Si vous souhaitez encore poster dans l'event des antidotes, vous pouvez jusqu'à août !
Pour en savoir plus, allez donc faire un tour dans les flashbacks !
Pas de restrictions au niveau des groupes :
vous pouvez venir incarner qui vous le souhaitez,
qu'importe votre maison ou la pureté de votre sang !

Nouvel event très important pour la suite !
Pour en savoir plus, allez donc à Poudlard, où tout semble arriver !
Nouveau recensement en cours pour juin/juillet !
Pour en savoir plus, allez donc ici pour ne pas être supprimé !

Partagez
 

 Protéger l'amie ou ne jamais provoquer le dragon

Aller en bas 
AuteurMessage
Messages : 301
Date de naissance : 30/12/1998
Maison : Serdaigle
MessageSujet: Protéger l'amie ou ne jamais provoquer le dragon   Protéger l'amie ou ne jamais provoquer le dragon EmptySam 20 Avr - 12:47

Protéger l'amie, ou ne jamais provoquer un dragonGru… Je n’aimais pas mon travail de serveuse… Mais vraiment pas alors ! Je détestais ça même. Mais, il fallait bien payer son loyer et ses études. D’habitude Léni était avec moi, mais là, on avait eu besoin de moi en urgence… Et j’avais dit oui… Parce que pas le choix, il fallait de l’argent pour vivre. Je soupirais un peu en baillant tout ce que je savais et en passant une main dans mes cheveux. La soirée avait été longue et j’avais pris beaucoup sur moi. Je n’aimais pas le social, ça me faisait stresser et je ne savais jamais comment réagir. Il était vraiment tard… J’aurais aimé rejoindre Aven, mais il était trop tard, et je voulais qu’il se repose au maximum. J’avais envie de me glisser dans ses bras et dormir contre lui… J’eus un grand sourire idiot en pensant à Aven… Me nicher contre lui… Aven ou Heaven… J’étais sûre que ce n’était pas un hasard si ça se ressemblait.

Je secouais la tête avec un sourire en me frottant le visage. Rah lalala… C’était beau l’amour quand même. Je glissais une mèche derrière mon oreille avant de m’arrêter en entendant des éclats de voix. J’attrapais ma baguette magique et me dirigeais vers les éclats de voix discrètement. Ce n’était pas parce que j’aimais pas le social que je laisserais une agression se faire si je pouvais intervenir. Je me faufilais jusque l’altercation et remarquais un homme qui était venue au restaurant plusieurs fois et qui m’avait beaucoup parlé. Et la jeune fille blonde… L’autre avait une baguette dans la main. Je m’avançais et sortis ma baguette avant de la brandir vers l’homme. Je me sentis passer en mode « Protectrice du Dragon ». Il ne fallait pas toucher aux gens que j’aimais. Et puis la jeune fille avait vraiment l’air mal. Même si je ne la connaissais pas, je n’allais pas laisser faire ça.

« On se calme tout de suite ! Et vous la laissez tranquille ! »

Sinon, j’allais vraiment me fâcher. Et les maléfices ou les sorts de défenses j’en connaissais un. Je reconnus, enfin, la blonde. Silje ?! Bon, je verrais ça après. Ce n’était pas grave.
© 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://magichappensonlyonce.forumactif.com/t562-opaleye-nepia-na
Messages : 279
Date de naissance : 20/01/1991
MessageSujet: Re: Protéger l'amie ou ne jamais provoquer le dragon   Protéger l'amie ou ne jamais provoquer le dragon EmptyJeu 25 Avr - 15:50

Silje a provoqué la colère de son bourreau. Elle a entendu une conversation entre lui et ses amis. Ils parlaient d'une jeune. La description physique : des cheveux d'albâtre et un air de poupée. La jeune fille n'est pas une inconnue pour Silje. Elle a osé dire à son bourreau que jamais elle ne le laissera poser ses pattes sur la jeune femme. Il s'emporte sur elle, il l'aggrippe.

- Simple dispute de couple. N'est ce pas chérie ?

À son visage et son air terrorisé on peut remarquer que Silje se sent mal. Les marques sur ses bras, sont la preuve que ce n'est pas une simple dispute de couple. D'ailleurs, comment pourrait-elle être en couple avec un type pareil.

- Maintenant nous allons entrer à la maison et vous jeune fille, vous allez vous occuper de vos affaires... Cela vaut mieux pour tout le monde...

Le sourire de l'homme est carnassier. Il s'approche de Silje et lui remet une mèche de cheveux en place. Elle est pétrifiée, elle veut vomir.

- Non !

Qu'elle parvient à répondre, elle ne sait pas comment. Est ce que voir Opaleye ne lui a pas donné une lueur de courage pour affronter l'homme qui se sert d'elle. D'une voix calme le sinistre individu annonce l'air de rien.

- Comme c'est triste... Je passe pour un odieux personnage... Cette jolie poupée sera sans doute ravie de savoir comment tu gagnes ta vie chérie ?

Le monstre se met à rire sournoisement quand il poursuit sur sa lancée.

- C'est une belle déchéance... N'est-ce pas ? J'ai en ma possession quelques preuves de ce que j'avance. J'imagine que le patron de Silje au pub ne sera pas enchanté de savoir ce que son employé fait de son temps libre. C'est vilain...Très vilain.

Silje est devenue aussi pâle qu'un cachet d'aspirine. Elle sait que cet homme est capable du pire pour avoir ce qu'il veut. Et il a les moyens. Elle ne sait pas comment se sortir de ses griffes.

- Jolie baguette mademoiselle. Enfin pour ce qu'elle va vous servir ici. Que diriez vous de boire un verre avec nous. C'est avec un grand plaisir que je vous invite.

À présent Silje est devenue translucide.

*Driiiing*

C'est le téléphone de l'homme qui se met à sonner. Il s'excuse poliment et s'éloigne quelques instants.

- Je reviens vite... Ne vous inquiétez pas. Je n'en n'ai pas pour longtemps.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 301
Date de naissance : 30/12/1998
Maison : Serdaigle
MessageSujet: Re: Protéger l'amie ou ne jamais provoquer le dragon   Protéger l'amie ou ne jamais provoquer le dragon EmptyJeu 25 Avr - 18:26

Protéger l'amie, ou ne jamais provoquer un dragonSimple dispute de couple ? Silje ne serait pas en couple avec ce genre de type. Je le savais au fond de mon estomac. Mon regard tomba sur les marques de ses bras et je pris sur moi pour ne pas envoyer un sort en pleine tête à ce… Silje a peur, je pouvais le sentir sur mes lèvres. OK : J’allais le saigner. Je restai silencieuse malgré l’envie de hurler dans le creux de mon ventre. Clairement, lui n’allait pas repartir entier. Ma baguette… C’était un sorcier ? J’en savais rien… Mais il avait osé faire du mal à Silje… Et ça…Il allait payer. Il partit et je me tournais vers Silje avec un sourire.

« On va passer chez lui, tu vas prendre tes affaires, à part si t’as tout là, et on va chez moi. »

Mon ton ne souffrait d’aucune réplique. Elle semblait sur le point de s’évanouir. Une grande tasse de chocolat chaud dans un endroit à l’abri, cela lui ferait du bien. Je tournais les talons en lui faisant signe de passer devant. La poigne de l’homme attrapa mes cheveux. Réflexe je reculais en donnant un grand coup de boule vers l’arrière. Instinctivement mon pied vient lui écrabouiller les orteils au moment où mon crâne percuta son nez dans un doux craquement des plus satisfaisants. Mon coude s’enfonça avec violence dans ses côtes avant que je ne me retourne. J’allais me le faire à la moldu. Mon genou rencontra son appareil génital avec toute la force que je pouvais mettre dedans et je le repoussais à terre avec violence. Est-ce que… Oui, bon non. Je n’allais pas m’acharner sur lui. Je pointais ma baguette sur lui et attrapais son portable et ses clés ainsi que ses papiers. Ça pouvait servir. Je me tournais vers Silje.

« On peut y aller. »

Avant que lui je ne lui impose la marque des braconniers sur la face. Et à la manière Maori. Avec un sort semblable à celui de marquage pour les animaux. Version marquage au fer chauffé à blanc. Avec la peau qui se décolle et tout. Je le toisais froidement et pointais ma baguette sur lui.

« Approche-toi encore une fois de Silje, parle-lui encore une fois, regarde-la… Et je te coupe les couilles pour te les faire bouffer avant de te marquer au fer chauffé à blanc p’tit fils de putain. »

OK : j’étais grave vénère. Je pris la main de Silje pour l’éloigner de cet homme et pour qu’elle aille récupérer ses affaires pour vite rentrer chez moi après. Léni étant repartie en Nouvelle-Zéaland… Je me sentais seule et j’avais un peu peur dans l’appartement.
:copyright: 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://magichappensonlyonce.forumactif.com/t562-opaleye-nepia-na
Messages : 279
Date de naissance : 20/01/1991
MessageSujet: Re: Protéger l'amie ou ne jamais provoquer le dragon   Protéger l'amie ou ne jamais provoquer le dragon EmptyDim 28 Avr - 16:38

Par la barbe de Merlin !

La scène qui se joue devant ses yeux l'abasourdi ! Et encore le terme n'est pas assez fort ! Elle en reste bée. Spectatrice de ce qui se joue devant elle, elle est incapable de réagir. Opaleye, la si douce Opaleye faisant preuve d'une rage contre le bourreau de la norvégienne. Il faut toujours se méfier de l'eau qui dort. Silje sait que les menaces que profère la serdaigle envers l'homme, ne sont pas des paroles en l'air. Lui répond que quoi qu'il en soit il la retrouvera.

Peut être est ce là une porte de sortie. Le moyen de se sortir de sa prison. Sans attendre son reste, la norvégienne profite de ce moment où l'homme n'est pas apte à réagir pour fuir avec Opaleye. Juste à son appartement. Si on peut appeler cela un appartement. Elle ne cherche pas à lui faire la visite des lieux. Il n'y a pas de temps à perdre.  

Elle commence a essayer de ramasser le maximum de ses affaires. De façon moldue. Ça ne va pas assez vite. Elle prend tout ce qu'elle peut prendre. Elle n'oublie pas une boîte qui contient quelques substances illicites. Un jour, elle devra arrêté. Mais dans son état un servage direct n'est pas le mieux à faire. Elle devra être suivie. Une fois que c'est chose faite, elles peuvent aller jusqu'au domicile d'Opaleye. Silje passe son chemin à s'angoisser. Elle regarde sans cesse en arrière. Elle manque de sursauter à chaque voiture qui passe. Elle a l'impression qu'il les suit. Ce n'est pas le cas. C'est son esprit qui lui joue des tours. Chez Opaleye, elle se sent en sécurité.

- Merci pour tout ce que tu fais pour moi. Tu es courageuse.

Bien plus courageuse qu'elle-même en tout cas.

- Tu es sûre que tu veux que je reste. Je ne veux pas te déranger. Je ne veux pas m'imposer.

Et surtout elle a peur pour elle. De ce que son bourreau serait capable de faire par simple esprit de vengeance.

- J'ai appris pour toi et Aven. Je suis heureuse pour vous deux.

Le rapprochement entre les deux lui a fait plaisir. Elle est heureuse pour eux. Un peu de bonheur ne lui ferait pas de mal. Même si ce n'est pas le sien. Il faudrait aussi qu'elle lui explique la situation. Qu'elle lui avoue ses noirs secrets. Ça plutôt qu'elle l'apprenne autrement. Mais comment aborder le sujet ? Elle ne sais pas comment le faire. Elle a peur qu'après tout ce qu'elle doit révéler, son amie soit dégoutée d'elle. Car oui, elle peut considérer la jeune femme comme une amie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 301
Date de naissance : 30/12/1998
Maison : Serdaigle
MessageSujet: Re: Protéger l'amie ou ne jamais provoquer le dragon   Protéger l'amie ou ne jamais provoquer le dragon EmptyDim 28 Avr - 19:52

Protéger l'amie, ou ne jamais provoquer un dragonIl pouvait tenter de me retrouver je n’avais pas peur de lui, je savais me défendre, blesser salement… Et au besoin mes frères étaient là pour me protéger. Et Aven aussi. Je le toisais en silence avant de suivre Silje en silence. Immobile, je la regarde ranger ses affaires avec rapidité. Je l’observais avec attention sans rien dire, elle est nerveuse… Comme un dragon blessé… Il faut juste la rassurer, autant l’aider un peu. Je la guidais dans les rues la main toujours sur ma baguette, attentive. Je refermais soigneusement la porte derrière nous avant de soupirer de soulagement. Je jetais mon sac dans un coin avec un geste encore emplis de colère. Je me tournais vers Silje quand elle se mit à parler. Je secouais la tête.

« Nan, pas vraiment… C’était qu’un homme… C’est moins dangereux et vicelard qu’un dragon en colère, crois-moi. »

Je me massais machinalement le bras que j’avais eu de casser quand j’avais passé une semaine chez Alistair. Là, j’avais eu peur face au dragon. Je lui souris gentiment et secouais la tête.

« Non, t’inquiète pas. Tu peux rester ici aussi longtemps que tu veux… Léni est repartie en Nouvelle-Zélande elle avait besoin de se reposer, elle est bien là-bas. Du coup tu peux prendre sa chambre. Je me sens seule dans l’appartement, je serais contente d’avoir de la compagnie…»

Je rougis jusqu’à la pointe des oreilles quand elle parle d’Aven et moi. Je marmonnais un merci avant de lui indiquer la chambre, vide et déprimante pour moi, de Léni pour qu’elle y installe ses affaires. Le temps qu’elle fasse cela, je nous préparais deux énormes bol de chocolat chaud avant de rédiger rapidement une lettre pour Hebridean avec les effets du gars et de tout lui envoyer avant que Silje ne revienne… Aven allait me gronder, j’avais promis d’être sage et de ne pas me mettre en danger… Bon… c’était pour la bonne cause, ça devrait mieux passer quand même. Je souris à Silje quand elle revient et déposais le plateau sur la table basse du salon avant de tapoter le canapé pour qu’elle vienne s’y installer. J’avais même préparé une coupe de Hokey Pokey ice cream, une glace à la vanille avec du miel de chez moi, et une assiette mélangeant des anzac biscuit, des Lolly cake et des louise cake… Mon pays jusque dans mon assiette. Je bus une gorgée du chocolat parfumé, encore une fois… de chez moi, et regardai Silje.

« Tu peux te servir… Je doute que tu connaisses, c’est des recettes de chez moi. »

Loin de l’adrénaline de l’instant… je redevenais toute timide et douce. Je m’assis à genoux sur le canapé et regardais un instant mon chocolat avant de reprendre doucement.

« J’aimerais… beaucoup que tu restes… L’appartement est trop grand pour moi toute seule, même si Aven passe beaucoup… Je préférerais que tu restes… Vraiment… Et… rien… »

Si elle voulait m’expliquer elle le ferait. Je replongeais dans mon bol de chocolat sans rien rajouter.
:copyright: 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://magichappensonlyonce.forumactif.com/t562-opaleye-nepia-na
Messages : 279
Date de naissance : 20/01/1991
MessageSujet: Re: Protéger l'amie ou ne jamais provoquer le dragon   Protéger l'amie ou ne jamais provoquer le dragon EmptySam 18 Mai - 20:00

Une fois à l'intérieur de l'appartement d'Opaleye, Silje se sent en sécurité. Du moins en quelque sorte. Les plats typiques de Nouvelle-Zélande lui font du bien à l'estomac et au moral. Depuis combien de temps elle n'a pas mangé à sa faim et avec plaisir ? Elle ne le sait plus. Le chocolat chaud l'apaise aussi. Elle s'en fait une moustache autour de la bouche en le buvant.

- J'aurais préféré me retrouver face à un dragon plutôt que de rencontrer cet homme.

Pour Silje même le plus vicelard des dragons l'est moins que ce monstre. N'importe quel créatures dangereuses auraient été moins effrayantes que lui.

- Au début il était un homme prévenant. Je n'avais pas de quoi loger, il m'a aidé. C'est là que l'enfer à commencé...

Sa voix se brise au fur et à mesure de sa confession. Elle se sent honteuse, méprisable.

- Il m'a...forcé à faire des...choses avec des hommes...des amis à lui. Puis ça a été l'engrenage, si je refusais, il me menaçait de tout dévoiler au patron où je travaille
.

Opal lui dit qu'elle aimerait qu'elle reste. Cette attention touche Silje en plein coeur. Opaleye est vraiment une jeune femme en or.

- Si cela ne te déranges pas je veux bien. Mais est-ce que tu pourras sécuriser les lieux. J'ai peur que ce monstre s'en prenne à toi. Il est capable de tout. Il faut s'en méfier comme de la peste.

Et ça c'est un risque que Silje ne veut pas prendre. Elle ne le supporterait pas. Il y a un autre sujet sur lequel elle doit se confier. Afin de faire preuve de franchise. Elle ouvre le continu de la boite. On peut y reconnaître facilement des produits illicites.

- Je ne suis pas fière de moi. Mais je ne peux pas te cacher ça.

Est-ce que Opal voudra toujours qu'elle reste après tout ça ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 301
Date de naissance : 30/12/1998
Maison : Serdaigle
MessageSujet: Re: Protéger l'amie ou ne jamais provoquer le dragon   Protéger l'amie ou ne jamais provoquer le dragon EmptySam 18 Mai - 21:22

Protéger l'amie, ou ne jamais provoquer un dragonJe détaillais avec attention Sijle. Avec attention et tristesse. J’avais envie de la protéger, qu’elle sourit à nouveau. Je n’aimais pas voir les gens tristes, sa moustache de chocolat me tira un petit sourire, mais j’attendais simplement qu’elle parle. Préférer le dragon à l’humain… Alors… La difficulté avec le dragon c’était que pour lui mettre un bon coup de genou où il fallait… Fallait se glisser entre ses pattes… Mais le dragon… Quand il jouait avec toi… Ouais non, en fait valait mieux un dragon, quoi que, qu’un humain. Je ne dis rien, l’écoutant simplement. Je ne la touchais pas, j’avais peur qu’elle le prenne mal. Je la fixais en silence, je la laissais vider son sac et la colère montait au même rythme en moi. Je regardais la boite puis Silje, et j’entendis clairement le craquement de porcelaine et le bruit d’un verre qui … explose. Oups. La colère. Je souris à Silje et caressais tout doucement sa main. Comme avec un dragon sauvage. D’un petit coup de baguette je réparais ma tasse qui avait beaucoup trop de fissures pour tenir encore debout avant d’observer le verre qui avait explosé sur le plan de travail. Il fallait vraiment que j’arrive à me calmer. Tout doucement, je pris Silje dans mes bras, comme si c’était Léni, comme si c’était une poupée de porcelaine.

« Tu sais, chez moi, quand je m’occupe des dragons, il y a des braconniers, j’ai appris à m’en défendre. Puis mon frère fait ses études pour rentrer dans la police magique. Et puis… mon père dit qu’il ne faut jamais réveiller l’Opaleye qui dort. Ne t’inquiètes pas d’accord ? Tu peux rester ici autant de temps que tu veux. Personnes ne viendra te faire de mal. Et pour tous tes problèmes, on peut aller voir un médecin, ou l’infirmière du campus. Ou Nyx, tu sais ? La presque médicomage tarée des potions qui est en dernière année. Elle me fait un peu peur, mais elle est très gentille. Tu n’as plus rien à craindre chez moi. Les seuls moments où je suis dangereuse, à part quand je suis en colère, c’est quand j’ai besoin d’un câlin et que je te saute dessus pour en avoir un. Léni dit que je suis plus un chaton qu’un dragon. Puis si tu veux on peut en parler aussi à mon frère, ou à la police magique non ? Enfin… C’est si tu veux hein… Moi je veux juste à nouveau te voir sourire… Un vrai beau sourire. D’accord ? Juste ça. Personne te fera de mal ici, personne. Promis jurée. »

Je lui fis un petit sourire avant de la serrer à nouveau contre moi en posant ma joue contre son crâne. J’eus soudain une idée et me levais.

« Attends ! Je reviens ! »

Je courus dans ma chambre et fouillais parmi les quelques peluches que j’avais avant de prendre une grosse peluche de cactus et une autre de lapin et de redescendre au salon et je les donnais à Silje. Oui j’adorais les peluches et j’en avais chez moi, un problème ?

« Si tu en veux une… Pour te rassurer ou lui confier tes secrets, je veux bien te les donner si tu veux. »

Les peluches étaient faites pour protéger et rassurer celui qui l’avait. Et Silje en avait besoin. Moi, j’avais celle d’un dragon.
:copyright: 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://magichappensonlyonce.forumactif.com/t562-opaleye-nepia-na
Messages : 279
Date de naissance : 20/01/1991
MessageSujet: Re: Protéger l'amie ou ne jamais provoquer le dragon   Protéger l'amie ou ne jamais provoquer le dragon EmptySam 8 Juin - 5:03

Silje écoute avec une grande attention Opaleye. Décidément la serdaigle se révèle bien surprenante. Si elle ne l'avait pas vu sortir les griffes en face de son bourreau, elle aurait toujours vu comme un chaton. Aller voir un médecin. C'est ce qu'il lui faudrait. Au moins pour se sevrer. Opaleye lui parle de Nyx. Elle sait qu'il s'agit d'une gryffondor, douée en potions. Malheureusement, elle n'a jamais vraiment eu l'occasion de lui parler.

- Tu crois qu'elle accepterait de m'aider... C'est que je n'ai pas été la plus sympa du Campus...

D'autant plus que la jeune femme est en dernière année. Elle doit avoir autre chose à faire que de soigner la norvégienne. Toutefois, elle ne rejette pas la proposition. Elle demande timidement à Opaleye.

- Ça ne te dérangerait pas de voir avec elle pour moi ?


Elle n'a pas encore le courage de retourner à la MUL. L'aura t- elle un jour ? Au moment où Opaleye lui évoque l'idée de parler de ce qu'elle vit à son frère ou pire à la Police Magique, son visage se ferme.

- Je...je sais pas si j'en aurais la force. Si j'en parle à la Police Magique, ils me demanderont de parler de ces choses...ces choses que je veux juste oublier. Ils vont me de demander des détails...Je peux pas. Et je devrais me retrouver à nouveau face à lui...Je sais pas si j'y arriverais. Et j'ai pas envie que toi ou tes frères subissez pour moi.

Elle retrouve à nouveau le sourire grâce à la dernière remarque d'Opaleye et surtout à son câlin. Quand la jeune femme se lève, elle se demande où elle va. Elle ne peut s'empêcher de pleurer quand elle la voit revenir avec deux peluches. C'est une attention qui la touche énormément. Elle essaye de parler entre deux reniflements et lui demande en souriant.

- Ils ont des prénoms ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 301
Date de naissance : 30/12/1998
Maison : Serdaigle
MessageSujet: Re: Protéger l'amie ou ne jamais provoquer le dragon   Protéger l'amie ou ne jamais provoquer le dragon EmptySam 8 Juin - 11:43

Protéger l'amie, ou ne jamais provoquer un dragon« Je crois que oui, le serment d’Hypocrate tout ça… J’essaierais de lui parler pendant la gym. »

La rouquine me faisait un peu peur à être tout le temps à fond… Je ne savais pas comment elle faisait… Mais c’était impressionnant. Mais elle avait toujours un mot gentil pour tout le monde et elle aidait tout le monde. Je notais qu’elle n’aimait pas l’idée d’en parler à la police. Je fronçais les sourcils, je comprenais que ça ne devait pas du tout être agréable… Heureusement que je ne lui avais pas dis que j’avais envoyé un mot à mon frère. Je posais ma main sur la sienne.

« D’accord, tu en parleras quand tu te sentiras prête, d’accord ? Même si c’est que part écrit. Si t’as besoin je serais là. »

Je courus chercher deux énormes peluches pour elle, qu’elle se sente en sécurité… Je restais surprise face à ses larmes. Elle aimait pas ? Elle aimait pas les peluches ? Est-ce que c’était possible de ne pas aimer les peluches ? Je lui posais les peluches dans les bras avant de lui donner un mouchoir. Des prénoms… ? Euh… À ma peluche Dragon, oui, mais pour elles… pas vraiment. Je secouais la tête doucement.

« Non, c’est à toi de leur en donner. Promis c’est des peluches sans magie, juste pour des câlins. Je vais aller faire ton lis d’accord ? Tu peux aller prendre une douche ou un bain si tu veux les serviettes et le shampoing et le gel douche sont dans la douche. Ou manger encore un peu. »

Je lui souris avant de chiper un morceau de chocolat et de monter dans la chambre vide. D’un coup de baguette je fis le lit et vérifiais qu’elle ne manquait de rien avant de fermer soigneusement les volets. Là, ça devait être bon, je montais ses affaires sans les vides, elle avait les placards pour tout ranger. Je montais aussi une petite bouteille d’eau pour la nuit avant de passer la main dans mes cheveux. Je crois que tout y était ? Je redescendis pour voir si Silje allait bien.

« Silje ? Ta chambre est prête. Hésite pas si tu as besoin de quelque chose, d’accord ? »

Il faudrait aussi que je pense à aller dormir, j’avais club autour des animaux demain avec Aven et les autres. Je lui laisserais un petit mot en partant. J’espérais qu’elle ne m’en voudrais pas trop.
:copyright: 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://magichappensonlyonce.forumactif.com/t562-opaleye-nepia-na
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Protéger l'amie ou ne jamais provoquer le dragon   Protéger l'amie ou ne jamais provoquer le dragon Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Protéger l'amie ou ne jamais provoquer le dragon
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» le plus grand virus jamais connu
» Règle #1 - Ne jamais trahir son partenaire [JENNY]
» On ne change jamais les bonnes habitudes... [open]
» Oh, je n'étais jamais venue ici ! -Xerxes~
» [Clara] Maîtresse, disciple et amie

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Magic Happens Only Once ::  :: Partie Moldue-
Sauter vers: