Si vous souhaitez encore poster dans l'event des antidotes, vous pouvez jusqu'à août !
Pour en savoir plus, allez donc faire un tour dans les flashbacks !
Pas de restrictions au niveau des groupes :
vous pouvez venir incarner qui vous le souhaitez,
qu'importe votre maison ou la pureté de votre sang !

Nouvel event très important pour la suite !
Pour en savoir plus, allez donc à Poudlard, où tout semble arriver !
Nouveau recensement en cours pour juin/juillet !
Pour en savoir plus, allez donc ici pour ne pas être supprimé !

Partagez
 

 Hello Darling [Ft. Ash]

Aller en bas 
AuteurMessage
Messages : 215
Date de naissance : 06/11/1988
MessageSujet: Hello Darling [Ft. Ash]   Hello Darling [Ft. Ash] EmptySam 12 Jan - 17:42

Dans quelques jours, tu vas commencer à enseigner l'art de l'Étude des Runes aux étudiants de l'Université Magique de Londres, quand tu as su que le poste s'était libéré au départ de l'ancien professeur, tu n'as pas hésité une seule seconde. Travailler au sein de cette faculté réputée est surtout un moyen pour toi de le revoir. Tu prends tout ton temps pour te préparer. Robe fourreau rouges, talons vertigineux. Tes cheveux tombent en cascades sur tes épaules. Tu passes lentement le rouge à lèvres carmin sur ta bouche. Un peu de rimmel et te voilà prête. Tu enfiles ton long manteau noir et prend la direction de l'Université. Tu sais où l'attendre. Tu ne lui a envoyé aucun hibou. Il est un homme surprenant après tout. Si mystérieux. Nul doute qu'il aimera cette petite surprise que tu lui fais. Ou pas. Mais toi, tu vas aimer. Tu traverses la forêt interdite d'un pas déterminé. La tête encapuchonnée. Sa maisonnette n'est plus très loin. Si tu as l'apparence du Petit Chaperon rouge, tu ressembles plus au loup de ce conte.

Toc toc. Personne n'est là. Qu'à cela ne tienne, tu as attendu pendant neuf années, tu peux bien l'attendre chez lui pendant un moment. Tu es une femme d'une grande patience. Tu parviens à ouvrir la porte et une fois à l'intérieur, tu ôtes ton manteau. Tu admires la bague que tu portes à ton annulaire gauche. Celle qu'il t'avait offert le jour où il t'avait fait sa demande. Tu étais si heureuse ce jour là. L'alliance n'a plus la même valeur à présent, elle est surtout là pour te rappeller de ce que tu veux faire et qu'il n'oublie pas ce qu'il t'a fait. Lui qui t'a volé ton coeur, l'a piétiné, détruit en prenant la fuite. Ce coeur qui bat encore et toujours pour lui. Il te tardes de le revoir. Il te doit bien des explications. Tu ne va pas te contenter d'un simple mot griffonné sur un bout de papier. Oh ça non. Ça prendra le temps qu'il faudra, mais tu auras tes réponses. Après tu aviseras.

Tu es dans le fauteuil en face de la porte quand il revient, Son Fléreur est tranquillement assis sur tes cuisses. Tu caresses doucement l'animal. Tu restes fixer ton ancien fiancé de ton regard azuré. Partagée entre l'envie de l'embrasser comme si c'était le dernier instant de ta vie et celle de lui arracher la tête avec tes ongles. D'une voix suave tu t'adresses à lui.

- Hello Darling.

Le Fléreur quitte sa place pour aller vaquer à ses occupations. Tu lèves ensuite et te balades dans la pièce et rajoute l'air de rien.

- Charmante maisonnette, bien que je m'attendais à une demeure plus vaste. C'est assez étonnant venant de ta part. Mais bref, ce n'est pas important. Après toutes ces années, tu as sans doute beaucoup de choses à me raconter. Enfin bon, nous avons tout notre temps.

Tu t'avances vers lui. De ta démarche féline, avec un grand sourire qui s'affiche sur ton visage. Tu es maintenant proche de lui, au point de pouvoir sentir son odeur et entendre sa respiration. tu lui sussures lentement au creux de l'oreille, de ta voix suave.

- Le destin nous a à nouveau réuni moї daragoї.

Mon chéri dans ta langue natale. Tu lui caresse le visage avec ta main gauche. Puis tu t'éloignes légèrement de lui sur cette mystérieuse promesse et ajoutes sur un ton anodin.

- Oh maintenant que j'y pense. Toutes mes félicitations pour ton travail de professeur à l'Université Magique de Londres. J'ai rencontré le Directeur et discuté un bon moment avec lui...


Tu laisses ta phrase en suspend. Tu connais des petits secrets sur lui qui pourrait lui coûter son poste, si votre supérieur l'apprenait. En réalité, la conversation avec le directeur de l'établissement était un entretien d'embauche. Ce que tu ne dis pas pour le moment à ton cher ex fiancé. Il a joué avec toi. Tu as bien le droit de t'amuser un peu non ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 603
Date de naissance : 31/10/1986
MessageSujet: Re: Hello Darling [Ft. Ash]   Hello Darling [Ft. Ash] EmptyDim 10 Fév - 23:04

Irina & AshHello Darling !

Cela faisait longtemps que je n'avais pas repensé à Irina. Pourquoi donc son visage m'était revenu à l'esprit ce matin même au réveil ? Irina ... La fiancée que j'avais sauvé d'un sort pire que la mort, la fiancée dont je n'avais su que faire ... A l'époque, j'étais encore jeune et très tête-brûlée - pour autant que je puisse l'être - et lorsque j'avais commencé à la fréquenter, je m'étais laissé emporter par une idée : si j'unissais mon destin à celui d'une femme pareil, aucune chance que mes enfants ne se retrouvent avec les mêmes problèmes en magie que moi. Aucune chance qu'ils ne soient considérés comme faibles par d'autres qui ne m'arrivaient plus à la cheville aujourd'hui. Nos fiançailles avaient enchanté mes grands-parents : elle était d'une très bonne famille et ils espéraient pouvoir connaitre très rapidement leurs arrières-petits enfants. Mais lorsque j'avais rompu et que je leur avais expliqué mes raisons, dans une discussion à coeur ouvert, ils avaient compris et m'avaient soutenu. Même si Nanna, ma grand-mère, me rebattait encore les oreilles avec la façon dont j'étais parti, pour une raison que je ne comprenais pas. J'avais fait les choses bien pourtant ! Je n'étais pas parti sans prévenir, je lui avais écris une courte lettre très claire lui expliquant qu'il était impossible pour nous d'aller plus loin, qu'elle n'était pas en cause, etc. Tout ce qui était pourtant conseillé pour procéder à une rupture en douceur ! Peut-être n'aurais-je pas dû me laisser conseiller par les magasines pour adolescents dans lesquels j'étais allé pêcher cette information. Si j'étais resté et que je l'avais affronté en face ... Je ne sais pas comment j'aurais réagi. Ni elle. Au moins, là, je n'avais pas eu à faire face à sa déception. De temps à autre, je consultais mes contacts russes pour savoir comment les choses se passaient pour elle et tout semblait aller pour le mieux depuis mon départ, même si les choses avaient été difficiles pour elle au départ. Peut-être devrais-je d'ailleurs les contacter, cela faisait longtemps que je n'avais pas pris de ses nouvelles ...

Je rentrais d'une longue journée de cours quand je compris la cause de ma soudaine plongée dans le passé : il y a des années de cela, jour pour jour, je l'avais demandé en mariage, lui offrant un de mes biens les plus précieux, la bague de ma mère, qui se transmettait depuis des générations à l'épouse du premier-né. Voilà pourquoi je pensais à elle ... J'avais presque cru l'apercevoir au détour d'un couloir à la MUL, en quittant la salle réservée aux enseignants, c'est pour vous dire ! J'avais plus que hâte de me réfugier chez moi et de travailler, pour échapper à l'étrange sentiment de culpabilité qui m'habitait.

Je crus presque à une hallucination en pénétrant dans mon salon. Elle était là. Après avoir hanté une partie de mon esprit toute la journée, voilà qu'elle hantait mon chez-moi, alors même qu'elle n'y avait jamais mis les pieds ! Je l'aurais bien ignoré et fait comme si de rien n'était, mais l'entendre parler brisa mon impression de rêve étrange. Elle était véritablement là ! Je fronçais les sourcils, hésitait presque à me pincer, mais la voir déambuler dans la pièce tout en bavardant acheva de me convaincre. Que faisait-elle là ? Que me voulait-elle ? Après tant d'années ... Je ne l'écoutais que d'une oreille, trop occupé à la regarder se comporter comme si elle se trouvait chez elle. Elle n'avait pas changé, toujours aussi à l'aise, qu'importe les circonstances ... Hé mais attend, pourquoi s'approche-t-elle ainsi ? Ais-je loupé quelque chose d'important ? Mon chéri ? Et cette caresse ? Mais qu'est-ce ... Je ne comprenais plus rien !


" Maya lubof' (mon amour), laissèrent échapper mes lèvres, avant que je me reprenne. Irina ... Mais qu'est-ce que tu fais là, chez moi ? furent mes premières paroles, d'une voix presque grondante, détestant le sentiment de confusion qu'elle faisait régner chez moi. Et qu'est-ce que c'est que cette histoire de discussion avec le Directeur ?! J'ai réussi à obtenir ce poste de justesse et te connaissant, tu te doutes que ce n'est pas pour mon bon plaisir que je suis là ... Bon sang, j'en reviens pas, mais qu'est-ce qui t'a pris de venir ici ?! râlais-je, totalement décontenancé. "


Je me mis presque à faire les cents pas dans mon salon, en évitant soigneusement de croiser son regard ou de m'approcher trop près d'elle. Nanna m'avait pourtant dit qu'elle risquait d'être en colère et qu'elle ne voudrait jamais me revoir. Pourtant, elle était bien là ! Et elle semblait étrangement de bonne humeur, presque contente de me voir ... Mais je lisais dans ses yeux quelque chose de plus sournois, de moins innocent qu'autrefois. Qu'est-ce qu'elle me voulait ? Etrangement, je note qu'elle porte toujours l'alliance que je lui ai offert et mon coeur se serre presque douloureusement. Je passe une main rageuse dans mes cheveux, desserre la cravate que je portais et tente de retrouver un semblant de calme.


" Bon, reprenons depuis le début, soufflais-je en levant véritablement les yeux sur elle cette fois. Bonjour à toi Irina. Je vois que tu as su entrer ici par tes propres moyens. Ravi que la maison te plaise. Tu veux boire quelque chose ? Et pendant que je te prépare ça, aurais-tu enfin la gentillesse de m'expliquer ce que tu fous ici alors que tout allait bien pour toi en Russie ?! "


Un semblant de politesse ne ferait pas de mal, même si j'avais beaucoup de mal à contrôler ma colère. Je m'approchais de mon mini-bar et nous servit deux verres de vodka, alors, qui, je le savais, en plus d'être un cliché russe, était l'une de ses boissons favorites. Je me tournais verre elle, suspicieux, et lui désigne les deux fauteuils près de la cheminée, pour s'y installer le temps de discuter. De toute façon, je ne comptais pas la laisser rester là toute la soirée : une fois qu'elle m'aurait expliqué la raison de sa présence, je comptais bien la convaincre de en Russie et fissa.


©️ 2981 12289 0

_________________

Run like there
is no tomorrow


Clique, clique Hello Darling [Ft. Ash] 1961492925:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://magichappensonlyonce.forumactif.com/t54-ash-e-nightingal-
Messages : 215
Date de naissance : 06/11/1988
MessageSujet: Re: Hello Darling [Ft. Ash]   Hello Darling [Ft. Ash] EmptyLun 11 Fév - 1:04

Ces retrouvailles tu te les as tant espérées. Il n'y a pas un seul jour où tu n'y a pas pensé. Des Sangs Purs de très bonnes familles ont bien tentés de te courtiser pour avoir ta main, tu leur as toujours refusé. Parce que ton coeur aussi meurtri soit il ne lui a toujours appartenu qu'à lui. Jusqu'à ce que la mort vous sépare. Ce n'est pas elle qui vous a séparés mais une lettre et des milliers de kilomètres. Et aujourd'hui tu es là dans le salon, prête à lui faire payer le prix de ton amour.

Tu manques de perdre pied quand il prononce ces mots d'amour dans ta langue natale. Il a toujours eu ce don pour te faire vaciller. Il se reprend aussitôt. De ton côté tu retrouves aussi les esprits. Si tu es venu en Angleterre c'est pour savoir et comprendre pourquoi il a agit ainsi à cette époque. Ce n'est pas de ta faute, il est impossible d'aller plus loin. C'est ce qu'il t'avait écris dans sa lettre. Des mots qui sonnaient plus comme des excuses qu'autre chose. Des justifications pour ne pas te faire souffrir. Le résultat est le même. Il est même pire. Tu n'es pas en sucre. Il aurait pu t'en parler en face. Mais est-ce que cela aurait été différent ? Tu ne pourras jamais le savoir. Le mal a été fait.

Il fait les cents pas. Évite de croiser ton regard. Comme un enfant qui a fait une grosse bêtise et a été pris en faute. Ce que tu lui as annoncé au sujet de ta discussion avec le Directeur de la MUL semble avoir fait mouche. Tu le laisses parler et cogiter. Ça lui fera du bien. Dans tous les cas, cela t'en fais à toi. Tu en ressens une satisfaction. Sur le moment. Elle s'estompe assez vite.

- Bonjour Ash. Je vois que tu n'as pas oublié les bonnes manières et mes goûts.


Tu ne le dis pas, mais le fait qu'il te serve un verre de vodka est une attention qui te touche particulièrement. Après toutes ces années, il n'a pas oublié. C'est qu'il tient encore à toi ? Non ? Enfin, tu ne le sais pas.

- Je suis navrée de ne t'as pas t'avoir écris une lettre. Je me suis dit que venir te faire la surprise en venant directement serait préférable. Tu devais renforcer la sécurité de ta maison. Si tu comptes sur ton Fléreur pour monter la garde, c'est manqué. Il est si mignon.

Tu le penses vraiment. Tu as toujours été affectueuse envers les animaux. Eux ont toujours été sincères. Contrairement aux humains.

- Je te disais donc que j'ai discuter avec le Directeur de la MUL. Tu dois savoir que le poste de professeur d'Études des Runes était vacant.

Il est grand temps d'arrêter le suspens. Il a assez duré.

- Il ne l'est plus. Tu as devant toi la nouvelle professeur d'Études des Runes. Je tenais à te l'annoncer en avant première.

Parce qu'après tout ce temps tu tiens encore à lui.

- Je me suis installée dans la demeure familiale maternelle. Et toi ton côté quelles sont les nouvelles ?


Tu portes un toast en levant ton verre. Ton regard se pose sur lui.

- À nos réussites et à nos retrouvailles. Na zdrovie.

Une expression pour trinquer dans ton pays natal. Tu savoures la première gorgée avant de reposer ton verre sur la table et reprend plus sérieusement.

- J'ai ouïe dire que tu as quelques soucis avec des Aurors ? Fais attention à toi. Je ne voudrais pas qu'il t'arrive malheur... Parce que je t'aime encore après tout ce que tu m'as fais... Non pour rien. Ce n'est pas important. Je suppose que tu sais ce que tu fais.

Le silence s'installe quelques instants. Il est pesant. Afin de le rompre tu lui demande :

- Pourras-tu être mon guide pour découvrir l'université ? J'aurais sans doute besoin d'une visite des lieux et j'aime autant que ce soit avec toi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 603
Date de naissance : 31/10/1986
MessageSujet: Re: Hello Darling [Ft. Ash]   Hello Darling [Ft. Ash] EmptyMar 12 Fév - 22:02

Irina & AshHello Darling !
En fait, je crois que je n'aurais jamais imaginé la revoir. Ma lettre était assez explicite et je n'avais pas envisagé de retourner en Russie, ou du moins pas dans sa famille. Et puis on m'avait rapidement fait comprendre que ma façon de rompre avait été totalement inappropriée, surtout après ce que nous avions partagé, et petit à petit j'avais intégré et je m'étais fait à l'idée que je l'avais mortellement vexée - peut être même blessée à un point inimaginable. Mais bon, c'est pas comme si je pouvais y changer quelque chose. D'ailleurs même si j'en avais eu l'occasion, je ne sais pas si j'aurais fait les choses autrement : je ne suis pas sûr de savoir faire autrement en vérité ...  
Maintenant que je sais que ce que j'ai fait était mal, je comprends encore moins ce qu'elle fait là. A moins qu'elle ne veuille se venger. Ca, j'aurais pu le comprendre. Peut-être même l'accepter, dans une certaine mesure. Elle me connaissait bien et aurait pu me faire beaucoup de mal (coucou Riri dans l'event 8D) pour peu qu'elle l'ait voulu. Mais non, elle restait là, se comportant comme si elle était la maîtresse de cette demeure, acceptant mon verre avec sa grâce habituelle. C'était ... Perturbant. J'avais à moitié l'impression de rêver et l'autre de cauchemarder. J'étais confus face à elle - d'ailleurs elle était peut-être la seule à perturber autant - et je n'aimais pas cela. Je ne pouvais déjà pas me fier à mon ressenti pour comprendre les autres - et moi même d'ailleurs - en temps normal, mais là c'était encore plus mal parti ....


" Oh, ne fait pas l'idiote enfin, comme si je pouvais oublier ...  Malgré notre rupture, on a partagé bien des choses Irina et je ne suis pas aussi froid que ça, soupirais-je en avalant la première gorgée de mon verre. "


Je m'installais ensuite dans mon fauteuil favori, un de ses modèles que l'on trouvait dans les vieux clubs anglais très stricts et très sélects, étrangement confortable malgré son aspect si sérieux. Pour rire, Swann avait un jour dit que ce fauteuil était exactement comme moi : austère à l'extérieur, doux à l'intérieur. Bien sûr, il avait tort, mais bon, la comparaison était étonnamment amusante.


" Surprise réussie en tout cas, ajoutais-je en faisant doucement tourner la vodka dans mon verre. Et ne t'inquiète pas pour moi, une fois que tu auras quitté ma maison, je me ferais un plaisir de piéger tout le périmètre environnant ... Trop d'indésirables dans le coin, grimaçais-je. "


Lucifer avait l'air d'apprécier la compagnie d'Irina mais cela ne me surprenait même pas. Elle avait toujours su y faire avec les créatures censées être dangereuses ... Décidément, il ne méritait vraiment pas son nom au fond !
En tout cas, heureusement que j'étais assis quand elle m'annonça sa grande nouvelle. Elle m'aurait annoncé que nous avions eu un enfant ensemble que j'aurais sûrement fait la même tête. Elle venait s'installer en Angleterre ? Elle allait travailler à la MUL en temps que professeur d'étude de rune ? En même temps que moi ?! J'étais sonné. Mais qu'est-ce qu'elle foutait bon sang ?!


" Et ben ... Je dirais bien félicitations si j'étais sincère, mais je suis surtout perplexe, donc je vais me contenter d'un simple ... Mais pourquoi ? "


Et puis comme ci de rien n'était, comme si elle ne venait pas de perturber tous mes plans en débarquant ici, elle changea ensuite de sujets en me parlant de moi ! Je fis la moue mais me décidais à répondre : qui sait, si je répondais rapidement à ses interrogations, elle partirait peut-être plus vite !


" Des soucis avec les Aurors, moi ?! Pff, pouffais-je. Non, pas moi. Plutôt avec ma soeur en fait. Elle n'a pas changé et elle a poursuivi son rêve pour devenir Auror. Ca a été couronné de succès et depuis elle tente de faire des vagues. Je ne m'inquiète pas trop pour l'instant, ils n'ont aucune preuve et tous leurs soupçons sont infondés. J'ai toujours été doué pour éviter les ennuis avec les autorités après tout, ricanais-je en repensant à quelques aventures que nous avions partagé à l'époque. Tu te rappelles de cette histoire avec ce mage noir qui travaillait sous couverture pour le Ministère Russe ? "


La vodka que j'avais était très forte et le fait de la voir après avoir passé une partie de ma journée a pensé à nos fiançailles remuait mes souvenirs et me rendrait presque sentimental.


" Tu es sérieuse ? C'était pas une blague ? Tu envisages sérieusement de venir travailler ici ? Mais pourquoi ? T'as une belle vie en Russie, je comprends pas ce qui te motive, soupirais-je, complètement perdu. "


©️ 2981 12289 0

_________________

Run like there
is no tomorrow


Clique, clique Hello Darling [Ft. Ash] 1961492925:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://magichappensonlyonce.forumactif.com/t54-ash-e-nightingal-
Messages : 215
Date de naissance : 06/11/1988
MessageSujet: Re: Hello Darling [Ft. Ash]   Hello Darling [Ft. Ash] EmptyJeu 14 Fév - 16:48

Amusée par ses propos, tu sirotes ta vodka, un sourire aux lèvres. Ta surprise a fonctionné. Il te demande pourquoi tu as fais ce choix de venir ici. Tu lui réponds le plus sérieusement du monde.

- Enseigner en tant que professeur est en quelque sorte un défi. Tu es bien placé pour savoir que je suis une femme qui aiment les relever.

Ce qui en soit est une vérité. Tu omets seulement, de préciser que c'est aussi et surtout pour lui que tu es revenue. Tu bois une nouvelle gorgée de ton verre avant de le reposer sur la table. Croisant ta jambe gauche sur la droite machinalement, tu l'écoutes avec une grande attention. L'évocation de la fameuse anecdote avec la Magie Noir infiltré au Ministère Russe te rappelles quelques souvenirs.

- Comment pourrais-je l'oublier ? Sacré Iegor ! Quelle histoire tout ça !

Il a l'air toujours aussi perplexe quant aux raison de ta venue. Avec un air taquin, tu lui rétorquer, tout en jouant avec une mèche de tes cheveux.

- Voyons Ash je ne me serais pas donné autant de mal pour une simple blague. Je suis on ne peut plus sérieuse. Faire des farces ce n'est pas ma spécialité.

Bien sûr, tu avais la belle vie comme il le dit si bien, en Russie. Tes affaires là bas sont florissantes et pourtant il te manques l'essentiel à tes yeux : lui.

- J'ai comment dire... eu besoin d'un peu de nouveauté dans ma vie. De changer d'air. J'imagine que tu me comprends parfaitement sur ce point.

Son Fléreur revient se poser sur tes cuisses. Tu le caresse de ta main libre et l'entends ronronner. Tu le trouves si attachant.

- Il y en a au moins un dans cet pièce qui semble heureux de ma présence. Comment-s'appelle cet adorable bébé ?

Ash n'a pas eu la main légère en servant les verres. Tu commences à te perdre dans tes pensées et à te remémorer certains de vos souvenirs. C'est que ça te rendrait presque nostalgique.

- J'ai souvent pensé à toi ces derniers temps...

Souvent étant un euphémisme pour ne pas dire tout le temps. À vrai dire, il n'est jamais sorti de ton esprit.

- C'est quand même fou qu'on se retrouve à travailler au même endroit ! C'est une drôle de coïncidence. Tu ne trouves pas ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 603
Date de naissance : 31/10/1986
MessageSujet: Re: Hello Darling [Ft. Ash]   Hello Darling [Ft. Ash] EmptyLun 18 Fév - 18:20

Irina & AshHello Darling !
En 9 ans, Irina ne semble pas avoir vieilli d'un poil. Elle est devenue plus mature, peut-être un brin plus froide, mais pas plus vieille ça c'est sûr. Je connaissais par coeur son visage, presque autant que le mien, de ses grands yeux verts à ses belles boucles blondes, en passant par ses petites fossettes au creux de ses jours lorsqu'elle souriait ainsi de façon narquoise. La voir jouer ainsi avec une petite mèche de cheveux me rappelle l'époque où elle faisait ça en me regardant avec des yeux pleins d'étoiles et d'affection. Maintenant, va savoir pourquoi elle se comporte ainsi ... A part pour peut-être jouer un peu sur nos souvenirs communs justement. Ça, ça pourrait bien être son genre je pense. Vu son air de défi ... Ah, pour aimer relever les défis, ça c'est sûr qu'elle était presque à mon niveau ! Ah Irina, Irina ... Jamais elle ne changerait ! Le temps n'arrangeait pas son caractère. Pas étonnant qu'on s'entende aussi bien, nous nous ressemblions tellement au fond.


" Ah et quel défi ma chère ! Tu verras, ils sont particulièrement ... Idiots et naïfs pour la plupart. Certains vivent même complètement dans un monde à part. Mais bon, on a deux trois éléments pas trop mauvais, si on les guide correctement, ajoutais-je avec un sourire presque mauvais. "


Ah les souvenirs ... Mortels pour l'ambiance et l'âme. Même lorsqu'ils étaient chargés de bons côtés. Je commençais à me détendre un peu : le fait que je sois en terrain connu, un verre de bonne vodka à la maison, devait aider bien sûr. Face à Irina j'étais encore un peu perplexe, mais je commençais à me dire que tout cela ne devait être qu'une vaste farce, qu'elle comptait faire durer un peu, mais qu'elle ne resterait pas ici longtemps. Quelques mois tout au plus. Pas de quoi en fait tout un drame logiquement. Enfin ... Normalement ? En fonction de ce qu'elle avait prévu ... Elle avait beau dire qu'elle n'était pas très blagueuse - ce qui n'était pas tout à fait faux - je la sentais capable de pondre un plan tordu et raffiné. Elle était intelligente en plus d'être retorse, c'est une des choses que j'appréciais chez elle. Une véritable Serpentard dans l'âme. N'empêche que cette histoire de besoin de nouveauté, je la comprends : si je me laissais faire, cela ferait bien longtemps que j'aurais quitté le pays pour retourner voir milles et un horizon. Non, ce qui m'étonnait c'est qu'elle ait choisi précisément CE pays, CETTE ville, CET endroit précis.


" Oh, je comprends plus que tu ne l'imaginera jamais dragatsennaїa (trésor), répondis-je dans un soupir mélancolique, en reprenant cette mauvaise habitude que j'avais longtemps eu de lui donner des petits surnoms dans sa langue natale. C'est pas que je ne suis pas "content" de te voir Irina, je suis juste surpris ... Après ... Après notre séparation, je pensais sincèrement qu'on ne se reverrait jamais. A part à nos enterrements respectifs. Et lui, ce petit bébé comme tu dis, c'est Lucifer. Même s'il ne fait pas trop honneur à son nom en ce moment !"


C'est sûr qu'en ronronnant comme un bienheureux dès qu'une jolie femme le caressait, il perdait toute crédibilité ... Heureusement que j'étais bien différent de lui. Ca me fait rire doucement qu'elle me dise qu'elle avait pensé à moi. Quel genre de tête ferait-elle si je lui annonçais que j'avais passé ma journée à ne faire que ça ? D'ailleurs, peut-être elle venue ici aujourd'hui que pour la symbolique de cette date ...


" Coïncidence, le mot est un peu fort ma chère, rétorquais-je narquoisement en me doutant bien que rien dans nos retrouvailles n'étaient dû au hasard. Et puis travailler au même endroit ne veut pas dire que l'on s'y verra souvent, tu comprends ce que je veux dire ? Irina ... Je suis passé à autre chose. J'ai mis notre histoire derrière moi et j'espère que toi aussi. Tu es une belle personne et je suis sûr que tu as mieux à faire que de passer du temps avec moi. Comment va ce cher Vitali d'ailleurs ? Toujours couché à tes pieds, jappant au moindre de tes désirs ? grinçais-je en repensant au Russe qui avait toujours manifesté sa désapprobation sur mon existence."

S'il y avait bien une chose sur laquelle je ne m'étais pas renseigné à propos d'Irina quand j'avais fait mes recherches pour savoir ce qu'elle devenait, c'était sur ses relations amoureuses. Cela ne m'était d'aucune utilité et j'étais sûr et certain qu'elle avait retrouvé mieux que moi en un clin d'oeil. Après tout, elle était belle, riche et puissante. Beaucoup de sorciers devaient la convoiter.


©️ 2981 12289 0]

_________________

Run like there
is no tomorrow


Clique, clique Hello Darling [Ft. Ash] 1961492925:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://magichappensonlyonce.forumactif.com/t54-ash-e-nightingal-
Messages : 215
Date de naissance : 06/11/1988
MessageSujet: Re: Hello Darling [Ft. Ash]   Hello Darling [Ft. Ash] EmptyLun 4 Mar - 1:14

Ash et toi vous vous ressemblez tant et avez de nombreux points communs. Même votre signe astrologique est le même. Cela t'avait amusée à l'époque où vous étiez fiancé. Après ces neuf années passées, certes il a vieillit, mais pas tant que ça. Tu as cette impression de replonger dans le passé. Ash est une des personnes les plus chères à tes yeux. On peut même dire qu'il est celui qui compte le plus toi.

- Nous avons nous même été comme eux...

Que tu lui répond avec un sourire amusé sur ton visage.

- J'espère être une bonne professeure. Je ferais tout pour en tout cas. Si j'arrive à faire en sorte que mes élèves réussissent, alors ce sera une victoire pour moi.

Les habitudes reviennent. Quand il t'appelle mon trésor, tu es heureuse. Ça te met du baume au coeur. Ce surnom te donnes l'impression qu'il y a encore une étincelle entre vous. Mais ce qu'il dit après est comme un couperet. Quand il te dit qu'il est passé à autre chose. Que vous ne vous verrez pas forcément. Tu ne sais plus quoi penser. Tu ne sais pas sur quel pied danser. Tu ne dis rien. Tu préfères masquer tes émotions en buvant ton verre et en riant avec légèreté. Tu gagatises avec Lucifer, qui ronronne sous mes caresses.

- C'est un beau prénom Lucifer !

Ash te demandes si Vitali est toujours fourré à tes pieds. Jamais ils n'ont pu se supporter. Tu lui réponds le plus simplement du monde.

- Vitali est juste un très bon ami. Je ne ressens rien de plus pour lui.

Ton coeur est pris par un autre. Celui là même avec qui tu discutes en ce moment. Il y a tant d'interrogations en suspend. Des questions que tu n'arrives pas à lui poser. Et ce n'est pas aujourd'hui que tu pourras encore le faire. Un jeune homme entre dans la maisonnette. Swann le petit frère de ton ex-fiancé. Il t'as souvent parlé de lui quand vous étiez en Russie. C'est la première fois que tu le rencontre. Mais ce n'est pas ce soir que tu vas discuter avec lui. Tu choisis de partir afin de les laisser seuls. Après des salutations de politesses comme le veut les usages, tu quittes le seuil de la maisonnette, sans un regard en arrière. Un jour viendra le bon moment.

TO BE CONTINUED

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Hello Darling [Ft. Ash]   Hello Darling [Ft. Ash] Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Hello Darling [Ft. Ash]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» True blood.
» Yes, darling ~ [ PV Solembum ]
» W E N D Y • Let me hunt you, darling.
» Darling, you should see me...
» Cause darling I'm a nightmare dressed like a daydream

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Magic Happens Only Once ::  :: Anciens Rps-
Sauter vers: