Si vous souhaitez encore poster dans l'event des antidotes, vous pouvez jusqu'à août !
Pour en savoir plus, allez donc faire un tour dans les flashbacks !
Pas de restrictions au niveau des groupes :
vous pouvez venir incarner qui vous le souhaitez,
qu'importe votre maison ou la pureté de votre sang !

Nouvel event très important pour la suite !
Pour en savoir plus, allez donc à Poudlard, où tout semble arriver !
Nouveau recensement en cours pour juin/juillet !
Pour en savoir plus, allez donc ici pour ne pas être supprimé !

Partagez
 

 In the middle of the night [blaiden]

Aller en bas 
AuteurMessage
Messages : 162
Date de naissance : 26/07/1992
MessageSujet: In the middle of the night [blaiden]   In the middle of the night [blaiden] EmptyJeu 16 Mai - 19:10




In the middle of the night
Aiden & Blanche



☾☾  Il n'était pas très à l'aise avec ce qu'il s'apprêtait à faire: il n'avait jamais!s eu l'âme d'un vilain garçon, n'ait même jamais songé à enfreindre une loi quelle qu'elle soit. Pourtant, malgré les clés qu'il avait en main, il avait la sensation d'entrer par effraction, de violer l'intimité de la propriétaire des lieux. Maudite soit cette idée qui lui était passé par la tête ! Maudite soit Nyx d'être bien trop timbrée pour pas l'avoir empêcher de faire ce qu'il s'apprêtait à faire. Arrivé sur les lieux grâce aux indications de la sorcière rousse, Aiden fut pris d'une vague de remords suivit de près par une incompréhension grandissante. Les indications de Nyx menait à une place vide. Un terrain vague laissé à l'abandon. Comment avait-elle pu ? Comment avait-elle osé se payer sa tête ainsi ? Il aurait très bien supporter qu'elle ne l'aide pas ! Et puis, il n'était pas du genre baraqué ... A la manière dont elle avait failli lui arracher la main avec les dents, elle n'aurait eu aucun mal à le mettre dehors, vampire ou pas. Alors pourquoi ? Pourquoi lui avoir promis de l'aider ? Pourquoi lui avoir confier le double de clé de Blanche si c'était pour l'envoyer dans un No Man's Land urbain ? P'têtre qu'il s'était trompé ? Avait-il tourné trop tôt ? Fourrant la main dans sa poche, il en tira le papier sur lequel Nyx avait noté l'adresse de son amie: bien qu'il soit sur de l'endroit où il se trouvait, il ne comprenait pas pourquoi il ne trouvait pas la maison de celle qu'il cherchait depuis des mois. En relevant les yeux, il manqua un battement de coeur. Face à lui, une baisse venait d'apparaitre sur le terrain vague. Pestant, Aiden se souvint d'un détail d'importance: Blanche était une sorcière. Il soupira tout en se rapprochant de la porte, espérant que cette dernière ne se mettrait pas à lui faire la conversation comme il avait pu le voir dans Alice au Pays des Merveilles. Par chance, il n'en fut rien: le son de la serrure s'ouvrant lui assura que la jeune femme ne se trouvait pas chez elle, de même que l'obscurité régnant dans la pièce lorsqu'il poussa légèrement la porte. Loin d'avoir envie de l'alerter dès son retour, il referma la porte à clé, tâtonnant pour trouver, dans l'obscurité, un endroit où s'installer. Sa sensation de malaise ne s'était pas dissipée mais il devait se rendre à l'évidence: c'était sa seule manière d'approcher Blanche. Depuis qu'il avait été transformé, il errait telle une âme en peine, harcelé par les assaut d'Ombrella, désespérément incapable de retrouver celle qui, jusque là, était sa petite amie. S'asseyant là où il le pouvait, il se donnait l'impression d'être dans un mauvais film, une de ces comédies américaines clichées. Cependant, il n'avait pas d'autre choix. Alors que les minutes s'écoulaient, il songeait à ce qui l'avait amené jusque là, à attendre dans le noir, le retour de son ex. Que n'aurait-il donné pour retrouver sa vie d'avant, la routine de ses journées à la Royal Academy of Music cumulé à sa double vie de chanteur de bar. Il lui semblait que sa rencontre avec Blanche remontait à des années, appartenant à la vie d'un autre tant ce soir lui paraissait éloigné. Sa vie avait été totalement chamboulé par l'arrivée de la sorcière dans sa vie car même s'il ignorait sa véritable nature à l'époque, le monde magique s'était imposé à lui de la manière la plus douloureuse qui soit. Transformé en créature de la nuit, découvrant que sa petite amie était une sorcière, abandonné au bras d'une créatrice délurée et obligé de finir par entrer en douce dans l'appartement de son ex-copine. Un bruit finit par le tirer de ses pensées sans pour autant que le son rythmé de battement de coeur ne se fasse entendre. « Hum hum » toussota-t-il pour se faire connaitre, espérant ne pas finir en saucisse en surprenant ainsi la jeune femme.

CODAGE PAR AMATIS

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 593
Date de naissance : 24/04/1994
Maison : Elle a appartenu à la maison Gryffondor malgré le fait que le Choixpeau Magique aie hésité avec Serpentard.
MessageSujet: Re: In the middle of the night [blaiden]   In the middle of the night [blaiden] EmptyJeu 16 Mai - 20:51

In the middle of the night
Blaiden
Ses talons claquant sur la surface goudronnée du sol de Londres, Blanche rentrait chez elle. Soupirant, la sorcière se fit le film de sa journée. Journée pénible. Elle avait passé les dernières heures chez son éditeur qui attendait des miracles.
Vous pensez peut-être qu'elle exagère? Mais il lui donnait des dates limites pénibles à respecter. Bientôt, il lui demandera un livre de 200 pages en moins d'une journée! Mais bon, c'était flatteur aussi...Cela veut dire qu'il reconnaissait ses talents avec une plume.

Renforçant sa prise sur son sac où se trouvaient ses derniers manuscrits, Blanche eu un soupir heureux en constatant qu'elle arrivait à sa rue. Bientôt, son chez elle fut en vue.
Oui, oui. Un terrain vague!
Mais ne vous y trompez pas. L'avez-vous oublié? Qu'elle était une sorcière... Sortant une trousseau de clé et en saisissant une, Blanche observa une porte se matérialiser devant elle ainsi que le reste de la demeure. Une maison londonienne tout ce qui avait de plus banale! A l'exception, bien sur, qu'elle était magique et ne se révélait qu'à peu de personnes.


Blanche engouffra son trousseau dans la serrure et l'ouvrit avant d'entrer dans la maison. Soupirant, elle enclencha la lumière, posa son sac sur le meuble de l'entrée pour en sortir les manuscrits...Et tandis qu'elle enlevait sa veste « Hum hum » Au quart de tour, elle dégaina sa baguette en se tournant pour menacer l'intrus. D'ailleurs, comment était-il entré? Elle avait oublié une sécurité? Ses questions moururent dans son esprit quand elle reconnut la personne. Aiden?! Baissant sa baguette, elle bredouilla quelque chose comme: Mais qu'est-ce que tu fiches ici? Et comment?
code by exordium.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://magichappensonlyonce.forumactif.com/t239-blanche-nemesis-
Messages : 162
Date de naissance : 26/07/1992
MessageSujet: Re: In the middle of the night [blaiden]   In the middle of the night [blaiden] EmptyLun 20 Mai - 12:05




In the middle of the night
Aiden & Blanche



☾☾  Il n'en fallait pas plus pour que la sorcière ne dégaine sa baguette: un geste qui ne l'étonna guère bien qu'à ses yeux lui apparaissait plutôt l'image d'un bâton de bois pointé sur sa poitrine. Voilà bien longtemps qu'il ne l'avait pas vu et pourtant, elle n'avait en rien changé. Il se serait cru le lendemain de leur rencontre dans ce bar ... Depuis combien de temps ne l'avait-il pas vu ? Cela lui semblait faire des années: leur dernière rencontre remontait à peu après sa transformation quand, dans un semi-coma de sa nouvelle vie, il semblait pris dans une ivresse irrépressible de tout savoir. Les raisons poussant une femme à le mordre en pleine rue, les symptômes qui découlaient de cette mauvaise rencontre depuis. De choses plus ou moins censées et raisonnables - il s'était imaginé avoir attrapé la rage ou une autre forme de maladie rare ou disparue - il s'était vu admettre l'existence d'un monde nouveau, au delà de tout ce qu'il pouvait imaginer. Et de là ... Blanche avait bouleversé son univers de milles et une façon et il comptait bien ne pas la laisser s'en tirer ainsi, ne pas la laisser avoir la primauté de cet air outrée qu'elle arborait en découvrant un intrus dans son appartement. Lui, c'était le monde magique qui s'était intrusivement imposé dans son existence ! Leurs regards devaient être semblables, emplis de colère, de déception et de ce qu'il restait d'un amour avorté trop vite. Car il ne pouvait le nier, la voir faisait toujours son effet. Elle lui paraissait aussi belle qu'au premier jour, si ce n'était plus. Loin d'avoir idéalisé ses traits, Aiden retrouvait la familiarité de ce visage qui l'avait tant hanté dans sa solitude vampirique. « Nyx. » se contenta-t-il de répondre, prononçant le prénom de l'une des meilleures amies de la sorcière comme s'il s'agissait d'une évidence. Pour sur, ce n'aurait pas été de la part de l'autre amie qu'il aurait obtenu de l'aide. Mais Nyx était un peu moins dangereuse et certainement plus ouverte à la discussion que Lou. Une discussion fort intéressante puisqu'il y avait apprit des éléments qui remettait en question ce qu'il pensait savoir d Blanche. Craignant qu'elle ne l'ait abandonné en raison de sa vampirique nature, il découvrait qu'elle était, en réalité, bien plus offusqué d'avoir été, elle aussi, victime d'une créature suceuse de sang qui semblait ne pas lui être inconnue. « Ça suffit Blanche. Je crois qu'il est temps qu'on parle. » Il ne supportait plus de voir leur dernier au revoir en boucle ans son esprit. Et surtout, il détestait l'idée qu'elle se cache derrière sa colère pour ne pas lui faire face.

CODAGE PAR AMATIS

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 593
Date de naissance : 24/04/1994
Maison : Elle a appartenu à la maison Gryffondor malgré le fait que le Choixpeau Magique aie hésité avec Serpentard.
MessageSujet: Re: In the middle of the night [blaiden]   In the middle of the night [blaiden] EmptyLun 20 Mai - 14:42

In the middle of the night
Blaiden
Surpassant un semblant de malaise à cause de l'entremêlement d'émotions dans son esprit, Blanche baissa définitivement sa baguette. Diverses sortes de sentiments lui vrillaient le crâne. La colère. La nostalgie. La culpabilité - une part d'elle s'acharnait à lui dire que si elle n'avait pas poursuivi d'histoire avec le moldu, il n'aurait jamais été transformé. Surtout contre son grès. C'est ainsi qu'elle se retrouva à bafouiller - chose qui ne lui arrivait presque jamais puisque les personnes en étant capables se comptaient sur les doigts des mains (pas besoin de vous dire de qui il s'agit - pour demander ce qu'il fichait dans sa maison.  « Nyx. » QUOI?!  S'exclama-t'elle en finissant d'enlever sa veste et de la tendre au porte-manteau enchanté qui vint prendre le vêtement. Plus besoin de cacher sa véritable nature. Seul avantage, présentement, à cette situation! Blancha se pinça l'arrête du nez en disant Bordel, Nyx! De quoi je me mêle?! Elle soupira en tentant de se calmer En même temps, ça ne m'étonne pas. Blanche se tourna vers Aiden. Comment tu l'as trouvée? Elle vit entre ici et la MUL tout en bossant pour l'hôpital des sorciers. Autant dire que, même en tant que Sang-Mêlée, elle est dure à trouver... D'ailleurs Nyx aura bientôt le droit à une visite surprise de sa bonne vieille copine qui lui apprendra à pas donner le double de la baraque de sa copine à un ex de celle-ci! Cette fois, elle allait l'entendre!
Même si elle savait qu'elle n'en voudra pas trop longtemps à son amie, la rouquine n'en faisant qu'à sa tête de toute façon!


« Ça suffit Blanche. Je crois qu'il est temps qu'on parle. » En général, quand on commençait une conversation par ce genre de réflexion, c'est que ça allait chauffer. Elle entra dans le salon et alla s'asseoir dans son fauteuil. T'as ouvert ma meilleure bouteille. Dit-elle en faisant référence au vin sur la table-basse. Et de quoi veux-tu qu'on parle? De mes excuses à te faire éventuellement? De ne pas t'avoir dit que j'étais une sorcière? Elle prit une pause avant de poursuivre. Si c'est ça, je n'avais pas le choix. Un sans-pouvoir doit rester dans l'ignorance. Seul le mariage, en temps normal, peut mettre un moldu dans la confidence. Pour te citer un exemple, la mère de Nyx en est une.   Les verres étant servis, elle en prit un. Je serais revenue tu sais...Si Ombrella ne m'avait pas fait ça. ...Sur ta demande. Voulut-elle terminer. Mais les mots ne sortirent pas... Cela faisait encore trop mal. Ses doigts se serrèrent contre le verre. Elle était encore convaincue que c'était Aiden qui avait demandé à la vampire de la transformer.
code by exordium.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://magichappensonlyonce.forumactif.com/t239-blanche-nemesis-
Messages : 162
Date de naissance : 26/07/1992
MessageSujet: Re: In the middle of the night [blaiden]   In the middle of the night [blaiden] EmptyMar 21 Mai - 16:38




In the middle of the night
Aiden & Blanche



☾☾ La colère de la jeune femme était compréhensible: cela ne devait en rien être agréable de trouver son ex au beau milieu de son salon sans même l'y avoir invité. Encore moins de comprendre qu'il n'était pas totalement entré par effraction. Et certainement pas de découvrir qu'une de ses meilleures amies étaient dans le coup. Un instant, il eut de la peine pour Nyx qui aurait sans doute à subir les foudres de la sorcière après son départ. Blanche pouvait être effrayante, il pouvait en attester. Cependant, le souvenir des dents de la rousse dans sa pauvre main innocente réveilla son désir de vengeance: Blanche ne la tuerait pas, et ce serait un joli moyen de lui rendre la monnaie de sa pièce. Toutefois, il s'assurerait dans quelques jours qu'aucun corps de rouquine loufoque n'ait été retrouvé dans la Tamise. « Disons que j'ai eu beaucoup de temps pour réfléchir et trouver un moyen d'entrer dans le monde magique ... » soupira-t-il en songeant combien sa vie avait été bouleversé par l'arrivée de sa nature vampirique. Comme un décalage horaire, il ne pouvait qu'observer sa vie passée continuer son cours sans lui, incapable de sortir en plein jour, condamné à l'obscurité ou au port de capuche de survêtements que son école n'appréciait guère. La nuit, il restait auprès d'Ombrella, l'introduisant au sein de la société des vampires, apprenant les règles régissant cette espèce qu'il découvrait. Il songea alors à l'attente devant le bâtiment de Nyx et ajouta. « Et j'ai beaucoup de patience aussi ... » Puisqu'il était voué à vivre bien plus longtemps que son existence humaine ne le lui aurait permis, il se sentait moins pressé par le temps. Son enveloppe ne vieillirait pas avant des décennies et il se retrouverait dans ce corps, avec ce visage juvénile pendant bien des années.

Il peina à garder un air impassible tandis que d'un signe de tête elle désignait la bouteille, trouvée dans sa cuisine alors qu'à un moment de son attente, il avait farfouillé à la recherche d'un truc à boire. « Ma patience à ses limites, j'avoue. Tu revenais pas, je m'ennuyais et ça faisait longtemps. » dit-il en haussant les épaules, ayant tout de même eut la délicatesse de sortir un second verre pour lorsqu'elle rentrerait. Le monologue de la sorcière ne parvint pas à l'émouvoir: depuis le temps, il s'était fait une raison. A force d chercher à comprendre, il s'était rendu à l'évidence du désastre que cet univers secret encourait si jamais il se vouait dévoiler au grand jour. L'histoire était pleine de ces évènements tragiques qui témoignait de ce que le commun des mortels faisaient à ceux qui ne leur ressemblaient pas. Et avec la chasse aux sorcières et l'inquisition, il n'était guère étonnant que le monde magique demeure dans l'ombre. Passant une main dans ses boucles blondes, Aiden expliqua « Je t'avoue qu'apprendre qu'il existait un monde magique avec des sorciers, des vampires et tout le saint frusquin, ça a été difficile à avaler. Sans mauvais jeu de mot. » Tentative de détendre l'atmosphère ou retour à sa personnalité initiale, toujours était-il qu'il retrouva son sérieux. D'un signe de main, il ponctua ses mots suivants. « Mais passons. Ça aurait pu ne pas être un soucis si tu t'étais pas barrée en me laissant avec tout ça du jour au lendemain. » Le ton était plein de reproche, de la douleur que cela avait été de la voir partir sans savoir quand elle reviendrait et de comprendre, après plusieurs jours et semaines, qu'elle n'en avait pas eu l'intention. Laissé seul avec ses questions et son coeur brisé, il n'y avait eut qu'Ombrella pour le guider, lui apprendre les rudiments de ce qu'il devait savoir pour survivre désormais. Ombrella qui entra bien assez tôt dans la conversation, désignée par Blanche comme la cause de son absence. « Ouais ... Nyx m'a parlé de ça. Je t'avoue que je suis assez ... Dubitatif. Au début je voulais pas croire qu'elle puisse s'être intéressé de la sorte à deux personnes qui n'avaient a priori rien à voir. Je comprends toujours pas ce qu'elle fait dans l'histoire mais je suis certain que tu vas pouvoir éclairer ma lanterne. » La conversation avec la rouquine l'avait laissé totalement désemparé: il avait une confiance aveugle en sa créatrice. Même s'il la trouvait tyrannique, elle avait créée un lien indéfectible entre eux et imaginer qu'elle soit responsable d'une attaque sur Blanche lui paraissait inconcevable. Au delà, elle s'était présentée comme la seule capable de le comprendre, la seule capable de l'aimer comme il était. Des dires qu'il avait crut lorsqu'il avait compris que sa petite amie ne reviendrait pas. Et pourtant ... « Toujours est-il que je me suis dis que ta grande copine Nyx ne s'amuserait pas à fabriquer du sang artificiel dans sa chambre pour le fun ou pour mes beaux yeux. Donc ... Difficile de croire qu'elle se payait pas tête sur le reste. » Expliqua-t-il, confiant finalement pourquoi, aujourd'hui, il se trouvait chez elle. « C'est pour ça que je suis venu. T'as vraiment été changé en ... ? 'Fin je sais pas, vous les sorciers vous êtes pas immunisé contre ce genre de chose ? » De toute évidence, le vampire n'était pas le moustique du sorcier. Il redoutait désormais que les choses soient différentes pour Blanche. Sa nature magique changeait-elle les conséquences de la morsure d'Ombrella ? Au delà de ses questions immédiates, Aiden ne parvenait cependant pas à comprendre pourquoi, après tout ça, elle n'était pas revenue: s'ils étaient à présent semblable, il n'y avait plus rien à cacher.

CODAGE PAR AMATIS

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 593
Date de naissance : 24/04/1994
Maison : Elle a appartenu à la maison Gryffondor malgré le fait que le Choixpeau Magique aie hésité avec Serpentard.
MessageSujet: Re: In the middle of the night [blaiden]   In the middle of the night [blaiden] EmptyJeu 13 Juin - 16:06

In the middle of the night
Blaiden
Blanche avait failli se taper le Jump scare du siècle en surprenant son ex petit-ami dans son salon. Apprendre, en prime, que c'était la rouquine qui lui avait prêté le double des clés pour qu'Aiden puisse s'introduire chez elle. « Disons que j'ai eu beaucoup de temps pour réfléchir et trouver un moyen d'entrer dans le monde magique ... » Échappa des lèvres du blond. « Et j'ai beaucoup de patience aussi ... » Tu as donc trouvé, à part Nyx, des personnes pour t'aider à t'intégrer? Ombrella et sa clique, certainement! Un mouvement de tête attira l'attention de Blanche sur sa table basse et elle soupira. Bordel, sa meilleure bouteille! « Ma patience à ses limites, j'avoue. Tu revenais pas, je m'ennuyais et ça faisait longtemps. » Je te fais toujours autant d'effet? Dit-elle d'humeur taquine en se dirigeant vers le buffet où elle rangeait ses verres et en prit un à vin. La bouteille étant ouverte, autant en profiter!

« Je t'avoue qu'apprendre qu'il existait un monde magique avec des sorciers, des vampires et tout le saint frusquin, ça a été difficile à avaler. Sans mauvais jeu de mot. » Blanche pouffa avant de dire: Je ne pouvais rien dire. Recevoir un blâme et figurer sur liste noire au Ministère de la Magie parce que j'ai dit à mon petit ami moldu que le monde de la magie existait? Non merci. j'aime avoir la paix et ce n'est pas en ayant les envoyés du gouvernement sorcier au train que ça arriverait.   Avec tout le respect et l'amitié qu'elle avait pour Lou, certains Aurors faisaient preuves d'un zèle à toutes épreuves.
« Mais passons. Ça aurait pu ne pas être un soucis si tu t'étais pas barrée en me laissant avec tout ça du jour au lendemain. » Et voilà, on y était. Buvant une gorgée de vin, elle fit passer son malaise. Il était clair qu'elle n'avait pas réagi de la meilleure des façons. Son copain moldu s'était fait attaqué par un vampire et avait subi la métamorphose. Perdu, il s'était précipité chez elle qui apprenant ce qui s'était passé et ce qui en avait découlé...Avait dit vouloir prendre une pause. MAIS QUELLE CONNE!!! Elle soupira et dit, dans une tentative vaine de se justifier bien qu'elle n'y croyait pas elle-même: Je suis désolée. J'ai paniqué. Je voulais pas que tu apprennes que j'étais une sorcière de cette façon, j'aurais du rester.... Mais Était-ce une réelle raison d'envoyer la furie blonde l'attaquer? « Ouais ... Nyx m'a parlé de ça. Je t'avoue que je suis assez ... Dubitatif. Au début je voulais pas croire qu'elle puisse s'être intéressé de la sorte à deux personnes qui n'avaient a priori rien à voir. Je comprends toujours pas ce qu'elle fait dans l'histoire mais je suis certain que tu vas pouvoir éclairer ma lanterne. »   Hein?! Pardon?!... Restant silencieuse, Blanche laissa Aiden poursuivre. « Toujours est-il que je me suis dis que ta grande copine Nyx ne s'amuserait pas à fabriquer du sang artificiel dans sa chambre pour le fun ou pour mes beaux yeux. Donc ... Difficile de croire qu'elle se payait pas tête sur le reste. » ça t'as si surpris que ça de savoir que Nyx était une sorcière, aussi? Alors autant continuer dans le choc! Je suppose que t'as deviné pour Lou. Mais ma sœur, le petit frère de Nyx ainsi que Charly et Antares sont aussi de ce de monde.
Était-ce si surprenant? Dans de rare cas, les sorciers fréquentaient rarement les moldus. Aiden avait été une exception. Au moins tu sais pourquoi je ne t'invitais jamais chez moi ou dans les lieux que je fréquente d'habitude...

« C'est pour ça que je suis venu. T'as vraiment été changé en ... ? 'Fin je sais pas, vous les sorciers vous êtes pas immunisé contre ce genre de chose ? » Blanche le regarda et dit, d'une voix quasiment amère: T'es pas au courant. Détachant le foulard qu'elle avait oublié d'enlever, elle révéla - sur son cou - les traces de canines qui avaient fait d'elle une créature de la nuit. Ta folle furie blonde m'a sautée dessus une nuit alors que j'avais fini boulot. Elle a planté ses dents dans mon cou et m'a laissée pour morte! En me disant que c'était toi qui, pris d'un désir de vengeance, le lui avait demandé. Alors oui, c'est bien Ombrella qui m'a transformée et, hormis nos pouvoirs, les sorciers ne sont pas si différents des moldus.
code by exordium.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://magichappensonlyonce.forumactif.com/t239-blanche-nemesis-
Messages : 162
Date de naissance : 26/07/1992
MessageSujet: Re: In the middle of the night [blaiden]   In the middle of the night [blaiden] EmptyMer 3 Juil - 14:32




In the middle of the night
Aiden & Blanche



☾☾ La question de Blanche le désarçonna: qu'avait-il fait sinon des rencontres ces dernières semaines, ces derniers mois ? Sa vie de reclus du monde non magique lui avait imposé un univers dont il ne savait rien mais qui s'avérait bien plus vaste qu'il ne l'aurait cru. Il avait eut son lot de bonnes et de moins bonnes rencontres mais, quand il y songeait, il n'y avait pas eut que Nyx pour lui venir en aide. « C'est compliqué ... » laissa-t-il en suspend tout en se remémorant la manière dont la rousse l'avait mordu avant de lui apporter son aide. Altruisme sincère ou juste envie qu'il déguerpisse de son appartement, il ignorait la raison pour laquelle Nyx avait cédé à sa demande. Mais il avait rencontré d'autres créatures, comme lui, d'autre vampires qui n'étaient nu Ombrella, ni une de ses soeurs. D'autres vampires qui songeaient aux humains, sorciers ou non, avec bien plus de respect que sa créatrice. Ombrella n'était que blessure vivante et s'il ignorait bien des choses sur son passé, il savait qu'elle ne vivait que dans l'espoir de l'asservité finale des humains. Etonnement, l'envie d'aborder ce sujet ne le tentait guère, aussi se contenta-t-il d'ajouter. « Mais disons que suffisamment de personne veille sur le bien-être des vivants pour m'empêcher de commettre l'irréparable en attaquant quelqu'un. » Ce groupe de jeunes lycéennes avaient failli devenir ses victimes lorsque, tiraillé par la faim et incapable de se nourrir seul, il avait manqué de les attaquer au détour d'une ruelle sombre. Chance était que soit intervenu l'un des siens. Pour leurs saluts comme pour le sien. Arriverait-il à se tenir devant elle sinon ? Parviendrait-il a se regarder en face s'il avait commis l'irréparable en s'attaquant à d'autres humains ? Il n'eut qu'un sourire pour la question de la jeune femme, conservant pour lui une réponse qui lui semblait évidente. Lui courerait-il toujours après si cela n"était pas le cas ?

Le monologue de Blanche lui tira un regard vers le ciel et, agacé, il s'entendit répondre. « Secret défense ouais ... J'ai cru comprendre. » Il en avait marre d'entendre combien il avait été dans la naïveté et l'ignorance tout ce temps et ne savait pas comment gérer ce qu'il ne parvenait à déterminer venant d'elle. Le sentiment de trahison qu'il avait ressentit en découvrant sa nature véritable se voyait contrebalancé par l'évidence même du choc de savoir qu'il existait un monde magique. Comment aurait-il pu lui en vouloir de lui cacher cela ? D'autant plus s'il s'agissait de lois de son monde à elle. Qui était-il pour être mis dans le secret, à cette époque ? Et pourtant, cela lui faisait toujours mal, quand il y songeait. Sur quoi d'autre avait-elle gardé le silence ? Qu'est-ce qui était sincère dans cette relation ? Haussant les épaules, Aiden se contenta de justifier son faux agacement par une question qui le taraudait. « J'me demande juste comment les parents de Nyx ont gérer le fait de découvrir tout ça via leur fille. » Car il imaginait mal des gens censés laisser partir leur enfant de tout juste onze ans pour une école dont ils ne savaient rien ! Certains des siens devaient être dans la confidence, cela était évident ... Combien de temps aurait-il fallut pour qu'elle le lui avoue ? Le lui aurait-elle juste avouer un jour ?  Finalement, il s'agaça de sa propre colère: lui aussi avait longtemps cacher qu'il n'était pas un simple musicien de rue. L'ampleur de la cachotterie était, certes, moindres, mais il ne pouvait lui reprocher d'avoir voulu préserver cet univers auquel il était étranger. Dans sa vague de gène, il hocha la tête, tentant de se montrer compréhensif alors qu'elle exposait les raisons de sa soudaine prise de distances avec lui, après sa transformation. « ... Ouais ... J'imagine que ça devait être chelou de ton côté aussi. Bonjour le monde, je suis une sorcière et mon trop-humain petit copain est devenue une sangsue avec une intarissable soif de sang. » L'ironie était devenue une amie bien étrange. Lui qui, autrefois, se préparait à devenir un nouveau génie de la musique classique, arborant un masque d'impassibilité face à ses concurrent et ne conservant sa joie de vivre que pour ses concerts nocturnes secrets semblait être devenu soudainement le prince du cynisme et de l'humour noir. Un nouveau haussement d'épaule accompagna ses mots. « J'crois que n'importe qui aurait craqué sur le coup. »

Il secoua la tête alors qu'elle révélait ouvertement la nature sorcière de Nyx, une nature dont il n'avait douté après avoir cherché à la retrouver dans tout Londres et avant de la débusquer à l'université magique. « Ouais .. C'est ce que j'ai cru comprendre une fois qu'elle a cessé de tenter de m'arracher la main ... Je crois qu'aujourd'hui, y a plus rien qui pourrait m'étonner. Je croirais même au dragon, au troll et aux sirènes si tu me disais que cela existait ... » Si les vampires existaient, pourquoi pas le reste ? Et s'il ne ressemblait nullement aux interprétations vampiriques des films pour adolescentes, il redoutait de savoir à quoi ressemblait une créature des mers ou une bestioles cracheuse de feu. Pourquoi n'y avait-il pas d'école pour les personnes "accidentée" du monde magique comme lui ? C'était bien gentil d'élever les petits sorciers et les petites sorcières, mais on pensait trop peu aux victimes de vampires de plus de vingt ans qui débarquait ainsi. Il fut distrait de ses pensées par l'histoire que lui conta Blanche. Une histoire qu'il coïncidait avec ce que Nyx lui avait plus ou moins déjà apprit mais qui le laissait toujours sans voix. Comment aurait-il pu imaginer une seconde que sa créatrice se montrerait aussi tordue ? Une part de lui refusait toujours de croire à cela mais le pire fut d'entendre que cela venait soit disant de sa propre personne. « Hein ?! » lacha-t-il entre incompréhension et horreur. Comment aurait-il pu désirer pareille chose ? Les souvenirs de sa transformation étaient encore profondément ancré dans sa personne mais les marques de Blanche, semblable aux siennes, témoignait de la véracité de ses paroles. Avait-elle sincèrement cru qu'il avait quelque chose à voir avec l'horreur qui lui était arrivé ? « Moi ? Comment j'aurais pu vouloir ça ... J'espérais toujours que tu reviendrais. » confia-t-il dans un cri venant du coeur alors que même lui revenait les souvenirs de cette période où, se laissant entrainer par Ombrella, il mordait des humains consentant et se voyait devenir l'amant de sa créatrice, de déséspoir d'avoir été abandonné par la sorcière. L'espoir était ce qui mettait Ombrellla dans une rage folle mais jamais il n'aurait pensé qu'elle pourrait s'en prendre à Blanche. « Ombrella est quelque peu ... Etrange mais je ne l'imaginais pas en avoir après toi. Elle a toujours mis un point d'honneur à montrer que j'étais ... Laissé pour compte dans le monde non magique et non désiré dans le tien. » Les chuchotements de la blonde revenait en mémoire alors qu'il se souvenait de sa tristesse à l'idée que jamais Blanche ne lui revienne, trop dégoutée par ce qu'il était devenu. Ombrella le persuadait que nul humain ou sorcier ne l'accepterait, que sa seule famille était celle des vampires. « Je ne souhaiterais "ça" à personne. Alors à toi encore moins. » finit-il par dire alors qu'il retrouvait un semblant de cohérence dans ses pensées et de présence dans la pièce. L'envie de s'approcher d'elle était presque aussi forte que la soif qu'il ressentait à cet instant. L'envie de savoir qu'elle n'était pas le fruit de son imagination, comme il s'y était maintes fois laissé prendre, mais belle et bien là.

CODAGE PAR AMATIS

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 593
Date de naissance : 24/04/1994
Maison : Elle a appartenu à la maison Gryffondor malgré le fait que le Choixpeau Magique aie hésité avec Serpentard.
MessageSujet: Re: In the middle of the night [blaiden]   In the middle of the night [blaiden] EmptyMer 3 Juil - 18:29

In the middle of the night
Blaiden
« C'est compliqué ... » C'était compliqué pour tout le monde! Pour Aiden, tout d'abord! Il ne fallait pas le nier. A la base, il était moldu, musicien de son état, vivotant entre sa position d'étudiant à la prestigieuse école de musique de Londres et celui, un peu plus "relax", de guitariste dans les bars branchés de la jeunesse dorée de la capitale anglaise... Et, tout à coup, il s'était retrouvé - et pas d'une manière douce - dans ce monde qu'était celui des sorciers. Tout ce qu'il croyait être des contes pour enfants ou adultes fantaisistes existait bel et bien!
Blanche, de son côté, avait découvert son petit ami blessé et changé. Alors, avec du recul, la sorcière se disait que ça avait été légitime d'être choquée mais... Pourquoi avait-elle abandonné celui avec qui elle avait passé des moments aussi tendres que passionnés? « Mais disons que suffisamment de personne veille sur le bien-être des vivants pour m'empêcher de commettre l'irréparable en attaquant quelqu'un. » J'ai traversé ça moi aussi. Au début, elle avait eu peur de ce qu'on dirait si sa nature vampirique était découverte. Puis, tout avait été révélé. Par accident. Blanche sourit en y repassant. Nyx ouvrant en grand le frigo pour y déposer elle ne-savait-plus-trop-quoi.

Evidemment, elle avait du tout raconter. Blanche fut néanmoins blessée du regard suspicieux de Lou mais le soutient qui suivit puis celui de toute la bande est parvenu à tout lui faire oublié.


« Secret défense ouais ... J'ai cru comprendre. » ses doigts se serrèrent contre son verre. Évites le sarcasme, s'il-te-plait! Aiden n'était pas sensé le savoir. Le monde magique doit rester secret à tout prix. Sauf de quelques "élus", qu'ils soient sorciers ou moldus. A l'époque, Blanche - bien qu'attachée à Aiden, plus qu'elle ne l'aurait cru - ne pouvait pas lui dire. Il fallait certaines conditions et le musicien ne les remplissait pas...Pas encore.
Il lui en voulait de lui avoir caché ça. C'était compréhensible. Être une sorcière constituait une base importante de sa personne. Et la femme qu'il aimait et avec qui il entretenait une relation ne lui avait rien dit. Blanche décela de la tristesse dans son regard tandis qu'elle buvait son verre. Encouragée par l'alcool, Blanche dit: Je ne t'ai pas menti. Si tu penses que je n'étais pas attachée à toi, retires-toi cette idée de la tête tout de suite! Elle marqua une pause et dit: Ce qu'on a partagé ensemble...C'était bel et bien réel. J'ai aimé ces moments.
Mais quelqu'un est venu tout nous retirer. Comme ça. Sans prévenir.

« J'me demande juste comment les parents de Nyx ont gérer le fait de découvrir tout ça via leur fille. » Le père de Nyx est un sorcier. Sa mère était au courant bien avant la naissance de sa fille bien qu'elle soit moldue. Le mariage est une des conditions pour qu'un moldu soit au courant. Elle continua: Demandes plutôt à Charly. C'est un Né-Moldu. Poursuivant, Blanche, consciente qu'elle parlait "chinois" pour Aiden: ça veut dire qu'il est né de deux non-sorciers. Donc ses parents ignoraient la nature de leur fils avant que ses dons ne se déclarent. Une autre condition! Donc, par le mariage ou parce qu'on avait donné naissance à un sorcier. Voilà telles étaient les conditions pour qu'un moldu soit au courant pour leur monde. On pouvait maintenant rajouter "transformation surprise en vampire...Ou en Lycantrophe!"

« ... Ouais ... J'imagine que ça devait être chelou de ton côté aussi. Bonjour le monde, je suis une sorcière et mon trop-humain petit copain est devenue une sangsue avec une intarissable soif de sang. » Manquant de s'étouffer avec sa gorgée, Blanche éclata de rire. Ouais, je crois que mon cerveau a vrillé dans un truc du genre.  « J'crois que n'importe qui aurait craqué sur le coup. » Il lui cherchait des excuses maintenant?! Elle l'avait abandonné, point barre! Dans le pire moment en plus!

« Ouais .. C'est ce que j'ai cru comprendre une fois qu'elle a cessé de tenter de m'arracher la main ... Je crois qu'aujourd'hui, y a plus rien qui pourrait m'étonner. Je croirais même au dragon, au troll et aux sirènes si tu me disais que cela existait ... »
Se resservant un verre bien rempli, Blanche observa Aiden du coin de l'oeil avec un regard l'air de dire "bien, maintenant qu'on en parle..." Ils existent. Je sais qu'il y a des dragons en Ecosse. Ils sont surveillés par certains clans de sorciers. Il y a des trolls dans la forêt à côté de l'école où j'ai fait mes études avant l'université. Et y'a des sirènes dans le lac à côté de la dite-école, encore une fois! Elle conclu Ce n'est pas une blague. Tu voulais la vérité sur mon monde, et bien voilà! Bien qu'un peu de retenue pour un profane n'aurait pas été du luxe, lui souffla sa petite voix intérieure.

MERDE HEIN!!

Surprise, elle lui raconta la nuit où l'autre frappadingue lui avait sauté dessus. « Hein ?! » Elle plissa des yeux tandis qu'il continuait. « Moi ? Comment j'aurais pu vouloir ça ... J'espérais toujours que tu reviendrais. » Une chaleur, partant de son cœur se répandit dans son être. Il l'attendait. L'entendre le dire à voix haute réchauffa ses joues. Elle espérait que le vin lui donnerait une excuse. . « Ombrella est quelque peu ... Etrange mais je ne l'imaginais pas en avoir après toi. Elle a toujours mis un point d'honneur à montrer que j'étais ... Laissé pour compte dans le monde non magique et non désiré dans le tien. » Il continua: « Je ne souhaiterais "ça" à personne. Alors à toi encore moins. » Blanche garda le silence quelques secondes angoissantes avant de dire: Elle nous a manipulés. Tout les deux. Déposant son verre sur la table basse, elle tendit la main vers Aiden pour l'inviter à ses côtés. Je suis désolée. Pour sa défense, elle était dans le cu...Coaltar quand Ombrella l'a attaquée. Mais, présentement, elle avait envie de tout sauf de penser à cette espèce de yandere.
code by exordium.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://magichappensonlyonce.forumactif.com/t239-blanche-nemesis-
Messages : 162
Date de naissance : 26/07/1992
MessageSujet: Re: In the middle of the night [blaiden]   In the middle of the night [blaiden] EmptyMer 3 Juil - 22:50




In the middle of the night
Aiden & Blanche



☾☾ « Personne ne devrait avoir à traverser ça seul ... » s'entendit-il lui dire alors qu'elle confessait avoir connu le même trouble de son passage de mortel à suceuse de sang invétérée. Sans que cela ne soit un reproche direct à son absence, il témoignait de sa solitude face à une faim le tiraillant nuit et jour, des changements corporels offrant des capacités sensitives inattendues et surtout la terreur inspirée par ce changement brutal d'état. S'il n'y avait pas eut quelques uns pour s'intéresser à son cas, peut être aurait-il relancer une chasse aux sorcières en attaquant quelqu'un ou aurait finit déshydraté dans une rue de Londres, oublié de tous. Il ne se sentait pas capable d'annoncer cela à qui que ce soit, encore moins à Soren qui ne semblait guère enchanté cependant, de sa disparition soudaine des radars. Si son parrain le retrouvait, nul doute qu'il passerait un sale quart d'heure et, vampire ou non, cela lui inspirait une terreur plus grande encore. Mais le mal était fait et seule Ombrella avait été présente pour le guider sur la voie de sa nouvelle vie. Une main secourable des plus controversée quand on savait qu'elle était responsable du dit état mais Aiden préférait voir cela comme une tentative de se dédouaner, de se racheter pour avoir détruit sa vie. « Je ... Je ne sais plus quoi penser Blanche. » avoua-t-il, déboussolé par tout ce qui se révélait à lui à cette heure. Combien de fois avait-il songé à ce moment ? Et pourtant ... Cela faisait bien trop d'information pour son pauvre cerveau épuisé. En devenant un vampire, il avait perdu sa vie, sa passion, sa copine et le peu de famille qui lui restait. La colère ou le sarcasme se mêlaient toujours à ses évocations du monde magique qui, loin de l'émerveiller, dans le premier temps, avait été plutôt cruel. « Ça nous a dépassé tous les deux je pense ... Tu ne savais pas quoi faire et bien moi ... Je ne sais plus quoi croire. Je refuse d'imaginer que tout ce qu'on a vécut n'a été qu'une farce. Mais je ne sais plus quoi croire. » Sur ces mots il se laissa tomber sur le canapé, passant une main nerveuse dans ses boucles blondes. Son regard quitta Blanche pour se perdre dans le vide de ses pensées. La sorcière avait été un coup de foudre et leur histoire, bien que courte, avait été d'une intensité rare. Aiden était un artiste: il vivait tout avec passion, mais son amour pour Blanche avait été au delà de tout ce qu'il avait pu imaginer lorsque son regard avait croisé celui de la jolie brune dans ce bar, le premier soir. « Regarde nous ... » chuchota-t-il, la voix emplie de toutes ces émotions qu'il ne pouvait plus contenir. « Des créatures de la nuit incapable de se parler ... » Comment, maintenant qu'ils avaient l'éternité pour eux, ne pouvaient-ils plus se regarder en face ? Il percevait, dans les yeux de son ancienne compagne, une rancoeur sourde qu'il ne parvenait à comprendre. Un miroir de la propre colère qu'il ressentait à l'idée d'avoir perdu tout ce à quoi il tenait lors de cette nuit fatidique. « Peut être avons nous désormais trop de temps devant nous ... » acheva-t-il, relevant les yeux vers celle qui posséderait à jamais son coeur. Trop de temps pour s'expliquer, trop de temps pour se pardonner mutuellement.

Il eut un rictus semi amusé lorsqu'elle avoua qu'il existait les créatures précédemment mentionné mais n'argumenta pas plus. Elle avait saisit ce que lui même ne parvenait à mettre en mot. La dualité qui existait dans son coeur entre l'amour qu'il avait pour elle et la rancoeur, exacerbée par les bons soins d'Ombrella, qu'il ressentait à l'idée qu'elle l'avait abandonné à son sort tout en lui ayant dissimulé tout ce temps, une vérité qu'il ignorait. Il comprenait ce qui poussait le monde magique à se dissimuler et, en d'autres heures, il aurait saluer la loyauté que Blanche avait à l'égard de son peuple, de ses camarades sorciers. Mais les mois sans se voir, les semaines à ressasser ce qui lui était arrivé étouffait le semblant de compréhensivité qu'il pouvait avoir. Seul demeurait leurs griefs respectifs, leurs justifications mutuelle et le choc d'imaginer Ombrella comme seule responsables de leurs malheurs. Le dernier rempart de sa raison céda alors que sa tête retrouvait l'étau rassurant de ses mains. Pourquoi Ombrella avait-elle fait cela ? Pourquoi transformer Blanche alors qu'elle avait tant cherché à la lui faire oublier ? Pourquoi les cibler eux deux alors qu'elle était d'une rare puissance au sein de sa propre communauté ? C'était à n'y rien comprendre. Et cela était trop pour les nerfs du jeune vampire qui semblait sur le point de craquer. Se rouvrant, ses yeux clairs se fixèrent d'abord sur le sol avant de remonter lentement vers l'objet de tous ses désirs. Les mots qu'elle eut le terrassèrent autant qu'ils le rassurèrent. Etrange mélange que celui qui consistait à lui faire prendre conscience de l'ampleur du désastre causé par sa créatrice tout en assurant qu'elle ne semblait guère lui en vouloir, à lui, personnellement. Ses orbes bleutées accrochèrent la main tendue qu'il saisit après une seconde d'hésitation. Son contact le grisa quelque peu mais ce fut sans qu'il ne puis rien contrôler qu'il se laissa submerger et la colla à lui. Bouée de sauvetage dans son monde chaotique, il lui semblait retrouver un semblant de stabilité à la sentir ainsi contre lui.

CODAGE PAR AMATIS

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 593
Date de naissance : 24/04/1994
Maison : Elle a appartenu à la maison Gryffondor malgré le fait que le Choixpeau Magique aie hésité avec Serpentard.
MessageSujet: Re: In the middle of the night [blaiden]   In the middle of the night [blaiden] EmptyJeu 4 Juil - 11:02

In the middle of the night
Blaiden
Un éclat de douleur passa dans les yeux de Blanche quand elle réalisa l'hésitation d'Aiden à accepter sa main tendue.
Mais elle savait que c'était méritée. Elle l'avait abandonnée aux mains de cette vampire possessive et l'avait crue quand Ombrella disait que c'était son "fils" qui avait demandé sa transformation.

Pourtant, quelques secondes plus tard, elle se retrouva, serrée, dans les bras de son ancien amant. Instinctivement, Blanche respira cette odeur si particulière mélangeant le parfum et l'odeur corporelle d'Aiden. Déjà, de base, elle l'adorait... Mais, maintenant, avec ses sens de vampire, cette senteur s'était retrouvée comme décuplée. Elle enfuit son visage et son nez dans le cou du jeune homme, pile là où se trouvait la carotide. Rajoutant au parfum, elle sentait le sang pulser à ce niveau, en rythme avec les battements du cœur.
Ainsi, Blanche pouvait sentir les émotions d'Aiden sans avoir à utiliser ses dons de légilimancie. Il était angoissé, il avait peur. Peur de ce monde dont il ne savait rien. Mais aussi rassuré du fait de la savoir là, avec lui. Intérieurement, Blanche se jura que plus jamais elle ne laisserait Aiden seul.

Elle n'était pas la seule à avoir eu peur de la transformation. Aiden aussi. Même plus qu'elle. Blanche connaissait déjà le monde des sorciers. Elle était une Sang-Pure! Cet univers, elle le connaissait depuis qu'elle était née puisqu'elle y vivait. Les uniques fois où elle le quittait, c'était d'abord pour aller voir les Williams puis quand elle rejoignait Aiden dans ce bar où ils s'étaient croisés pour la première fois. Blanche sourit en se souvenant de cette rencontre. Elle avait eu besoin d'une pause dans la préparation d'un devoir pour le compte de l'université...Mais elle était seule. Ses amis étaient retournés chez eux tandis qu'elle profitait du vide de la résidence universitaire pour avancer dans ses devoirs. Puis, au bord du Burn-Out, Blanche avait pris la sage décision de prendre sa soirée pour aller boire un coup et quel bon moyen de se vider son esprit de sorcière qu'en allant dans le monde moldu. Elle était entrée dans le premier bar qui lui avait semblé sympathique.

La meilleure décision de sa vie. Blanche buvait tranquillement son martini quand elle avait entendu Aiden chanter, accompagné par sa guitare accoustique, et, dès lors, la sorcière s'était retrouvée incapable de se sortir ce moldu de la tête...Et, plus tard, du cœur. Elle s'était laissée séduire et, puis, pour marquer le coup en jugeant que leur histoire était du sérieux, Blanche l'avait présentée la bande. Globalement, leurs réactions avaient été d'être heureux pour eux.




restant immobile dans les bras du jeune homme, elle repensa à leur conversation. « Personne ne devrait avoir à traverser ça seul ... » Hein? Elle savait ce que c'était. Parce que, bien avant d'avoir le soutien inébranlable de ses amis et de sa sœur, Blanche avait tenté de tout affronter seule. Puis arrivèrent Lou et Nyx et leurs caractères ensoleillés... Blanche avait réalisé que non... Sa transformation n'était pas une épreuve qu'elle devait assumée seule. Qu'elle ne pouvait pas. La folie risquait de la gagner. Qui sait ce qui se serait passé dans l'esprit de la Nouvelle-Née demie-vampire si ses amis n'avaient pas décidé de l'aider et à la soutenir? Blanche préférait ne pas y penser parce que, quelque soit le scénario, on n'aurait rien su en tirer de bon. Blanche savait qu'Aiden faisait référence à la Soif. Cette envie irrépressible de sang qui les prenait aux tripes. Le liquide devenait semblable à une drogue dure pour eux... La peur de faire une connerie. Blanche s'était enfermée chez elle plusieurs jours après une de ses premières sorties avec la tentation de ne plus réitérer l'expérience pour vivre en recluse. Pourquoi? Le souvenir de cet enfant, au parc, glissant et se blessant. Dû sa faible consommation d'hémoglobine, l'odeur de celle du gamin s'était propulsée jusqu'à son cerveau. Blanche n'avait eu besoin de savoir que ses yeux avaient virés au rouge. Elle le sentait. Elle s'était enfuie, courant comme une folle jusqu'à chez elle pour s'enfermer et boire une poche de sang qu'elle avait volé elle ne savait plus où.
Si elle avait eu des menottes, Blanche se serait elle-même cadenassée à son lit pour être sure de ne faire de mal à personne. Puis, quelques jours plus tard, ses amies étaient là et avaient tout découvert. Passé le choc des révélations, elles l'avaient soutenue puis Antares, Charly, Erèbe et Rosie s'étaient rajoutés.

Qu'est-ce qu'avait eu Aiden à part Ombrella, celle-là même responsable de la perte de son ancienne vie. A y réfléchir, le jeune homme avait bien plus perdu qu'elle. Il avait une situation, des études...Mais ces dernières se trouvant dans la partie Non-Maj de ce monde, il y avait renoncé. De force. Perdu, il s'était raccroché à la seule personne qui ne l'avait jamais laissé tomber. Ombrella, malgré ce qu'elle avait fait. « Je ... Je ne sais plus quoi penser Blanche. » C'est ma faute. Avait-elle répondu, sans réfléchir mais en y pensant sérieusement. Je n'aurais jamais du te laisser seul. Sans soutien. Et surtout pas avec elle et sa clique. Douloureusement, Blanche avait rajouté: Rien que d'imaginer à ce qu'elle a pu te faire, ça me rend malade. Malade d'envie de meurtre. Blanche voulait faire regretté à Ombrella de s'être immiscée comme ça dans leurs vies. Si elle n'avait pas été là, si elle n'était pas arrivée avec la puissance d'un typhon, ils auraient vécu tranquillement leur histoire.

« Ça nous a dépassé tous les deux je pense ... Tu ne savais pas quoi faire et bien moi ... Je ne sais plus quoi croire. Je refuse d'imaginer que tout ce qu'on a vécut n'a été qu'une farce. Mais je ne sais plus quoi croire. » Ces mots firent plus de mal à Blanche qu'on ne pourrait l'imaginer. Elle qui s'était jurée de ne jamais pleurer pour un homme. Poussée par les élans de son âme, Blanche cria: CE N’ÉTAIT PAS UNE FARCE! avant de poursuivre: Je t'ai cachée que moi, ma sœur et mes amis étions des sorciers, tu l'as appris d'une manière affreuse, ok, et je suis désolée! Mais je peux te jurer que je ne t'ai jamais menti au sujet de notre relation! MERDE BORDEL! Tu crois vraiment que c'est mon genre de fréquenter quelqu'un avec ce niveau d'intimité sans avoir un minimum de respect et d'affection?! C'est comme ça que tu me vois maintenant que tu sais à propos de ma vraie nature? Le fait qu'il aie l'air de croire qu'elle ne l'avait jamais aimé parce qu'elle était une sorcière était douloureux. Que croyait-il? Qu'elle était cette parodie de sorcière des œuvres littéraires et cinématiques du monde des Moldus? Des femmes calculatrices prêtes à tout pour avoir ce qu'elles voulaient quittes à tout détruire sur leurs passages? Mais quel crétin! C'est pas comme ça que je voulais que tu l'apprennes. Parce que oui, elle avait Aiden dans la peau. Peu d'hommes lui avaient fait cet effet et elle s'était fait le doux rêve de finir sa vie à ses côtés. « Regarde nous ... Des créatures de la nuit incapable de se parler ... » Putain, oui, c'était risible! La "puissance" que leur offrait leur nouvelle situation ne réglait en rien leurs problématiques, bien au contraire quand on pensait à ce qui se serait passé si Ombrella n'avait pas agressé Aiden ce soir-là. « Peut être avons nous désormais trop de temps devant nous ... » Ravalant sa salive pour calmer le désordre dans son être, Blanche dit: Alors... Bordel, sa voix! Pas le moment de flancher! ça t'intéresse de passer ce "temps" avec moi?
code by exordium.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://magichappensonlyonce.forumactif.com/t239-blanche-nemesis-
Messages : 162
Date de naissance : 26/07/1992
MessageSujet: Re: In the middle of the night [blaiden]   In the middle of the night [blaiden] EmptyMar 9 Juil - 23:45




In the middle of the night
Aiden & Blanche



☾☾ Blanche contre lui, Aiden songea à leur histoire avec le peu de recul dont il se sentait capable: elle avait tout d'un conte, une de ces romances tristes qui inspirent des romans et des balades. A l'image d'un Roméo et Juliette ou, moins classique mais plus "pop culture", Duncan et  Jenny de Vieilles-Pierres, il avait la sensation que leur amour s'inscrivait dans la longue liste des idylles déçues, contrariées, avortées prématurément. Ils auraient pu être heureux ensemble sans l'intervention vampirique d'Ombrella: il s'était souvent imaginer ce que serait devenu sa vie s'il n'avait croiser la route de la vampiresse italienne. Il s'imaginait volontiers avoir pu entrer dans un grand orchestre londonien ou travailler avec de grand studio de cinéma et devenir le prochain Hans Zimmer. Il avait sans soucis songer à la place que Blanche aurait occuper dans ses rêves, et avec les dernières révélations, peut être aurait-il finit par apprendre l'existence du monde magique un jour ou l'autre. Mais de manière plus douce. Moins cruelle et sanguinaire. Pourtant, alors que sa main caressait la chevelure de la sorcière, Aiden ne regrette aucunement les souffrances des dernières semaines. Il avait failli se faire atomiser par des sorciers, arracher la main par la furie qui servait d'amie à Blanche mais il l'avait retrouvé et, à cette heure, c'était tout ce qui comptait. Avec elle, il se sentait prêt à affronter le monde sorcier, à rebâtir sa vie volée, anéantie par la possessivité et l'avarice d'Ombrella.

Se détachant d'elle, il garda une main sur la joue tant aimée, recherchant dans son regard, les vestiges de la fille qu'il avait connu dans ce bar. Nul doute qu'elle était toujours là. Sorcière ou non, vampiresse ou non, Blanche demeurait sa Blanche. La seule et unique. Alors, prit d'une pulsion incontrôlable, il plaqua ses lèvres sur celle de la jeune fille. Cela faisait des mois qu'ils n'avaient partager pareil instant et pourtant, il retrouvait la familiarité de sa présence, de son odeur. S'il ne pouvait guère parler de chaleur - après tout, ils étaient censés être tous deux morts - au moins avait il la sensation de son corps contre le sien, rappelant les étreintes enjouées et romantique sur les bords de la Tamise. Il n'y avait guère de mot à mettre sur les réponses qu'elle attendait, guère de phrase pour exprimer l'inexplicable. Ils étaient là. Ils s'étaient retrouvés. Lorsqu'il s'éloigna à nouveau, redoutant l'éventuelle gifle qu'elle aurait été en droit de lui mettre, il les sentit. Les pupille écarlates. Et quand son regard se posa de nouveau sur elle, il dévoila l'intégralité de sa nouvelle nature: une peau plus pâle que la mort mais un regard encore plus sanglant que le liquide carmin s'écoulant dans les veines des vivants. 

CODAGE PAR AMATIS

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: In the middle of the night [blaiden]   In the middle of the night [blaiden] Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
In the middle of the night [blaiden]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Perfect night ♪
» Snow Night [F, Clan de Glace]
» Moon Night ~~
» [RS] Fright Night [DVDRiP]
» Friday Night Smackdown - 27 Avril 2012 (Résultats)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Magic Happens Only Once ::  :: Habitations-
Sauter vers: