Si vous souhaitez encore poster dans l'event des antidotes, vous pouvez jusqu'à août !
Pour en savoir plus, allez donc faire un tour dans les flashbacks !
Pas de restrictions au niveau des groupes :
vous pouvez venir incarner qui vous le souhaitez,
qu'importe votre maison ou la pureté de votre sang !

Nouvel event très important pour la suite !
Pour en savoir plus, allez donc à Poudlard, où tout semble arriver !
Nouveau recensement en cours pour juin/juillet !
Pour en savoir plus, allez donc ici pour ne pas être supprimé !

Partagez
 

 Un titre classe et mystérieux avec du suspens ici [Ashrina]

Aller en bas 
AuteurMessage
Messages : 215
Date de naissance : 06/11/1988
MessageSujet: Un titre classe et mystérieux avec du suspens ici [Ashrina]   Un titre classe et mystérieux avec du suspens ici [Ashrina] EmptyLun 4 Mar - 4:39

Tic-Tac, Tic-Tac

L'aiguille de ton horloge murale fait ce bruit à chaques secondes qui passent. Tu t'occupes de tes animaux. Aussi dangereuses soient tes bébés, elles te fascinent. Une fois tes affaires faites, tu te poses dans ton fauteuil autour d'une tasse de thé. Tu te mets à lire la Gazette du Sorcier. Les récents événements du bal font la Une du journal depuis plusieurs jours. Une de tes mygales se balades sur ta main. Tu soupires, avant de retourner à ton bureau. La plume glisse sur le parchemin. Puis sur un autre. Deux réponses à une missive que tu as reçu au lendemain du Bal de la Saint-Valentin. Deux réponses totalement opposées à une demande en mariage. Une fois encore. Tu ne comptes plus toutes celles que tu as refusées.

Cette fois tout est différent. Tic-Tac Tic-Tac, ton temps s'écoule Irina. Chaque seconde qui passent est du temps qui te rapproche de la fin. Les rides viendront trop vite, creuser ta peau sans aspérités. Tu rêves de fonder une famille. Mais tu ne peux pas le faire sans être mariée à un homme. Tu envisages l'éventualité d'accepter cette union. Un mariage de ce qu'il y a de plus arrangé. Sans sentiments aucuns. Le prestige d'un nom contre une descendance. Aucun amour. Juste du concret. Le pragmatisme dans ce qui se fait de plus dur.

Bien sûr que tu l'aimes, à en crever. Tu pourrais tuer pour lui. Tu pourrais crever pour lui. Il y a toujours ces questions sans réponses. Des doutes qui se sont renforcé depuis cette fameuse soirée. Il y a ses paroles qu'il t'a lancé, ses rejets. Et il y a eu ce baiser rempli de passion. Cette façon de te donner l'antidote. Ce geste quand il a remis tes cheveux en place. Ces petites attentions, on ne les fait que quand on tient à quelqu'un non ? Alors pourquoi est-ce qu'il veut que tu retournes dans ton pays natal ? Pourquoi est-ce qu'il veut que tu l'oublies ? Comment peux-tu l'oublier après tout ça ?

Neuf année que tu as mis ta vie en suspend. Par amour. La raison voudrait que tu envoies la lettre qui accepte la demande en mariage, qui n'est rien d'autre qu'un contrat sur un bout de papier. Aussi froids que ceux que tu envoies lorsque tu fais des affaires. C'est ce que tu devrais faire. Pourtant, il y a l'espoir qui te retient. Les sentiments que tu ressens pour lui, t'empêchent d'envoyer cette lettre. Si il t'as libéré deux fois, une fois du joug de ton tyran de père et la seconde fois du poison qui s'ecoulait dans tes veines, il t'a emprisonné dans une cage plus solide. Une cage sans barreaux.

Si seulement tu avais des réponses à tes interrogations. Lui seul peut te libérer. Lui même sait il ce qu'il veut vraiment ? Tu l'as conviée dans ton domicile, afin de jouer cartes sur table. Même si rien de tout ça n'est un jeu.

Tu attends sa venue en regardant l'horloge. Velvet ton elfe de maison se tient prêt à accueillir ton hôte qui ne devrait plus tarder.

@Ash E. Nightingal
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 603
Date de naissance : 31/10/1986
MessageSujet: Re: Un titre classe et mystérieux avec du suspens ici [Ashrina]   Un titre classe et mystérieux avec du suspens ici [Ashrina] EmptyLun 4 Mar - 19:31

Irina & AshIntentions cachées

C'était dur, de se remettre du contre-coup de tout ce qui s'était passé durant ce bal. Dur d'accepter les choses qui avaient été dites, qui avaient été faites. J'avais d'abord eu du mal à trouver un instant pour moi, pour me poser et pour réfléchir à tout ce qui était arrivé : quand à mon arrivée j'avais constaté que ma maison était complètement envahie de toute part, je peux vous assurer que j'avais vite déchanté. J'avais dû gérer cas social sur cas social, jusqu'à ce que ma maison soit évacuée, ce qui, je peux vous l'assurer, avait pris bien plus de temps que je ne l'aurais souhaité. Mais l'activité domestique avait au moins eu un effet bénéfique : elle m'avait évité de trop penser à ce qui s'était passé entre Irina et moi. Les seules choses sur lesquelles je m'était concentré après le bal, c'était sur ce que j'allais faire des Deathwings désormais et sur comment protéger les rares personnes auxquelles je tenais de possibles répercussions si je m'y attaquais de façon frontale. J'avais peu de pistes, mais je savais qui contacter pour remonter jusqu'à eux. Peut-être pas jusqu'à leur chef véritable, mais je pourrais au moins atteindre Belladone, si je m'en donnais la peine. Elle avait empoisonné la vie de dizaines d'innocents, sans se soucier le moindre du monde des pertes que cela pourrait occasionner : si ça ce n'était pas une stratégie en carton, alors je ne savais pas ce que c'était !

Mais quand j'avais un moment de calme, un moment de silence, comme en ce moment, je ne pouvais pas m'empêcher de repenser au reste des détails, au reste de choses que je m'efforçais d’occulter de ma mémoire. Aux paroles que j'avais échangé - ou plutôt que j'avais balancé - à Alexander, l'homme que je considérais pourtant comme mon plus proche ami, aux baisers - au pluriel, je n'en revenais toujours pas ! - que j'avais donné à Irina ou encore à ce que elle, elle m'avait dit. Ce qu'elle m'avait balancé sans aucune hésitation, alors qu'elle savait le mal que cela me ferait. Je n'avais pas pensé à ma mère depuis des années : comme tout ce qui pouvait me blesser, j'évitais d'y penser ne serait-ce qu'une seule seconde. Ma mère, Lou, mon père, et désormais Irina. Voilà les rares choses auxquelles j'évitais de penser. Ça commençait à faire beaucoup tout de même. Mais jusqu'à maintenant, j'arrivais très bien à ne pas y penser. Je n'avais jamais pensé qu'elle s'attacherait autant à moi. Je pensais avoir pourtant été clair lors de notre rupture - même un peu trop clair d'ailleurs - puis lorsque nous nous étions revus, qu'elle avait débarqué chez moi sans prévenir. Mais elle s'obstinait, elle s'accrochait ! Je trouverais cela presque touchant si ce n'était pas moi l'objet de son attention. J'avais du mal à comprendre ce qu'elle me voulait réellement. Elle avait dit qu'elle m'aimait, mais qu'est-ce qu'elle entendait par là ? Elle aimait le reste de prestige associé au nom des Nightingal ? Elle aimait le fait que je sois assez puissant pour la défendre, comme lorsque nous nous étions rencontrés et que j'avais dû la protéger de son père ? Je ne comprenais vraiment pas ce qu'elle voulait dire ... Mais je n'avais pas eu ... Pas eu le courage d'aller la confronter directement. C'est lorsque je reçus sa convocation que je compris qu'elle aussi attendait des explications. Bien, nous allions avoir des choses à nous dire ...

Je transplanais à l'adresse qu'elle m'avait laissé et fut accueilli par Velvet, son elfe de maison.


" Bonsoir Velvet, dis-je avec un petit signe de tête, le tout en russe. Ravi de voir que tu es toujours au service de ta maîtresse. Puis-je entrer ? J'aimerais la voir rapidement, il y a des choses qui ne doivent pas traîner plus que cela, ajoutais-je d'un ton plus grave. "


Et je fus alors introduit dans son salon. Elle était là, bien sûr. Toujours aussi grande dame, comme à son habitude. A côté d'elle, j'avais toujours l'air d'un croque-mort ou d'une âme damnée prêt à emporter son prochain en Enfer. Le dos bien droit, les mains dans mon dos, je m'adressais alors à elle.


" Irina ... Me voilà, comme tu me l'as demandé. Toujours pas sur le départ à ce que je peux voir ... Tu ne sais vraiment pas quand il est temps d'abandonner, constatais-je avec un soupir dans la voix. Alors. Qu'est-ce que tu me veux ? Tu as d'autres choses à ajouter à ce que tu m'as déjà dit la dernière fois que nous nous sommes parlé de façon "sincère" ? "


©️ 2981 12289 0

_________________

Run like there
is no tomorrow


Clique, clique Un titre classe et mystérieux avec du suspens ici [Ashrina] 1961492925:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://magichappensonlyonce.forumactif.com/t54-ash-e-nightingal-
Messages : 215
Date de naissance : 06/11/1988
MessageSujet: Re: Un titre classe et mystérieux avec du suspens ici [Ashrina]   Un titre classe et mystérieux avec du suspens ici [Ashrina] EmptyLun 4 Mar - 21:12

Le voilà devant toi. Après que Velvet l'ai accueilli comme il se doit avant de s'éclipser. Ton Elfe de maison sait que tu as besoin d'avoir une conversation en privée avec lui, sans être dérangés. Enfin le moment des vérités est arrivé.

- Non... Comme tu le vois. Et je ne partirais pas à cause de toi. Ni pour toi.

Peu importe la décision que tu prendras et qui se jouera sur cette conversation, tu resteras en Angleterre. Si à l'origine, tu es venue pour lui, tu as pu retrouver d'anciens amis tels que Alistair. Tu as pu rencontrer des personnes formidables comme Alexander et tout récemment son compagnon Aedan et Nathanael. Des élèves comptes sur toi en tant que professeurs. Tes protégés en tant que mentor. Partir ce serait synonyme d'échec et ça tu ne le supporte pas. Tu proposes un verre à ton ancien fiancé et de s'asseoir. Les mots échangés lors de la soirée, que ce soit par l'un ou l'autre sont restés gravés dans ton esprit. Ils tournent en boucles dans ton crâne. À sa remarque, tu comprends que lui aussi s'en souvient. Comment pourrait-ils les oublier ?

- Effectivement, tu as raison, je n'abandonne pas. Je t'aime et rien n'y changera. Tu seras toujours à mes yeux le meilleur homme que je connaisse...Et celui qui me fait le souffrir en même temps.

Tu te lèves pour remettre ta mygale dans son vivarium, la gorge nouée, tu continues.

- Je n'ai jamais réussi à t'oublier. Jamais. J'ai essayé. J'ai refusé des demandes en mariages, parce que je n'arrive pas à te sortir de ma tête.

Tu sens ton regard s'embrumer. Tu respires calmement pour ne pas craquer.

- Peut être qu'il est temps que je laisse tomber. Peut être qu'il faudrait que j'accepte la proposition de mariage que j'ai reçu récemment. Je ne sais pas. Je n'arrives pas à savoir sur quel pied danser avec toi. J'ai beau t'aimer à un point auquel tu ne t'imagines sans doute pas, je sais pas si j'aurais la force de continuer ainsi...

Tu fermes les yeux un instant. Tu es à la limite de ne pas continuer. De laisser cette conversation en suspend. Tu ne dois pas le faire. Tu n'as pas le choix. Tu dois savoir.

- Le temps passe et bien trop vite il sera trop tard. Je serais bientôt une plante flétrie.

Et ton rêve de fonder une famille pourra être oublier et tu devras tirer un traits sur tes désirs les plus profonds.

- Il y a neuf ans, as-tu été sincère avec moi ? M'as tu aimé ?

Ton coeur se serre à l'attente de la réponse. Le temps te semble être une éternité. Rester dans le doute et l'illusion sans doute le pire qui puisse se passer.

- Pourquoi ces baisers au bal ? Celui que tu m'as donné quand j'étais prête à rejoindre le groupe de cette femme et ses partisans. Pourquoi ce baiser si passionné si tu veux que je t'oublie ?

Ne pas savoir sur quel pied danser. Tu ne le supporteras pas éternellement.

- Ne fais pas comme il y a neuf ans. Regardes-moi dans les yeux et répond-moi. Ne fuis pas Ash. Pas cette fois.

Au son de ta voix. À tes doigts qui se crispent, on peut ressentir la détresse qui t'envahit.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 603
Date de naissance : 31/10/1986
MessageSujet: Re: Un titre classe et mystérieux avec du suspens ici [Ashrina]   Un titre classe et mystérieux avec du suspens ici [Ashrina] EmptyMar 5 Mar - 20:39

Irina & AshIntentions cachées

Quand son elfe de maison nous laisse directement seuls, je comprends à quel point elle est sérieuse. Elle ne feint même pas de vouloir m'accueillir comme si de rien n'était, elle s'attaque tout de suite au sujet sensible. Tant mieux. J'avais beau m'attacher à la politesse que l'on m'avait enseigné dans jeunesse, j'aimais encore plus le fait d'aller droit au but, de ne pas perdre du temps en futilité. Même si ce qu'elle m'annonce de but en blanc me déçoit un peu. Alors comme ça elle pense avoir pris sa décision définitive, elle ne partira pas ? Mais qu'est-ce qui lui fallait pour la pousser enfin à rentrer chez elle ?! Je soupire un peu, mais j'accepte son verre avec reconnaissance : je sens que je vais en avoir un besoin véritable, pour accepter tout ce qu'elle veut me dire, mais surtout pour me montrer assez franc, assez sincère à son goût. J'imagine déjà qu'elle va vouloir que je lui parle sentiment, que je lui fasse des promesses, mais si j'ai pu autrefois jouer la comédie à ses côtés, par moment feindre et jouer l'amoureux transi, je n'ai pas l'intention de faire ainsi désormais. Irina a toute mon estime, je la respecte et je continue à espérer pour elle qu'elle trouvera l'amour qu'elle mérite. Elle n'a pas eu une vie facile et elle a besoin de tendresse pour se remettre de tout ça, chose que je ne pourrais jamais lui donner. Je l'écoute me renouveler son amour tandis que je m'installe dans un de ses fauteuils : je sens qu'on va tous les deux avoir besoin d'être assis pour supporter ce que nous avons chacun à nous dire.


" Irina ... S'il te plait, assieds toi ... Je suis désolé de te faire souffrir, cela n'a jamais été mon intention en vérité. Je sais qu'en te quittant comme je l'ai fait j'ai manqué de tact, on me l'a bien fait comprendre, mais ... Je suis désolé, d'accord ? répétais-je en m'excusant non pas une fois, mais deux ! Je ne méritais pas que tu mettes ta vie en pause pour moi, et au fond de toi, je suis sûre que tu le sais. Je suis même persuadé que bien des personnes te l'ont répété, encore et encore, ajoutais-je en pensant à son ami, Vitali. "


J'ai presque envie de sourire en l'entendant se comparer à une plante flétrie. J'aimerais bien que toutes les plantes que j'oublie d'arroser lui ressemble. Je ne comprends pas du tout où elle veut en venir : elle est encore jeune, elle a la vie devant elle et si elle ne prend pas de risques, si elle retourne à sa petite vie tranquille en Russie, elle vivra encore de longues décennies !
Mais cette fois-ci, c'était mon tour de me mettre à table  ... Je fermais les yeux à mon tour, en essayant de réfléchir à la façon de tourner ma réponse, sachant déjà qu'elle risquait de lui faire plus de mal qu'autre chose. Mais je préférais ne pas lui mentir : elle méritait mieux que ça. Elle méritait ... Elle méritait mieux que moi. C'est cette révélation soudaine que j'eu qui me poussa à me lever, à la forcer à me regarder en glissant ma main sous son menton pour que ses yeux rencontrent les miens.


" Moya Dragatsennaїa (mon trésor) ... Je ne fuirais pas, c'est promis. Mais je ne suis pas certain que toi, une fois que j'aurais fini, tu n'aies pas envie de le faire. Peut-être était-ce par là que j'aurais dû commencer, si je voulais te voir vraiment partir ... Il y a neuf ans ... Il y a neuf ans, j'étais plus jeune et je ne me souciais que peu de ce que les gens pouvaient ressentir pour moi. J'étais ravi de t'avoir sauvé, toi la belle héritière d'une famille au sang pur, une russe fortuné et convoitée. Il y a neuf ans ... Je n'ai vu en toi qu'un outil pour permettre à ma descendance d'avoir un sort mieux, un sort différent du mien. Tu sais déjà à quel point le fait que mon sang de vélane soit inefficace m'a marqué durant toute mon enfance, et à cette période j'étais obsédé par le fait d'éviter ça aux possibles enfants que j'aurais. Et toi ... Toi tu étais la réponse parfaite à cette demande. Le fait que ... Que tu sois belle et agréable ont été un véritable point positif pour moi, ajoutais-je avec une sorte de sourire triste, en devinant - pour une fois à raison ! - à quel point je devais lui briser le coeur. Mais en apprenant à te connaitre, je me suis rendu compte que je ne pouvais pas faire ça, et je suis parti, expliquais-je ensuite rapidement, en ne voulant pas m'éterniser là dessus, ne pas rentrer dans les détails de la révélation que j'avais eu à l'époque. Tu es une femme merveilleuse Irina, c'est pour ça que je ne veux pas de toi ici ... Ou dans ma vie. Quand à ces baisers ... Je suppose que ... Que tout homme a ses besoins, terminais-je en évitant cette fois son regard. "


Je refusais de lui avouer sur l'instant que je ne savais pas ce qui m'avait pris, que j'avais agi sur un coup de tête et que je détestais la voir dans cet état. Même moi je pouvais voir l'importance que ces baisers pouvaient avoir ! Et moi qui tentait de la convaincre de tout quitter et de partir, je sentais bien que lui dire que cela m'avait paru la chose à faire ne ferait que contrarier mes plans.


©️ 2981 12289 0

_________________

Run like there
is no tomorrow


Clique, clique Un titre classe et mystérieux avec du suspens ici [Ashrina] 1961492925:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://magichappensonlyonce.forumactif.com/t54-ash-e-nightingal-
Messages : 215
Date de naissance : 06/11/1988
MessageSujet: Re: Un titre classe et mystérieux avec du suspens ici [Ashrina]   Un titre classe et mystérieux avec du suspens ici [Ashrina] EmptyMer 6 Mar - 0:44

Dans ton monde on vous apprend à ne pas mettre l'amour sur un piédestal. Les familles à la pureté du sang immaculée, marient leurs enfants entre-eux pour préserver le nom, le statut, la pureté. On vous répète sans cesse que l'amour ce n'est que dans les contes de fées qu'on en voit. Il n'y a rien de plus illusoire que l'amour. Rien de plus cruel. C'est le pire poison qu'il soit.

- Tu t'y prends très bien pourtant...

Tu lui répond sur un ton caustique quand il te dis qu'il n'a pas l'intention de te faire souffrir. Le mal est déjà fait et le pire ne va pas tarder...

Un moyen de parvenir à ses fins. Voilà ce que tu étais il y a neuf ans . Tu as cru en son amour, tu t'es livrée à lui. Tu as toujours été sincère avec lui et pendant ce temps, lui ne te voyais que comme une belle et riche héritière.

- Tu me dégoûtes...

Lui que tu as aimé. aimes encore. Jusqu'à la folie. Quand il te révèle la vérité, c'est la haine et le dégoût que tu ressens à son égard.

Tu le gifles avec une violence que l'on ne te connais pas. Si tu avais pu, c'était à coup de Doloris que tu l'aurais attaqué en cet instant. Une chance que ta baguette ne soit pas à proximité en cet instant.

Tu es dans une colère contre lui...et contre toi-même. Tu n'es qu'une idiote Irina.

- Comment ai-je fais pour tomber amoureuse d'un homme comme toi ? Tu es un monstre Ash !

Tu vas craquer. Tu sens les larmes monter. Tu refuses qu'il te vois ainsi. Si il t'a volé ton coeur et l'a piétiné, il n'a pas réussi à t'enlever ta dignité. Tu te lèves de ton fauteuil. Tu fais les cents pas comme un lion en cage dans ton salon. Tu serres les dents. Tu serres les poings. Tes ongles s'enfoncent dans tes chairs. Jusqu'au sang.

- Si tu espères que je vais partir, tu te mets la baguette dans l'oeil ! Londres et la MUL est assez grande pour nous deux. Tu crois pouvoir te débarrasser de moi comme ça ? Après tout ce que tu m'as fait ? Ce serait trop simple Ash.

De rage, tu retires l'alliance qu'il t'avais offerte lors de vos fiançailles. Non, tu ne la retires pas. Tu l'arraches. Avec une telle violence, qu'elle t'ecorche la peau à vif. Tu lui jettes à la gueule ce qui était un symbole de votre amour. Symbole de mensonges. C'est tout ce que cette bague représente désormais pour toi.

- Maintenant dégages !

Tu ne l'accompagneras pas jusqu'à la sortie. Tu hèles Velvet pour qu'il vienne. Tu ignores si ton ex fiancé est toujours où si il est parti. Tu fais comme si il n'est plus là. D'une voix autoritaire, tu t'adresses à ton Elfe de Maison :

- Vas prévenir Monsieur Ó'Ceallaigh que j'accepte sa demande et dis lui que je passerais le voir demain pour que l'on puisse s'entretenir sur l'organisation de notre union.

Parce que la raison et le pragmatisme, il n'y a que ça qui doit compter à présent. Plus de sentiments. Les émotions doivent être mises de côté. Ton coeur arraché n'est plus. Plus jamais on ne t'y reprendra. Plus jamais tu ne laisseras l'amour te détruire.

Alors pourquoi les larmes coulent sur tes joues ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 603
Date de naissance : 31/10/1986
MessageSujet: Re: Un titre classe et mystérieux avec du suspens ici [Ashrina]   Un titre classe et mystérieux avec du suspens ici [Ashrina] EmptyDim 10 Mar - 22:04

Irina & AshIntentions cachées
Dès le départ, dès que j'avais reçu cette convocation, instinctivement, j'avais su. J'avais su. Su que cela allait mal tourner, que cela allait mal se passer, su ... Su que j'allais encore lui faire du mal, alors que tout ce que je souhaitais pourtant c'était l'épargner. Pourquoi à son avis, lui demandais-je de rentrer en Russie le plus rapidement possible ? Je savais qu'à mon contact, je ne pouvais que la blesser, que la rendre malheureuse ... Bien sûr, elle l'était déjà à cause de moi, à cause de mon départ précipité des années plus tôt, mais le pire était à venir. Je n'avais jamais souhaité lui dévoiler mes plus noires pensées. Rares étaient les gens qui se confrontaient à ma véritable noirceur et encore plus rares ceux qui en ressortaient indemnes. Irina avait beau connaitre une partie de ma vérité, le fait que je pratiquais la magie noire, que j'avais voyagé de par le monde pour amasser du pouvoir et de la puissance, elle n'avait jamais vraiment su tout ce qui me passait par la tête, tout ce qui m'agitait et me tenait réveillé dans l'obscurité. Béni soit mon pseudo talent d'occlumencie !

Je n'avais jamais cru en l'amour - d'ailleurs je n'arrivais même pas à comprendre ce que c'était, à l'appréhender - mais pourtant, à l'époque, j'avais attisé les sentiments naissants de ma chère Irina pour mieux pouvoir en profiter ... La peine, puis la colère flamboyante et dévorante que je pus lire dans ses yeux après mes aveux me fit comme un coup porté au coeur. J'avais tellement l'habitude de pouvoir y lire l'admiration, parfois même l'amusement ... Et puis la claque, retentissante. Pourtant, je ne la sens presque pas. Au fond, la douleur physique m'importe peu. J'ai connu pire. Je la sens sur le point de craquer, du moins, je crois que c'est cela. Le léger tremblement dans sa voix, le fait qu'elle fasse les cents pas et qu'elle évite mon regard ... Oui, je crois que pour une fois je comprends bien ce qui l'anime. J'essaye de la bloquer avant qu'elle ne fonde en larmes, mais elle est lancée dans sa tirade, elle tient à me faire savoir que je ne la briserais pas. Si elle savait ... Il me suffirait de quelques petits mots bien placés pour tuer l'Irina que je connaissais et ne laisser qu'une coquille vide ... Mais ce n'était pas mon but, bien au contraire. J'espérais qu'elle en sorte plus forte, plus déterminée et surtout saine et sauf, loin de tout le bordel magique de Londres et des environs. Mais même avec tout ça, même avec toute cette souffrance, elle n'envisage pas un instant de partir, par la barbe de Merlin ! Quand elle me jette la bague, quelque part en moi, quelque chose - allez savoir quoi ! - se rompt : j'avais noté, avec un peu de joie, qu'elle la portait toujours, et le fait qu'elle la rejette ainsi me montrait bien à quel point je lui avais fait du mal. Pendant qu'elle se détourne de moi et qu'elle hurle ses ordres à Velvet, je ramasse le bijou en question : la pierre en son centre, un rubis aux couleurs éclatantes, est brisée. Un vent de mélancolie s'empare de moi et je ne peux m'empêcher de la réparer, à l'aide d'un informulé.

J'aurais pu sûrement partir, la laisser ainsi, mais je lui avais promis que je ne fuirais pas. Et ses dernières paroles avaient fait pesé un poids invisible sur mon coeur, que je devais faire disparaître. Alors, silencieusement, je me déplace dans sa maison, jusqu'à la retrouver. Elle me tourne le dos et tout doucement, comme pour ne pas l'effaroucher, je la prend dans mes bras. Il est tellement rare que je fasse cela volontairement que j'espère qu'elle comprendra que c'est pour moi un moyen de reconnaître la légitimité de sa colère.


" Chut, moya dorogaya (ma chérie), chut ... Pleure vas-y, débarrasse toi de toutes les larmes que tu n'as jamais voulu verser depuis que je t'ai abandonné. Ca va aller ... Je ... Je reste avec toi. "


Je ressers un peu mon étreinte, pour qu'elle n'en profite pas pour s'échapper. Qu'elle pleure donc, qu'elle évacue sa colère et sa souffrance. Une fois cela fait, elle comprendrait - ou du moins je l'espérais - qu'il y avait plus derrière ce que je lui avais dit, qu'il y avait encore bien des choses que j'aurais pu, que j'aurais voulu lui dire. Je la forçais à se tourner vers moi tout en la gardant entre mes bras et déposais un léger baiser sur son front.


" Tu as toutes les raisons de m'en vouloir. Tu dois ... Sûrement te sentir trahie, si je ne me trompe pas, et dans un sens, tu n'as pas tort. Mais tu dois savoir que ces 9 années qui se sont écoulées ont amené leur lot de changement. J'ai appris et j'ai évolué, à ton contact, et au contact de d'autres personnes. Je ... Je sais maintenant que ce genre de comportement est destructeur pour autrui et je tenais à te présenter mes excuses, une nouvelle fois. Tu mérites mieux, mais pas pour autant de t'enfermer dans une relation juste pour la pureté du sang ou ce genre de connerie, marmonnais-je. Et même si je n'y comprends rien, moi, je pense que tu mérites de l'amour. Que quelqu'un te rende tout l'amour que tu as à donner. Alors s'il te plait, écoute au moins cette dernière requête : n'accepte pas un mariage sous le coup de la colère juste pour ... Pour me faire souffrir ou je ne sais quoi d'autre. Je sais que je n'ai pas vraiment le droit de te demander ce genre de chose, mais ... Mais je veux ce qu'il y a de mieux pour toi, finis-je en la relâchant enfin. "


©️ 2981 12289 0

_________________

Run like there
is no tomorrow


Clique, clique Un titre classe et mystérieux avec du suspens ici [Ashrina] 1961492925:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://magichappensonlyonce.forumactif.com/t54-ash-e-nightingal-
Messages : 215
Date de naissance : 06/11/1988
MessageSujet: Re: Un titre classe et mystérieux avec du suspens ici [Ashrina]   Un titre classe et mystérieux avec du suspens ici [Ashrina] EmptyLun 11 Mar - 4:11

Irina celle qui se veut imperturbable est de retour. Jusqu'à ce qu'il revienne vers toi. Tu n'arrives plus à bouger et pourtant tu n'es plus sous l'effet du sortilège du totalus petrificus. Tu voudrais t'échapper. Il te retient et ceux malgré tes cris et tes larmes. Jusqu'à ce que tu n'ais plus rien à verser. L'intonation de ta voix se brise quand tu lui réponds, épuisée nerveusement par toutes ces émotions qui te transpercent.

- S'il te plait Ash... Ne me dis pas ça. Pas après tout ça.


Pourquoi est-ce qu'il n'est pas parti quand tu l'as viré de chez toi ? Pourquoi est ce qu'il te prend dans ses bras. Pourquoi, tu te sens si bien d'être blottie dans ses bras ?

- Laisses l'amour en dehors de tout ça.

C'est déjà assez compliqué pour toi, tu as déjà bien du mal à tout encaisser. Ta voix tremble au fur et mesure que tu t'exprimes. Ça te fais si mal.

- Oui j'ai passé neuf ans à t'attendre. À espérer que tu reviennes. Ne me dis pas de ne pas me marier avec lui. Pas après tout ça. Il n'est pas question de vengeance. À quoi ça me servirait de te voir souffrir ?

Parce que tu sais que tu pourrais changer d'avis pour lui. Et ça tu n'as pas le droit de le faire. C'est avec ta tête que tu dois penser, pas avec ton coeur. Ce coeur qui bat trop fort. Pour lui. Lui que tu devrait haïr. Lui que tu ne peux t'empêcher d'aimer.

- Je vieillis Ash. Un jour viendra, ou plus personne ne voudra de moi.

Aussi cruel que ce soit de penser cela, tu sais pertinemment, que viendra un moment où plus personne ne voudra te prendre pour épouse.

- Un jour viendra, où je ne pourrais plus donner la vie. Mon héritage se perdra. Je ne veux pas vivre ça.


Qui voudra d'une vieille femme toute décrêpie, incapable de donner la vie. Le temps fais son oeuvre sur ton visage et ton corps. Si personne ne voit ces rides qui abîment ton visage, toi tu les vois. Tu les ressens. Elles te narguent. Elles te rappelles, sans cesse, que l'horloge tourne.

- Je ne veux pas disparaître sans héritier. Sans avoir donné la vie.

Bien sûr tu aurais préféré t'unir avec l'être aimé. Mais il ne t'aime pas. À quoi bon attendre et espérer ce qui ne peut pas arriver ? L'amour ce n'est pas pour toi. Il se détaches de toi. Ta main rattrape son bras. Tu ne sais même pas pourquoi tu as agis ainsi. Pourquoi est ce que tu t'accroches encore ? À cet espoir perdu.

Tu ne dois pas te laisser emportée par tes émotions. Tu dois résister Irina. Au fond de toi tu le sais, un geste de plus, et la flamme se ravivra. A-t-elle disparue un seul instant ? Tu dois l'oublier. Tu dois cesser de penser à lui. Détaches ton regard du sien. Cesse de penser à son parfum. Éloignes-toi de lui. Tant qu'il est encore temps. Ne laisses pas ton coeur prendre le dessus sur ta raison. Cesses d'aimer cet homme. L'amour ce n'est pas réel. Ça n'existe que dans les contes pour enfants. N'approches pas tes lèvres des siennes. Cesses de penser à lui. Ne l'embrasses pas avec passion, comme si demain n'existait pas.

Trop tard.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 603
Date de naissance : 31/10/1986
MessageSujet: Re: Un titre classe et mystérieux avec du suspens ici [Ashrina]   Un titre classe et mystérieux avec du suspens ici [Ashrina] EmptyMer 13 Mar - 1:55

Irina & AshIntentions cachées
Cela me met mal à l'aise, extrêmement mal à l'aise, de la voir dans cet état là. Elle parait si fragile, si ... Si innocente. Si éloignée de l'image qu'elle donne dans sa vie de tous les jours, la forte et inébranlable Irina Slaviskova, la main de fer dans un gant de velours, la princesse russe à la magie puissante et au sang plus pur que du cristal. Là, elle me rappelle tellement la toute jeune femme qu'elle était lors de notre première rencontre, lorsque j'avais éliminé son père pour la sauver d'une mort abominable. J'étais arrivé trop tard à l'époque pour la sauver de toute sa peine et de sa douleur, et désormais, voilà que j'en étais la cause ... Je la laissais sangloter entre mes bras, lui tapotant doucement le dos, incapable de trouver quoi dire ou quoi faire qui serait juste et correct. Il m'aurait suffit de quelques petits mots, quelques simples mots, pour qu'elle retrouve le sourire - ou du moins arrêter ses larmes - mais s'ils devaient un jour lui être adressés, que ce soit par moi ou un autre, je voulais qu'ils soient sincères, qu'ils soient pensés du plus profond de leur coeur. C'était ... C'était important qu'ils soient vrais. Voilà bien la seule chose que je savais à propos de l'amour. Il fallait que ce soit vrai. Pauvre petite Irina, amoureuse de l'homme que j'étais ... Elle n'aurait presque pas pu faire un choix plus horrible que cela. Je n'étais pas fait pour l'amour. Pas comme elle en tout cas. Elle avait beau être forte, elle rêvait d'une famille, d'un cocon où elle pourrait enfin se détendre, de gens qui compteraient pour elle et pour qui elle compterait en retour. Moi, tout ce que je voulais, c'était un lieu tranquille où je pourrais rester seul pour travailler et étudier. Des enfants ? Pas pour moi, non merci ... Je ne voudrais pas qu'ils aient à endurer ce par quoi je suis passé. Une vie de famille ? Vu comment était la mienne pour l'instant, m'en passer était plutôt un bon choix, de mon point de vue en tout cas. Rien, rien du tout, dans nos rêves ne s'accordaient ensemble. J'essuyais doucement quelques-unes de ses larmes avec mes pouces et esquissait une sorte de sourire - ou de grimace, à voir.


" Et pourtant je te le dis ... Ne te marie pas avec cet homme Irina. Qu'importe qui il est, je sais que tu ne l'aimes pas. Et si tu dois prendre 9 autres années pour trouver un nouvel amour et bien tant pis ! Tu mérites quelqu'un qui t'aimera comme tu es. Et si cette personne ne devait te rencontrer que lorsque tu seras très âgée, elle t'aimerait tout de même. Parce que tu serais ... Attend, comment Swann me l'a dit la dernière fois qu'il me parlait d'amour et de conte de fée, marmonnais-je entre mes dents, ayant légèrement perdu le fil, ah oui, tu serais son âme soeur. Et n'oublie pas que je te connais moya dorogaya (ma chérie), ton héritage ne se perdra jamais, tu auras des enfants. Je n'ai pas besoin de dons de voyance pour t'affirmer ça. Je le sais, c'est tout. Parce que c'est ce dont toi tu as envie. Et tu finis toujours par avoir ce que tu désires. "


Si j'avais su, je n'aurais peut-être pas ajouté cette dernière phrase. Je l'avais à peine relâché, espérant avoir enfin fait passer mon message et pouvoir partir, qu'elle saisit mon bras. Je la regardais, un peu perplexe, ne comprenant pas son geste, et je ne pus pas anticiper ce qu'il allait arriver. On aurait dit que quelque chose, une digue s'était rompue en Irina, et qu'elle se laissait enfin aller. J'étais très pris au dépourvu. Et je ne pouvais décemment pas la repousser. Je ... Je n'en avais d'ailleurs pas très envie. Irina était une très belle femme, très désirable - encore une des raisons qui faisaient que je ne comprenais pas pourquoi elle s'inquiétait autant à propos de son âge ! - et je n'étais tout de même pas insensible ... Et puis j'avais rarement l'occasion d'embrasser quelqu'un. Cela m'avait presque - et je dis bien presque ! - manqué ... Cela rappelait des souvenirs en tout cas. Même si nous étions un peu plus fougueux maintenant qu'à l'époque. Et oui, nous. Parce que je ne me contentais pas de rester passif. Peut-être avait-elle besoin d'un dernier baiser d'adieu, de quelque chose pour enfin pouvoir lâcher prise, m'oublier ? S'il lui fallait un baiser pour cela et bien soit. J'encerclais sa taille de mes bras et la rapprochais de moi, tout près de moi. Bien plus près que quiconque ne l'avait jamais été. Mais rapidement, nous manquons de souffle et nous sommes bien obligé de nous arrêter, pour respirer. Je pose mon front contre le sien, me penchant un peu vers elle à cause de notre différence de taille, tout en m'intimant mentalement de reculer, de partir, sans pour autant y parvenir réellement.


" Irina, murmurais-je. Tu devrais être en colère contre moi ... Tu dois l'être. Tu ... Tu es enfin libre, tu sais désormais à quoi t'en tenir avec moi. S'il te plait maya lubof' (mon amour) ... Il est temps de pour moi de te laisser partir. Tu dois vivre ta vie, prendre ton envol ... Fonder la famille de tes rêves, ajoutais-je en replaçant une de ses boucles blondes derrière son oreille. Et pour moi il est temps de m'effacer ... Tu mérites mieux que moi, osais-je enfin dire en lui volant un dernier baiser, plus tendre et plus rapide cette fois, avant de la lâcher et de faire deux pas en arrière, sans la quitter du regard, attendant de voir si elle allait me crier une nouvelle fois dessus ou non.


©️ 2981 12289 0

_________________

Run like there
is no tomorrow


Clique, clique Un titre classe et mystérieux avec du suspens ici [Ashrina] 1961492925:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://magichappensonlyonce.forumactif.com/t54-ash-e-nightingal-
Messages : 215
Date de naissance : 06/11/1988
MessageSujet: Re: Un titre classe et mystérieux avec du suspens ici [Ashrina]   Un titre classe et mystérieux avec du suspens ici [Ashrina] EmptyMer 13 Mar - 10:01

Jamais vous n'avez été aussi fougueux lors de vos baisers d'avant. Peut être parce qu'il s'agit là d'un adieu. Le temps d'un instant suspendu, il n'y a que lui. Que vous. Tu ressens cette plénitude que rarement, tu n'as ressenti. Lorsque le baiser prend fin, la réalité refait surface. Brutalement. Tu devrais te détacher de lui. Tu n'y parviens pas. Ton corps refuse d'obéir aux ordres de ton esprit. Tu ne peux t'empêcher d'avoir un sourire mélancolique, après son discours et qu'il t'ais volé un baiser fugace.

- Prendre mon envol... Je ne suis plus une petite fille Ash. Ni un oiseau. Tu ne peux pas prétendre et me dire ce que je mérite. Me dire que je mérite mieux que toi. Mon coeur t'a choisi et c'est comme ça. Rien n'y changera. Tu es loin d'être le Prince Charmant des Contes de Fées. Et je ne suis pas une princesse à sauver. Je t'aime...alors que je ne le devrais pas. Je ne peux même pas dire pourquoi je suis amoureuse de toi. Je l'ignore moi-même.


Ne dit-on pas que l'amour à ses raisons que la Raison ignore ? Tu ne peux que le confirmer. À tes dépends.

- Tu te fourvoyes Ash, je n'ai pas toujours ce que je désires. Loin de là...

On te voit, comme une femme forte, qui arrive à obtenir tout ce qu'elle veut. Pourtant, ce n'est pas le cas. La liste est longue. D'un air triste, tu lui énonces une liste, non exhaustive, de ce que tu as désiré et n'a pas pu avoir.

- Si j'arrivais à avoir tout ce que je désire, Nathanael n'aurait pas perdu sa magie comme d'autres qui ont dû se sacrifier. Mon frère serait encore vivant à l'heure qu'il est. Nous serions ensemble toi et moi. Avec une famille. Rien de tout cela n'est arrivé. Et n'arrivera. Nous deux c'est impossible. Je l'ai bien compris. Si seulement, tu n'avais pas pris la fuite il y a neuf ans... Je t'en aurais voulu sur le coup. Je ne peux pas le cacher. Mais moins, que maintenant. J'aurais peut être pu te pardonner, il y a neuf ans. Là, je ne suis pas sûre d'y parvenir.


Peut-être qu'un jour tu y parviendras. Là ce n'est pas possible. La douleur est encore bien trop vive en ton esprit. Trop brûlante.

- Parce que tu t'y connais en amour ? L'âme soeur... Toutes ces belles paroles... C'est juste un baume pour être apaisée. Je n'ai pas besoin de ça Ash. Je n'ai pas besoin de ta compassion.

Il semblerait que ton ancien fiancé, soit contre le fait que tu épouse ce sang pur pour qui tu n'éprouves pas de sentiments romantiques.

- Bien sûr que je n'aime pas cet homme, tout comme il ne m'aime pas. L'amour n'a aucunement sa place dans cette union. Et c'est bien pour cela que j'accepterais d'épouser Angus. Parce qu'il s'agit d'un mariage de raison et rien de plus.

La passion te fait souffrir. Tu ne veux pas revivre ça à nouveau. À trop aimer, tu as fini par te perdre toi-même.

- Le coeur est un très mauvais guide. L'amour fait plus de mal que n'importe quel poison. Que n'importe quel sortilège de feu. Combien de personnes autour de toi n'ont jamais souffert par amour ?

Que ce soit de la perte de l'être aimé, ou la simple peur, de voir partir l'autre. Que ce l'absence de sentiments. Tous ont ce point commun la souffrance. L'Amour est Tragique. Nombreuses sont les tragédies qui traitent de ce sujet. Votre histoire n'en est-elle pas le parfait exemple ?

- Et rien n'est plus incertain que ce sentiment. Je ne peux pas vivre avec des incertitudes. Je ne le peux plus.J'ai attendu trop longtemps. Je ne vais pas miser mon avenir sur un peut-être. Je dois être celle que j'aurais dû être il y a bien longtemps.

C'est à dire une sang pure mariée à un autre. Une Reine qui siège auprès d'un Roi qu'elle n'a pas choisit. Puisque, tu ne peux pas être avec celui que tu veux. Autant aller avec un bon parti. Tant pis, si tu te retrouves dans une cage dorée. Le fait qu'à ton âge, tu ne sois pas encore mariée et que tu n'ais aucun enfant, cela est inquiétant. Dans les soirées mondaines, bientôt, on jasera sur ton cas. Si ce n'est pas déjà fait.

- Si tu veux t'effacer. Saches que je ne te retiendrais plus.

Ces paroles te serrent la poitrine. Tu as mal, rien qu'à les lui dire. Bien évidemment, c'est tout le contraire que tu veux. Ce que tu ne peux pas avoir.  
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 603
Date de naissance : 31/10/1986
MessageSujet: Re: Un titre classe et mystérieux avec du suspens ici [Ashrina]   Un titre classe et mystérieux avec du suspens ici [Ashrina] EmptyLun 18 Mar - 1:40

Irina & AshIntentions cachées
J'avais espéré que cela serait suffisant, qu'elle accepterait au moins ça sans rechigner ... Pourquoi est-ce qu'elle refusait de voir la logique dans mes paroles ? En plus maintenant nous avions l'air particulièrement malins, avec notre air échevelé, nos joues rouges et nos lèvres gonflées ... Bon sang, je n'étais pas non plus fait de bois moi ! J'avais beau ne pas être intéressé par ce genre de chose la voir dans cet état me faisait tout de même de quelque chose. Même lorsqu'elle tentait de tenir des propos rationnels et de me démontrer que j'avais tort. Et son petit sourire un peu triste ne m'aidait pas à rester concentré sur mon objectif : j'avais étrangement envie de lui remontrer le moral, de la prendre dans mes bras pour qu'elle ne perdre pas son sourire ou alors ... De fuir directement et de rentrer chez moi. Je n'aimais pas qu'elle perturbe autant ma réflexion et ma façon d'agir. On aurait dit que je n'étais plus moi même et je détestais ça par dessus tout. Je lui souris tristement moi aussi, en entendant son discours. En effet, j'étais plus le méchant des contes des fées que le prince charmant sur son cheval blanc. Le chevalier noir à la rigueur. Mais jamais le gentil ... Mais pour moi, elle serait toujours la belle princesse enfermée dans sa tour d'ivoire, solitaire et malheureuse, méritant le meilleur et rien de moins.


" Tu as raison moya dorogaya (ma chérie), tu es mieux qu'une princesse à sauver. Tu peux très bien te débrouiller sans moi, je le sais, mais ça ne m'empêche pas de m'inquiéter sur toi et de vouloir le meilleur pour toi, déclarais-je en retenant ma main, qui aurait volontiers effleuré sa joue. "


Je le sentais de nouveau prête à craquer en me parlant de ce qu'elle aurait aimé, ou plutôt ce qu'elle aurait aimé éviter. Toujours aussi axée sur la bonté et la gentillesse ... Et toujours aussi prête à pardonner autrui. Alors comme ça elle aurait pu me pardonner mon abandon neuf ans plus tôt ? Et là elle pourrait peut-être encore me pardonner, même si elle n'en était pas sûre ? Mais je m'inquiète de la voir aussi maussade, prête à abandonner son désir d'amour. Je n'avais jamais souhaité ça ! Qu'elle ne m'aime plus d'accord, mais pas qu'elle n'aime plus du tout !  Ce n'avait jamais été mon but ! Je fronçais les sourcils, mais m'empêchait de m'approcher d'elle, de peur de susciter de nouveau une réaction que je ne contrôlerais pas. Je n'arrivais peut-être pas à comprendre ou à éprouver de l'amour, mais en tout cas je savais que son mariage devrait pourtant être basé sur un tel principe. Mais cette fois, maintenant que je l'entendais accepter si froidement un destin qui détruirait quelque chose en elle, qui la changerait à jamais, je ne retiens pas le geste que je voulais faire depuis tout à l'heure. Avec délicatesse, et sans mouvement brusque, pour éviter qu'elle ne s'éloigne, je passais le dos de ma main contre sa joue, avec mélancolie.


" Moya krasivaya blondinka (ma belle blonde), ne dit plus jamais ça s'il te plait. Ce n'est pas l'amour qui fait souffrir, c'est le fait de vivre. La vie est faite de souffrance, pour qu'on en apprécie mieux les bons moments, philosophais-je en croyant dur comme fer à ce que je disais. Cet Angus ... Il te mérite encore moins que moi. Est-ce qu'il te connait réellement au moins ? Est-ce qu'il sait à quel point tu aimes tes petites araignées ou à quel point tu détestes le feu depuis ... Depuis l'incident ? Si tu tiens à l'épouser, soit, je ne ferais pas d'histoires. Mais fait le pour les bonnes raisons. Apprend à le connaitre avant d'accepter. C'est beaucoup demandé pour l'homme qui te brise le coeur un peu plus à chaque mot, mais c'est ma dernière demande. Ensuite, je te laisserais tranquille et tu pourras enfin m'oublier, m'effacer de ton existence et de ta vie. Tu n'auras jamais plus à me voir. Je peux même quitter l'Angleterre si tu le veux, déclarais-je soudainement en me laissant emporter. Comme ça tu n'auras plus à me croiser si tu souhaites vraiment rester ici. "


Ça ... Ça me brise le coeur de la voir ainsi. Alors pour une dernière fois, une toute dernière fois, je la sers dans mes bras, tout doucement, comme si elle allait se briser quand je la lâcherais.


" Que puis-je faire pour te rendre les choses plus facile à croire et à accepter ? Qu'est-ce que je peux faire pour que tu acceptes au moins de réfléchir plus sérieusement à cette histoire de mariage avec cet Angus ? "


©️ 2981 12289 0

_________________

Run like there
is no tomorrow


Clique, clique Un titre classe et mystérieux avec du suspens ici [Ashrina] 1961492925:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://magichappensonlyonce.forumactif.com/t54-ash-e-nightingal-
Messages : 215
Date de naissance : 06/11/1988
MessageSujet: Re: Un titre classe et mystérieux avec du suspens ici [Ashrina]   Un titre classe et mystérieux avec du suspens ici [Ashrina] EmptyLun 18 Mar - 6:27

- Nul besoin de t'inquiéter pour moi.

Tu n'es pas de ces princesses fragiles sur lesquelles ont doit veiller. C'est ton égo qui s'exprime en cet instant. Ce que Ash te dis au sujet de l'Amour est vrai. Pourtant, tu refuses de l'entendre et de l'admettre. Peut être est-ce bien trop tôt. Ou bien trop tard.  

- Je ne peux rien te promettre.

Bien sûr qu'il a raison. Cet Angus ne connais pas la véritable Irina. Celle qu'il y a sous ta carapace. Il ne sait rien de la femme sous le masque. Il ne sait rien de tes goûts, de ce qui te fait peur. Il ne connaît pas tes manies. Il ne sait rien de toi. Pas comme Ash le sait. Quand il te dit qu'il prêt à quitter l'Angleterre, tu lui réponds d'une manière quelque peu sèche.

- Je ne te demanderais pas de quitter cette ville. Tu as ta place ici. Je ne suis pas une enfant. Je ferais avec ta présence. Comme les adultes que nous sommes.

Tu ne veux pas qu'il quitte la ville. Il a ses amis, sa famille, son travail ici. La fin de votre histoire ne vous concerne que vous. En aucun cas, elle doit impacter sur le reste. Tu as mal. Et tu souffriras encore. Tu es certaine que jamais cette plaie béante qu'il t'a laissé dans la poitrine ne se refermera. Pour autant tu refuses qu'il se sacrifie pour toi.

Quand il te demande ce qu'il peut faire pour rendre les choses plus simples et que tu réfléchisses à ce mariage que seuls ton esprit et ton devoir t'imposent, tu fermes les yeux quelques instants. Il y a bien une chose qu'il puisse faire. Mais cela est impossible. Ce serait le forcer à avoir des sentiments qu'il n'a pas. Tu ne le veux pas.

- Rien... Tu ne peux rien faire. Enfin, quoiqu'il en soit le mariage ne se fera pas du jour au lendemain. Il y a toute une organisation à prévoir.

Il s'agit là d'une manière détournée pour lui dire que tu va y réfléchir. Enfin peut être. Quoiqu'il en soit, tout ce qu'il t'as dit, reste dans un coin de ton esprit. Velvet ton Elfe de Maison semble être d'accord avec les propos de ton ancien fiancé. Il garde son avis pour lui, mais à son regard on peut voir, qu'il approuve les dires d'Ash en ce qui concerne ce futur mariage.

Ses gestes de tendresses à ton égard te font autant de bien qu'ils accentuent ton supplice. Tu sais que ce sont les derniers. Tu te décales légèrement. D'une voix éraillée tu lui dis.

- J'aimerais être seule...s'il te plaît Ash.


Tu as la gorge serrée quand tu prononces ces mots. Tu sens que tu va craquer et tu ressens le besoin d'être avec toi-même.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 603
Date de naissance : 31/10/1986
MessageSujet: Re: Un titre classe et mystérieux avec du suspens ici [Ashrina]   Un titre classe et mystérieux avec du suspens ici [Ashrina] EmptyLun 18 Mar - 21:19

Irina & AshIntentions cachées

Étrangement, plus je la voyais ainsi, plus je me sentais ... Triste ? Etait-ce bien logique ? J'aurais dû me sentir soulagé que les choses soient enfin claires entre nous et qu'elle passe à autre chose. Alors pourquoi est-ce que je ressentais l'exact opposé que j'avais uniquement envie de la garder dans mes bras jusqu'à ce que le monde s'écroule et que les Deathwings disparaissent ? Les adultes que nous sommes ... Pourtant, pourquoi est-ce que j'ai toujours l'impression d'être le même adolescent perdu, projeté dans un monde que je ne comprenais pas et devant lutter face à la perte des gens auquel je tenais ? Pourquoi est-ce que j'avais l'impression d'être aussi maladroit et insensible qu'à l'époque ? Soit, si elle pense que je peux rester ici, alors peut-être que je le ferais. Mais j'ai l'impression que pour elle autant que pour moi, il serait plus simple que nous nous éloignons. Je ... Je n'avais pas envie de la voir épouser quelqu'un d'autre. Enfin non, je n'avais pas envie de la voir épouser quelqu'un qu'elle n'aimait pas. Voilà, c'était plus juste comme ça. Plus correct, plus ... Plus moi.


" D'accord ... Si tu as besoin de quoi que ce soit ... Même si ... Même si tu m'en veux encore, sache que je serais là, d'accord ? Et si jamais il te cherche des ennuis, je peux aussi t'en débarrasser aussi efficacement qu'à l'époque, tentais-je de plaisanter maladroitement, en référence à la façon dont j'avais éliminé son père. Prend tout ton temps pour ce mariage, apprend à le connaitre et surtout soit sûre de ton choix. Tu as encore bien du temps devant toi, ajoutais-je doucement. "


Je résistais à l'envie de lui dérober une nouvelle fois un baiser, et me contentais de l'embrasser avec tendresse sur le front, en enserrant son visage dans mes mains. Puis je la relâchais enfin et m'éloignais d'elle, presque à regret.


" Tu prendras soin de toi, d'accord ? Et ... "


Je fouillais rapidement dans ma poche, pour retrouver l'objet que je n'avais aucun droit d'emporter avec moi. Je pris doucement sa main droite et lui glissais de nouveau ma bague au doigt.


" Garde là, s'il te plait. Elle a toujours été faite pour toi et elle ne sera jamais portée par quelqu'un d'autre si je la garde avec moi, murmurais-je doucement. Tu peux en faire ce que tu veux, la jeter, la garder, la vendre, mais sache que c'est la tienne. Elle a toujours été la tienne. Bonne nuit Irina ... "


J'adressais un petit message silencieux à Velvet pour lui dire de prendre soin de sa maîtresse et transplanais ensuite jusqu'à mon domicile, ayant l'impression d'avoir une pierre dans la poitrine désormais.



©️ 2981 12289 0

_________________

Run like there
is no tomorrow


Clique, clique Un titre classe et mystérieux avec du suspens ici [Ashrina] 1961492925:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://magichappensonlyonce.forumactif.com/t54-ash-e-nightingal-
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Un titre classe et mystérieux avec du suspens ici [Ashrina]   Un titre classe et mystérieux avec du suspens ici [Ashrina] Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Un titre classe et mystérieux avec du suspens ici [Ashrina]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Azäziel [Assassin]
» Miran le Mystérieux.
» Sir-Takura [re-édité en attente de validation]
» Halt, un personnage mystérieux à 2 faces
» LE ROYAUME DU PRETRE JEAN

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Magic Happens Only Once ::  :: Anciens Rps-
Sauter vers: