Pas de restrictions au niveau des groupes :
vous pouvez venir incarner qui vous le souhaitez,
qu'importe votre maison ou la pureté de votre sang !

Après un event ensanglanté, venez donc lire ce qu'en pense la Gazette du sorcier !
[!!] Ce forum pourrait choquer les plus jeunes ! Si vous avez moins de seize ans,
le contenu n'est pas forcément adapté [!!]
MAJ pour le mois de Septembre terminée ! Passez voir toutes ces nouveautés :3

Partagez
 

 Tellement de questions [PV Arthur H. Thorn]

Aller en bas 
AuteurMessage
Anonymous
Invité
MessageSujet: Tellement de questions [PV Arthur H. Thorn]   Tellement de questions [PV Arthur H. Thorn] EmptySam 6 Avr - 17:46


   
Tellement de questions

   

   Depuis un petit moment, j'avais enfin décidé ce que je voulais faire plus tard. Je voulais devenir Auror, pourtant, je ne savais pas trop ce que je devais faire au niveau étude et puis, je souhaitais en savoir un peu plus sur ce métier. J'avais donc demander un rendez-vous avec Arthur Torn qui était le chef du bureau des Auror, c'était la personne la mieux placée pour m'aider. J'avais donc envoyer un courrier au ministère pour cela, alors certes, j'avais dû insister à plusieurs reprises pour qu'il vienne au rendez-vous, mais il avait fini par accepter.

Le jour j était donc arrivé, je me préparai donc pour aller au trois balais, quoi de mieux que de boire un verre de biereaubeurre tout en parlant ... Je me préparer et aller prendre mon petit-déjeuné avant de me mettre en route pour Pré-au-Lard. Une fois arrivé au trois balais, je vis que j'étais la première à être arrivé au point de rendez-vous. Je m'installai donc à une table assez en recul, je dois dire puis un serveur arriva et me demanda ce que je voulais boire, je lui répondis :

- Une bieraubeurre, s'il vous plaît.

En attendant que le serveur arrive, je scrutai les alentours afin de voir si le chef du bureau des Auror était arrivé, mais rien pour le moment. D'ailleurs, il n'y avait quasi personne aujourd'hui, pas même un chat. On pouvait y entendre les mouches voler. Peu de temps après, le serveur arriva avec ma bieraubeurre. Je le remerciai après avoir payé puis je buvais une gorgée. Environ cinq minutes plus tard, j'aperçus Arthur Torn, je lui fis un signe de la main afin qu'il puisse me repérer puis lorsqu'il fut assez prêt pour qu'il puisse m'entendre, je dis :

- Bonjour monsieur Torn, je suis ravie que vous soyez venu.


   

   
(c) Kira pour Never Utopia

   
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 269
Date de naissance : 13/07/1984
MessageSujet: Re: Tellement de questions [PV Arthur H. Thorn]   Tellement de questions [PV Arthur H. Thorn] EmptySam 6 Avr - 18:56

So Many QuestionsArthur & Renesmée
Saturday, April 6th

This is not what I signed up for !1
Dans un mouvement rageur, Arthur fait valser la pile de lettres qui s'entassent sur son bureau. Les expéditeurs sont divers et variés : une petite vieille qui signale pour l'énième fois son voisin bruyant et le dénonce comme mage noir, une étudiante qui veut ab-so-lu-ment le rencontrer, le collègue du Département des Relations Internationales qui lui rappelle que la capture de tel sorcier ukrainien est urgente, Ste Mangouste qui lui envoie des nouvelles de ses aurors fraîchement revenus de leur mission en Russie…
Ce n'était pas le travail qui manquait. Et encore, je ne vous parle pas de la mindmap accrochée au mur sur le côté gauche du bureau, faite de punaises, de fils, de coupures de journaux et de photos sur laquelle il compilait toutes les informations concernant Keyser Wilkes, en fuite depuis cinq ans maintenant.
Alors le chef du bureau des aurors trie les choses par ordre de priorités. Autant vous dire que quand le Directeur du Département de la Justice Magique, son supérieur direct, vient lui rappeler qu'il n'est pas très correct d'ignorer ostensiblement les ambitions d'une jeune fille, il croit à une plaisanterie et manque de s'étrangler.
Depuis quand son travail consistait-il à essayer d'éveiller des vocations ?! La bonne blague ! Il avait mieux à foutre que d'aller satisfaire les caprices d'une môme qui ferait mieux de causer orientation avec ses professeurs plutôt qu'avec lui ! Eventuellement, il accepterait de la recevoir quand elle aurait enquillé ses six années d'études après ses ASPICs, lors d'un entretien pour voir si elle avait les talents et la motivation requis pour intégrer le bureau des aurors.
En attendant, il avait mieux à faire !
Mais non. Visiblement, ils auraient besoin de nouvelles recrues, il fallait voir sur le long terme, et bla, bla, bla, bla…
Arthur est donc forcé de baisser les armes, non sans amertume.
And shall I also tell her what it feels like to suffer from a Cruciatus curse ?2 ironise-t-il d'un ton acide, en lançant un regard noir à son supérieur.

La porte des Trois Balais s'ouvre en grand, sous l'impulsion d'un geste vif, sur le Chef du Bureau des Aurors. Ce dernier a visiblement l'air de s'adapter très bien au rythme printanier. Habillé à la moldue, il a laissé sa cape au vestiaire pour enfiler un jean et son habituelle veste couleur khaki. Il balaie les lieux du regard, aperçoit la jeune fille qui lui fait signe plus loin.
Sérieusement, mais quelle discrétion… Ce n'était pas comme s'il y avait du monde aujourd'hui !
Arthur Thorn !” s'exclame la barmaid derrière son comptoir. “How long has it been since the last time you came ? You sure had less hairs on your face back then.3
L'interpelé lève les yeux au ciel et émet un long grognement, signe de sa mauvaise humeur et de son manque d'envie de coopérer ou de parler du bon vieux temps. Surtout si c'est pour discuter d'un sujet aussi trivial que sa barbe.
And still as ill-tempered as I remembered you to be. What will you have ?
- Spiced hydromel, please.4
La barmaid lui offre un grand sourire, absolument pas refroidie par le tempérament ronchon de cet homme qu'elle avait vu, adolescent, fréquenter son établissement. Elle ne tarde pas à le servir et enfin le voici qui daigne rejoindre la jeune fille qui l'attend.
Il lui tend la main, de façon très professionnelle, échange une poignée de mains très ferme – sans doute un peu trop pour une si jeune demoiselle – puis écarte une chaise du pied avant de s'y laisser tomber dans un geste las.
Yeah, yeah, yeah, let's forget about all the rond de jambe,” râle-t-il dans un grognement peu engageant. “I have no time to waste, and quite a few more important things to get done.5
Bravo Arthur, tu as décidément toujours le mot pour mettre à l'aise. Visiblement, élever un adolescent ne t'a pas appris à faire preuve de plus de tact. Cette gamine n'y est pour rien, tu te souviens ?
Ce n'est pas comme si elle l'avait saoulé à lui envoyer une tonne de courrier.
What do you need to know so badly that your teachers can't tell you about ?6
Bien, le ton de l'entretien est donné.
Il n'a pas envie d'être ici.
Cela dit, il est venu : c'est bien le signe qu'il est prêt à répondre aux questions de la jeune fille.
Mais probablement sans pincettes, et avec aucun filtre.
___________________________
1 Ce n'est pas ce pour quoi je me suis engagé !
2 Et dois-je aussi lui dire ce que ça fait, de se prendre un Doloris ?
3 Ca fait combien de temps que tu n'es pas venu ici ? Tu avais bien moins de poils sur les joues en tout cas !
4 Et je n'avais pas oublié ce mauvais caractère ! J'te sers quoi ?
- Un hydromel aux épices, s'il vous plait.
5 Ouais, ouais, ouais, oublions un peu les ronds de jambes. J'ai pas de temps à perdre, et j'ai deux trois petites choses autrement plus importantes à faire.
6 Qu'as-tu besoin d'autant savoir, sur quoi tes profs ne peuvent pas te renseigner ?
©️ 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://magichappensonlyonce.forumactif.com/t753-arthur-h-thorn-d
Anonymous
Invité
MessageSujet: Re: Tellement de questions [PV Arthur H. Thorn]   Tellement de questions [PV Arthur H. Thorn] EmptyMar 9 Avr - 3:49


   
Tellement de questions

   

   Visiblement, ce n'était pas quelqu'un de très bonne humeur... Il était même plutôt ronchon à vrai dire et à mon avis, il n'avait tellement pas envie de venir à mon rendez-vous. Cela dit en n'y repensant comme j'avais du insister pour que l'on puisse avoir un rendez-vous cela ne m'étonnait pas. Toutefois, le point positif, c'est qu'il était là et qu'il allait sûrement pouvoir m'orienter, du moins c'est ce que j'espérais. Après l'avoir saluer, il me salua à son tour de façon peu diplomate je dois dire, on aurait même dit que ça le dérangeait. Néanmoins, il me tendit la main que je pris qui fut plutôt assez ferme, je dois bien le reconnaître. Après quoi, il me demanda ce que j'avais autant besoin de savoir que mes professeurs ne m'avaient pas dit. Je bus un peu de ma bièraubeurre avant de lui répondre :

- Et bien disons que je me pose pleins de questions sur le métier en lui-même et sur les études à suivre à vrai dire...

Mais par où commencer ? J'en avais tellement, à vrai dire je n'avais même pas été trouvé un professeur afin de me renseigner sur les matières que je devais absolument réussir afin de pouvoir être Auror, puis il y avait les études à la MUL après où devais-je aller dans quel cursus ? En clair, j'étais perdue. Certes, j'avais essayé d'en savoir un peu plus de moi-même, mais en vain ... J'étais restée bredouille dans mes recherches, c'était pour cela que je m'étais tourné vers le chef du bureau des Aurors. Toutefois, je ne m'attendais pas à tomber sur quelqu'un avec un caractère comme cela. Le mieux je crois, c'était de commencer par le début, c'est-à-dire les études et lui dit :

- En fait, j'ai essayé d'en savoir plus de moi-même en allant à la bibliothèque de Poudlard, mais je n'ai pas trouvé grand chose à ce sujet. De plus, je suis en sixième année au château et je ne sais pas si je devrais faire mes études à la MUL ou pas.

Je fis une pause en buvant un coup à ma bieraubeurre, car j'avais la gorge sèche avant de rajouter :

- Je suis déterminée à devenir Auror, ça, c'est une chose qui est sûre, mais je voudrais vraiment tout savoir sur ce métier. Je veux être vraiment bien y préparer en fait.

Je ne savais pas comment il allait réagir, monsieur Torn était tellement ronchon, limite imprévisible. En plus, ça le dérangeait visiblement, il avait d'autres priorités apparemment ... J'attendis donc sa réponse tout en sirotant ma bieraubeurre.


   

   
(c) Kira pour Never Utopia

   
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 269
Date de naissance : 13/07/1984
MessageSujet: Re: Tellement de questions [PV Arthur H. Thorn]   Tellement de questions [PV Arthur H. Thorn] EmptyMar 9 Avr - 21:22

So Many QuestionsArthur & RenesméeLa barbe !
Sérieusement, elle n'avait rien de mieux ? Elle aurait pu trouver ces informations auprès de n'importe qui ou presque ! Elle aurait dû, notamment, commencer à se poser la question l'année précédente, en passant ses BUSEs. Selon les matières qu'elle avait gardées pour ses ASPICs, puis de ses résultats, elle pourrait ou non choisir le bon cursus à la MUL et enfin, si elle était assez douée, serait retenue comme auror.
Le chemin à parcourir était long, et ils ne prenaient que les meilleurs. Beaucoup de ses anciens camarades d'université avaient dû trouver un pis-aller, parfois dans la Brigade d'Intervention – mais rarement, eux aussi voulaient des sorciers d'élite – souvent dans la sécurité privée. Ou alors dans un domaine tout autre.
Entre les capacités physiques, le profil psychologique et la dextérité magique exigés dans le métier… Il ne restait souvent plus grand monde au final.
Beaucoup de candidats, peu de postes.
Fin de la digression.
Dans tous les cas, il ne voyait pas pourquoi elle avait absolument voulu le voir lui plus qu'un autre. N'importe quel auror aurait fait l'affaire. Ou même un étudiant de la MUL ! Quelqu'un de plus accessible et qui n'avait pas bien plus important à faire.
Grmmmmphmmmf,” grogne Arthur en guise de réponse aux questions de la jeune fille. La barmaid ricane en entendant le long grognement de l'homme, comme si cela lui permettait de se remémorer une autre vie, quand elle avait moins de cheveux blancs.
Like dozens, even hundreds of young people like you,”1 commence-t-il lorsqu'elle assure sa détermination à devenir une auror. Combien d'autres adolescents étaient dans son cas ? Beaucoup trop, si vous voulez l'avis du professionel. Trop de jeunes qui se bercent d'illusions sur un métier qu'ils imaginent excitant et prestigieux.
Un métier dont on ne voit jamais l'aspect peu reluisant.
It's a bit too late to realize you want to undertake such a carreer. I hope for you you haven't dropped too many subjects after your OWLs.2
Premier point.
You'll need at least five NEWTs marked Exceed Expectations, amongst which one in Potions, in Transfiguration, in Charms, and of course in Defense Against the Dark Arts. That is what you'll need to enter the MUL curriculum.3
Il boit une longue gorgée d'hydromel. Les attentes académiques sont élevées, très élevées. Encore une fois, ils ne prennent que les meilleurs et il n'est pas rare que certaines années aucune nouvelle recrue ne fasse son entrée.
And after six years at Uni, there's a selection. We only take the best of the best. Some years, we hire no new auror. We cannot afford to have anyone unfit in our ranks.4
Le ton sec est sans appel.
Ils ne prennent pas au rabais, quitte à être trop peu nombreux.
And get this idea of being prepared out of your mind. Nothing can prepare you to this. If you want to be prepared, pick another carreer.5
C'est qu'il serait presque agressif, le bonhomme !
___________________________
1 Comme des dizaines, des centaines même de jeunes dans ton genre.
2 C'est un peu tard pour te rendre compte que tu veux embrasser une telle carrière. J'espère pour toi que tu n'as pas laissé tomber trop de matières après tes BUSEs.
3 Il te faudra au moins cinq ASPICs avec Effort Exceptioonnel, dont un en Potions, un en Métamorphose, un en Sortilège et un en Défense Contre les Forces du Mal, évidemment. Ça, c'est ce dont tu auras besoin pour entrer dans le cursus de la MUL.
4 Après six années d'université, on opère une sélection. On ne prend que les meilleurs des meilleurs. Certaines années, on n'embauche personne. On ne peut pas prendre le risque d'avoir quelqu'un d'inadapté dans nos rangs.
5 Et sors toi cette idée d'être préparée de la tête. Rien ne peut t'y préparer. Si tu veux être préparée, il faut choisir une autre carrière.
©️ 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://magichappensonlyonce.forumactif.com/t753-arthur-h-thorn-d
Anonymous
Invité
MessageSujet: Re: Tellement de questions [PV Arthur H. Thorn]   Tellement de questions [PV Arthur H. Thorn] EmptySam 13 Avr - 1:05


   
Tellement de questions

   

   Visiblement, je n'étais pas sorti de l'auberge avec le chef des Aurors, même en répondant à mes questions, il était tout aussi grognon qu'à son arrivée. Alors que je lui avais explique que j'avais essayé d'en savoir sur le métier en lui-même ainsi que je ne savais si oui ou non je devais faire mes études à la MUL, Arthur Torn me répondit que c'était que c'était comme beaucoup de jeunes dans mon genre ... La veine quand même, mais je ne pus m'empêcher de lui dire :

- Peut-être qu'il y a beaucoup de jeunes dans mon genre qui se posent des question, mais est ce que beaucoup sont venus vous trouver ?

Il me dit alors que c'était un peu tard pour me rendre compte que je voulais faire cette carrière et qu'il espérait que je n'avais pas laissé tomber trop de matière après ma cinquième. En y repensant, je ne voyais pas trop, a part ... Je répondis alors :

- Je ne crois pas, non pas dans les cours principaux en tout cas... À part que j'éprouve quelques lacunes en potion où j'ai eu ma BUSE de justesse. Sinon non du moins, je ne pense pas.

Il m'expliqua alors qu'il me faudrait au moins mes ASPICs dans les cinq cours suivants : métamorphose, sortilèges, défense contre les forces du mal et évidemment en potion bien sûr, mais ça je m'en doutais un peu au vu de ce qu'on m'avait dit lors de mes BUSEs. Je n'étais pas sortie de l'auberge, surtout avec mes lacunes en potion. Il fallait que je trouve une solution, peut-être trouvé quelqu'un qui est doué en potions pour m'aider... En tout cas, c'est ce dont j'avais besoin pour faire le bon cursus à la MUL. Je lui répondis :

- D'accord, je vois ... Mais je suis quelqu'un d'ambitieux et je ferai tout pour y arriver, même si j'ai des lacunes en potion. Je trouverai une solution pour améliorer mes notes.

Après quoi, monsieur Thorn m'expliqua qu'une fois les études à l'université, les six années pour être précise. Ils font une sélection ou ils ne prennent que les meilleurs, même que certaines années, il n'embauche personne, car ils ne voulaient pas prendre quelqu'un d'inapte dans leur rang ce qui était compréhensible. Je répondis :

- Oui je comprends, mais pourquoi je n'y arriverais pas, ma mère travaille elle-même au ministère de la magie alors pourquoi pas moi et puis si je suis à Serdaigle c'est que je ne suis pas si idiote que ça.


   

   
(c) Kira pour Never Utopia

   
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 269
Date de naissance : 13/07/1984
MessageSujet: Re: Tellement de questions [PV Arthur H. Thorn]   Tellement de questions [PV Arthur H. Thorn] EmptySam 13 Avr - 15:16

So Many QuestionsArthur & RenesméeEh bah, elle manque pas d'aplomb la gamine !
Ça lui ferait du bien d'apprendre l'humilité, se dit Arthur en buvant une gorgée d'hydromel. Non, tous n'ont pas eu le culot de venir le trouver. En même temps, ils avaient peut-être aussi eu l'autonomie de trouver des réponses par eux-mêmes. Elle ne marque pas de points, pour le coup.
Même le baby-sitter d'Enid lui faisait meilleure impression – ce qui n'est pas peu dire ! Au moins, ce dernier avait compris qu'il ne parlait pas à un égal, ce qui n'était pas le cas de l'adolescente. Déjà parce qu'il était adulte, mais aussi parce qu'il avait une expérience qu'eux n'avaient pas… Et que s'ils parvenaient à leurs fins, ils seraient amenés à obéir à ses ordres.
Ce n'est encore qu'une adolescente, se dit-il… Mais il n'est pas certain qu'elle ait le profil pour entrer dans le rang. Et c'était une donnée essentielle à ses yeux, plus encore que le talent pour le duel ou le sang-froid.
Il n'a pas l'habitude de faire face à des jeunes de son âge. Oh, il y a ses frères et soeurs, bien sûr, mais ça n'a rien avoir. Le manque de maturité et de recul de la jeune fille le frappe de plein fouet. Il avait oublié qu'à cet âge, on ne jure que par les notes et par la possibilité de les augmenter. On ne voit pas plus loin.
C'est une erreur de sa part à lui, à lui parler des résultats nécessaires aux ASPICs, alors qu'il aurait peut-être dû lui rappeler que ces disciplines étaient essentielles dans la vie quotidienne d'un auror.
Et puis… Vient la fin.
Si Arthur avait été plus extraverti, il aurait pu exploser de rire. Ne l'étant pas, il se contente d'avaler son hydromel de travers tant cela lui semble incongru. Le fait que la mère travaille au ministère, qu'elle était une Serdaigle, qu'elle n'était pas idiote…
Par Merlin, mais c'est pas la modestie qui l'étouffe, celle-ci !
Working at the Ministry and being an auror are two entirely different things,”1 répond-il sèchement.
Déjà parce qu'il y avait une différence entre les postes de terrain – comme celui des aurors, ou des tireurs d'élite de baguette magique – et ceux des administratifs. Si elle voulait bosser au ministère, deux ans d'étude de gratte-papier lui suffirait. Ça serait moins prestigieux, mais moins dangereux aussi.
Les Serdaigles n'ont habituellement pas le goût du risque, après tout.
Being clever has nothing to do with it. When you're on a mission, your head won't be useful. The job takes guts, not wits.2
Il finit son verre d'hydromel d'une traite, le repose.
If I was interviewing you today, I wouldn't give you the job.3 Un jour, Arthur apprendra l'art du tact. Un jour.
Mais pas aujourd'hui.
Alors l'homme se lève. Il n'aurait pas dû venir ici, il a perdu son temps. Cette gamine est inintéressante, pense-t-il. Peut-être même est-ce parce que sa mère travaille au ministère qu'on lui a mis la pression pour qu'il vienne à sa rencontre.
C'était inutile.
Elle voulait sans doute qu'on lui dise qu'elle pouvait le faire, qu'elle était capable et qu'il fallait qu'elle s'accroche. Ce n'était absolument pas dans les intentions du chef du bureau des aurors.
Au contraire, il pensait qu'elle devrait s'abstenir, elle n'avait pas le bon état d'esprit pour ça.
You should think of another career to pursue, kid.4
Sur ces mots encourageants, il fait un signe de la main à la barmaid, et se dirige vers la porte, prêt à partir.
___________________________
1 Travailler au ministère et être auror sont deux choses complètement différentes.
2 Être intelligen n'a rien à voir là-dedans. Quand on est en mission, on n'utilise pas sa tête. C'est un métier qui demande des tripes, pas de l'esprit.
3 Si aujourd'hui avait été un entretien d'embauche, je ne t'aurais pas embauchée.
4 Tu devrais envisager d'embrasser une autre carrière, gamine.
©️ 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://magichappensonlyonce.forumactif.com/t753-arthur-h-thorn-d
Anonymous
Invité
MessageSujet: Re: Tellement de questions [PV Arthur H. Thorn]   Tellement de questions [PV Arthur H. Thorn] EmptyJeu 18 Avr - 3:55


   
Tellement de questions

   

   Je sentais que la conversation allait bientôt ce terminée. En effet, Arthur n'était pas très commode face à tout ça. D'ailleurs, lorsque je lui avais dit que ma mère travaillait au ministère de la magie, il me répondit que travailler au ministère et être Auror était deux choses différentes. Ça, je m'en doutais un peu, après tout, j'avais assez d'intelligence pour savoir ça non mais oh ! J'avais vraiment le sentiment qu'il me prenait pour une idiote... Du moins, c'est le ressenti que j'avais en ce moment, pourtant, j'ai de bon résultat à l'école, Enfin bref... Je lui répondis :

- Je suis assez intelligente pour savoir faire la différence entre les deux, je pense. Toutefois...

Je m'arrêtai, tout en réfléchissant à ce que j'allais dire, mais avant que je ne puisse continuer, il reprit la parole en disant qu'être intelligent n'avait rien avoir là-dedans que quand ils sont en mission, il fallait plus de courage que d'esprit. Il est vrai que j'étais une fille très intelligente, mais j'avais quand même du courageuse non ? J'avoue qu'au lieu de m'aider, il me mettait doute maintenant ... D'ailleurs, il ajouta que si ça avait été un entretien d'embauche, il ne m'aurait pas prise. Avais-je demander à la mauvaise personne ? Je l'ignorais, toutefois, j'étais ambitieuse et têtue donc, je n'abandonnerais pas et je répondis :

- Je n'ai pas dit non plus que je n'avais pas de courage non plus que je sache. J'ai juste dit que j'étais intelligente et que j'avais été envoyée à serdaigle. Mais visiblement, c'est ce que vous pensez...

J'avoue que je n'avais pas trop apprécié ce qu'il venait de dire, à vrai dire ... Je me sentais rabaissée comme si j'étais une incapable. J'étais venue pour avoir des réponses à des questions et voilà que je me retrouvais avec d'autres questions auxquelles je n'étais pas capable de répondre en tout cas, pas pour le moment et j'avoue que cela ne me plaisait pas du tout. Enfin, il me dit que je devais me diriger vers une autre carrière. Bonjour le soutien pfff... Je n'étais vraiment pas tombée sur la bonne personne pour m'aider en tout cas. En plus, il m'appelait gamine... J'avais un prénom quand même. Il me salua puis se leva, fit un signe à le barman avant de se diriger vers la porte. J'étais têtue et je ne comptais pas en rester là. Je le rejoignis et dis :

- Monsieur Torn, attendez, si ce n'est pas fait pour moi, quel serait, selon vous le métier le plus adapter pour moi ?

Je ne comptais sûrement pas abandonner, toutefois, j'étais curieuse...


   

   
(c) Kira pour Never Utopia

   
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 269
Date de naissance : 13/07/1984
MessageSujet: Re: Tellement de questions [PV Arthur H. Thorn]   Tellement de questions [PV Arthur H. Thorn] EmptyJeu 18 Avr - 20:26

So Many QuestionsArthur & RenesméeDu courage ?
Mais qui parle de courage ?
Oh, mais c'est que cette gosse commençait gentiment à lui courir sur le haricot. Il faudrait donc, en premier lieu, qu'elle apprenne à cesser de clamer son intelligence – signe de son étroitesse d'esprit, par ailleurs, car cela ne veut rien dire – et qu'elle arrête de vouloir raison à tout prix.
Ah ça non, il n'était pas vraiment aidant. En même temps, il n'était pas venu pour ça. Il était bien assez agacé de devoir céder aux caprices de l'adolescente, ce n'était pas pour se forcer à être affables en plus de cela. Il ne l'était pas avec ses propres proches, il n'allait pas l'être avec une parfaite inconnue de la moitié de son âge.
D'autant plus que celle-ci avait un côté antipathique auquel il répondait parfaitement. Cette façon de clamer son intelligence, ou des prétendues qualités dont il n'était absolument pas question avait fait très mauvaise impression.
Et en plus de ça, elle n'est pas fichue de comprendre quand il est temps de conclure et de passer à autre chose. Cette fois, c'est avec un grondement agressif venu du fond de sa gorge qu'elle se fait accueillir.
Don't know, don't care,” répond-il sèchement. “A job that doesn't need you to be modest, I'd say.1
Là, il devient carrément désagréable. Il faut le comprendre, le pauvre : depuis le terrain jusqu'au bureau de chef,le changement avait été radical, mais si maintenant il devait se faire garde-chiurnes, autant qu'il change de carrière.
Il n'a pas signé pour ça.
Il s'était engagé pour servir son pays, pour protéger les siens. Certainement pas pour éveiller des vocations. Et puis, ils n'étaient pas en manque de jeunes recrues, il pouvait se permettre d'être pointilleux… Voire odieux.
Non pas qu'il en ait quelque chose à faire, en fait.
Learn to name people correctly as well, kid.” Il la darde d'un regard d'une profonde condescendance, jouant de sa taille pour la toiser de haut d'un air sombre. “The name is Thorn.2
Sur ces mots, et sans lui laisser le temps de lui casser les pieds une seconde de plus, il sort dans les ruelles de Pré-Au-Lard, marche quelques pas et disparaît en transplanant. Elle a tenté une dernière approche, a voulu répondre pour, une fois de plus, avoir raison ?
Il n'en a absolument rien à carrer. Il a perdu assez de temps à écouter ces inepties profondes d'une adolescente qui, comme tous les adolescents, est persuadée que le monde lui appartient et que tout lui revient de droit.
Il arrive au beau milieu d'un couloir du ministère, remonte l'allée comme s'il n'avait pas interrompu sa marche dans les rues du village sorcier. Il s'avance à grands pas, entre dans son département sans hésiter, rejoint ses troupes. Il voudrait aller reprendre son travail, mais se fait évidemment halpaguer sur la route par un collègue ou deux, pour diverses choses.
Jusqu'au moment où Elijah, son beau-frère, le hèle alors qu'il arrivait enfin à la porte de son bureau. Ils échangent un peu sur les dernières missions, jusqu'au moment où il lui demande s'il est disponible le lundi suivant, après le boulot. Ils ont deux soirées prévues à la suite, la semaine prochaine, lundi et mardi, et aimerait économiser leur baby-sitter. Du coup, pourrait-il relever le jeune Finn Parker lundi soir, quand il le pourrait ?
Ils finissent par s'installer dans le bureau, tasse de thé à la main, en train d'évoquer les dernières frasques de la petite Enid, avant de retourner à leur travail.
Old, same old.
___________________________
1 Je ne sais pas et je m'en moque. Un boulot qui ne demande aucune modestie, je dirais.
2 Apprends aussi à appeler les gens par leurs noms, gamine. Mon nom, c'est Thorn.
©️ 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://magichappensonlyonce.forumactif.com/t753-arthur-h-thorn-d
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Tellement de questions [PV Arthur H. Thorn]   Tellement de questions [PV Arthur H. Thorn] Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Tellement de questions [PV Arthur H. Thorn]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Un article pour le Roi Arthur !!!
» CHARLAVAIL ☇ « J'ai mis tellement de crème anti-rides que quand j'me suis réveillé on était hier! »
» ARTHUR RACKHAM (1867-1939)
» THE LITTLE BIRD ♣ with Arthur Paton
» Se poser les bonnes questions pour avoir les bonnes réponses [PV : Joy ♥]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Magic Happens Only Once ::  :: Anciens Rps-
Sauter vers: