu’il aimait et admirait.

Alors il faisait son boulot et se taisait. Et franchement, il n’avait pas vraiment à se plaindre, bien au contraire. La plupart des professeurs et des élèves le traitaient plus que bien et les quelques cas isolés étaient souvent réglés très vite. D’ailleurs, ces derniers temps, il ne pouvait vraiment pas se plaindre. Un sourire plus qu’heureux étira ses lèvres alors qu’il pensait à Alexander. Cela ne faisait que quelques semaines qu’ils étaient ensemble et pourtant, jamais Aedan n’avait été aussi heureux. Même si cette attaque à Poudlard le secouait encore quand il y pensait, n’oubliant pas les mots durs et violents de ces personnes. Mais il était heureux. Amoureux. Et surtout, il n’était plus seul. Il adorait son frère aîné mais parfois, il était quelque peu étouffant. Même si pour rien au monde il ne le quitterait, surtout pas maintenant qu’ils s’étaient retrouvés.

Quand il s’était réveillé ce matin, c’était à cause d’un professeur qui était venu sonner chez lui à six heures du matin parce qu’un problème était survenu. Dans un sens, il n’allait pas tarder à se lever, vu qu’il prenait à six heures trente, mais le réveil avait tout de même été rude, il devait bien l’avouer. Apparemment, un robinet avait été mal fermé pendant la nuit et une salle avait été quelque peu inondée. Pour l’aider, le professeur resta avec lui, s’occupant de vider toute l’eau, sachant très bien que cela prendrait des heures à Aedan de le faire à la main. Il le laissa ensuite, et Aedan s’était mis au travail, rangeant et changeant les meubles et objets cassés ou déplacés. Il n’y en avait pas beaucoup, merci la magie. Si seulement lui, il en avait… Un soupir le quitta. Ce n’était pas le moment de penser encore à ça. Il n’en avait pas, n’en aurait jamais et devrait se faire à cette idée. Certes, il avait rencontré des gens qui pensaient que le contraire était possible mais lui, il n’y croyait pas vraiment… C’était idéaliste, voire utopique.

Cela lui avait pris la matinée et ensuite, il était retourné chez lui. Il avait mangé, puis s’était recouché une heure. Il avait eu le temps de faire le ménage demandé et rien n’était arrivé. Bref, il pouvait se reposer un peu. Alors il en profita pour se poser sur son canapé, un bon chocolat chaud à ses côtés, un livre et ses lunettes de lecture perchées sur son nez. Il était en pleine lecture, presque à la moitié de son livre, quand on toqua à sa porte. Soupirant, il reposa son bouquin, prêt à devoir retourner au boulot. Traînant des pieds, il ouvrit doucement la porte, sa bouche s’ouvrant automatiquement pour saluer la personne derrière. Mais en voyant qui s’y trouvait, il ne réussit à rien dire, mais sa bouche resta ouverte. Sa voix. Dès que la femme devant lui commença à parler, il ne put qu’être certain. Les larmes lui montèrent soudainement aux yeux et il engouffra sa jeune sœur dans ses bras. Serena. Cela faisait tellement longtemps qu’il ne s’était pas vu. Dix ans, au moins. Ils se parlaient certes par lettres, communiquant de temps à autre, mais là…

« Serena. Tu m’as tellement manqué. » Après de longues secondes, il la relâcha enfin. « Qu’est-ce que tu fais là ? Enfin, pas que je sois pas content hein ! » Mais elle était toujours si loin. Il ne lui en avait jamais voulu, d’ailleurs. Comment aurait-il pu ? Avec leurs parents, rester dans le coin, c’était pas le rêve. Même Aedan était resté des années dans le monde moldu alors qu’il aurait pu revenir. Son regard tomba alors sur la poussette aux côtés de sa sœur et son regard croisa celui d’un enfant qui se cachait derrière. « Et qui est ce petit ange ? » demanda-t-il. Il était pris par ses sentiments, plus qu’heureux de la revoir. « Ah, mais je suis bête. Entrez donc, il fait pas super chaud dehors, en plus. » finit-il alors en les invitant. Sa sœur était là. Il ne réalisait toujours pas. C’était comme un rêve devenu réalité. Les bonnes choses continuaient d’arriver dans sa vie : son frère aîné qui venait le chercher, Alexander et maintenant, Serena. Peut-être n’était-elle pas de retour pour toujours, il n’en savait trop rien. Il ne savait plus. Il était perdu. Sa sœur était là, chez lui, dans ses bras. Il n’était plus seul.

_________________

« Even when I close my eyes, I can still see you. »

(c) Myuu.BANG!
I'm here again. Sorry for the long wait (PV Aedan) 1560456718-cooltext327377039325337I'm here again. Sorry for the long wait (PV Aedan) 1561089981-cooltext328124644552849
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://magichappensonlyonce.forumactif.com/t335-aedan-lavellan-b
 
I'm here again. Sorry for the long wait (PV Aedan)
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Un combat long....très long !!
» Quand la vie est un long fleuve tranquille.... (Libre)
» Repos après un long voyage
» L'homme au long nez ou Uldry D. Kenneth.
» Aux portes de la capitale, le long de la Seine

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Magic Happens Only Once ::  :: Anciens Rps-
Sauter vers: