Pas de restrictions au niveau des groupes :
vous pouvez venir incarner qui vous le souhaitez,
qu'importe votre maison ou la pureté de votre sang !

Poudlard à feu & à sang, les Deathwings sont explosifs et bien motivés à aller jusqu'au bout !
Pour en savoir plus, allez donc à Poudlard, où tout semble arriver !

Partagez
 

 I take care of you, You take care of me, We take care of us || Ash

Aller en bas 
AuteurMessage
Messages : 43
Date de naissance : 01/11/1990
MessageSujet: I take care of you, You take care of me, We take care of us || Ash   I take care of you, You take care of me, We take care of us || Ash EmptySam 22 Déc - 7:27

Voilà trois jours que l’attaque s’était déroulée. Trois jours que quand ça avait commencé à barder à l’extérieur que Ash l’avait littéralement enfermé dans leur maison pour s’assurer qu’il ne sorte pas pour ne pas se faire blesser. Ça avait été tellement une adorable attention et Drake en avait été touché, mais ça l’avait aussi mis un peu en colère parce qu’il se sentait encore plus impuissant face à la situation. Il savait qu’il était plus sensible au sortilège que les sorciers « humains » à cause de sa condition de vampire, mais là, enfermé, il ne pouvait littéralement rien faire. Tout ce qu’il avait pu faire, c’est attendre que quelqu’un vienne l’ouvrir parce que oui il avait forcé pour ouvrir la porte, mais la porte n’avait pas bronché.

Quand Ash était revenu et qu’il avait pu sortir, il était rapidement sorti. Il avait été vraiment très inquiet pour Ash. C’est ainsi que, depuis trois jours, le vampire n’était pas du tout sorti de chez eux qu’il le veillait 24h/24 et qu’il prenait soin de lui et le soignait. Mais, ça voulait aussi dire que ça faisait trois jours qu’il n’avait pas pris, une goutte de sang. Ça faisait trois jours qu’il « vivait » sur on ne sait trop quelle réserve. C’était la première fois qu’il restait autant longtemps sans se nourrir. Le vampire ne voulait pas prendre le risque de perdre son ami… après tout ce qu’ils avaient vécus ensemble, s’était impensable qu’ils se séparent comme ça.

Le vampire était dans la cuisine en train de cuisiner. Il était en train de faire cuire une soupe qu’il avait lui-même faite. Il avait pris la peine de couper les légumes frais et de faire le bouillon. Il avait fait une soupe jardinière, mais il avait ajouté des pâtes alimentaires et des lentilles pour que ce soit plus consistant. Pourquoi n’avait-il pas tout simplement embaucher un elfe de maison pour faire la soupe ? Parce qu’il voulait la faire lui-même non seulement parce que ça l’occuperait, mais il se disait que l’attention dernière l’aiderait probablement à se remettre plus vite. Il savait que ça ne changerait rien sur la vitesse de guérison, mais psychologiquement c’était plus « réconfortant » que s’il avait demandé à un elfe de la faire. Cependant, il avait bel et bien demandé de l’aide à un elfe, mais pour goûter, parce que pour les vampires, toute la nourriture humaine était toi fade et sans saveur ou tout simplement un goût horrible. Dans son cas à lui, tout avait un goût plutôt fade alors peut importer combien il assaisonnerait ça serait toujours fade, donc, il avait demandé à un elfe de faire son gouteur.

« Alors Minzy ? », demanda le vampire patiemment quand il voyait l’elfe goûter pour la septième fois.
« Minzy trouve qu’il manque un peu de sel, une pincée, monsieur. »

Drake prit tranquillement du sel et en mit une pincée en bougeant doucement la main au-dessus pour faire tomber le sel un peu partout avant de venir brasser tranquillement. Finalement, Minzy regoûta et sourit en oka de la tête.

« Minzy trouve ça parfait, monsieur. La soupe est très bonne, monsieur ! »
« D’accord, merci, Minzy. »

L’elfe fit trois-quatre pirouette avant de disparaitre. Il prit un bol et avec la louche il servit le bol de soupe tranquillement. Il prit une cuillère et la mit dans le bol avant de remplir un verre d’eau. Il faisait tout à la moldu parce que ça l’occupait, s’était aussi simple que ça. Il mit le tout dans un petit cabaret et marcha jusqu’à la chambre d’Ash. Il toqua à la porte et entra à l’intérieur tranquillement.

« Eh Ash… je t’ai fait une soupe… », dit le vampire en s’approchant tranquillement.

En le regardant de plus près, il avait les traits tirés, il semblait plus faible aussi, il tremblait légèrement et ses yeux étaient rouge vif, montrant qu’il avait faim. Mais il ne brochait pas et faisait comme si de rien était. Ça faisait trois jours qu’il ne prenait pas du tout soin de lui-même parce qu’il prenait uniquement soin d’Ash.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://magichappensonlyonce.forumactif.com/t453-drake-ryder-evan
Messages : 655
Date de naissance : 31/10/1986
MessageSujet: Re: I take care of you, You take care of me, We take care of us || Ash   I take care of you, You take care of me, We take care of us || Ash EmptyDim 10 Fév - 19:01

Drake & AshI take care of you, you take care of me

Peu de temps après la première attaque des Mages Noirs sur Poudlard - Maison partagée par Drake & Ash


J'avais mal partout. Réellement partout. Les Doloris ne portaient pas ce nom pour rien ... Et puis le fait d'avoir continué à brûler toues mes forces dans ce combat, sans prendre le temps de me soigner et sans pouvoir utiliser mes habituels sortilèges interdits ne m'avait pas été à rester en grande forme. Après avoir tenté de sauver une innocente dans les bois, elle avait malheureusement rendu l'âme lorsque nous nous étions fait attaqué sur le chemin du retour, et j'en avais encore pris un peu pour mon grade avant de pouvoir éliminer nos attaquants. Vous pouvez vous en douter, une fois que les secours envoyés par le Ministère me trouvèrent, je n'étais pas dans un état des plus glorieux. J'avais pris sur moi pour paraître encore plus faible que je ne l'étais et m'étais presque effondré dans leurs bras, en les remerciant d'être venu. Je n'avais pas eu à expliquer l'état lamentable dans lequel on avait retrouvé certains de mes agresseurs : étant donné mes blessures, on m'avait automatique jugé incapable d'avoir pu leur lancer les sortilèges qui les avaient rendu presque méconnaissables ... Ah, s'ils avaient su, ils en auraient profité pour m'éliminer dans l'instant, s'ils avaient eu connaissance de mon potentiel inépuisable de magie noire !
On m'avait par la suite apprit que tous les élèves s'en étaient sortis, certains plus blessés que d'autres, mais qu'il n'y avait pas eu de véritables morts du côté des innocents. Enfin, jusqu'à ce que je leur parle de la femme dont j'avais dû abandonner le corps dans les bois pour pouvoir continuer. Les Mages Noirs avaient pu s'enfuir sans problème et cela me faisait grincer des dents : j'avais eu l'opportunité de rejoindre leurs rangs et peut-être aurais-je dû accepter, rien que pour leur apprendre à mettre en place une véritable stratégie plutôt que d'attaquer des innocents de façon aléatoire ! Même si, avec une telle attaque, on ne pouvait plus ignorer leur présence ... Pourtant, ils se faisaient désormais discrets et je ne comprenais pas ce qui les animait : ne voulaient-ils pas être pris au sérieux ? Ils avaient eu une occasion en or ici-même !

J'entendais Drake s'agiter en cuisine, et je poussais un petit soupir de douleur en me redressant sur mon lit. J'avais insisté pour quitter Sainte-Mangouste le jour-même où on m'y avait emmené, ne préférant pas confier ma santé à quelqu'un d'autre que moi-même ou les rares personnes en qui j'avais toute confiance. Dans les nombreux ouvrages que nous avions accumulés au fil de nos voyages, nous allions forcément trouver quelque chose pour me permettre de me remettre plus vite, tout en évitant les séquelles que des Doloris pouvaient provoquer.

Je me forçais à sourire un peu en le voyant pénétrer dans la pièce : Drake était très proche de Swann, côté caractère, et je savais qu'il n'aimait pas me voir dans cet état, compatissant comme il l'était. Il semblait dans un état aussi désagréable que le mien : ses yeux étaient rougies et ses traits pâles et tirés, et pendant quelques secondes, je me demandais presque s'il avait pleuré. Depuis combien de temps n'avait-il pas dormi ? Avait-il pu se nourrir correctement ? Il était resté à mon chevet et je ne m'étais pas inquiéter de cela jusqu'à maintenant ... Parfois, j'aurais aimé être aussi perceptif que les autres, mieux comprendre les gens qui m'entouraient, pour mieux pouvoir les aider et les ménager ... Il m'avait fallu trois longues journées avant de constater que mon meilleur ami était en train de brûler la chandelle par les deux bouts en prenant soin de moi !

Je tapotais du plat de la main le bord de mon lit, pour l'inciter à venir se poser.


" T'aurais pas dû Drake ... Mais c'est gentil. Je ... Merci. Pour ... Pour tout, tu sais, ajoutais-je en grattouillant ma joue, un peu gêné de devoir m'ouvrir autant. Je sais pas ce que j'aurais fait sans toi. Swann aurait peut-être pu m'aider, mais je refuse qu'il mette les pieds ici et fourre son nez partout. Avec toi, je n'ai rien à craindre puisque je ne te cache rien. Alors ... Merci. Merci d'être là et d'être toi. "

Oula, j'avais vraiment dis tout ça à voix haute ? Les anesthésiants qui parcourraient mes veines devaient être plus forts que ce que j'avais imaginé en lui demandant de me les donner ... J'avais l'impression que toutes mes pensées étaient cotonneuses, c'était étrange, mais pas désagréable. Je fronçais un peu les sourcils et me saisit doucement du bol de soupe qu'il me tendait, pour éviter de continuer à déblatérer trop de banalités sentimentales. J'en bu une bonne moitié : c'était bon. Drake savait visiblement ce qu'il faisait. Quoi que le connaissant, il avait dû recommencer un certain nombre de fois jusqu'à ce que ça soit parfait ...


" C'est ... C'est excellent. Tu t'es bien débrouillé. Je sais que cuisiner pour moi n'est pas un de tes objectifs dans la vie, mais j'apprécie le geste. Tiens, prends-en toi aussi, ajoutais-je en fixant son teint pâle - il n'avait pas dû se nourrir correctement, que ce soit en sang ou en nourriture physique, qui parfois l'aidait à tenir le coup entre deux "repas", malgré le fait que ce n'était pas savoureux en goût. "


Je lui mettais la cuillère pleine de soupe en face de lui, attendant jusqu'à ce qu'il mange enfin. J'étais véritablement dans un état second si j'en arrivais au point de lui donner la becqueté ...


" Est-ce que ... Est-ce que ça va toi ? lui demandais-je ensuite du bout des lèvres, après une grimace rapide de douleur après un mouvement plus ou moins brusque du bras. Tu t'en sors comme tu veux ? Tu ... Tu as besoin de quelque chose ? "



©️ 2981 12289 0

_________________

Run like there
is no tomorrow


Clique, clique I take care of you, You take care of me, We take care of us || Ash 1961492925:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://magichappensonlyonce.forumactif.com/t54-ash-e-nightingal-
 
I take care of you, You take care of me, We take care of us || Ash
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Les ONG, instruments des gouvernements et des transnationales ?
» I'm gonna be released from behind these lies, I don't care whether I live or die. ₪ 14 mars, 13h27
» Life's Too Short to Even Care at All •• Kaleessi
» I don't care, i love it.
» don't care about the dress code ∆ stan

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Magic Happens Only Once ::  :: In the past-
Sauter vers: