Petit annonce : nous fermons pour le moment les sangs-purs!
Veuillez prioriser les autres sangs pour équilibrer un peu le tout, merci!
(À l'exception des scénarios, bien entendu )
Nous sommes présentement à la recherche d'un modérateur!
Venez voir le sujet ici et si vous êtes intéressé, envoyez un mp avec le formulaire à Billy Nelson!
Avis aux chers étudiants et étudiantes : Merci de prioriser le groupe des Gryffondors!
Ils font pitiés , ils ne sont que deux les pauvres enfants

Partagez | 
 

 Luz Ey. Saldaña ། Charleen Weiss

Aller en bas 
AuteurMessage
Messages : 11
Maison : Gryffondor en force !
MessageSujet: Luz Ey. Saldaña ། Charleen Weiss   Sam 5 Jan - 23:33

Luz Eva-yolanda Saldaña

Feat. Charleen Weiss




Âge : Luz est âgée de dix-huit ans, mais aime à rappeler qu'elle approche de sa dix-neuvième année Sexe : Féminin Date de naissance : La jeune femme est née le vingtième jour du mois de juillet deux mil Nationalité/Origines : Luz étant née à Guanajuato, elle est mexicaine ; mais sa mère étant elle de Californie, Luz possède aussi des origines américaines Orientation sexuelle : Hétérosexuelle Statut civil : Célibataire Maison : Et je choisis... Pouffondor Plus sérieusement, après avoir mis le doute au Choixpeau, Luz devient finalement une belle petite Gryffondor   Groupe : Χ Profession/Études : Luz est actuellement étudiante en Protection Magique ; depuis qu'elle a eut connaissance de l'existence des Aurors anglais, elle rêve de les rejoindre Statut de sang : Luz est une Sang-Mêlée : en effet, son père fait parti d'une famille de sorciers mexicaine, alors que sa mère est une pure Moldue, bien que très tolérante Baguette magique : Luz possède une baguette en bois d'acacia, mesurant environ vingt-neuf centimètres, d'une flexibilité et d'une finesse plutôt importantes, elle est composée d'un coeur d'épine de monstre du Fleuve Blanc Patronus : Son patronus est le puma Sa relation avec la magie : Luz fut élevée au coeur de la magie, que sa famille a toujours pratiqué de manière régulière, et très attachée à sa baguette, elle commence à maîtriser de mieux en mieux sa magie Signe(s) distinctif(s) : Les jours où la jeune femme est d'une humeur plus folle et excentrique, elle arbore un petit percing doré sur sa narine droite ། Luz aime porter des bijoux, notamment des boucles d'oreilles ། La jeune mexicaine n'est pas toujours très féminine, et il lui arrive de porter des vêtements un peu larges pour elle, ou des casquettes plus masculines ། Les jours où Luz est plus calme et mystérieuse, elle ne se maquille pas.



Caractère

Attentionnée ། très proche de sa famille et de ses amis, Luz cherchera toujours à les aider et ne les négligera jamais.

Énergique ། pleine de vie, Luz est toujours prête à tenter de nouvelles choses et touche presque l'hyperactivité tant elle a du mal à contrôler son énergie, ce qui la rend même insomniaque.

Réservée ། Luz est toujours curieuse d'en savoir plus sur les autres, mais elle ne parle jamais d'elle et trouvera toujours un moyen d'esquiver les questions personnelles qu'on pourrait lui poser.

Mystérieuse ། déjà que Luz ne parle jamais d'elle, elle aime en plus de cela jouer les mystérieuses plus qu'elle ne l'ai réellement, ce qui lui donne un aspect assez calme... qui ne dure jamais très longtemps.

Sérieuse ། et oui, malgré son excentrisme et son côté un peu pile électrique, Luz sait être sérieuse quand il le faut.

Excentrique ། son caractère assez particulier la rendant encore plus étrange aux yeux des autres, sa façon de se comporter et de s'habiller à la garçonne la rendent d'autant plus excentrique.

Déterminée ། Luz n'est pas vraiment très sûre d'elle, mais elle compense ce manque d'assurance par une détermination sans faille, qui fait qu'elle ne baissera jamais les bras... Cependant, cela la rend parfois un peu têtue, car elle aime à ne jamais changer ses idées.

Courageuse ། Luz est une jeune femme courageuse, voire parfois un peu trop. Vaguement insouciante, elle ne pense pas particulièrement aux dangers, ni aux conséquences, ce qui lui cause souvent du tort.

Maligne ། ayant écopé du savoir et de la capacité de réflexion et de déduction de son grand-père, Luz est une jeune femme maligne, à la fois positivement et négativement ; elle est tout aussi rusée qu'intelligente.

Puissante ། la baguette de Luz, et la confiance que la jeune femme lui porte aveuglément font d'elle une sorcière d'une puissance non négligeable pour son jeune âge, bien qu'elle aie néanmoins quelques difficultés à contrôler sa magie.



Histoire

« ¡Levi, mi hijo, mi hijo! ¡Qué alegría! Entonces dime, ¿cómo vais a llamarlo? » Levi, mon fils, mon fils ! quel bonheur ! alors dis-moi, comment allez-vous l'appeler ?

Une femme d'âge mûre venait de débouler dans le couloir immaculé de l'hôpital, les bras levés vers le ciel, les yeux pétillants de bonheur. Elle se dirigeait à grands pas vers un jeune homme d'environ 25 ans, qui faisait les cent pas devant une porte de la maternité. En entendant la voix de sa mère lui parvenir à grands renforts de cris, il releva vivement la tête et se passa nerveusement la main dans les cheveux.

« Hmm...para decirte la verdad, todavía no lo sé... » hmm... à vrai dire, je ne sais toujours pas...

Sa mère l'observa un instant, interloquée, cherchant à savoir s'il lui disait la vérité. A son regard sincère, elle comprit qu'il ne mentait pas. Étonnée, elle ne sut quoi ajouter, et son fils en profita pour répondre aux questions qu'elle se posait en silence.

« No sé todavía porque decidimos mantener la sorpresa sobre el sexo del niño. » je ne le sais pas encore parce que nous avons décidé de garder la surprise sur le sexe de l'enfant

Il tourna brusquement la tête vers la vitre ronde de la porte, cherchant à comprendre ce qu'il pouvait se passer derrière, avant de se reconcentrer sur sa mère et de poursuivre comme si de rien n'était.

« Si es un niño, elegiré el primer nombre. Pero si es una niña, Nikki elegirá. » si c'est un garçon, je choisirai le prénom. Mais si c'est une fille, Nikki choisira.

Sa mère fronça légèrement les sourcils, visiblement troublée par ce choix, très différent de celui qu'elle avait fait 25 ans plus tôt ; jamais elle n'aurait volontairement choisi de trouver un prénom à son enfant à la dernière minute. Mais c'était là la décision de son fils et de sa belle-fille, aussi, elle ne dit rien, et se contenta d'acquiescer.

« ¿Ya tienes una idea de nombre si es un chico? » as-tu déjà une idée de prénom si c'est un garçon ?

Son fils toussota légèrement et repassa à nouveau sa main dans ses cheveux, geste d'une nervosité évidente.

« Hmm... No, en absoluto. » hmm... non, pas du tout.

Sa mère le fixa comme s'il était devenu fou en l'espace de quelques secondes et secoua vivement la tête.

« ¡Qué idea, pues qué idea! » quelle idée, mais quelle idée !

Alors que son fils lui offrait un sourire maladroit, la porte derrière lui s'ouvrit pour laisser apparaître l'infirmière en charge de l'accouchement.

« ¡Felicidades señor, tenéis una hermosa niña! » félicitations monsieur, vous avez une magnifique petite fille !

Levi eut un imperceptible soupir, vaguement soulagé de se dire qu'ainsi, il était certain que la précipitation et le stress ne lui ferait pas choisir n'importe quel prénom pour son enfant... Cette tâche reviendrait à sa femme ! Sa mère devait visiblement penser la même chose car elle entra en murmurant :

« ¡Recemos para que la madre tenga más sentido común que el padre y que ya tenga una idea de nombre! » prions pour que la mère ait plus de jugeote que le père et qu'elle ait déjà une idée de prénom !

Levi suivit sa mère d'une démarche raide et tendu, à la fois ivre de bonheur et terrassé à l'idée de devenir père. Il accéléra en repérant le lit de son épouse et déboula près d'elle, si vite qu'elle sursauta à sa vue, avant de se reprendre et de sourire, les yeux larmoyants, les bras délicatement refermés sur un petit bébé aux fins cheveux bruns. Levi en eut presque le souffle coupé. C'était sa fille, sa fille à lui. Ses mains se mirent à trembler et il les approcha lentement de son enfant, craignant de faire un faux pas. Nikki l'encouragea du regard et il finit par saisir sa fille pour la prendre dans ses bras, d'un geste si maladroit que ses doigts se crispèrent sur le tissu qui emmitouflait le bébé de peur de le lâcher. Sa mère apparut derrière lui et reprit immédiatement le même discours tonitruant qu'elle avait eu dans le couloir.

« ¡Pero qué maravilla esta niña! Ella es tan bonita... » mais quelle merveille cet enfant ! elle est si jolie...

Lorsque le sujet du prénom lui revint finalement en tête, elle se précipita vers sa belle-fille et lui saisit vigoureusement les mains.

« Mi hijo me explicó vuestro decisión sobre el nombre, y me asusté cuando ese idiota me dijo que no tenía idea del elegiría si lo fuera un chico. Tranquilízame, Nikki, ya lo has pensado, ¿verdad? » mon fils m'a expliqué votre décision quand au prénom, et j'ai pris peur quand cet idiot m'a dit n'avoir aucune idée de celui qu'il choisirait si c'était un garçon. rassure-moi, Nikki, tu y as déjà réfléchi, n'est-ce pas ?

Elle hochait la tête en même temps qu'elle parlait, son regard trahissant son impatience. Nikki éclata de rire et serra tendrement les mains agrippées aux siennes.

« Efectivamente lo había pensado, pero para contarte todo, me acabo de decidirme ... ¡En un nombre en el que ni siquiera había pensado hasta ese momento! » j'y avais effectivement réfléchi, mais pour tout vous avouer, je viens tout juste de me décider... sur un prénom auquel je n'avais même pas pensé jusqu'à lors !

Sa belle-mère se dégagea de son étreinte et leva à nouveau les bras au ciel.

« ¡Oh desdichas! ¿Pero qué tienen en mente estos dos? » ah misère ! mais qu'ont-ils en tête ces deux-là ?

Nikki sourit, amusée par cette réaction, et jeta un regard à son mari, qui avait les yeux fixés sur sa fille, ébahi, comme s'il n'arrivait pas à croire que le bébé qu'il tenait était bien le sien.

« Esta pequeña perla ha iluminado mi vida y eso por siempre. Entonces... he decidido llamarla Luz. » cette petite perle vient d'éclairer ma vie, et ce à jamais. alors... j'ai décidé de l'appeler Luz.

Levi se mit à pleurer et, s'approchant de sa femme pour lui rendre l'enfant, il murmura d'une voix tremblotante.

« Es perfecto... Perfecto. » c'est parfait... parfait.

Sa mère, visiblement soulagée de voir que Nikki avait fait un choix des plus réussis, se dirigea vers la porte.

« ¡Si, perfecto! Estedes, cuidad de vuestro bebé. Yo, me ocupo de advertir a todos... Especialmente a tu padre idiota. ¡Ni siquiera estoy seguro de que él sepa sobre el evento! Ah, él nunca cambiará aquel... » oui, parfait ! vous, occupez-vous de votre bébé. moi, je m'occupe de prévenir tout le monde... notamment ton idiot de père. je ne suis même pas sûre qu'il soit au courant de l'événement ! ah, il ne changera jamais celui-là...

Elle sortit avec précipitation, marmonnant dans sa barbe des critiques sur son ex-mari. Levi secoua vaguement la tête, habitué à ces remarques de sa mère, bien qu'à force, il en soit très agacé.

« Ella arriesga estar decepcionada, pero mi padre ya está en camino... » elle risque d'être déçue, mais mon père est déjà en route...

Nikki, qui berçait doucement la petite Luz, secoua avec amusement la tête.

« Nunca la cambiarás, lo sabes. Así como no cambiarás a tu padre... Apostamos a cuánto que lo va a aparecer con animales fantásticos de peluche, o que aún sé.
- No apostaré : ya me dijo que había comprado eso una de hada y otra de dragón. Tu verás, no necesitaré a enseñarla la magia, a esta niña ; ¡Mi padre lo hará tan pronto como ella tenga la edad suficiente para entenderlo! »
tu ne la changera jamais, tu le sais bien. tout comme tu ne changera pas ton père... on parie combien qu'il va débarquer avec des peluches d'animaux fantastiques, ou que sais-je encore ?
je ne parierai pas : il m'a déjà dit qu'il en avait acheté une en forme de fée et une autre en forme de dragon. tu verras, je n'aurais même pas besoin de lui apprendre la magie, à cette petite ; mon père s'en chargera dès qu'elle aura l'âge de le comprendre !




Une petite fille aux cheveux bruns attachés en deux petites nattes, courait le long de son jardin en riant aux éclats, les yeux levés vers le haut. Elle était âgée d'environ six ans, et observait avec extase son grand-père flotter au-dessus d'elle.

« Yayo, Yayo, pero ¿cómo haces eso? » api, papi, mais comment est-ce que tu fais ça !

Ses beaux yeux bleus étaient ouverts en grand et brillaient, comme à chaque fois que Luz voyait de la magie - et plus particulièrement, celle de son grand-père. Celui-ci retrouva finalement la terre ferme, sous les exclamations ébahies de sa petite-fille, qui l'amusèrent beaucoup.

« Este es un hechizo llamado "Wingardium Leviosa" ... ¡Este será uno de los primeros hechizos que puedes aprender en clase! » c'est un sort qui s'appelle "Wingardium Leviosa"... ce sera l'un des premiers sorts que tu pourras apprendre en classe !

Luz sautilla sur place, impatiente d'y être. Elle savait pourtant qu'il lui faudrait attendre encore plusieurs années avant de pouvoir vraiment étudier la magie, et tout autant pour obtenir sa propre baguette. Néanmoins, la patience n'était certainement pas le fort de la fillette, qui s'exclama alors.

« ¡Muéstrame otras cosas, Yayo, muéstrame, muéstrame, muéstrame! » montre-moi d'autres choses Papi, montre-moi, montre-moi, montre-moi !

La voix de Luz était si surexcitée que son grand-père se laissa convaincre, de bonne grâce. Il sortit sa baguette de sa manche et réfléchit quelques instants ; remarquant que le jour commençait vaguement à tomber, il fit tourner son poignet et prononça l'incantation :

« Lumos ! »

Le bout de sa baguette s'éclaira instantanément et sa lueur s'intensifia de secondes en secondes, éblouissant Luz qui se retrouva obligée de se couvrir les yeux. Quelques instants plus tard, elle entendit son grand-mère ajouter :

« Nox ! »

A travers ses yeux fermés, Luz sentit que la lumière venait de diminuer, aussi les rouvrit-elle rapidement, émerveillée.

« ¡Fue genial, Yayo! Quiero hacer magia, quiero hacer eso! » c'était super Papi, super ! je veux faire de la magie, je veux en faire !

Son grand-père rangea sa baguette en riant doucement, puis il tapota légèrement la tête de sa petite-fille avant de lui saisir la main pour la reconduire vers la maison, située à quelques dizaines de mètres.

« Más tarde, mi pequeña, paciencia ... Por ahora, es hora de ir a casa. » Plus tard, ma petite, patience... Pour l'instant, il est l'heure de rentrer.



Luz observa le berceau près du lit de sa mère et se hissa sur la pointe des pieds pour regarder à l'intérieur. Un petit bébé gazouillait gaiement et tendit les mains vers elle en riant lorsqu'il l'aperçut.

« Luz, aqui esta tu hermanito, déclara son père en posant sa main sur son épaule gauche.
- Cómo se llama élComment il s'appelle, demanda la fillette de 7 ans en levant la tête vers son paternel.
- Edel.
- E-deeel, répéta lentement Luz. De acuerdo. »
Luz, voici ton petit frère
comment il s'appelle
Edel
E-deeel, d'accord



« ¡Edel! ¡Mamá, Edel ha entrado en mi habitación! No quiere salir. ¡Vete, Edel! » Edel ! maman, Edel est entré dans ma chambre ! il ne veut pas sortir. va-t-en, Edel !

Luz, agacée, tenta de repousser son petit-frère, qui était grimpé sur son lit. Ne voulant pas lui faire mal, elle n'osait pas faire de gestes brusques. Elle était habituée à le voir sauter sur son lit dès le matin, mais souvent, sa mère surgissait quelques instants après pour l'attraper et repartir en refermant la porte derrière elle. Ce n'était pas le cas aujourd'hui.

« ¿Mamá? ¡Papá! » maman ? papa !

Comme personne ne répondait, Luz se décida et prit son frère dans ses bras, non sans lui claquer un baiser sur la joue. Elle sortit de sa chambre et dévala les escaliers pour rejoindre le rez-de-chaussée. Elle se figea au pas de la cuisine et s'appuya sur le chambranle de la porte. Son père était écroulé sur une chaise, secoué de lourds sanglots. Sa mère était debout près de lui, une main sur son bras droit, impuissante face à la douleur de son mari. En voyant la scène, la gorge de Luz se serra. Même Edel semblait avoir saisi la gravité de la situation.

« ¿Qué pasa? ¿Mamá? » qu'est-ce qui se passe ? maman ?

Luz s'était adressée à sa mère, parfaitement consciente que son père serait incapable de lui répondre ou même de l'entendre. Nikki releva la tête vers sa fille et abandonna finalement Levi pour se diriger vers elle. Elle se pencha vers son oreille et chuchota simplement.

« Tu abuela acaba de expirar. » ta grand-mère vient de s'éteindre.

S'éteindre. Le mot lui parut à la fois rassurant et inapproprié. Aux yeux de Luz, il lui suffirait presque d'appeler son grand-père pour qu'il lance un simple "Lumos" pour ramener sa grand-mère. Néanmoins, Luz savait ce que cela signifiait. Les larmes lui montèrent aux yeux. Elle aimait beaucoup sa grand-mère, bien qu'elle restait plus proche de son grand-père ; sa plus grande déception était justement que ces deux-là soient en froid depuis bien longtemps. A vrai dire, depuis que son grand-père s'était finalement décidé, à la naissance de son fils Levi, à annoncer à sa femme qu'il était un sorcier, celle-ci l'avait quitté sans attendre, bouleversée par sa révélation, et terriblement déçue de réaliser qu'il avait gardé cela pour lui durant tout ce temps. Luz avait prié de nombreuses fois pour qu'ils se réconcilient, mais ce ne fut jamais le cas ; si son grand-père était éternellement resté amoureux de son premier amour, celui-ci était vite passé à autre chose et ne cessait de se plaindre de son ex-mari. Luz se sentit déboussolée. Sa grand-mère avait constamment su se montrer présente, et était d'une telle frivolité qu'elle égayait toujours les journées de Luz. La jeune fille eut du mal à se faire à l'idée qu'elle ne la verrait plus jamais.



« ¿Era realmente necesario salir de México? demanda Luz d'une voix cassée. » est-ce que c'était vraiment nécessaire de quitter le Mexique ?

Quitter ses amis avait été une chose bien difficile pour la jeune fille, tout comme quitter sa maison et tout simplement ses habitudes et sa vie là-bas. Elle comprenait que le souvenir de sa grand-mère hantait son père, et plus encore au Mexique. Changer d'air lui permettait de se changer un peu les idées. Sa seule consolation était que son grand-père les avait suivi aux Etats-Unis, et avait emménagé juste à côté de chez eux. La transition entre l'espagnol et l'anglais avait été légèrement compliquée, mais Luz connaissait déjà cette langue ; sa mère était américaine, et avait pris la décision de lui apprendre la langue. La seule chose qu'il fallait que Luz retienne, c'était qu'elle devait parler anglais au quotidien désormais, et non plus espagnol. Mais Luz était intelligente ; elle s'y habitua rapidement. D'autant que maintenant, Luz avait 11 ans. Et ces onze années signifiaient son entrée à l'école. Et pas n'importe laquelle : Ilvermorny. Luz en avait déjà entendu parler, car l'école possédait une popularité très importante dans le pays ainsi que chez ses voisins. Ilvermorny était très reconnue pour son enseignement exemplaire et complètement égalitaire, chose qui touchait particulièrement Luz puisque sa mère était une Non Maj'. Aussi compta-t-elle les jours de son entrée là-bas avec une impatience qu'elle ne cherchait pas à cacher.



« Oh my God, my God, my God ! It's incredible ! » oh mon Dieu, mon Dieu, mon Dieu ! c'est incroyable !

Luz observait avec ébahissement le bâtiment qui lui faisait face. Entouré d'une fine brume qui terminait de s'évanouir, l'immense château se découpait dans les hauteurs de la montagne. Devant les grandes portes d'entrée trônaient deux grandes statues à l'effigie des deux premiers créateurs des lieux, Isolt Sayre et James Steward. Luz passa à leurs pieds, se sentant soudainement très petite, impression qui continua de s'accentuer lorsqu'elle entra à l'intérieur. Le hall était circulaire et était surplombé par un balcon où des centaines d'élèves observaient l'arrivée des petits nouveaux. Les yeux de Luz papillonnèrent sous l'effet de la lumière, qui tombait en cascade sur les quatre statues présentes en plein milieu du hall, chacune représentant les maisons de l'école. Suivant la file des élèves, Luz vint se placer près du mur, attendant nerveusement l'annonce de son nom. Elle eut du mal à se concentrer sur les répartitions précédant la sienne et lorsqu'elle entendit :

« Luz Eva-yolanda Saldaña ! »

elle avança avec des gestes automatiques pour se placer au centre du cercle formait par les statues. Si Luz ne se trompait pas, l'une d'elle allait s'animer, signifiant qu'elle était destinée à sa maison.

En premier lieu, ce fut le cristal placé sur la tête du Serpent Cornu qui se mit à briller de mille feu. Les membres de la maison se mirent à crier de joie, mais leurs exclamations s'évanouirent lorsque la statue du Puckwoodgenie leva sa flèche dans les airs, prouvant ainsi que Luz avait également sa place chez lui. Celle-ci ne sut que faire en voyant cela, et sa confusion fut plus grande encore lorsqu'à son tour, la statue du Womatou s'anima et poussa un rugissement retentissant. Luz tournait sur elle-même, son regard jonglant entre les trois statues et elle sursauta lorsque finalement, la quatrième, représentant l'Oiseau-tonnerre, se mit à battre des ailes, faisant voler les cheveux de la jeune fille en tout sens. Il y eut un instant de silence avant qu'un tonnerre de sifflement, de cris et d'applaudissements n'entourent brusquement Luz, qui, décontenancée, resta figée, les bras ballants. Elle n'aurait jamais pensé que plusieurs des statues puissent s'animer, et encore moins les quatre à la fois. Aussi, Luz ne savait pas qu'elle était la marche à suivre. Tout le monde semblait la féliciter, elle, s'inquiétait. Si elle pouvait faire partie des quatre maisons, allait-elle se retrouvait seule dans une maison inexistante ? Le brouhaha autour d'elle se calma peu à peu, et tous retinrent leur respiration, les regards fixés sur Luz, qui se sentit très mal à l'aise. Voyant son embarras, le professeur qui s'occupait d'appeler les élèves pour la répartition s'approcha pour l'aider à y voir plus clair.

« You don't seem to understand the situation ... You see, it happens sometimes that several statues show their desire to see a student deserving to join their home. Sometimes, but more rarely, some students have the opportunity to belong to every home here... which is obviously your case. So, it's yours choice. Which house do you want to join? » tu n'as pas l'air de comprendre la situation... vois-tu, il arrive parfois que plusieurs statues manifestent leur envie de voir un élève méritant rejoindre leur maison. parfois, mais plus rarement, certains élèves ont les capacités d'appartenir à chaque maison ici présente... ce qui est visiblement ton cas. alors, c'est à toi de choisir. quelle maison souhaites-tu rejoindre ?

Saisissant le regard effaré de Luz, le professeur s'empressa de la rassurer.

« There is no wrong choice. It is an immense honor to see the four statues come to life. Whatever you choose, every student here will remember you as someone from their home. » il n'y a pas de mauvais choix. c'est un immense honneur de voir les quatre statues s'animer. quelque soit ton choix, chaque élève ici présent se souviendra de toi comme quelqu'un de leur maison.

Luz hocha vaguement la tête, et se retourna alors vers les statues, ne sachant pas vers laquelle se diriger. Le Serpent cornu, le Puckwoodgenie, le Womatou, l'Oiseau-tonnerre... Chaque maison lui semblait être idéale, alors laquelle choisir ? Après de longs instants d'hésitation, Luz fit quelques pas en avant et les élèves de la maison de l'Oiseau-tonnerre l'acclamèrent alors qu'elle les rejoignait. Elle n'avait pas choisi selon une préférence quelconque ; elle s'était simplement dirigée vers la dernière statue à s'être animée, sans réellement savoir d'où lui venait ce choix. Ni en sachant si celui-ci était le bon. En tout cas, aucun élève des autres maisons ne semblait lui en vouloir ; tous la regardaient avec ébahissement, sans vraiment se soucier de son choix. Seuls les élèves de sa maison se bousculaient pour venir la rejoindre, la féliciter, la remercier, pour certains. Luz se sentait secouée en tout sens, mais au fond d'elle, une joie profonde venait de naître. Elle faisait désormais partie de ce monde, de ce monde incroyable. Elle y avait sa place, mais, en même temps, elle restait elle-même, unique.

Lorsque chaque élève fut réparti par les statues, les professeurs à la tête de chaque maison brisèrent les exclamations de voix de leurs claquements de mains. Chacun rejoignit ses élèves et les guidèrent jusqu'à leur salle commune. Luz savait ce qui allait se passer. Et c'était l'un des moments qu'elle attendait le plus. Elle suivit comme elle le put la foule des Oiseau-tonnerre à travers les immenses couloirs du château, sans parvenir à en retenir un seul ; chose dont elle se formalisa pas tant elle était impatiente d'arriver à destination. Enfin, la porte de la salle fut en vue, et Luz sentit l'excitation monter en elle. Elle entra et retint son souffle devant le spectacle qui s'offrait à elle. Des centaines et des centaines de baguettes flottaient dans les airs, autour d'un homme à l'allure un peu folle qui courait dans chaque recoin de la pièce pour vérifier leur état. Il avait les cheveux d'un blanc de neige, coiffés en bataille - si l'on pouvait appeler ça une coiffure. Lorsqu'il se tourna vers les élèves qui venaient de surgir dans son dos, Luz repéra une paire de lunettes sur son nez, auxquelles il manquait un verre. En voyant les nouveaux arrivants se détacher du groupe, il tendit les bras vers eux et s'exclama d'une voix si aiguë que Luz dû se mordre les lèvres pour ne pas éclater de rire.

« Welcome, my dear children, welcome ! » bienvenue, mes chers enfants, bienvenue !

Mêmes les plus anciens, qui avaient pourtant l'habitude de revoir ce vieux fou à chaque début d'année, se mirent à rire. Celui-ci ne sembla même pas s'en rendre compte. Il se précipita vers le professeur en tête des élèves et s'écria.

« Let's start, do you want to, let's start ! » commençons, voulez-vous, commençons !

Le professeur hocha légèrement la tête, un sourire amusé sur les lèvres. Luz reconnut celui-ci comme étant le professeur qui s'était occupé de la répartition et qui avait éclairé sa lanterne lorsqu'elle s'était sentie déboussolée. Il sortit à nouveau un parchemin, comportant cette fois-ci la liste des nouveaux élèves de la maison. Luz ne put s'empêcher de sautiller sur place, tant elle était impatiente d'obtenir sa propre baguette.

« Luz Eva-yolanda Saldaña... », prononça finalement le professeur, après plusieurs minutes qui semblait avoir duré des heures pour la jeune fille.

Elle s'avança à pas excités, remarquant au passage que son professeur l'observait avec curiosité. Luz se dirigea au centre des baguettes, qui se mirent à tourner de plus en plus vite autour d'elle. Finalement, leur danse se ralentit considérablement, et l'une des baguettes quitta le groupe de ses semblables pour venir se glisser délicatement au creux de la main droite de la jeune fille. Le bois de celle-ci eut à peine le temps de toucher la main de Luz qu'une puissante lumière enveloppa la jeune fille et forma un immense tourbillon autour de son corps, qui balaya en quelques secondes toutes la baguettes qui flottaient dans les airs. Elles chutèrent toutes au même moment et frappèrent le sol d'un bruit mat qui arrêta instantanément le phénomène. Luz cligna des yeux et regarda avec incompréhension les baguettes sur le sol.

« What... what happened ? » qu'est-ce... qu'est-ce qui s'est passé ?

Sa voix était basse, tremblante. Luz avait simplement eut le temps de capter le grand éclair lumineux et lorsqu'elle avait reprit ses esprits, tout le monde la fixait avec surprise. Seul son professeur souriait, et prit la peine de s'avancer vers elle.

« It happened that you just confirmed that you'll become a great witch... » il s'est passé que vous venez de confirmer que vous allez devenir une grande sorcière...

Le vieux fou se précipita à son tour et saisit la baguette de la jeune femme.

« Acacia wood... Finesse and significant flexibility... Twenty-nine centimeters... Heart of thorn of monster of the White River... Indeed, with a good training and a little confidence in you... » bois d'acacia... finesse et flexibilité importante... vingt-neuf centimètres... cœur d'épine de monstre du Fleuve Blanc... effectivement, avec un bon entraînement et un peu de confiance en vous...

Le reste de sa phrase ne fut qu'un simple marmonnement lorsqu'il rendit sa baguette à Luz avant de remettre sur pieds les baguettes gisant au sol.



« Adelante, Luz. Bloquee la pelvis, flexione un poco las piernas, estire el brazo y sobre todo confíe...
- Tengo confianza en mi varita. Lo sabes, Abuelito. Lo hé tenido tan pronto como aterrizó en mis manos.»
vas-y, Luz. bloque ton bassin, fléchis un peu les jambes, tends bien ton bras et surtout aies confiance...
j'ai confiance en ma baguette. tu le sais, grand-père. je l'ai eu dès qu'elle a atterri dans mes mains.


Luz suivit les conseils donnés par son grand-père, et lorsque celui-ci s'exclama "Incendio !", la jeune femme fit tourner son poignet avant de lancer :

« Protego ! »

Un immense bouclier transparent se déploya avec rapidité devant la jeune femme et bloqua instantanément l'attaque des flammes. Luz se redressa et fit semblant de souffler sur le bout de sa baguette.

« ¡Dime, Abuelito, estás empezando a oxidarte! » dis-donc, grand-père, tu commences à te rouiller !

La remarque se voulait taquine, mais Luz savait néanmoins que son grand-père commençait à vieillir. Pourtant, elle avait tout aussi confiance en celui-ci qu'elle avait confiance en sa baguette... Ce qui n'était pas peu dire, car Luz lui portait une confiance aveugle. Son grand-père se mit à rire.

« ¡No te lo agradezco! » je ne te remercies pas !

Luz sourit et s'avança vers lui pour le prendre dans ses bras.

« Oh, Abuelito, sabes que realmente no lo creo...
- ¡Deberías, sin embargo! »
oh, papi, tu sais bien que je ne le pensais pas vraiment...
tu le devrais pourtant !


Luz se contenta de lever les yeux au ciel, avant de se tourner vers son petit frère, assis dans son coin, comme toujours plongé dans ses lectures. Au même moment, il releva la tête et déclara d'une voix étonnement ferme.

« I want to go to Hogwarts. » je veux aller à Poudlard.

Luz fronça les sourcils, et son grand-père, qui ne parlait pas anglais, au contraire de son petit fils qui connaissait beaucoup mieux cette langue que l'espagnol, se tourna vers Luz dans l'espoir qu'elle lui traduise ce qu'il venait de dire.

« Where ?
- To Hogwarts.
- ¿Qué está diciendo?
- He wants to go to Hogarts, répondit machinalement Luz sans réaliser qu'elle parlait anglais.
- No, Hogwarts.
- But what is this ?
- An English magic school.
- English? But what do you want to do in England ?
- I just told you, I want to go to Hogwarts.
- No, you'll go to Ilvermorny.
- No, I don't want to go. I want to go to Hogwarts.
- But why !
- It's Ilvermorny, but better.
- Rubbish ! There is nothing better than Ilvermorny !
- Do you want to know the truth? Ilvermorny copied the Hogwarts organization ! The idea of the four houses comes from the englishs.
- It's not true !
- What do you know about it ? I'm sure you have never read a book about the different schools of magic in the world.
- No, but I know that Ilvermorny is the best school in the world.
- That's wrong, Hogwarts has trained wizards much more incredible than those of Ilvermorny.
- Not even true !
- ¿Puede alguien explicarme lo que está pasando aquí? »
où ça ?
à Poudlard.
qu'est-ce qu'il raconte ?
il veut aller à Poulard.
non, Poudlard.
mais qu'est-ce que c'est que ça ?
une école de magie anglaise.
anglaise ? mais qu'est-ce que tu veux aller faire en Angleterre ?
je viens de te le dire, je veux aller à Poudlard.
non, tu iras à Ilvermorny.
non, je ne veux pas y aller. je veux aller à Poudlard.
mais pourquoi !
c'est Ilvermorny, mais en mieux.
n'importe quoi ! il n'y a pas mieux qu'Ilvermorny !
tu veux savoir la vérité ? Ilvermorny a copié l'organisation de Poudlard ! l'idée des quatre maisons vient des anglais.
c'est pas vrai !
qu'est-ce que t'en sais ? je suis sûre que tu n'as jamais lu de livre sur les différentes écoles de magie dans le monde.
non, mais je sais qu'Ilvermorny est la meilleure école du monde.
c'est faux, Poudlard a formé des sorciers bien plus incroyables que ceux d'Ilvermorny.
même pas vrai !
est-ce que quelqu'un pourrait m'expliquer ce qu'il se passe ici ?


Luz secoua rageusement la tête et se tourna avec raideur vers son grand-père pour lui expliquer en quelques mots la raison de sa dispute avec son frère.

« Este pequeño idiota quiere estudiar en Inglaterra porque piensa que Ilvermorny no es una buena escuela porque fue inspirada por la organización de una otra ... ¡A la que quiere ir! » ce petit idiot veut partir étudier en Angleterre parce qu'il pense qu'Ilvermorny n'est pas une bonne école car elle s'est inspiré de l'organisation d'une autre... celle dans laquelle il veut aller !

Comprenant enfin la situation, le grand-père de Luz fixa Edel avec incompréhension.

« Pero ¿porqué no quieres ir a Ilvermorny? ¡Es muy bueno allí! Y luego Inglaterra ... Bueno, es ... ¡Es Inglaterra qué! » mais pourquoi ne veux-tu pas aller à Ilvermorny ? c'est très bien là-bas ! et puis l'Angleterre... bah c'est... c'est l'Angleterre quoi !

Edel ne prit même pas la peine de répondre quoi que ce soit à son grand-père et décida en premier lieu de se mettre sa sœur dans sa poche.

« You know Luz, in London, they also have a university of magic... With a specialization that should please you...
- And why I would prefer to go more than 4000 km from here !
- Over there, they have Aurors.
- Some... What ?
- They are very important wizards who take care of the protection of the country. And at the Magic University of London, they have a specialization in Magic Protection... »
tu sais Luz, à Londres, ils ont aussi une université de magie... avec une spécialisation qui devrait te plaire...
et pourquoi je préférerais aller à plus de 4000 km d'ici !
là-bas, ils ont des Aurors.
des... quoi ?
ce sont des sorciers très importants qui s'occupent de la protection du pays. et à l'université magique de Londres, ils ont une spécialisation en Protection Magique...


En voyant les yeux de Luz se mettre à briller, Edel eut un sourire triomphant et leur grand-père n'eut même pas besoin de traduction pour comprendre.

« ¿Qué te dijo ese chico astuto? Te convenció, eh, eso es todo! ¡Tú también vas a querer ir a Inglaterra! » qu’est-ce que ce petit malin t'as raconté ? il t'a convaincu, hein, c'est ça ! toi aussi tu vas vouloir partir en Angleterre !

Luz se mordit légèrement la lèvre. Depuis quand son petit frère avait le pouvoir de lui faire changer d'avis en si peu de temps sur un sujet aussi important ? Pourtant, si ce qu'il lui racontait était vrai, c'était exactement ce que Luz souhaitait faire ; de la magie pour aider, et protéger.

« Tiene argumentos en hormigón armado..., dit-elle pour tenter de se défendre.
- Y eso es todo... Ella también quiere irse...
- ¡Me acaba de decir que en Inglaterra tienen magos especializados en Protección Mágica que protegen el país! »
il a des arguments en béton armé...
et voilà... elle veut partir elle aussi...
il vient de me dire qu'en Angleterre ils ont des sorciers spécialisés en Protection Magique qui protègent le pays !


En quelques mots, même le grand-père de la jeune femme semblait s'être laissé convaincre.

« Vuelvo.
- ¿Que? ¿Abuelo a donde vas? »
je reviens.
quoi ? grand-père, tu vas où ?


Alors qu'il se dirigeait vers la maison, il ne tourna même pas la tête pour répondre. Luz eut peur qu'il n'ait mal pris son envie de découvrir l'Angleterre et ses Aurors qui l'avaient conquise en quelques secondes.

« Better to wait before going home. We never know... » mieux vaut attendre avant de rentrer. on ne sait jamais...

Luz approuva les mots de son frères, serra sa baguette et poursuivit son entraînement, ne pouvant s'empêcher de s'imaginer auprès des Aurors anglais.



« ¿Realmente nos dejaste ir? ¿De verdad?
- Realmente, répondit le père de Luz, presque à contre-cœur. »
vous nous laissez vraiment partir ? vraiment ?
vraiment


Luz avait du mal à y croire. Elle venait de redemander une confirmation pour la cinquième fois au moins.

« ¿Con Abuelito? ¿Mientras que ni siquiera sabe hablar inglés? » avec grand-père ? alors qu'il ne sait même pas parler anglais ?

Son père eut un geste d'impuissance. Visiblement, c'était Nikki qui était venue pousser derrière pour le convaincre. En effet, Luz avait eu la surprise de découvrir que son grand-père était rentré pour demander l'autorisation aux parents du départ de leurs enfants... Avec lui. Nikki avait été la plus facile à convaincre, Levi était plus nerveux. Il s'effrayait de voir ses enfants partir si loin, même si c'était avec son père.

« ¡Ya verás, aprenderé rápidamente! s'exclama le grand-père de Luz. » tu vas voir, j'apprendrai vite ! alors, je croyais que tu voulais partir ?


Luz hocha la tête. Elle était surprise mais à la fois terriblement excitée. Elle allait découvrir une nouvelle école, de nouvelles façons d'enseigner... Enfin, son impatience était peu comparable avec celle d'Edel. Si cela n'avait tenu qu'à lui, il serait parti le lendemain même.

« Thank you Dad, thank you Mom ! It's really... really great of you !» merci P'pa, merci M'man ! c’est vraiment... vraiment super de votre part !


Levi soupira.

« I feel that our children do not love us anymore... » j’ai l'impression que nos enfants ne nous aiment plus...


Luz se jeta dans ses bras.

« It’s fake Dad ! We just want to... just open our wings a little. And then, we can see each other often. I know how to Apparate, and if that reassures you, we will send you owls every day. » c’est faux Papa ! on veut juste... juste ouvrir un peu nos ailes. et puis, on pourra se voir souvent quand même. je sais transplaner, et si ça vous rassure, on vous enverra des hiboux tous les jours.


Levi eut un sourire.

« Two.
- Deal ! s'empressa de dire Luz. »
deux.
marché conclu !


Nikki secoua la tête, et Luz eut l'impression qu'elle se moquait de son mari.

« You are more mother-hen than me, déclara-t-elle, confirmant les soupçons de Luz, qui se mit à rire. » tu es plus mère-poule que moi



« So here is our new house..., murmura Luz. » voici donc notre nouvelle maison...


Edel la bouscula pour entrer en courant et il se précipita immédiatement vers sa chambre pour y balancer ses affaires.

« Deadly, I'll go to Hogwarts in a week! » trop bien, je vais aller à Poudlard dans une semaine !


Luz secoua la tête en riant. Comme elle avant lui, Edel comptait scrupuleusement les jours avant son entrée dans son école. Il était d'ailleurs prévu qu'aujourd'hui, les trois nouveaux londoniens se rendent au Chemin de Traverse pour acheter toutes les fournitures du jeune homme. Luz saisit la liste envoyée par l'école et la relut une nouvelle fois.

« I really have trouble getting the idea that you will not get your wand in your school, but in a store. It's very strange.
- Talk for you ! »
j’ai vraiment du mal à me faire à l'idée que tu ne recevras pas ta baguette dans ton école, mais dans un magasin. c’est très étrange.
parle pour toi !


Luz haussa les épaules et se tourna vers son grand-père.

« ¿Entonces ? ¿Vamos al, Abuelito? » alors ? on y va grand-père ?


Il farfouillait dans ses affaires et en sortit finalement un petit sachet de cuivre qu'il ouvrit tout en se dirigeant vers la cheminée.

« Ve Luz, entra allí. » allez Luz, rentre là-dedans.


La jeune femme se faufila entre les murs de pierres et saisit une poignée de la poudre que son grand-père lui tendait.

« Let's go... Diagon Alley! » c’est parti... Chemin de Traverse !


Luz se sentit aspirée par le haut et avant qu'elle ait eu le temps de crier, elle était déjà arrivée dans la petite allée remplie de boutiques. Peu après, son frère surgit, suivi par son grand-père. Les emplettes pouvaient commencer.



« Uh... Are you sure, Edel? » euh... tu en es certain, Edel ?


Son frère se mit à ricaner.

« Why, are you afraid ?
- No, it's just very weird to do that, especially in front of so many No Maj '...
- I tell you it's like that. You see on my ticket : 9 3/4. So, between platform 9 and platform 10.
- Yes, that, I'm willing to believe you... But... Plough into the wall, it's not a little
... Idiot?»

pourquoi, tu as peur ?
non, c'est juste très bizarre de faire ça, surtout devant autant de Non Maj'...
je te dis que c'est comme ça. tu vois bien sur mon billet : 9 3/4. donc, entre la plateforme 9 et la plateforme 10.
oui, ça, je veux bien te croire... mais... foncer dans le mur, c'est pas un peu... idiot ?


Edel leva les yeux au ciel, attrapa son chariot recouvert de toutes ses affaires et fonça sans aucune hésitation sur le mur. Luz faillit pousser un cri, mais se retint in extremis quand elle le vit disparaître dans le mur. Elle jeta un regard à son grand-père.

« Woh. Realmente hacen cosas grandes aquí...
- Oh, ya sabes, ¡Ilvermorny también es bastante bueno! »
woh. ils font vraiment les choses en grand ici...
oh tu sais, Ilvermorny est pas mal dans son genre aussi !


Luz se mit à rire en repensant au Mont Greylock, à la brume entourant le château, aux statues des fondateurs et à celle des maisons, et se dit que son grand-père n'avait pas tort.

« Bueno, ahora a nosotros... » bon, à nous maintenant...


Luz serra la main de son grand-père dans la sienne, et tous deux foncèrent vers le mur en grimaçant. Quelques instants plus tard, ils étaient arrivés sur la plateforme 9 3/4, au milieu de centaines d'élèves près à prendre le train. Celui-ci trônait sur les rails dans sa belle couleur rouge, et laissait échapper une épaisse fumée blanche et opaque qui donnait à la scène un côté très fantastique qui émerveilla à nouveau la jeune femme. Elle s'approcha de son frère et fit légèrement la moue.

« You're right, they do not miss class here... » tu as raison, ils ne manquent pas de classe ici...


Edel se mit à rire avant de brusquement se jeter dans les bras de sa sœur, qui vacilla dangereusement sous l'effet de surprise. Remise de sa frayeur, elle le serra délicatement contre elle.

« You will send us an owl to give us some news, now that you have yours... » tu nous enverras un hibou pour nous donner quelques nouvelles, maintenant que tu as le tien...


Edel acquiesça et se tourna ensuite vers son grand-père pour l'embrasser. Une fois les adieux terminés, Luz et son grand-père aidèrent Edel à s'installer dans un compartiment vide et le regardèrent quelques instants plus tard s'éloigner dans la campagne londonienne.

« Y ahora... A tu turno, señorita. » et maintenant... à ton tour, jeune demoiselle.


Luz eut un frisson d'excitation lorsqu'elle revint sur ses pas, se dirigeant à son tour vers sa toute nouvelle école.

Luz se tenait face à sa cheminée, une poignée de poudre dans les mains. D'après ce que son grand-père lui avait dit, elle avait le droit de revenir ici entre ses cours. Mais, même si Luz avait promis à son grand-père de venir le voir régulièrement, elle avait préféré installer ses affaires dans le campus de l'université, non sans s'être excuser mille fois auprès de son grand-père, qui lui avait pourtant juré qu'il comprenait sa décision. Luz se décida finalement et entra dans la cheminée, se retournant pour faire face une dernière fois à son grand-père.

« Espera, espera, solo repíteme una última vez... Slytherin, Hufflepuff... um...
- Ravenclaw y Gryffindor.
- Está bien, está bien, lo recordaré. »
attends attends, répète-moi juste une dernière fois... Serpentard, Poufsouffle... hum...
Serdaigle et Gryffondor.
d’accord, c'est bon, je m'en souviendrai.


Luz souffla un bon coup. Elle avait déjà vécu une cérémonie de répartition dans sa vie, qui lui avait laissé un souvenir très marquant. Mais celle de son université semblait quelque peu différente, d'après son frère. Un chapeau. On allait simplement lui mettre un chapeau sur la tête. Luz ne voyait pas très bien en quoi cela aller les aider à lui choisir sa maison, mais elle verrait bien. La seule chose qu'elle espérait, c'était que cette fois-ci, la répartition serait moins... Incertaine. Comprenant ses inquiétudes, son grand-père lui sourit.

« No te preocupes. No importa en qué casa estés, siempre estaré muy orgulloso de ti. » ne t'inquiète pas. peu importe la maison dans laquelle tu seras, je serai toujours très fière de toi.


Luz lui fit un dernier grand sourire et s'exclama.

« Magic University of London !» Université Magique de Londres !


Une fois de plus, Luz se sentit aspirée vers le haut et son grand-père finit par disparaître de son champ de vision.



Luz était assis sur un tabouret, entourée par les autres étudiants. Comme à son entrée à Ilvermorny, Luz se sentait à la fois excitée et nerveuse. Elle ne savait pas comment se dérouler la répartition ici, et le regard curieux de tous les élèves autour d'elle la mettait un peu mal à l'aise, d'autant que la plupart d'entre eux venaient de Poudlard, et avaient déjà été répartis il y a bien des années. Luz était une des seules à devoir passer sous le Choixpeau. Lorsqu'on lui posa finalement ce dernier sur la tête, elle eut toutes les peines du monde à se retenir de sursauter en l'entendant parler.

« Well, well, well. So many strong aspects in this personality... Would you be so brave that your loyalty could be in the shadows? Hmm... I see. You are eccentric. But you also know how to make you small when you need it. No, no, you're not like them... I see ambition. Cunning. But no. Not yet. Not entirely. I touch the end, I feel it. Yes, yes... Work but also perseverance... This is the first time I am so confused... But now, I know it. You are a worthy... » well, well, well. tellement d'aspects forts dans cette personnalité... serais-tu si courageuse que ta loyauté pourrait être dans l'ombre ? hum... je vois. tu es excentrique. mais tu sais aussi te faire petite quand tu en as besoin. non, non, tu n'es pas comme eux... je vois de l'ambition. de la ruse. mais non. pas encore. pas totalement. je touche au bout, je le sens. oui, oui... du travail mais aussi de la persévérance... c’est bien la première fois que je suis aussi confus... mais maintenant, je le sais. tu es une digne...


Luz ne comprenait pas grand chose à ce qu'il racontait. La seule chose qu'elle avait réellement compris, c'était qu'une fois de plus, la placer dans une maison unique semblait compliqué. Elle plissa les yeux, attendant de voir si ce chapeau allait finalement lui donner une réponse précise. Luz sursauta brusquement lorsque ce dernier hurla enfin.

« Gryffindor ! »

Luz était tellement soulagée de ne pas avoir eu à choisir elle-même sa maison, qu'elle se redressa en souriant sans vraiment se souvenir de ce à quoi correspondait cette maison. Elle se dirigea simplement vers ses camarades, contente de voir qu'ici aussi, elle avait sa place.

je m’excuse d’avance si jamais j’ai fait des erreurs de traduction, je suis encore débutante en la matière et mon seul moyen de vérification est Google Traduction qui n’est pas forcément très fiable donc voilà  


Pseudo : Maurane Âge : presque 16 ans    Scénario/Inventé : Inventé !    Comment as-tu connu le forum ? : par un partenariat    Que penses-tu du forum ? : il est vraiment très sympa et puis... c'est HP quoi    Un petit mot pour la route ? :    Code à remplir pour recenser l'avatar :

Code:
[color=#dc2828]Charleen Weiss[/color] ◊ [i][url=http://magichappensonlyonce.forumactif.com/u90]Luz Ey. Saldaña[/url][/i]



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://magichappensonlyonce.forumactif.com/t611-luz-ey-saldana-c
Messages : 11
Maison : Gryffondor en force !
MessageSujet: Re: Luz Ey. Saldaña ། Charleen Weiss   Sam 5 Jan - 23:35

Ô beau Choixpeau, mais à quel maison est-ce que je correspond ?

Ô toi cher choixpeau qui peut lire dans mon esprit, seras-tu à même de m'indiquer la maison qui me convient, avec seulement mes réponses pour aide ?


PREMIÈRE QUESTION - LES CHEMINS

Tu arrives à un croisement et tu dois choisir quel chemin te tente le plus. Quelle route choisis-tu d'emprunter ?

↠ Le petit sentier en terre battue, jonché de feuilles mortes, qui s'enfonce dans les bois


SECONDE QUESTION - LE CAUCHEMAR

En pleine nuit, te voilà aux prises avec un cauchemar horrible. Lequel te terrifierait le plus ?

↠ Celui où tu te tiens sur un minuscule promontoire au-dessus des nuages, qui semble rétrécir de minute en minute et où rien ne semble pouvoir t'empêcher de chuter


TROISIÈME QUESTION - LA PÉRIODE

Plutôt aube ou crépuscule ?

↠ Crépuscule


QUATRIÈME QUESTION - LA PIÈCE

Côté pile ou côté face ?

↠ Pile


CINQUIÈME QUESTION - L'ACCUSATION

Un Moldu t'aborde en pleine rue et te déclare qu'il sait que tu es un(e) sorcier/ère. Comment réagis-tu ?

↠ Tu souris mystérieusement en répondant que c'est possible et tu le laisses se demander si tu dis la vérité ou non.


SIXIÈME QUESTION - LA DÉCOUVERTE

Lors d'un de tes voyages, tu pénètres dans un lieu enchanté, rempli de choses encore inconnues. Que préfères-tu regarder en premier ?

↠ Le bassin bouillonnant au bout du jardin, où l'on aperçoit quelque chose de brillant qui tourbillonne dans le fond.


SEPTIÈME QUESTION - L'INSULTE

De quoi n'aimerais-tu pas que l'on te traite ?

↠ D’égoïste.


HUITIÈME QUESTION - LE POSTE

Quel est le poste que tu aimerais le plus avoir ?

↠ Auror.


NEUVIÈME QUESTION - LA BOISSON

Quatre boissons sont posées devant toi & tu dois choisir celle que tu vas boire. Sur laquelle se portera ton choix ?

↠ Le gobelet en argent, qui contient un étrange liquide noir qui brille comme de l'encre et dégage des vapeurs à l'odeur entêtante & intrigante.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://magichappensonlyonce.forumactif.com/t611-luz-ey-saldana-c
Messages : 116
MessageSujet: Re: Luz Ey. Saldaña ། Charleen Weiss   Sam 5 Jan - 23:55

Bienvenue Smile
Bon courage pour la partie rédaction de ta fiche ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 268
MessageSujet: Re: Luz Ey. Saldaña ། Charleen Weiss   Dim 6 Jan - 0:38

Bienvenue à toi et bon courage pour ta petite fiche

J'aime beaucoup ta demoiselle, elle est très jolie alors hâte d'en apprendre plus **

_________________

« Love is when you meet someone who tells you something new about yourself. »

(c) Myuu.BANG!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://magichappensonlyonce.forumactif.com/t335-aedan-lavellan-b
Messages : 140
MessageSujet: Re: Luz Ey. Saldaña ། Charleen Weiss   Dim 6 Jan - 1:23

◊ Le choixpeau ◊

Well, well, well. Tellement d'aspects forts dans cette personnalité... Serais-tu si courageuse que ta loyauté pourrait être dans l'ombre ? Hum... Je vois. Tu es excentrique. Mais tu sais aussi te faire petite quand tu as besoin. Non, non, tu n'es pas comme eux... Je vois de l'ambition. De la ruse. Mais non. Pas encore. Pas totalement. Je touche au bout, je le sens. Oui, oui... Du travail mais aussi de la persévérance... C'est bien la première fois que je suis aussi confus... Mais maintenant, je le sais. Tu es une digne...

GRYFFONDOR/POUFSOUFFLE !




(Tu as donc le choix entre deux maisons, ton test ayant mené au même nombre de réponses pour les deux là, désolée )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://magichappensonlyonce.forumactif.com
Messages : 54
Maison : Gryffindor
MessageSujet: Re: Luz Ey. Saldaña ། Charleen Weiss   Dim 6 Jan - 11:37

Bienvenue avec ce très chouette personnage!!!

Bon courage pour ta fiche qui semble très prometteuse !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://magichappensonlyonce.forumactif.com/t601-swann-nightingal
Messages : 40
MessageSujet: Re: Luz Ey. Saldaña ། Charleen Weiss   Dim 6 Jan - 11:39

Une choixpeauflou super, t'as réussi à embrouiller ce vieux chapeaux parlant !

Bienvenue à toi avec ce personnage bien sympathique
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://magichappensonlyonce.forumactif.com/t589-kaleb-a-whitewoo
Messages : 430
Maison : Elle a appartenu à la maison Gryffondor malgré le fait que le Choixpeau Magique aie hésité avec Serpentard.
MessageSujet: Re: Luz Ey. Saldaña ། Charleen Weiss   Dim 6 Jan - 11:50

Bienvenue chère ChapeauFlou!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://magichappensonlyonce.forumactif.com/t239-blanche-nemesis-
Messages : 71
MessageSujet: Re: Luz Ey. Saldaña ། Charleen Weiss   Dim 6 Jan - 16:38

Bienvenuuuue !

Bon courage pour le reste de ta fiche petite choixpeauflou !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://magichappensonlyonce.forumactif.com/t476-wilhelmina-raven
Messages : 425
MessageSujet: Re: Luz Ey. Saldaña ། Charleen Weiss   Dim 6 Jan - 20:40

Bienvenue parmi nous jolie petite Lux

J'adore la bouille que tu as choisi, elle est super mimi
J'ai hâte d'en lire plus sur ton personnage Very Happy

Bon courage pour la rédaction et si tu as la moindre question, n'hésite pas Wink

_________________

Embrace your shadows,

be better and stronger
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://magichappensonlyonce.forumactif.com/t54-ash-e-nightingal-
Messages : 11
Maison : Gryffondor en force !
MessageSujet: Re: Luz Ey. Saldaña ། Charleen Weiss   Dim 6 Jan - 21:00

Merci infiniment à vous tous pour ce superbe accueil
Vous êtes adorables

Hihi, cette petite Luz a embrouillé le Choixpeau
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://magichappensonlyonce.forumactif.com/t611-luz-ey-saldana-c
Messages : 92
MessageSujet: Re: Luz Ey. Saldaña ། Charleen Weiss   Dim 6 Jan - 22:02

Bienvenue à toi !

Après l'embrouille du choixpeau, c'est un très bon choix de rejoindre les rangs des Grygrys !

Bon courage pour finir ta fiche
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 244
MessageSujet: Re: Luz Ey. Saldaña ། Charleen Weiss   Lun 7 Jan - 6:45

BIENVENUUUUE!
Bonne chance pour ta fiche, j'adore ton choix d'avatar!
Bon courage!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://magichappensonlyonce.forumactif.com/t336-alexander-callum
Messages : 123
MessageSujet: Re: Luz Ey. Saldaña ། Charleen Weiss   Lun 7 Jan - 8:25

Quelle Beauté

Bienvenue à toi
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://magichappensonlyonce.forumactif.com/t575-pandora-fleming-
Messages : 128
Maison : Serpentard et fière de l'être
MessageSujet: Re: Luz Ey. Saldaña ། Charleen Weiss   Lun 7 Jan - 22:18

Bienvenue !!

J'ai hâte d'en savoir plus sur cette petite Choixpeauflou ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://magichappensonlyonce.forumactif.com/t474-aedyrn-a-masamot
Messages : 489
MessageSujet: Re: Luz Ey. Saldaña ། Charleen Weiss   Mer 9 Jan - 2:49

Luzmos maxima Comment ça, ma blague est nulle ? C'est quand même un compliment, ça veut dire que tu es lumineuse Bon courage pour le reste de ta fiche
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://magichappensonlyonce.forumactif.com/t76-billy-nelson-dan-
Messages : 11
Maison : Gryffondor en force !
MessageSujet: Re: Luz Ey. Saldaña ། Charleen Weiss   Sam 12 Jan - 12:27

Merciiii infiniment à vous tous

Billy, j'adore cette blague Luz ne peut qu'exceller dans ce sort
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://magichappensonlyonce.forumactif.com/t611-luz-ey-saldana-c
Messages : 160
Maison : Serpentard
MessageSujet: Re: Luz Ey. Saldaña ། Charleen Weiss   Sam 12 Jan - 13:38

BONJOUR !

Non non je ne suis pas trop en retard

Bienvenue à toi, et bonne chance pour ta fiche
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://magichappensonlyonce.forumactif.com/t431-gunnar-i-den-mag
Messages : 11
Maison : Gryffondor en force !
MessageSujet: Re: Luz Ey. Saldaña ། Charleen Weiss   Sam 12 Jan - 15:47

MERCI
Mais non... c'est plutôt moi qui suis en retard là
Merciii, j'ai presque fini normalement
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://magichappensonlyonce.forumactif.com/t611-luz-ey-saldana-c
Messages : 212
MessageSujet: Re: Luz Ey. Saldaña ། Charleen Weiss   Mar 15 Jan - 0:24

◊ Félicitation ! Tu es désormais des nôtres !◊



J'aime beaucoup et avec les différentes langues, c'est intéressant ! Parlant les deux langues, j'ai pas vu de grosses fautes ni rien, donc bienvenue officiellement à toi


Voilà, ça y'est, tu es des nôtres, bienvenue parmi nous ! En tout cas, bravo pour ta validation ♥️ Pour fêter ça, bierraubeurre, chocogrenouille & câlins à volonté !


» N'oublie pas de venir participer à la coupe des quatre maisons. C'est ici que tu pourras venir demander tes points si tu termines ta fiche rapidement, si tu prends un scénario et bien d'autres choses ! C'est aussi à cet endroit où tu peux, plus tard, dépenser tes petits points pour avoir un DC, etc... Le Coupe des Quatre Maisons sera gagnée par une maison tous les deux mois et quelques surprises attendront les gagnants...


» Après : les listings, si tu veux avoir une petite maison plutôt qu'un joli carton, faut passer par le registre des habitations, mais pour payer son loyer faut avoir quelques gallions d'or dans son coffre, alors va jeter un œil au registre des métiers ou à celui consacré aux métiers à Poudlard et à la MUL. Si tu as une capacité spéciale, il faut passer par le registre des dons ou le registre des créatures. Pour devenir membre d'un club ou avoir un rôle particulier, alors allez dans le registre des clubs & rôles à Poudlard ou dans le registre des clubs & rôles à la MUL.


» Ensuite, tu vas sûrement vouloir créer des liens avec les autres, n'est-ce pas ? Alors c'est par ici que ça se passe : faire une fiche de liens et passer dans celles des autres est essentiel pour l'intégration. Si tu veux un partenaire de rp, tu peux aller chercher dans ce sujet. Si jamais ton personnage se sent seul ou qu'il a des liens particuliers avec des personnages que tu souhaites créer, alors les pré-liens et les scénarios sont là pour toi.

» Enfin, tu peux maintenant venir jouer avec nous.

N'hésite pas non plus à poster dans la fiche prd un petit mot, ça fait toujours plaisir et à voter sur les tops-sites pour nous aider à nous faire connaitre !


Le petit mot de la fin : nous le staff on t'aime déjà beaucoup, parce que voir de nouveaux membres validés sur notre forum, ça nous fait toujours très chaud au coeur. Si jamais tu as le moindre problème, la moindre demande ou même si t'as juste envie de te plaindre d'un truc, tout le staff se tient à ta disposition (promis, on mord pas trop fort & on distribue du chocolat chaud ♥️ ).

Sur ce, gros bisous sur tes fesses & bienvenue parmi nous !


_________________
We are the one, we won't be falling down. As the sun will keep on shining, the story will keep on going ☼
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Luz Ey. Saldaña ། Charleen Weiss   

Revenir en haut Aller en bas
 
Luz Ey. Saldaña ། Charleen Weiss
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Stephen Weiss
» Kurt Weiss [Libre]
» men yon fyete ayisyen!
» Groovy Proposition [Skygge & Weiss]
» Mysora Weiss

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Magic Happens Only Once ::  :: The sorting hat :: Congrats, you're a wizard !-
Sauter vers: