Si vous souhaitez encore poster dans l'event des antidotes, vous pouvez jusqu'à août !
Pour en savoir plus, allez donc faire un tour dans les flashbacks !
Pas de restrictions au niveau des groupes :
vous pouvez venir incarner qui vous le souhaitez,
qu'importe votre maison ou la pureté de votre sang !

Nouvel event très important pour la suite !
Pour en savoir plus, allez donc à Poudlard, où tout semble arriver !
Nouveau recensement en cours pour juin/juillet !
Pour en savoir plus, allez donc ici pour ne pas être supprimé !

Partagez
 

 Entretien with Pandherbert [Connor Egern]

Aller en bas 
AuteurMessage
Messages : 210
Date de naissance : 14/06/1992
MessageSujet: Entretien with Pandherbert [Connor Egern]   Entretien with Pandherbert [Connor Egern] EmptyJeu 3 Jan - 15:50

Assise à son bureau, Pandora fini de rédiger son article. Il lui reste un peu de temps encore avant de faire passer les entretiens pour recruter un journaliste stagiaire.

Auparavant, elle avait épluché les candidatures de chaques étudiants avec une attention particulière et commencé un premier tri. Elle envoie un hibou à ceux qui restent encore en lice. Il y a beaucoup de demande et peu de place. Après plus clopes de fumées et une cafetière de kawa vidée comme il se doit, elle en est arrivée à la moitié. Il est environ dix sept heure quand elle doit s'entretenir avec le dernier. Connor Egern. Un étudiant serdaigle de la MUL.

Elle sort de son bureau pour aller au toilettes puisque le café ça donne envie de de se vider la vessie. Elle fume la dernière clope avant la prochaine sur la route. Une fois son affaire faite, elle plisse les yeux et se concentre afin de prendre l'apparence d'un homme au strabisme convergent déroutant, à la moustache luisante et avec une coupe mulet, qui n'existe plus depuis les années quatre vingt. C'est sous sa nouvelle apparence qu'elle va accueillir le jeune étudiant.

- B'soir. Miss Fleming a eu un imprévu, c'est moi qui vais me charger de ton entretien. Je suis Herbert Von Schkraakenzitch.

Le pauvre serdaigle se prend quelques positillons de la part de Pandora sous la forme de ce sorcier au charme inégalable. Elle regarde sa fiche.

- Prend une chaise et assied-toi. Alors parlez moi de vos motivations ? Êtes-vous célibataire ? Avez-vous des enfants ? Entre-nous ça tombe bien que la Fleming ne sois pas là. Je ne la supporte pas cette harpie !

Pandherbert propose des biscuits au jeune homme. Quelques croques et voilà que des miettes se perdent dans sa moustache.

- Ça fait un bon garde manger. Tu voudrais avoir la même hein ? Bon allons revenons à nos moutons. Pourquoi devrions-nous vous choisir ? Avez-vous de l'expérience dans le journalisme ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://magichappensonlyonce.forumactif.com/t575-pandora-fleming-
Messages : 184
Date de naissance : 15/12/1994
MessageSujet: Re: Entretien with Pandherbert [Connor Egern]   Entretien with Pandherbert [Connor Egern] EmptyLun 28 Jan - 12:33

Le jour était à peine levé, si on en croyait les pâles rayons qui traversaient à peine les lattes des stores du petit studio de Connor, et pourtant il était déjà là, assis à son bureau, à chiffonner une énième boule de papier.Il ne trouvait pas ses mots. C'était un comble pour une langue aussi bien pendue, mais le rouquin était parfois perfectionniste, et là il s'agissait d'un entretien important. Un stage, certes, mais à la Gazette des Sorciers... Ce n'était pas comme s'il jouait toute sa future carrière mais presque, dans ces mots. Il n'avait vraiment pas envie de se planter à cause de son caractère un brin explosif. Le stress pouvait avoir raison de lui et il ne manquait plus qu'il se retrouve à bugguer. Sa nature de Metamorphe reprendrait le dessus, et personne ne voulait ça. Surtout pas lui.

Une nouvelle boulette joint le sol et dans un cri de désespoir mêlé à ses mains tirant sur sa tignasse, il décida de lâcher le morceau et d'aller se doucher. Il fallait lui accorder qu'en plus de tout ça, il allait se retrouver face à face avec une de ses idoles -et il y en avait peu- pendant l'entretient. Comment Pandora Fleming, qu'il avait admiré lors de sa scolarité, se retrouvait être LA personne qui lui faisait passer l'entretient ? Est-ce que c'était elle qui l'avait choisi sur son CV ? Une fois propre, habillé d'une chemise (pour l'occasion, il fallait bien faire un effort) pas tout à fait boutonnée (faut pas pousser) il joint ses mèches rousses en un catogan et dirigea son regard une dernière fois vers son mur d'inspiration, qui mêlait ses propres articles et petits prix littéraires datant de la MUL et de Poudlard, à ceux de ses idoles. Et puis il se dirigea vers un café non loin du lieu de son entretient, pour démystifier un peu tout ça avant d'arriver, à l'heure, dans les locaux de la Gazette.

...

Est-ce que c'était une blague ?

Connor prit en compte de bas en haut l'homme qui se trouvait en face de lui. Il lui fallu un effort phénoménale pour ne pas laisser échapper un son qui lui aurait valu un immédiat retour à la case départ. Il était doué pour ça, alors il se mordit la lèvre en lui serrant la main. Fort. Plus fort au troisième postillon. Il lui paraissait logique qu'un supérieur hiérarchique prenne la place d'une journaliste qui n'avait que 3 ans de plus que lui, mais celui là, c'était une blague.

« Connor Egern, merci de me recevoir Monsieur. »

Il dit, avec plus de sérieux qu'un réel enchanté ne laissait entendre. Il n'en laissait rien paraître, mais chaque petit détail qu'il notait, comme cette tâche sur sa chemise, les miettes dans la moustache, sans compter le fait que ce type qu'il ne connaissait ni d'Eve ni D'Adam s'était mis à le tutoyer, tout ça le rendait dingue ! Le bout de ses oreilles de rouquin se mettait déjà à rougir et les cheveux attachés, il n'y avait rien pour les dissimuler. Ce n'était rien avant qu'il ne commence à insulter Fleming dans le plus grand des calmes. Connie aurait pu caser le stylo qu'il avait sorti, une fois assis, pour prendre des notes.

« ...Je suis tout juste diplômé de la MUL en Études en Sciences Politiques puis Communication et Information. »

Il commença, se rappelant des notes qu'il avait prises pour ne pas piquer une colère au mot "harpie" que l'autre venait d'employer. Il allait décliner les biscuits de l'autre type, et se ravisa se rappelant que c'était bien vu en entretient d'accepter. Par contre il le posa à côté de lui sans y toucher.

« Le reste est privé et n'aura aucune incidence sur ma présence ou mon assiduité. Si vous regardez à la ligne "formation" vous verrez que je suis sorti avec un nombre conséquent de Buses et assimilés lors de ma scolarité. »

Il ne pu s’empêcher un ton de reproche face à cet homme qui n'avait probablement même pas regardé son CV. Son nom ne lui évoquait rien, d'ailleurs. Et pourtant, il avait fait ses recherches avant son entretient. Merde, il venait vraiment de faire une blague aussi crasse que ça ? Le jeune Serdaigle essaya de se concentrer sur sa réponse.

« J'ai publié un certain nombre d'articles pendant mon temps à l'Université. Dans le même papier que Mlle Flemings, d'ailleurs. C'est son article sur le trafic illégal de dragons en Amazonie qui m'a inspiré à postuler chez vous. »

Il se tenait plutôt droit dans son siège, essayant de compenser sa carure frèle face à l'autre morse en face. Une petite voix lui disait qu'il ne devrait pas défier le type qui pouvait l'employer ou l'envoyer au chômage, mais comme souvent, il ne l'écoutait pas et s'enflamait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 210
Date de naissance : 14/06/1992
MessageSujet: Re: Entretien with Pandherbert [Connor Egern]   Entretien with Pandherbert [Connor Egern] EmptyJeu 14 Fév - 20:02

Il faut dire ce qu'il est. Mon apparence est vraiment immonde. Bebert est ce que l'on pourrait qualifier de gros dégueulasse. Et c'est avec lui que je fais passer l'entretien au jeune serdaigle. Bien que j'ai lu son dossier, je fais celui qui n'en a pas jeté un seul oeil. Connor prend les biscuits que je lui tend. Je vois qu'il ne les mange pas. Et à raison. Moi aussi je me méfierais de tel biscuits. Il ne m'a pas encore fuis. Généralement quand je prend cette apparence, beaucoup prennent la poudre d'escampette très vite. Le jeune étudiant est resté, ça doit être parce que le boulot il le veut vraiment et pas juste pour faire joli sur un cv. C'est déjà un bon point pour moi.

Je remarque qu'il a l'air énervé quand je critique Pandora. Le fait que je l'ai inspiré le touche énormément. Je dois me concentré pour ne me laisser emporter par mes émotions. Ma couverture risquerait d'être grillée.

- Mouai cet article j'aurais pu le faire ! C'est de la gnognotte ! La place des femmes ça devrait être derrière les fourneaux pas sur le terrain. Si tu veux un article intéressant je te conseillerais celui que j'ai fais sur les différentes saucisses du monde entier. Ça c'est du journalisme d'investigation ! C'est de la culture ! C'est pas de la merde en boîte comme cette bêtise de dragons !

Bien évidemment cet article n'existe pas. Je viens de l'inventer sur le tas.

- Son article elle a dû l'avoir en écartant les cuisses avec le boss ! Y a que ça de possible ! Elle a peut être pu côtoyer des anacondas dans la forêt amazonienne mais elle a pas encore vu le gros qu'j'ai dans mon calcif !  Mouarf mouarf mouarf !


Je me lève pour dégourdir mes jambes et me balader un peu dans la pièce tout en me grattant la fesse. Au passage, j'en profite pour lever une partie en l'air et lancer une caisse tonitruante et odorante. Je joue le rôle à fond ! Je me rasseois l'air de rien en poussant un rire bien gras et poursuis l'entretien.

- Je vois que tu as de l'expérience pour ton jeune âge. Ça me plait. Ça te donnes un bon point. Tu as l'air d'avoir du caractère. Faut en avoir dans notre métier pour pas se laisser casser les glaouis.

Là pour le coup je lui parle en tant que Pandora Fleming. Enfin dans les intentions, parce que ma voix est celle de Bebert.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://magichappensonlyonce.forumactif.com/t575-pandora-fleming-
Messages : 184
Date de naissance : 15/12/1994
MessageSujet: Re: Entretien with Pandherbert [Connor Egern]   Entretien with Pandherbert [Connor Egern] EmptyLun 4 Mar - 0:52

C'était une plaisanterie. Ce type immonde qui l'interviewait ne pouvait pas être le boss de Pandora Fleming. Ok elle était plutôt jeune comme journaliste de terrain mais... Ce type ? Pour un journal tel que la Gazette du Sorcier c'était impossible...ou alors on l'envoyait pour faire leur aux  nouvelles recrues et c'était le pire employé de toute la gazette. Quoi qu'il en soit c'était hors de question de lâcher prise. Même s'il lui était très difficile de ne pas arborer un air meurtrier a ses remarques terriblement sexistes. Ne rien dire restait la meilleure des solutions. Mais la question venait à se poser de s'il voulait vraiment travailler dans un endroit où ils employaient des méthodes pareilles pour dégoûter les nouveaux. Et en même temps il avait besoin d'expérience, de faire ses preuves aussi...

« J'ai du caractère oui. C'est de cette façon qu'on avance dans la vie, mais pour ça je n'ai pas besoin non plus d'écraser les autres. »

Il ajouta a l'adresse de l'homme qui le debectait et pas qu'un peu. Il s'était fait suffisemment marcher dessus pour comprendre que c'était l'arme des faibles. Sans prévenir, il laissa doucement ses traits changer. Son visage d'abord, puis sa chevelure, il était devenu brunette aux yeux marrons claire, pas beaucoup plus grande que lui mais avec suffisemment de changement dans les traits pour qu'on ne le reconnaisse pas. Il s'était beaucoup entraîné avec cet avatar féminin. Il l'appelait Coraline et c'était celui avec lequel il était le plus familier. Connie entrelaça ses doigts sur la table et repris avec un timbre différent.

« J'ai d'autres atouts dans la manche. Et je ne parle pas de coucher. »

Il précisa, un peu sec.

« Maintenant, sauf votre respect, est-ce que je pourrais rencontrer mon maître de stage ? Nous n'avons pas parlé salaire, non plus. Je peux vous apporter mon expérience et mon sérieux, mais je ne suis pas là pour servir le café, ni être une plante verte. »

Il dit avec autant d'autorité qu'il en était capable, en essayant de rester aussi poli sur possible. Ses oreilles rougissaient de son audace. Mais le type l'avait plus qu'agacé depuis le début, il était temps de voir si cette histoire était sérieuse ou s'il perdait son temps ici !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 210
Date de naissance : 14/06/1992
MessageSujet: Re: Entretien with Pandherbert [Connor Egern]   Entretien with Pandherbert [Connor Egern] EmptyLun 4 Mar - 15:39

Le jeune homme face à moi en tant que Bebert à l'air détecté par moi. Enfin par moi, dans mon rôle de Bebert. Je surjoue le côté gros beauf, je n'hésites pas à rabaisser Pandora, c'est à dire moi, plus bas que terre, par des remarques sexistes et vulgaires. Le serdaigle résiste. Il ne se démontent pas. Beaucoup se seraient enfuis. D'autres ce seraient rangé de l'avis du fameux Herbert, dans l'espoir d'obtenir une place à la Gazette. Lui ne fait rien de tout ça.

Il se transforme devant moi en une jolie jeune femme. Il faut croire que tout métamorphomage à sa petite transformation fétiche. Si ne n'est que la mienne est un peu carrément moins sexy.

- C'est que tu es plutôt mignonne comme ça.

Le jeune semble s'impatienter et s'agacer de la petite comédie qui se joue devant lui. Il me demande quand il pourra rencontrer son maître de stage.

- Mais tu l'as devant toi...

Je laisse quelques instants de suspens avant de me décider à faire tomber le masque. Il est temps que le spectacle finisse. Je fais alors une grimace et redevient Pandora Fleming. Amusée, je poursuis.

- Sans rancune ?

Redevenons sérieux quelques instants.

- Ton CV et ton profil m'intéresse particulièrement. Tu as du caractère et il en faut dans notre métier. Ne t'en fais pas, pour ce qui est de servir le café, quand j'en veux un, je préfère me débrouiller par moi-même, quant au fait d'être une plante verte, tu ne le seras pas. Je ne te caches pas que si tu acceptes le poste de stagaire, au début, tes enquêtes ne seront pas forcément, celles qui vont changer le monde. Avec le temps et du travail sur le terrain, cela deviendra plus intéressant.

Après avoir roulé ma clope je poursuis sur ma lancée.

- Pour ce qui est du salaire, tu seras en tant que débutant avec une prime pour les articles que tu feras. Je peux te proposer un poste dans la section jeunesse. Et tu commencerais...demain, si tu acceptes le poste.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://magichappensonlyonce.forumactif.com/t575-pandora-fleming-
Messages : 184
Date de naissance : 15/12/1994
MessageSujet: Re: Entretien with Pandherbert [Connor Egern]   Entretien with Pandherbert [Connor Egern] EmptyMar 5 Mar - 12:52

Cette enveloppe, ou apparence, ça faisait maintenant plusieurs années que Connor la maîtrisait alors il se sentait un peu en terrain connu, ce n'était pas le cas de son don tout le temps (mais ça, pas besoin de le préciser). Dès Poudlard, pour se mettre a l'abri des railleries, il l'avait endossée. C'était pas toujours facile d'être un freluquet rouquin quand on était gamin, ça l'était encore moins avec son caractère de feu. Et on ne pouvait pas dire que sa mère avait beaucoup aidé dans son estime de soi, quand on comptait le nombre de fois où elle avait dit, ou exprimé, a quel point elle le répudiait. Alors Coraline c'etait devenu une arme. Et puis, comme il le sous entendait là avec sa transformation, c'était un sacrement bon outil pour reccueils des informations aussi. Avec plus de pratique il serait capable un jour de prendre n'importe quelle autre apparence. Et ça, même quelqu'un d'aussi idiot et immonde que le type en face de lui devait le deviner.

Il était presque trop immonde. Trop... Tout. Son instinct lui disait que ce n'était pas possible qu'un type pareil bosse là mais sa tête lui rappelait que tous les jours des hommes comme lui étaient a des postes qu'ils ne méritaient pas. Par contre quand il entendit qu'il allait être son maître de stage ? Ses yeux de brunette s'étaient un peu trop écarquillés. Non. Non non non non non non non... Il était prêt à à peu près tout pour ce job, mais bosser avec ce type la ? C'est alors que son sourire changea, et le reste de son visage avec. Connor se trouva médusé et muet quelques secondes. Puis sans prévenir, son apparence de renardeau rouquin reprit le dessus, et il s'était levé d'un coup de stupeur, faisant tomber sa chaise derrière lui.

Il s'était fait avoir. Comme un bleu. Non mais quel idiot !! Il se tenait debout et sentait le rouge lui monter aux joues bien vite. Il détestait tellement cette facilité avec laquelle il tournait au cramoisi ! Il regardait Pandora Fleming, qui a peine quelques années au dessus de lui avait l'air parfaitement dans son élément, et pas perturbée le moins du monde par le tour qu'elle venait de lui jouer. Il sorti sa baguette et redressa la chaise et les papiers qu'il avait fait voler avec, pour se rasseoir.

« Merci... »

Il répondit, un peu honteux quand même. Il avait lu ses articles, et il connaissait sa réputation, depuis longtemps il ne pouvait pas s'empêcher de l'admirer et de la voir comme un modèle à suivre. Oh merde. Qu'est-ce qu'il avait dit sur elle au gris dégueulasse juste avant ? Il fixait la table, se mordant la lèvre de sa connerie, pendant qu'elle se roulait une cigarette. Comment être pris au sérieux maintenant alors qu'il lui avait tout balancé ! A sa proposition, il releva ses yeux pleins de détermination et énonça sans même se donner le temps de la réflexion.

« J'accepte ! Bien sûr que j'accepte ! »

Il avait dit. Et puis il ajouta.

« Mais pas de bosser dans la section jeunesse. Je veux travailler avec vous. Sinon comment j'apprendrai ! J'ai besoin de voir comment vous... Ou... les autres travaillent pour progresser. »

Il expliqua aussi fermement mais diplomatiquement que possible. Il ne voulait pas être refourgué au placard ! Avec les... Adolescents... Brrr...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 210
Date de naissance : 14/06/1992
MessageSujet: Re: Entretien with Pandherbert [Connor Egern]   Entretien with Pandherbert [Connor Egern] EmptyVen 8 Mar - 16:07

Je lève un sourcil étonné quand Connor me demande, ou je devrais-dire me supplie de travailler avec moi. C'est que la plupart du temps, les débutants sont frileux. Je fume ma clope et lui répond.

- Je veux bien te prendre comme stagiaire mais faut savoir que mes méthodes déplaisent à beaucoup de nos collègues et à la direction.

Surtout quand il s'agit de sujets dits sensibles ou en rapport avec les divers gouvernements de la communauté magique. Pour être plus clair, en bossant avec moi, il risque de se prendre beaucoup de remarques et de remontrances de leur part.

- Si tu bosses avec moi, on sera amené à barouder un peu partout. Souvent dans des lieux dangereux où le confort, c'est pas ça.

Ça fait le charme du métier. Quand je pars en mission pour une investigation, je loge plus souvent dans un bivouac que dans un quatre étoiles.

- Quand je t'ai demandé si tu es célibataire sous ma forme de Bebert, c'est aussi pour savoir si tu peux te déplacer à l'improviste. Ça nous arrive assez souvent.

Le journalisme n'attend pas. Si ma vie sexuelle et affective est telle que je peux partir à l'autre bout du monde, sans problèmes. Non pas que ce soit le désert. Ce serait plutôt le contraire même. Je sais que beaucoup de personnes n'ont pas la même vision du couple que moi. Nombreux sont les collègues qui ont dû mal à aller sur des enquêtes parce qu'on les attend chez eux.

- Si tu n'as pas peur de morfler, alors je veux bien te prendre sous mon aile.

Je poursuis alors :

- Si ça te tente, je peux t'amener sur une mission. Je dois voir avec un de mes contacts. Ce serait pour infiltrer une usine de fabrication de Chaudrons en Colombie. Afin que l'on puisse mettre en lumière les conditions exécrables de travail des employés. Mon contact là bas fera le nécessaire pour qu'on puisse rentrer à l'intérieur. Tu es un métamorphomage donc ça ne devrait pas poser de soucis.

Parce qu'on ne va pas nous laisser entrer comme ça. D'autant plus que les journalistes sont très mal vu. C'est habituel dans notre métier. Alors faut ruser et employer des moyens qui ne sont pas forcément des plus légaux. En attendant sa réponse, je lui demande :

- Elle est plutôt sympa l'apparence que tu as pris tout à l'heure. C'est ta fétiche ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://magichappensonlyonce.forumactif.com/t575-pandora-fleming-
Messages : 184
Date de naissance : 15/12/1994
MessageSujet: Re: Entretien with Pandherbert [Connor Egern]   Entretien with Pandherbert [Connor Egern] EmptyDim 10 Mar - 1:33

Le cœur du rouquin battait un peu trop fort pour un simple entretient d'embauche, mais il avait l'impression de marcher sur des œufs avec sa propre connerie et son emportement si imprévisible. Même pour lui. Parfois il maîtrisait la langue de Shakespeare brillamment, parfois il se surprenait de la vulgarité de ce qui sortait sous la colère ou l'emportement... Et il ne voulait pas avoir (encore) plus mauvaise réputation qu'il n'avait sans doute déjà. Il failli marmonner des excuses, quand il s'en rendit compte, mais apparemment Pandora n'avait pas l'air offusquée qu'il soit aussi direct. Une petite voix lui disait que c'était un signe qu'il ne fallait pas lâcher le morceau.

« Je m'en fiche bien ! Je connais votre réputation, ça le va. »

La fumée de sa clope par contre, beaucoup moins. Il fumait aussi mais là dans la pièce fermée et avec la chaleur de la tension d'un entretien, c'était pas extra. Mais pour ça, il préféra tenir sa langue. Il attendit aussi de la voir finir son chemin de pensée. C'était donc pour ça... Il avait cru au départ qu'elle l'avait testé pour voir sa résistance sous l'apparence du gros lourdeau, mais elle avait déjà deux coups d'avance et de la suite dans les questions qu'elle lui avait posées alors qu'il n'avait encore aucune idée de ce qui se passait. Il ne dit rien, mais il était un peu admiratif de s'être fait berné et en plus correctement interviewé. Ce n'était pas tous les jours, et en même temps, la réputation de la jeune femme la précédait et ça n'était pas pour rien qu'il était là a réclamer ce poste comme si sa vie en dépendait.

« Je ne vois aucun inconvénient a tout ça. Je n'ai rien qui m'attend ici, et je n'ai personne qu'on puisse utiliser contre moi non plus si jamais j'en venais à être démasqué ou je sais pas quoi. »

Il avait dit tout ça avec sérieux. Il était plutôt réputé pour se mettre les gens a dos à l'Université. Parce qu'il avait souvent raison et qu'il aimait le prouver. Parce qu'il ne mettait pas les formes, que certaines normes sociales le dépassaient. Et du côté vie privée, c'était plutôt le neant. Nada. Zéro. Fallait dire aussi qu'il avait une difficulté certaine et pathologique pour faire confiance aux gens. Ça n'était pas comme ça qu'on trouvait quelqu'un avec qui partager... Quoi que ce soit. Encore moins quand on était un rouquin décharné. Et côté famille... Sa moldue de mère l'avait rénié avant même qu'il se soit avéré qu'il était sorcier, même si elle soutenait le contraire. Et son père... C'était compliqué. Mais il n'avait presque plus de contact avec eux, ça n'était donc pas un problème. Il n'allait pas déballer tout ça a Pandora mais elle était journaliste, ça n'était pas difficile a dénicher.

Il accepta donc, droit dans sa chemise, et fut un peu surpris et décontenancé par sa dernière question.

« Oui... C'est celle qui m'accompagne depuis le plus longtemps. »

Il dit, un peu gêné. Les réactions, quand on découvrait qu'il se changeait assez facilement en jeune fille, n'étaient pas toujours des plus sympathiques. Du coup il s'attendait un peu a être sur la défensive.

« Je ne maîtrise pas encore parfaitement la Metamorphomagie... Si on travaille ensemble, autant que vous le sachiez. Mais Coraline a la même corpulence que moi et je la pratique depuis longtemps alors... Oui. C'est ma préférée. »

Il finit, un petit peu plus assuré. Il allait lui demander la même chose avec l'horrible personnage qu'elle avait incarné mais un frisson de dégoût le parcouru. Il n'était pas certain de vouloir savoir ça.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 210
Date de naissance : 14/06/1992
MessageSujet: Re: Entretien with Pandherbert [Connor Egern]   Entretien with Pandherbert [Connor Egern] EmptyLun 18 Mar - 4:29

J'ai prévenu Connor des risques et des dangers qu'il y a à travailler en ma compagnie. Simple question de sécurité. Après tout, il vaut mieux prévenir que guérir. Le serdaigle ne recule pas et est prêt à me suivre dans tes enquêtes. Bien sûr ce ne sera pas simple, mais du point de vue de l'expérience professionnelle, il en apprendra. Beaucoup plus que si il était resté au bureau. Rien ne vaut le terrain, après tout. J'ai déjà hâte de lui faire quelques petites baguettes.  Comment ça je ne suis pas sérieuse ? C'est un de mes rares stagiaires. Bon en fait, c'est le seul. Alors, je comptes bien le bichonner au petits oignons. Je suis étonnée qu'il n'ait personne ici. Il est comme un petit renardeau sauvage qu'il faut apprivoiser. Sans en faire une copie conforme de moi. Une c'est déjà assez. Même pour moi. Je compte aussi l'aider à se libérer un peu.

Il me prévient qu'il ne contrôle pas à la perfection son don de métamorphomage. Je lui répond que ce n'est en aucun cas un problème pour moi. Il pourra prendre l'apparence de Coraline autant qu'il veut.

- Bebert est l'une de mes préférées. Elle me fait bien marrer et généralement peu de personne se méfie d'un vieux dégueulasse qui a l'air d'un ivrogne. Dans les bars, on peut avoir des informations très intéressantes. *wink wink*

Je lui fait signer les différents contrats. La paperasse, la partie la plus chiante du boulot. Mais faut bien passer par là.

- Quand j'aurais tout ce qu'il faut, nous pourrons partir sur notre enquête. Oui notre, c'est la tienne aussi. Bienvenue dans la Team.

Ça ne devrais pas prendre beaucoup de temps avant d'avoir tout ce qu'il faut. Moins d'une semaine normalement. Si mon contact arrive à avoir tout ce qu'il faut rapidement, ce serait même dans les prochains jours.

- Tout me semble parfait.

Je range vite fait mon bordel et le remercie poliment d'être venu et de m'avoir accordé du temps. Avec un petite rire amusé, je lui dit.

- Et tu me tutoyes hein ?! Malgré mon apparence de vieux je suis encore une jeune fille dans la fleur de l'âge.

Une bonne journée de travail qui se termine. Ce soir je vais fêter ça avec un apéro de circonstances. Il va falloir que je pense à lui préparer un pot d'accueil aussi. Vous vous rendez-compte ! Mon tout premier stagiaire. Je me sens comme une mère qui vient d'accoucher de son premier enfant. Sauf que mon plancher est toujours intact. Je suis émue, j'en verserais presque une petite larmichette. Que d'émotions !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://magichappensonlyonce.forumactif.com/t575-pandora-fleming-
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Entretien with Pandherbert [Connor Egern]   Entretien with Pandherbert [Connor Egern] Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Entretien with Pandherbert [Connor Egern]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Entretien nocturne [Ashenie de Sephren]
» Un entretien d'embauche pas comme les autres...
» Entretien et renovation des armures
» Entretien avec un vieux
» Entretien d'embauche [PV Sibelle Grown]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Magic Happens Only Once ::  :: Anciens Rps-
Sauter vers: