Si vous souhaitez encore poster dans l'event des antidotes, vous pouvez jusqu'à août !
Pour en savoir plus, allez donc faire un tour dans les flashbacks !
Pas de restrictions au niveau des groupes :
vous pouvez venir incarner qui vous le souhaitez,
qu'importe votre maison ou la pureté de votre sang !

Nouvel event très important pour la suite !
Pour en savoir plus, allez donc à Poudlard, où tout semble arriver !
Nouveau recensement en cours pour juin/juillet !
Pour en savoir plus, allez donc ici pour ne pas être supprimé !

Partagez
 

 Tell me more, tell me more ~

Aller en bas 
AuteurMessage
Messages : 159
Date de naissance : 07/01/1989
MessageSujet: Tell me more, tell me more ~   Tell me more, tell me more ~ EmptyJeu 28 Fév - 17:31

ft. Pandora Fleming
Tell me more, tell me more ~

Friday, February 15th

Les rues de Londres sont particulièrement bruyantes, ce matin.
Le soleil se lève timidement et découvre une ville agitée, où nombres de personnes se rendent pour travailler. Le Tube voit ses rames bondées, les gares sont noires de monde.
Comment pourrait-on penser que, de l'autre côté d'une barrière magie bien entretenu, les sorciers se lèvent avec une incroyable gueule de bois ?
Leurs avenues commerçantes sont encore bien silencieuses, en comparaison avec leurs homologues moldues. On sent qu'un évènement inattendu a ébranlé la communauté et, si les nouvelles s'échangent, c'est avec moultes murmures et une méfiance comme on n'en connaît que rarement, en temps de paix.
Peut-être est-ce là un des premiers signes que des temps troublés s'installent.

Pop.
Au beau milieu du Chemin de Traverse, une silhouette vient d'apparaître, comme par enchantement.
Encore échevelée et habillée de la même robe légère que la veille, Isleen remonte la rue d'un pas vif. Les talons hauts qui enserrent ses chevilles ne semblent pas la gêner, pas plus que la lourde cape qui s'enroule autour de ses épaules.
Elle avait la présence d'esprit d'en glisser une dans sa pochette de soirée sans fond, histoire de ne pas être prise au dépourvu. Quelle bonne idée, quand on y pense !
Surtout de la part d'une jeune fille qui n'avait pas trouvé nécessaire, en revanche, d'enfiler une petite culotte.
Elle tient à la main un large sachet en papier, rempli de diverses cochonneries achetées au Greggs auquel elle s'était arrêtée avant d'atterrir au milieu du monde sorcier. Elle n'a pas pris le temps de petit déjeuner - ! - et compte bien se rattraper en dévorant les moultes muffins, donuts, buns, cookies, breakfast rolls et autres croissants sur lesquels on l'a laissée mettre la main. Elle s'est montré indifférente au vendeur, qui s'est demandé si elle comptait nourrir un régiment avec tout ça, non sans avoir relevé de façon fort peu cavalière la tenue des plus décalées de la jeune femme.
Encore une de ces fêtards qui avait profité du jeudi soir. Mais d'où sortait-elle donc cette cape ?
Arrivée au coin d'une rue, la Gryffondor s'y engouffre et la remonte jusqu'à arriver au pied d'un petit bâtiment. Elle y entre sans hésitation, monte les escaliers quatre à quatre jusqu'à son palier de destination, la petite fiole au contenu doré accrochée à son cou se balançant dans son décolleté.

Bam, bam, BAM !
Pandy ! PANDY !
Une porte s'ouvre et une tête mécontente sort dans le couloir. Le voisin, intrigué par le vacarme, s'interroge un instant sur la présence de cette jeune femme – comment une personne d'apparence si gracile pouvait-elle faire preuve d'une telle brutalité à l'encontre de cette pauvre porte ? - puis, décidant qu'il préférait la voir s'acharner sur la porte plutôt que sur sa personne, referme sa porte dans l'espoir que Pandy réponde au plus vite.
Pandy, I know you're in there ! I hope for you ! Otherwise I'll be kicking your ass myself whereever you might be !1 crie-t-elle tout en continuant de martyriser le pauvre panneau de bois.
On voit, dépassant du sac de vieinnoiseries, un journal replié. C'est ce qui a tiré Isleen du lit et l'a enjointe à fausser compagnie à son amant de la nuit le plus vite possible.
De ses deux meilleures amis, elle n'en avait qu'une au bal hier soir. Elle-même s'était éclipsée avant les problèmes relatés dans les journées, mais ce n'était probablement pas le cas de Panpan, qui avait eu l'air de bien s'amuser quand elle s'en était allée.
Et puis, si elle allait bien, elle ne refuserait sans doute pas un Filtre Anti-Gueule de Bois concocté par Isleen elle-même.
Si ?
Pandy, open the fecking door or I'll make it blow up !2
___________________________
1Panpan, je sais que tu es là dedans ! J'espère pour toi ! Sinon j'te botte le cul moi-même, où que tu sois !
2Panpan, ouvre cette putain de porte ou j'la fais sauter ! (feck = fuck, en anglais irlandais)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 210
Date de naissance : 14/06/1992
MessageSujet: Re: Tell me more, tell me more ~   Tell me more, tell me more ~ EmptyJeu 28 Fév - 18:14

Je me réveille en sursaut en entendant tambouriner à la porte et la douce voix de bûcheronne d'Isleen. Avec mes meilleures amies, nous sommes les reines de la discrétion. Leen à sûrement réveiller les voisins. Je sors difficilement de mon plumard. La tête dans le cul, le cul dans le brouillard, je ressemble plus à une apparition de films d'épouvantes que la Belle aux Bois dormant. D'ailleurs, je me demande comment le Prince de ce conte à réussi à lui rouler une galoche pour la réveiller, celle là. Dormir pendant cent ans, ça doit pas être top pour l'hygiène bucco-dentaire. Ça devait sentir le rat crevé là dedans ! De ma douce voix de bûcheronne je gueule un :

- J'arriiiiiiiiiiiive ! La seule chose qui doit être sautée ici c'est moi !

Si les voisins ne sont pas tous réveillés. Maintenant ils le sont. Quand j'ouvre la porte, le voisin nous regarde comme si il avait vu deux extraterrestres. Je fais un gros câlin à ma meilleure amie. J'ai tellement de choses à lui raconter. Et à découvrir. Je compte bien savoir comment s'est passé sa fin de soirée en charmante compagnie. L'odeur des viennoiseries me fait terriblement envie. On pourrait presque y voir de la bave couler sur mes mes lèvres.

- Oh tu sais que je t'aime toi ?! Un café pour accompagner tout ça ?

Pas besoin de réponse, je fais couler une cafetière direct. Le temps que ça coule, je file à la salle de bain pour prendre une bonne douche et faire un bon brossage de dent afin de ne plus sentir le fennec. Je laisse la porte ouverte pour pouvoir papoter avec Leen en même temps. La pudeur ça n'existe pas chez moi. Et si il y a bien des personnes qui m'ont vues totalement à oilpé, ce sont mes meilleurs amies.

- Alors Mister Nineteen ? C'est un bon coup ou pas ?

Pas besoin de passer par quatre chemins. Connaissant Leen, c'est pas au scrabble qu'ils ont joué. Je me shampouigne ne les cheveux, les rinces. Une fois fait. Je me sèche à la va vite, et met une serviette sur la tête façon turban. Je file à ma chambre pour enfiler une culotte et un tee-shirt. Je reviens vers ma meilleure amie.

- Quand tu es partie de la soirée, il s'est passé de ces trucs ! Tu va halluciner ! J'espère que tu as le cul solide. Parce que même si tu es assise, tu vas tomber dessus !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://magichappensonlyonce.forumactif.com/t575-pandora-fleming-
Messages : 159
Date de naissance : 07/01/1989
MessageSujet: Re: Tell me more, tell me more ~   Tell me more, tell me more ~ EmptyJeu 28 Fév - 18:53

ft. Pandora Fleming
Tell me more, tell me more

Hot chocolate, Pandy,” corrige la potionniste avec un sourire mutin. “When will you finally remember that I do not drink coffee in the morning ?1
Isleen ne s'offusque pourtant absolument pas du côté distrait de son amie et sort sa baguette magique pour se préparer ledit chocolat chaud, avec moultes petits marshmallows flottant dedans. On notera que, bien évidemment, elle fait ici comme chez elle, sans aucune gêne.
Après tout, chez Pandora, c'était chez elle. L'amitié, c'est ça aussi !

Le soulagement est visible, dans l'attitude de la Gryffondor. Entendre la voix claironnante de la journaliste proférer des insanités et la serrer contre elle lui avait mis de baume au coeur.
Sans s'offusquer de la douche porte ouverte, Isleen poursuit sa préparation du petit déjeuner. La baguette de Sycomore dirige le ballet des tasses avec une certaine grâce, le sachet de vieinnoiseries s'ouvre de lui-même et laisse s'échapper tout un tas de bonnes choses.
Indifférente à l'odeur de sexe qui doit, de toute évidence, émaner d'elle – vous pensez bien, si la jeune femme n'a pas pris le temps de manger, elle n'a certainement pas pris le temps de se doucher – elle attrape un breakfast roll et mord dedans à pleines dents sans attendre.
Elle a faim.
Assise sur une chaise, jambes croisées et coudes sur la table, Isleen balaie la question de Mr Nineteen d'un geste de la main, sans qu'on sache si c'est parce qu'elle a la bouche pleine ou parce qu'elle estime que l'intérêt du sujet est moindre.
Et connaissant sa tendance à parler la bouche pleine afin de pouvoir continuer à déverser son éternel discours, on penchera plutôt pour la deuxième option.
I knooow !” ponctue-t-elle le flot de paroles de son amie en désignant de la main le journal étalé sur la table. “I came here as soon as I saw the headlines ! I was worried sick, Pandy !2
Elle avait à peine pris le temps de payer le hibou venu lui livrer le journal.
Tout de même, de la part d'une amie journaliste, elle aurait pensé qu'elle avait deviné ce qui l'avait poussée à venir !
Fourrant la fin de son roll au fond de sa gorge, Isleen obéit à l'ordre de la cafetière qui l'informe avoir fini de faire son office. Elle récupère deux tasses, remplit l'une du chocolat chaud qui s'est fait de lui-même, l'autre de café, les pose sur la table. Puis, elle fouille dans les poches de la cape qu'elle a jeté plus tôt un peu n'importe où, et ensuite dans sa pochette de soirée pour en sortir une petite fiole pleine d'une liquide ambré.
Elle la débouche et en verse délicatement le contenu dans le café de Pandora, avant de le lui tendre. Cette dernière aura sans doute reconnu le Filtre Anti-Gueule de Bois qu'elle lui prépare à chaque lendemain de fête. Et hop, voici l'Irlandaise qui tend la tasse à son amie à peine habillée.
Tell me about it then ! I knew something was wrong when I left, the doors were locked but I thought it was just some mistake the organizers had made… The newspapers are quite vague on the subjects, but I couldn't tell if it were because the journalists had not had time to investigate or because the Ministry was trying to swip the issue under the rug.3
Elle attrape une petite cuillière, et commence à partir à la chasse aux marshmallows dans sa tasse, les avalant les uns derrière les autres.
___________________________
1 Du chocolat chaud, Panpan. Quand finiras-tu par te souvenir que je ne bois pas de café au p'tit déj ?
2 Je saaaais ! Je suis venue dès que j'ai vu les titres ! J'étais morte d'inquiétude, Panpan !
3 Dis moi tout ! Je savais que quelque chose clochait que j'suis partie, les portes étaient verrouillées mais j'ai pensé que c'était juste une erreur des organisateurs… Les journaux sont assez flous sur la question, mais je ne saurais dire si c'est parce que les journalistes ont pas eu le temps d'enquêter ou si c'est à cause du Ministère qui essaie d'étouffer l'affaire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 210
Date de naissance : 14/06/1992
MessageSujet: Re: Tell me more, tell me more ~   Tell me more, tell me more ~ EmptyVen 1 Mar - 17:00

Ma meilleure amie ne boit pas de café au petit déjeuner. C'est bien quelque chose que j'ai du mal a comprendre. Je me demande comment elle peut réussir à se passer de cette divine boisson. Je ne pourrais pas me passer de café. Le café clope du matin, c'est comme pisser quand on est pressé : un véritable bonheur.

- Je crois que j'arriverais pas à m'y faire que tu ne prenne jamais de café le matin !

Que je lui répond en riant. Pendant que je fais mes affaires, ma meilleure amie s'occupe de préparer le petit déjeuner. Chez nous, pas de gêne, pas de chichi on fait chez l'autre comme chez soit.

Leen ne me répond pas quand je lui demande si son casse-croûte de fin de soirée est un bon coup. Je ne m'en offusque pas. Les nouvelles vont vite, très vite. Un article dans la gazette parle déjà de l'attaque survenue pendant le bal. J'étais tellement claquée de ma soirée que je n'ai pas pris le temps de rédiger moi-même l'article. Il faut avouer aussi, que toute cette histoire m'a chamboulée.

- C'est une histoire de dingues ! Un moment dans la soirée, la musique s'est arrêté. Il y a eu une espèce de folle encapuchonnée tout en vert. Belladonne qu'elle s'appelle. Au moins ça faisait raccord. Elle se serait appelé Pissenlit, ça aurait fait bizarre. Elle était entouré de personnes dans la même tenue qu'elle sauf qu'ils avait leur tenues en noirs. Tous ces tarés portaient des masques de dragons.

Je touille mon café. Prend un croc dans un pain au chocolat et poursuis la bouche encore pleine.

- Ces tarés ont empoisonnés tout ceux qui étaient dans la salle. Pour te faire un petit topo du truc, ça fait perdre les pouvoirs. Il n'y avait pas d'odeur particulière.

C'était ça le pire pour moi. Le poison était indétectable. Autant pour moi qui ne m'y connait pas dans le domaine ça peut se comprendre. Mais dans la salle il y avait des personnes expertes dans le domaine. Même eux n'ont rien vu venir. Et ça c'est flippant !

- Pour une raison qui m'échappe totalement, le poison n'a eu aucun effet sur moi. Je sais que je devrais m'estimer heureuse...mais chai pas. Je me dis que j'ai peut être quelque chose qui cloche.

A mon visage ça se voit que toute cette histoire me turlupine. Je reste encore marquée par tout ça.

- Ça agissait différemment en fonction des personnes. C'était pas une question de carrure où de quoi que ce soit. Le chef du clan MacFusty entre autre. Tu vois le gars costaud avec des biscotos qui était en kilt ? c'est lui. Tu as dû le repérer c'est le seul qui était comme ça. Lui il a morflé sévèrement. Tout comme la petite Opal et un jeune garçon. J'espère qu'ils ont eu l'antidote.

Je me dirige vers la fenêtre pour fumer une clope à la vitesse de la lumière. Ça me calme un peu. Je laisse ouvert pour aérer.

- Oui parce que les tarés qui se font appeller Death Wings, ont fait un odieux chantage aux personnes. Sacrifier sa magie, Mourir ou les rejoindre en échange d'antidotes.


Mon café est presque froid dans ma tasse.

- On a pas encore d'infos concrètes. C'est encore trop frais. Même pour moi je t'avoue. C'est sûr et certain que le Ministère va essayer d'étouffer l'affaire. Mais pour autant ça ne va pas m'empêcher d'enquêter. Que mon boss m'engueule ou pas. Balek ! C'est quand même une chance que tu sois partie avant ce bordel et que Letha ne soit pas venue à cette soirée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://magichappensonlyonce.forumactif.com/t575-pandora-fleming-
Messages : 159
Date de naissance : 07/01/1989
MessageSujet: Re: Tell me more, tell me more ~   Tell me more, tell me more ~ EmptyVen 1 Mar - 17:53

ft. Pandora Fleming
Tell me more, tell me more

Jamais de mémoire de femme avait-on vu Isleen réussir à garder le silence aussi longtemps – en tout cas, sans être verte de rage, car dans ces cas là, elle demeurait dangereusement mutique.
Les circonstances étaient, il faut le dire, exceptionnelles. Bien sûr, l'étudiante ne se prive pas d'exclamations tout à fait fort à propos quand son amie lui relate les faits, ou bien hoche la tête et lui jette un regard entendu. Ainsi, elle grognera de mépris en entendant le nom de cette Belladone – elle lui en ferait manger un jour, tiens, des baies de belladone, si elle les aimait tant – et ouvrit la bouche dans une protestation silencieuse en entendant l'histoire de l'empoisonnement massif.
À cet instant précis, la réaction de l'Irlandaise est assez inattendue. Elle se jette – une fois encore – sur sa pochette de soirée, en sort un carnet de note et une plume qu'elle pose sur la table. Aussitôt, la Plume à Papote se met à prendre furieusement note de tout ce que Pandora peut dire, en une écriture ronde et pleine d'abréviations. Elle ne se prive pas d'ajouter des anotations sur les côtés, comme si elle couchait également les pensées de la chercheuse sur le papier. Si on y regarde d'un peu plus près, on voit des théories, parfois farfelues, des listes d'ingrédients divers, le tout étant de temps à autre entouré ou raturé.
C'est plus fort qu'elle. Ce n'est absolument pas son domaine de recherches – pour le moment – mais ça intrigue énormément la potionniste en elle.
Comment a-t-on pu en arriver là ?
Elle ne connaissait aucune association d'ingrédients qui auraient pu annuler les pouvoirs d'un sorcier. Et si c'était un sortilège distillé ? Un Finite amplifié et enfermé dans une bouteille ?
Et si, tout compte fait, elle pouvait reproduire cet effet ?
Ce serait le premier pas pour le contrer, et en trouver l'antidote.
Parce que d'après son amie, il y avait un antidote. Il était donc possible de le trouver et de le reproduire.
Et voilà que la quantité de travail de la jeune femme s'en voit multipliée ; elle qui avait déjà dévié de ses recherches initiales pour tenter de distiller un Sort de Désillusion, elle allait maintenant tenter de faire la même chose pour l'Incantation d'Annulation des Enchantements.
Il devenait urgent de voir Miss Slaviskova et de trouver des cobayes.

Le regard d'Isleen, occupée à dévorer, cette fois, un croissant jambon-fromage, s'est chargé d'une flamme déterminée. Elle voulait résoudre ce mystère. Et elle était bien décidé à y parvenir. Ça devenait urgent.
It's not that weird that everyone reacted in a different way to the poison,”1  commente-t-elle enfin, sans prêter la moindre attention à la Plume à Papote qui continue de s'acharner sur le petit carnet. “What's more surprising is that it did not depend on how someone is built. It is often the main reason why people…2  Elle fait un geste de la main pour souligner la fin de sa pensée. Elle ne la précise pas ; Panpan a sans nul doute compris où elle voulait en venir.
I'd like a sample of your blood, if you don't mind. And I'll try to get some of people that have been infected… Mediwizards are probably onto it already, but…3
La Plume à Papote s'interrompt en même temps que sa maîtresse. Isleen secoue la tête, comme pour chasser une pensée, et la plume se met à rayer frénétiquement toute une partie des notes prises jusqu'ici.
They're eejits,” décrète-t-elle enfin. “What's with those feckin' names, anyway ? Belladone, Deathwings… 'Tis like they decided to get the worst names ever.4
On sent la voix de la jeune fille chargée de mépris.
Elle est d'accord avec son amie, cependant : l'absence de Letha, l'immunité de Pandora, le départ d'Isleen avaient été une bénédiction.
Coïncidence ?
La plume gratte à nouveau quelque chose de parfaitement illisible.

I'm gonna investigate on my own as well. Be careful, Pandy, alright ? I'm not at risk examinating a few phials, but you… Be careful.5
Elle enfourne le reste du croissant au fond de sa gorge, le fait descendre dans son estomac avec une gorgée de chocolat chaud.
Elle est complètement indifférente au sort des personnes présentes, vous noterez. Ne l'importent que l'énigme à résoudre et les tenants et aboutissants réels de cette affaire.
Et le fait que ses amies soient en sécurité, bien sûr.

This being said…” conclut-elle enfin en posant un coude sur la table, son autre main attrapant, cette fois, un muffin aux myrtilles bien dodu. “What do you want to know about Mr Nineteen ?6
Le grand sourire de la jeune femme et les cernes qui s'étalent sous ses yeux sont de clairs indices sur sa courte nuit. Et sa tenue, quant à elle, montre bien qu'elle n'a pas pris le temps de rentrer chez elle.
Elle n'a aucun doute quant au fait que Pandy ait relevé ces détails, et donc ait compris qu'elle a passé une soirée des plus délicieuses.
Quant au reste…
___________________________
1 C'est pas si bizarre que tout le monde ait réagi différemment au poison.
2 Ce qui est plus surprenant, c'est que ça ne dépende pas de la corpulence des personnes. C'est souvent ce que fait que les gens…
3 J'aimerais un échantillon de ton sang, si tu veux bien. Et j'essaierai d'en récupérer de ceux qui ont été infectés… Les médicomages sont sûrement déjà dessus mais…
4 Ce sont des idiots. C'est quoi ces noms de merde, de toute façon ? Belladone, Deathwings… C'est comme s'ils avaient voulu prendre les pires noms possibles. (Eejit = anglais irlandais)
5 Je vais enquêter de mon côté. Sois prudente, Panpan, okay ? Je ne risque rien en analysant quelques fioles, mais toi… Fais attention.
6 Ceci étant dit… Que veux-tu savoir sur Mr Dix-Neuf ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 210
Date de naissance : 14/06/1992
MessageSujet: Re: Tell me more, tell me more ~   Tell me more, tell me more ~ EmptyDim 3 Mar - 3:06

Quand je commence à expliquer le bordel provoqué par les Capuches et leur chef la salade verte, je remarque que Leen reste silencieuse, si ce n'est quelques exclamations. Elle sort son carnet et sa plume à papote. Je vois la plume griffonner rapidement les feuilles de papiers. Un croissant dans le ventre, je poursuis la bouche encore à moitié pleine.

- Ce qui est étrange avec ce poison aussi, c'est que n'importe qui pouvait être touché. Au début, je pensais avoir été immunisée à cause de mon don de métamorphomage. Mais rien à voir. Un des garçons les plus atteints est lui même un métamorphomage. Connie, mon stagiaire, lui même à été infecté, à un degré moindre mais infecté. Le poison a eu aucun effet sur Drake.

Ne pas savoir pourquoi je n'ai rien eu, je l'avoue ça me fait flipper. Au cours de mes voyages j'ai chopé quelques maladies, rien de bien méchant, les aléas du métier comme on dit. Je sais juste que je n'ai pas encore chopé de mst. Si je couche à droite à gauche, c'est capote obligatoire. Sinon le gars peut se la mettre derrière l'oreille.

- Ouai pour la prise de sang. Faut que je sois à jeun ? Je t'avoue que ça me rassurerais que ça soit toi qui me la fasse.

Je prend un croque dans un croissant au jambon. Je manque d'avaler de travers quand Leen fait sa remarque sur le côté bien laids des noms du fameux groupes.

- Je pense que si on m'avait appelée Belladonne, je serais devenue aussi cinglée. En plus sa tenue verte ! C'était d'un ridicule ! Elle voulait rester dans le thème floral la garce. Elle aurait été bien dans un pot avec du terreau celle là !

Leen me dit qu'elle va enquêter de son côté. Elle me demande d'être prudente. Je lui répond que je vais essayer. La conversation passe ensuite au sujet de Mister Nineteen.

- Tu schmoutes le sexe !

Entre meilleures amies, pas besoin de prendre des pincettes. On se dit les choses naturellement.

- Alors est-ce que le côté pile est comme le côté fesses ? C'est un bon coup où tu as dû te finir toute seule ? Vu ton état j'imagine que tu as dû prendre ton pied hehe.


Ma délicatesse me perdra un jour...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://magichappensonlyonce.forumactif.com/t575-pandora-fleming-
Messages : 159
Date de naissance : 07/01/1989
MessageSujet: Re: Tell me more, tell me more ~   Tell me more, tell me more ~ EmptyDim 3 Mar - 13:00

ft. Pandora Fleming
Tell me more, tell me more

Isleen hoche la tête d'un air grave quand son amie lui demande s'il lui faudrait être à jeûn pour la prise de sang. Personne plus qu'elle n'est capable de compatir à cette torture qui consiste à rester de longues heures sans manger. La bouche pleine, elle laisse la plume continuer de prendre des notes de tout cela ; elle les reprendrait à froid, quand elle aurait l'esprit clair – et surtout le ventre plein.
Elle boit une longue gorgée de son chocolat chaud, finit de dévorer son muffin, attrape dans la foulée une autre cochonnerie à avaler. Elle hoche à nouveau la tête en entendant les commentaires de son ami sur l'odeur qui émanait d'elle et sur ses suspicions quant à la nuit qu'elle avait passée.
Et c'est donc sur le même ton que la jeune femme répond… La bouche pleine.
I'd give him a sixteen for his head side. A bit too skinny, but strong enough to lift me…” Un petit gloussement échappe à la Gryffondor, alors qu'elle se remémore ce moment où il avait semblé la soulever sans effort, elle qui pourtant pèse son poids. “… so I think 'tis just because he's really tall, if you know what mean ? He looks skinny, but he's not… Well.1
Elle balaie l'air d'un geste de la main, sans prêter attention aux moultes miettes qu'elle disperse par la même occasion.
He was alright, on the overall,” tranche-t-elle enfin, impitoyable. “I mean… He was quite good, alright, quite a good shag… He was, like… rough. Yeah, rough. You know how much I love that.2 Encore un gloussement, et Isleen ponctue le tout d'un clin d'oeil éloquent.
Il faut dire que Pandora aura sans doute remarqué les marques violacées dans son cou ou sur ses épaules, et il faut s'attendre à ce qu'il y en ait bien d'autres sur le reste de son corps. Et connaissant Isleen, Gunnar ne doit pas être en reste. Elle l'a pris pour son quatre heure, et l'a donc mordu à plusieurs reprises, sans parler des griffures qui doivent zébrer son dos.
En d'autres termes, elle a marqué son territoire.
Heureusement que le petit chou est métamorphomage, il pourra camoufler tout ça à loisir, si ça le gêne.
We didn't sleep much, that I can assure you. And I think he's the kind that gets better with time, I mean… You know, if I allow him to know me better.3
Elle rejette ses longs cheveux blonds en arrière d'un geste insouciant, sourire éclatant aux lèvres. Oui, elle a passé une bonne nuit. Au point qu'elle envisage de faire entrer le suédois dans ses regulars, qui sont moins nombreux qu'on pourrait le penser.
À bien y songer, ils sont tellement peu nombreux que, jusqu'ici, seul Antarès a eu droit à ce privilège. Et encore, ce n'est vraiment que de temps en temps… Ils se voient bien moins souvent depuis qu'ils sont à l'université.
I wouldn't mind fucking him again,” ajoute-t-elle avant de mordre à nouveau dans un donut. “He was quite tasty and… Well, I'm sure he'll be the curious kind. 'Tis not all the guys that allow a one-night stand to slip a finger up their ass…4 commente-t-elle finalement en pouffant de ravissement.
Ouais, il lui avait vraiment plu ce bonhomme.
Pas coincé, pas farouche… Ils s'étaient plutôt bien accordés.
Et ça l'avait changé de tous ces puceaux qui pensaient que la seule façon de contenter une femme était de lui prodiguer des soins d'une tendresse remarquable.
Bande de niaiseux.
___________________________
1 J'lui donnerai un seize pour le côté face. Un peu trop maigre, mais assez fort pour me soulever… Donc je pense que c'est juste parce qu'il est vraiment grand, tu vois c'que j'veux dire ? Il a l'air maigre, mais en fait… Boarf.
2 Il était pas mal, sur l'ensemble. J'veux dire… Il était plutôt bon, un assez bon coup… Il était, euh… Brutal. Ouais. Brutal. Et tu sais à quel point j'aime ça.
3 On n'a pas beaucoup dormi, je peux te l'assurer. Et je pense que c'est le genre qui devient meilleur avec le temps, j'veux dire… Tu sais, si je lui donne l'occasion de mieux me connaître.
4 Ca ne me dérangerait pas de le baiser à nouveau. Il avait bon goût et… Bah, je suis sûre que c'est le genre curieux. C'est pas tous les mecs qui laissent un coup d'un soir leur glisser un doigt dans le cul…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 210
Date de naissance : 14/06/1992
MessageSujet: Re: Tell me more, tell me more ~   Tell me more, tell me more ~ EmptyLun 4 Mar - 16:32

Au regard que me lance ma best friend quand je lui demande si je dois être à jeun pour la prise de sang, je comprend vite que oui. Cela risque d'être difficile, mais je me dis que c'est un mal pour un bien.

- Après la prise de sang on se fait une orgie de bouffe et d'alcool à s'en péter le bide et polluer les chiottes !


Tant pis si mon salaire du mois devra y passer. Ne dis on pas qu'après l'effort, le réconfort. On met donne bien des sucettes aux petits apres une prise de sang ? J'ai le droit aussi à un petit réconfort.

La conversation dérive sur le sujet de Mister Nineteen. Leen ne passe pas par quatre chemin pour me raconter sa fameuse after. Tous les détails y sont. Surtout les plus croustillants.

- C'est un géant. Il doit mesurer quatre mètres. Au moins.

J'exagère un peu, mais c'est vrai qu'il est hyper grand le bonhomme. J'ai un rire amusée quand elle me dit que ça a été brutal. Aux marques sur son corps, je peux deviner qu'elle a bien profiter. Et ses cernes, sont le signe qu'elle n'a pas beaucoup dormi cette nuit.

- Le sexe ça fait du bien quand ça fait mal ! On est bien d'accord !

Je recrache mon café quand elle m'annonce qu'il serait possible qu'elle remette le couvert avec lui. Ma meilleure amie est plus coup d'un soir, que plan cul régulier. Le seul qui a eu ce privilège est Antarès.


- Tu es tombée sur le gros lot on dirait. Un gars ouvert d'esprit le premier soir et qu'à pas froid au yeux, c'est pas tous les jours qu'on en trouve. Ça te change de ces coincés du cul ! Faut fêter ça avec un apéro ! Faut mettre une croix dans le calendrier !

Toutes les occasions sont bonnes pour trinquer après tout. On ne se refait pas.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://magichappensonlyonce.forumactif.com/t575-pandora-fleming-
Messages : 159
Date de naissance : 07/01/1989
MessageSujet: Re: Tell me more, tell me more ~   Tell me more, tell me more ~ EmptyLun 4 Mar - 17:55

ft. Pandora Fleming
Tell me more, tell me more

A la remarque de sa comparse, Isleen s'étouffe dans son chocolat chaud. Elle s'en fout partout, ruine sa belle robe, en glisse dans son décolleté, refait sortir le lait par ses narines, tousse, bref, elle s'étouffe. Et avec une grâce notable, hein, vous imaginez bien. C'est tout juste si on ne retrouve pas un marshmallow dans ses cheveux.
Mais non, il a atterri dans son décolleté. La Gryffondor, une fois remise, le rattrape et, pour ne pas gâcher, l'enfourne entre ses lèvres.
Pandy, it's nine in the morning !” proteste-t-elle. “And I've just given you a dishangover philter ! 'Tis not so you can get wankered already !1
Quand même, Isleen a ses limites. Elle connaît les tendances de Pandora, mais de là à boire aussi tôt le matin, très peu pour elle. C'était encore un peu tôt. Plus tard, oui, sans doute ; et elle serait pas la dernière à lever le coude.
La Gryffondor est, cela dit, pleine de ressources et se lève, tasse à la main, pour ouvrir un placard. Elle y trouve, sans surprise, une bouteille de whisky, et en verse une belle lampée dans la tasse de son amie, sans autre forme de cérémonie.
Là. Psychologiquement, ça, elle y arrivait.
Elle se rassied alors lourdement, les jambes écartées comme un beauf dans le métro, finit de dévorer une autre pâtisserie.
But yeah, 'tis grand. I'll let you know about it, maybe he'll be willing to share, right ?2  
Le sourire de la jeune fille s'agrandit. Eh oui, elle est comme ça Isleen, d'une générosité sans borne. Elle partage avec les copines, c'est bien la moindre des choses qu'elle puisse faire non ?
L'espace d'une seconde, elle veut évoquer la particularité qu'elle a remarquée chez lui, la même que Pandora, mais se retient. Il lui avait demandé de ne pas en parler… Et on peut pas dire que la jeune femme était la personne la plus indiquée pour garder un secret.
Comprenez, bavarde comme elle est…
Mais étonnamment, pour une fois, elle tient sa langue. Elle aura bien l'occasion de gaffer auprès de ses amies une autre fois.
Anyway, 'twas nice to be with a guy that was that tall ! Most of the time, they're barely taller than I am...” Elle secoue la tête, dépitée. Du haut de son mètre soixante-treize, elle était plus grande que la moyenne, mais pas immense non plus. Le problème venait souvent quand, comme c'était le cas alors, elle sortait ses plus beaux talons. Il n'était alors pas rare qu'elle dépassent ces messieurs d'une bonne tête, et ce n'était pas pour lui plaire.
Elle aime les mâles grands et forts. Un peu dans le genre de Gunnar, en fait. Un peu plus musclés, peut-être, à bien y réfléchir. Mais il lui plaisait bien, le petit père.
Il avait fait forte impression, en fait.
… and as sweet as teddybears. No, really, this guy was quite good. Maybe I'll show him my toys. If he accepted what I did to him last night, I'm sure there something to be done there.3
Elle hoche la tête, décidée, convaincue par ses propres paroles.
And how about you ? Your place doesn't look much messier than usual… Don't tell me you came back here all by yourself ?4
Quand même !
La Saint Valentin, c'était le moment rêvé pour pécho !
___________________________
1 Panpan, il est neuf heures du matin ! Et je viens de te donner une potion Anti-Gueule de Bois ! Ce n'est pas pour que tu te mettes minable derrière !
2 Mais ouais, c'est cool. J'te tiendrais au courant, peut-être, s'il est du genre à partager, nope ?
3 En tout cas, c'était sympa d'être avec un mec qui était aussi grand ! La plupart du temps, ils sont à peine plus grands que moi… et aussi doux que des oursons en peluche. Non, vraiment, ce gars était pas mal. J'lui montrerai peut-être mes jouets à l'occasion. S'il a acepté que je lui fasse ce que je lui ai fait hier soir, il y a quelque chose à tenter là.
4 Et toi alors ? Ton appart' n'a pas l'air plus en bordel que d'habitude… Ne me dis pas que tu es revenues ici toute seule ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 210
Date de naissance : 14/06/1992
MessageSujet: Re: Tell me more, tell me more ~   Tell me more, tell me more ~ EmptyMar 5 Mar - 2:42

Quand Leen me fait remarquer que ce n'est pas raisonnable de boire de l'alcool à neuf heure du matin, je ne peux m'empêcher de faire un rhooo. Depuis quand je suis raisonnable ? Leen me sert du whisky dans ma tasse. Je trinque avec sa tasse de chocolat chaud. On ne mange pas, on dévore.

Je lâche une caisse.

- Y a de l'orage ce matin !

Tout en dévorant un croissant au jambon, j'écoute Leen me parler de son casse-croûte humain.

- Faut dire ce qui est, t'as pas la taille d'un tabouret ! Il a du potentiel ce garçon on dirait bien ! T'as gagné ta soirée. I


Leen me demande comment est passé ma fin de soirée. À la vue du bordel qui n'a pas changé de la dernière fois, Leen a facilement deviné que je suis rentrée en solitaire hier soir. Je lui confirme ses soupçons. Je peux rien cacher à mes proches.

- Ça a été une soirée sans after pour moi. Gertroude elle a fait régime hier soir. Rien, nada, queudchi, que dalle ! Suis rentrée bredouille ma couille !

Oui comme ce que j'ai entre les cuisses est souvent utilisé chez moi, je lui ai donné un petit prénom.

- Vu mon état à part faire l'étoile de mer, j'aurais pas fait grand chose. J'étais tellement chaos que je ne me suis pas amusée ni avec mes jouets, ni manuellement.

Un fait assez rare pour le souligner. Faut bien avouer que les derniers événements m'ont pas mal chamboulée.

- Pour une fois mes voisins ont eu la chance de ne pas m'entendre couiner. Quoi...le dernier que j'ai eu...une vraie cata. Un de mes plans Tinder ! Le mec il teasait du rêve ! Physiquement c'était de la dynamite ! Ouais la durée de la mèche aussi ! Un frottis chez le gyneco c'était plus excitant que ça !

Vas falloir que je songe à me remettre en chasse sérieusement. Où je vais finir par avoir des toiles d' araignées et les araignées dans la culotte !

- Je vais finir par devenir Bonne Soeur à force !

J'ai l'air aussi crédible que Leen qui décide d'un coup de ne pas manger son goûter. Une situation impossible !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://magichappensonlyonce.forumactif.com/t575-pandora-fleming-
Messages : 159
Date de naissance : 07/01/1989
MessageSujet: Re: Tell me more, tell me more ~   Tell me more, tell me more ~ EmptyMar 5 Mar - 13:00

ft. Pandora Fleming
Tell me more, tell me more


Pandora, bonne soeur.
En effet, l'idée était aussi saugrenue que de voir Isleen fait un régime.
Cette dernière ricane donc de bon coeur à la seule possibilité que son amie arrête ses plans Tinder. Certes, ce n'était pas toujours le bon plan – elle-même en savait quelque chose – mais au moins ça permettait d'empêcher les toiles d'araignées de s'installer.
Et pour le reste, la Gryffondor avait toujours en réserve un plan cul – ou deux, dorénavant – sur lesquels elle pouvait compter pour faire le ménage.
Maybe you could find a regular or two, couldn't you ?” suggère-t-elle en dédaignant la tasse, désormais vide, de chocolat chaud. “When you're bored, they can be fun.1
Elle finit son dernier morceau de croissant, et s'arrête – enfin – de manger.

Or you could come and see me on the campus sometimes. There are a few firm arses you'd be willing to have a bite on.2
Et elle sait de quoi elle parle. Ils ne valent certes pas tous un dix-neuf sur vingt, mais beaucoup tournent autour de quatorze ou quinze. De quoi combler les yeux, et les dents.
Surtout les dents.
And I'm sure Letha could introduce you to some of the teachers ! I wouldn't mind having some of them in my bed, really ! Mr Nightingal, for example… Have you ever met him ? You wouldn't like him to talk – really not – but he has quite a bum… I'd sure like to put a finger or two into it.3
Sur ces mots, la jeune fille glousse à la seule idée. Il faut dire qu'elle a de quoi faire rire : le professeur de sortilège avait l'air tellement coincé du cul que la pensée de pouvoir y mettre ne serait-ce qu'un petit doigt était hilarante.
There's this guy as well… Mr O'Reiley I think he's called. Tall, blue eyes… I couldn't do him, but you… You have ways I don't. Or maybe if I used Polyjuice…4
En d'autres termes : le professeur O'Reiley est gay, lui semble-t-il, et il ne craquera pas pour l'arrière-train entraîné de la Gryffondor.
Fort dommage, si vous lui demandez son avis. Il ne sait pas ce qu'il rate !

Finalement, Isleen hausse les épaules et se laisse complètement aller sur sa chaise, affalée comme un phoque se dorant la pilule sur la plage. Elle bâille à s'en décrocher la mâchoire et conclut d'un ton joyeux :
You should know, though, that if you feel lonely, Letha and I are always up to no good, hey ? It's been a while since last time we three had fun altogether.5
Voilà voilà.
La grande classe.
___________________________
1 Peut-être que tu pourrais te trouver un plan cul régulier ou deux, non ? Quand tu t'ennuies, ils peuvent distraire.
2 Ou bien tu pourrais venir sur le campus de temps en temps. Y'a quelques culs si fermes qu'on a envie d'y planter les dents.
3 Et je suis sûre que Letha pourrait te présenter certains des profs ! Je ne cracherais pas sur certains, c'est sûr ! Mr Nightingal par exemple… Tu l'as déjà rencontré ? Je n'aimerais pas qu'il parle – vraiment pas – mais il a un de ces popotins… J'aimerais vraiment y glisser un doigt ou deux.
4 Il y a ce type aussi… Mr O'Reiley je crois qu'il s'appelle. Grand, les yeux bleus… Je pourrais pas me le faire, mais toi… Tu as des méthodes que je ne peux pas avoir. À moins que j'aie recours à du Polynectar…
5 Tu devrais savoir, cela dit, que si tu te sens seule, Letha et moi sommes toujours prêtes pour un sale coup, hein ? Ça fait longtemps qu'on s'est pas amusées ensemble toutes les trois.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 210
Date de naissance : 14/06/1992
MessageSujet: Re: Tell me more, tell me more ~   Tell me more, tell me more ~ EmptyMar 5 Mar - 17:04

Il est en grand temps de passer à une de nos activités préférés avec Leen : estimer des popotins et faire des spéculations croustillantes !

Ash Nightingal, cet homme je m'en méfie, je sens qu'il cache quelque chose de pas très glorieux, du genre noir secrets bien crades. Drake à beau l'adorer et avoir une haute estime de lui, il n'y a rien à faire je ne peux pas. Et il semblerait que ça soit réciproque. Si en allant à la MUL, j'arrive à discuter avec les personnes que je croise. Avec lui c'est tout le contraire. Un jour je finirais par trouver ce qu'il cache mais là n'est pas à l'ordre du jour.

- Ash Nightingal... Je vois qui c'est... Ouai il est canon physiquement, il m'a l'air super bien foutu. Niveau estimation popotienne, j'y planterais bien mes crocs.

Faut dire physiquement le Nightingal est plutôt du genre appétissant, c'est juste le reste qui cloche. Je pouffe de rire, quant un détail de la soirée me revient. Je prend un l'air mystérieux pendant une demi seconde, avant de poursuivre :

- Peut être pas si coincé que ça le loustic... Pendant le bal, lui et ta tutrice de stage se sont roulés une de ces galoches ! La température a augmenté ! Ils cachent bien leurs jeux en tout cas...

*wink* *wink*

Bon d'accord, j'extrapole. N'est-ce pas là le principe même d'un potin de qualité. La conversation passe ensuite sur d'autres beaux fessiers. Alex O'Reilly, un bon choix. Quand je passe à la MUL, je n'hésite pas à regarder son fessier. Et on peut dire qu'il a un cul à en faire baver ! Son compagnon n'est pas en reste non plus.

- Je dirais pas non avec un plan avec lui et son mec. Même si je les imagines pas du tout partager. Ils sont plutôt du genre hyper romantiques, tu vois. Pas notre genre. Trop doux.

C'est vrai que j'ai un avantage avec mon don de metamorphomage.  Ça augmente les possibilités de délires bien sympa. Pour la gryffondor, l'alternative se porte sur le polynectar.

- Utiliser mon don pour me faire sauter par quelqu'un qui n'aurait pas voulu de moi à la base. Je trouve ça...dérangeant.

On dirait pas, mais j'ai quelques principes quand même.

- Après si la ou les personnes me demandent de devenir quelque un d'autres, pas de soucis hehe.

Il n'y a pas que dans la MUL où on peut trouver de quoi se rincer l'oeil.

- Celui qui fait des pâtisseries au Carpe Diem Pies, tu vois qui c'est ?

Pas sûr. Quand elle rentre dans une pâtisserie ma meilleure amie bave surtout sur les gâteaux et les viennoiseries.

- Super grand, baraqué. Avec les paluches qu'il a, ça doit être un kiff de se faire claquer le cul avec lui !

Le sexe c'est réussi quand ça laisse des marques !

Avec Letha et Leen en certaines circonstances on a eu l'occasion de bien s'amuser.

- Une éternité tu veux dire ? Faudrait qu'on se revoit une dernière fois les plans pour sa surprise d'anniversaire.

Si les soirées Rotten Trio sont souvent toujours synonymes de gros bordel et d'éclates, cela ne nous empêche pas d'y mettre le paquet dans l'organisation. Il n'y a qu'à se rappeler de l'enterrement de vie de jeune fille de Letha. Une soirée de Folies ! Avec un F majuscule !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://magichappensonlyonce.forumactif.com/t575-pandora-fleming-
Messages : 159
Date de naissance : 07/01/1989
MessageSujet: Re: Tell me more, tell me more ~   Tell me more, tell me more ~ EmptyMar 5 Mar - 18:13

ft. Pandora Fleming
Tell me more, tell me more


Si Isleen sait qui est le pâtissier du Carpe Diem Pies ?
Comment pouvait-on oser penser qu'elle puisse ignorer un tel endroit ?
Elle s'en offusquerait presque !
Et donc elle lance un regard offensé – outragé même ! - à son amie de toujours.
Of course I do, come on ! I'm there at least six times a week !1
Et ce n'était pas peu dire. Petit déjeuner, goûter, tartes, pâtisseries, sandwich… Isleen avait tout goûté chez dans cette pâtisserie, à plusieurs reprises, avait établi une liste de préférence, ne se privait pas de donner son avis au pâtissier sur telle ou telle nouveauté.
C'était limite si elle n'était pas de la famille, à force – tu t'emballes, ma fille.
Mais oui, en effet, avec des mains pareilles, il y a de quoi hurler de plaisir à la moindre fessée.
Là encore, Isleen sait de quoi elle parle.
Mais ne parlait-on pas de la beauté des culs ?
Ah bah non. Finalement, on repart sur les amusements entre filles, et notamment avec la troisème comparse du trio.
La potionniste hoche la tête quand on lui rappelle qu'il faudrait voir les plans pour sa surprise d'anniversaire, coule tout de même un regard sur la pendule par acquis de conscience.
Et s'étouffe, une fois encore, en rendant compte de l'heure qu'il est.
Merlin's pants, I had not realized 'twas that late, Pandy !2 s'exclame-t-elle. Elle avait eu dans l'idée de traîner un peu, bien sûr, mais elle a du boulot, la miss, tout de même !
Sa thèse ne va pas s'écrire toute seule !
Alright then, I'll see you this weekend anyway ?” fait-elle en se levant, abandonnant les restes de viennoiseries et les tasses vides au bordel ambiant de l'appartement. “Make sure you're perfectly sober, right ? Otherwise I won't be able to take a sample of your blood !3
Et puis, elle n'a pas besoin de connaître le taux d'alcool de Pandora dans le sang – elle le connaît déjà. Elle n'est intéressée que par les propriétés qu'elle pourrait y découvrir. Hey, peut-être qu'après les douze propriétés du sang de dragon, la prochaine grande découverte serait-elle les douze propriétés du sang de métamorphomage bourré ?
La jeune femme reprend sa cape, attrape sa pochette de soirée, et sa baguette. Elle a aussi hâte de prendre une douche et de changer de fringues, en fait. Non pas que l'odeur de Gunnar sur sa robe soit désagréable, mais elle ne comptait pas la garder encore longtemps.
Faut pas déconner.
Alors elle s'approche de sa copine, lui claque deux bises sur la joue et lui adresse un grand sourire.
Take care, Pandy.4
Et puis, sans plus de cérémonie, abandonnant sa Gazette du Sorcier derrière elle, Isleen transplane.
Vers une journée qui ne sera pas sans intérêt.
___________________________
1 Bien sûr que j'la connais enfin ! J'y suis au moins six fois par semaine !
2 Par les caleçons de Merlin, j'avais pas percuté qu'il était si tard, Panpan !
3 Bon, alors, j'te vois ce week-end de toute façon ? Assure toi d'être à jeûn (ici, jeu de mots avec “sober” qui a les deux sens), okay ? Sinon j'pourrai pas te faire de prise de sang.
4 Prends soin de toi, Panpan.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Tell me more, tell me more ~   Tell me more, tell me more ~ Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Tell me more, tell me more ~
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Magic Happens Only Once ::  :: Anciens Rps-
Sauter vers: