Petit annonce : nous fermons pour le moment les sangs-purs!
Veuillez prioriser les autres sangs pour équilibrer un peu le tout, merci!
(À l'exception des scénarios, bien entendu )
Nous sommes présentement à la recherche d'un modérateur!
Venez voir le sujet ici et si vous êtes intéressé, envoyez un mp avec le formulaire à Billy Nelson!
Avis aux chers étudiants et étudiantes : Merci de prioriser le groupe des Gryffondors!
Ils font pitiés , ils ne sont que deux les pauvres enfants

Partagez | 
 

 La Reine VS l'Albinos : qui gagnera ? Feat Opaleye Nepia

Aller en bas 
AuteurMessage
Messages : 128
Maison : Serpentard et fière de l'être
MessageSujet: La Reine VS l'Albinos : qui gagnera ? Feat Opaleye Nepia   Ven 14 Déc - 19:35

La sonnerie annonçant la fin de la journée retentit. Tout le long du couloir, des portes s'ouvrirent, laissant s'échapper des flots d'élèves pressés de rentrer chez eux. Aedyrn, elle, prenait son temps. Elle finit par sortir dans le couloir, suivie par ses amis. Au bout de six mois de cours à la MUL, elle avait réussit à s'entourer d'un groupe de sang-purs tous plus idiots et dévoués les uns que les autres. Ils étaient tous en admiration totale devant elle et faisaient absolument tout ce qu'elle leur demandait. C'était absolument génial.
Entourée de sa petite cour, elle parcourut quelques mètres avant d'être arrêtée par une fille sortant de sa propre salle de classe. Aedyrn la regarda de bas en haut, interloquée. Comment cette fille pouvait lui couper la route ainsi, sans se ratatiner de peur et se répandre en excuses, comme tout les autres ?Comment pouvait-elle se permettre de l'ignorer ??
En observant la peau blanche, presque translucide, et les cheveux blancs de la jeune fille qui lui avait coupé la route, Aedyrn sentit une idée germer dans son esprit.

- Hé toi, l'albinos !

La fille leva la tête et les yeux émeraudes de la Serpentard rencontrècent ceux, bleu cristallin, de la jeune albinos. La seule chose qu'Aedyrn fut en mesure de penser fut : "mais, elle met des lentilles ? Je croyais que les albinos avaient les yeux rouges !". Mais la belle rousse secoua la tête et se reprit en main. Sa cour la fixait et elle ne devait pas perdre la face ! Elle aboya en direction de l'intruse.
- Je peux savoir pourquoi tu ne t'excuse pas ? Tu viens de me couper la route ! Tu ne sais pas que je suis la reine du campus ?

La seule réponse de l'albinos fut un regard effaré. Puis elle sortit une espèce de carnet à la couverture de cuir usé qui visiblement servait beaucoup et commença à le feuilleter sans prêter aucune attention à la rousse plantée devant elle.

Aedyrn, elle, entendait ses "amis" commencer à chuchoter dans son dos. Elle entendit des mots comme "gamine", "stupide", "incapable", et "reine de pacotille". Les yeux d'émeraude commencèrent à luire, signe qu'elle s’énervait. Après coup, elle réaliserais qu'elle n'aurait pas dû s'énerver car la colère lui faisait faire des choses stupides, comme lancer un crache-limace sur une pro des sortilèges. Mais ça, elle ne le savait pas encore. Donc elle lança un crache-limace.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://magichappensonlyonce.forumactif.com/t474-aedyrn-a-masamot
Messages : 157
Maison : Serdaigle
MessageSujet: Re: La Reine VS l'Albinos : qui gagnera ? Feat Opaleye Nepia   Ven 14 Déc - 20:07

J’écoute avec attention la professeure, en restant soigneusement à ma place, en silence. C’est fascinant. Je suis très contente d’être allée à la MUL, même si je dois un peu travailler, je fais de gros efforts au niveau social. Je l’ai promis à Léni, Ironbelly et Hebridean sont là aussi pour surveiller que je ne fasse pas de bêtise. D’ailleurs, je me souviens qu’Ironbelly doit être en train de s’entraîner aujourd’hui, mon plus grand frère s’entraîne pour devenir danseur étoile. Je finis de prendre en note mon cours de botanique. Ce n’est pas ma matière favorite, mais je travaille très dur pour réussir mon année. Je reste en dernière, en rangeant volontairement très lentement pour éviter de me retrouver prise avec les autres et me faire bousculer. Je tâte la poche de ma veste blanche pour m’assurer que mon carnet est à sa place. Mon carnet, c’est mon mémo social que m’a gentiment fait Léni. Je sors en dernière de la classe en glissant une mèche de cheveux derrière mon oreille en glissant mon autre main dans la poche avec le carnet et ma baguette. Je suis un peu dans mon monde, même si je regarde droit devant moi.

L’Albinos. Ça ce ne peut être que moi. Je ne crois pas avoir vu d’autre Albinos ici. Je pivote pour faire face à une drôle de rouquine aux yeux verts. Euh… Il y a une petite troupe derrière elle. Je suis un peu perdue sur ce qu’elle me veut. Je ne la connais absolument pas moi… La reine… du campus ? Euh… Mais pourquoi elle n’a pas de couronne dans ce cas ? J’attrape mon carnet avant de tourner les pages à la recherche de la section pour les excuses. Euh euh… Le vois le mouvement de la baguette de l’autre et… Je réagis aussitôt. Habitude et réflexe. D’un experliarmus informulé je fais voler sa baguette dans les airs avant de l’attraper au vol avant de replonger mon nez dans mon carnet. Trouvé ! Je m’approche de la fille et lui tends sa baguette, le nez dans mon carnet.

« Tiens… pour ta baguette… Je suis désolée. »

Je n’ai pas à me présenter selon Léni… Autant ne pas en rajouter. Je ne comprends pas trop pourquoi la fille m’a pointé de sa baguette. Je la regarde avec de grands yeux perdu à essayer de comprendre ce que je peux ou dois faire… C’est si compliqué les autres ! Je me demande d'ailleurs si elle m'a compris : j'ai un fort accent néo zéalandais alors parfois …
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://magichappensonlyonce.forumactif.com/t562-opaleye-nepia-na
Messages : 128
Maison : Serpentard et fière de l'être
MessageSujet: Re: La Reine VS l'Albinos : qui gagnera ? Feat Opaleye Nepia   Ven 14 Déc - 20:40

Aedyrn était outrée. Premièrement, cette .... gamine avait fait voler sa baguette sans prononcer UN SEUL mot ! Comment est-ce qu'elle avait fait ça ? Aedyrn connaissait les sortilèges informulés, bien sûr, mais... l'Albinos n'avait pas remué, elle s'était contentée de sortir sa baguette pour la pointer sur elle et ... pouf ! Envolée ! Plus de baguette !
Et encore, s'il n'y avait que ça ... Mais en plus, il avait fallu qu'elle s'approche pour lui RENDRE sa baguette et qu'elle S'EXCUSE ! Mais ! Aedyrn avait rarement atteint un tel état de colère. A cause de cette fille, elle avait perdu la face. Et perdre la face était une des pires choses pour un Japonais. L'un des pires affronts qu'on puisse lui faire. Et la jeune rousse décida de faire tout ce qui était en son pouvoir pour détruire celle qui l'avait rabaissée plus bas que terre.

La rouquine savait parfaitement qu'elle avait tendance à exagérer, à dramatiser les choses. Il lui était arrivé de martyriser des élèves juste pour montrer son pouvoir, alors qu'ils ne lui avaient rien fait. Il lui arrivait aussi de réagir démesurément, comme cette fois où elle avait transformé Asuki Tekomaka en grenouille parce qu'elle s'était assise à sa place, en cours. Elle agissait souvent démesurément, mais elle s'arrangeait toujours pour se déculpabiliser, en faisant parvenir à ses victimes des petits cadeaux susceptibles de leur faire plaisir. Asuki avait reçu, un beau matin, un balai tout neuf, du dernier chic. Et il n'était pas ensorcelé ! Mais là ..... Aedyrn n'exagérait pas. C'était l'une des premières choses que ses parents lui avaient enseignée : si quelqu'un te fais perdre la face, fais-le tomber. En d'autres termes, détruis-le. Ou la, dans ce cas.

Aedyrn n'était pas sans cœur, contrairement à ce qu'on aurait pu croire à première vue. Le Mal, le vrai Mal, avec un M majuscule, celui qui tue, qui torture ou qui fait saigner, elle ne l'aimait pas. Elle ne l'avait jamais aimé et ne l'aimerait jamais. Elle avait beau le faire croire, elle ne faisait jamais du mal gratuitement, sans but. Elle n'aimait pas spécialement voir la souffrance des autres. C'est pourquoi détruire cette albinos ne lui procurerait absolument aucun plaisir. Mais elle devait le faire. Pour recouvrer la face.

Elle arracha sa baguette des mains de l'albinos qui la regardait avec un regard perdu. Elle avait l'air tellement .... innocente ! Aedyrn secoua la tête. Elle ne devait PAS se laisser attendrir. Elle aboya à destination de sa nouvelle ennemie mortelle :

- Toi ! Tu m'as fait perdre la face. Tu vas payer. Tu a l'air douée avec les sortilèges, alors je te provoque en duel. Rendez vous ici, demain matin à six heures, seulement toi et ton témoin. Nous serons à armes égales, et les témoins n'ont pas le droit d'intervenir, quoi qu'il arrive. Prends uniquement ta baguette, c'est tout ce dont tu auras besoin.


La rouquine fit volte-face, avant de réaliser qu'elle avait oublié un détail important. Très important.

- Si tu ne viens pas, je te traquerais et je te ferais souffrir. Personne ne me fait perdre la face sans perdre quelque chose à son tour. Personne.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://magichappensonlyonce.forumactif.com/t474-aedyrn-a-masamot
Messages : 157
Maison : Serdaigle
MessageSujet: Re: La Reine VS l'Albinos : qui gagnera ? Feat Opaleye Nepia   Ven 14 Déc - 21:10

Pourquoi elle s’énerve comme ça ? D’accord, ce n’est pas très sympa de lui avoir prit sa baguette, mais elle l’a pointée sur moi en première. Je ne comprends pas vraiment pourquoi… Je n’ai rien fait de mal. Enfin… je crois. J’ai réagi comme ça surtout parce qu’elle avait l’air agressive moi… J’aurais peut-être pas dû… Rah ! C’est trop compliqué pour moi les gens ! Je reste surprise quand elle m’arrache la baguette des mains et j’essaie de comprendre sa colère. Elle a toujours sa figure en plus. Et elle me provoque en duel demain à dix heures… Je n’ai pas le temps de répliquer qu’elle s’en va en me… menaçant je suppose et je finis par parler dans le vide.

« … Mais demain à six heures… j'ai club de gym… »

Je soupire et passe une main dans mes cheveux sans savoir quoi dire ou faire. Bon… Je vais aller voir mon grand frère. Lui il doit bien savoir. Heureusement, je n’ai pas cours là. Je me dirige silencieusement vers le gymnase et m’y glisse dans l’un des studios de danse. Ironbelly est là. Déjà torse nu et je peux voir la sueur faire luire sa peau. Je ne sais pas ce qu’il répète comme variation, mais c’est très beau. Je reste devant la porte attendant qu’il finisse. Et il finit par s’arrêter et s’approcher de moi. Je lui raconte l’histoire après lui avoir fait un bisou sur la joue. En temps normal je lui aurais fait un gros câlin, mais là… tout luisant de sueur ! Beurk ! Il m’indique un coin de la salle, demain il viendra s’occuper de tout ça à ma place.

Je vais dans le coin et sors mes affaires pour travailler en observant quand même mon frère. Il a un corps de danseur étoile avec ses deux mètres cinq, ses beaux cheveux de jais lisse qu’il a négligemment attaché derrière la tête, sa peau sombre… Pas étonnant que Léni ait craqué sur lui. Je l’observe danser un petit moment avant de sortir mes cours et de les relire dans mon coin en silence. Je me fais invisible, levant parfois la tête pour regarder à la hauteur où saute mon frère avant de me replonger dans mes cours. Mon frère danse en silence pour l’instant. Il met souvent la musique, mais là il cherche quelque chose dans sa chorégraphie qu’il n’aime pas. J’espère qu’il va trouver.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://magichappensonlyonce.forumactif.com/t562-opaleye-nepia-na
Messages : 128
Maison : Serpentard et fière de l'être
MessageSujet: Re: La Reine VS l'Albinos : qui gagnera ? Feat Opaleye Nepia   Ven 14 Déc - 21:38

Aedyrn était enfin rentrée chez elle, après une soirée éprouvante pendant laquelle sa cour avait ressassé la rencontre avec l'albinos. Elle avait finalement décidé de partir et rentrer chez elle, où l'attendait Komaro, qui avait fini son tour du monde et l'avait rejointe à Londres, avec Akio qui était rentré au Japon une semaine plus tard. Aussitôt arrivée, elle jeta ses affaires par terre et se blottit contre son meilleur ami, qui la berça doucement. Elle lui raconta toute l'histoire, du début à la fin, en n’omettant aucun détail. Komaro fronça les sourcils quand elle lui décrit le moment où la gamine lui avait rendu sa baguette et s'était excusée, et il lui demanda ce qu'elle allait faire.

- Je ne sais pas. Elle a l'air tellement innocente, je n'ai pas envie de la détruire. Mais elle m'a fait perdre la face, je serais toujours poursuivie par cette humiliation à présent. Je ne sais pas quoi faire. Je pensais... Peut-être que je pourrais lui expliquer, demain, que je m'étais emportée à cause de cette tradition Japonaise et que je m'excuse ? Ou est-ce que ça me ferait encore plus perdre la face ?


La jeune femme soupira.

- J'ai peur de ne plus pouvoir me regarder dans un miroir si je ne répare pas cet affront. Mais en même temps, je sais que je ne pourrais plus me regarder dans un miroir si je fais du mal à cette fille ! Et Dieu sait que j'adore les miroirs ....

Komaro laissa échapper un léger rire, et Aedyrn lui donna une tape sur le torse, mais elle croisa les yeux pétillants de son meilleur ami et éclata de rire à son tour. Leur crise de fou rire dura bien une petite demi-heure avant qu'ils ne se calment enfin. A chaque fois qu'ils parvenaient à arrêter de rire, ils se regardaient à nouveau, ou l'un des deux articulait "miroir", et ça repartait de plus belle.

Épuisée par ce fou rire et à cause de la tension dûe au duel, la jeune femme se traîna dans sa chambre, avec l'aide de Komaro, et se coucha toute habillée. Le jeune homme se pencha pour l'embrasser délicatement sur le front et s'apprêtait à sortir de la chambre quand Aedyrn murmura, à moitié endormie :

-Koko, tu pourra être mon témoin demain ? J'ai besoin de to...

Elle tomba endormie avant de finir sa phrase. Le lendemain allait être mouvementé.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://magichappensonlyonce.forumactif.com/t474-aedyrn-a-masamot
Messages : 157
Maison : Serdaigle
MessageSujet: Re: La Reine VS l'Albinos : qui gagnera ? Feat Opaleye Nepia   Ven 14 Déc - 21:59

Je reste un petit moment avec mon frère avant d’accepter de danser avec lui, plus par jeux que par autre chose. Et il veut bien même me raccompagner jusqu’à l’appartement où il salue rapidement Léni avant de filer. Visiblement demain il m’accompagne au duel. Je me retiens de donner un coup de coude à Léni, je pourrais lui casser un truc et lui souffle.

« Ferme la bouche, bientôt ta langue va tomber par terre ! »

Et en réponse elle me lance un coussin. Je suis gentille : je ne réplique pas et vais faire le repas vu que c’est mon tour. Je discute joyeusement de tout avec Léni. Avec ma meilleure amie c’est tellement simple ! On se connaît assez par cœur pour que je sache décoder ce qu’elle veut me dire si bien que je ne lui parle pas du duel. Pas besoin : Belly vient avec moi. Je me régale d’une délicieuse sucette au chocolat avant de finir de travailler et d’aller me coucher.

Je grogne face à mon réveil qui sonne avec violence au matin. Je soupire et me lève douloureusement. J’arriverais en retard à l’entraînement de gym. J’espère que la capitaine va pas râler ! J’avale mon déjeuner et sors. Ironbelly est déjà là et m’attend. Il n’a pas l’air plus inquiet que ça. S’il n’est pas inquiet tout va bien. Je glisse ma petite main dans la sienne. Même si je fais un mètre soixante-quinze, mon frère me dépasse et très largement. De plus de vingt centimètres. Avec lui près de moi je me sens bien. Je serre plus fort sa main et il m’embrasse la joue. On est les premiers dans le couloir. Je me laisse aller contre lui et il m’étreint délicatement avant de poser son menton sur mon crâne. Je baille de tout mon soûl avant de me cacher un peu derrière lui quand j’entends des bruits de pas. C’est la fille d’hier ! Ironbelly se redresse et passe sa main dans mes cheveux avant de regarder la fille. Moi je reste en partie cachée par son bras. J’ai à peine la tête qui apparaît derrière son coude. Et j’ai oublié mes lentilles aujourd’hui ! J’ai pas envie de me battre contre elle moi !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://magichappensonlyonce.forumactif.com/t562-opaleye-nepia-na
Messages : 128
Maison : Serpentard et fière de l'être
MessageSujet: Re: La Reine VS l'Albinos : qui gagnera ? Feat Opaleye Nepia   Ven 14 Déc - 22:19

A 5 heures pile, le réveil sonna. Aedyrn grogna, sortit une main pour arrêter la sonnerie et se retourna pour se rendormir quand la mémoire lui revint. Le duel ! Elle se leva d'un bond, déjà angoissée.

- Mais punaise, dans quoi je me suis fourrée encore !! Pourquoi est-ce que je dois toujours me mettre dans les pires situations possibles ? Foutu Karma !

Elle commença à faire les cents pas dans sa chambre, mais fut interrompue par Komaro qui lui ordonna d'arrêter, ajoutant qu'elle allait finir par faire un trou dans le plancher à force de tourner en rond comme un lion en cage.

L'heure passa très vite, et les deux amis se retrouvèrent dans le couloir de la MUL, en face de l'albinos - enfin, d'un géant derrière lequel l'albinos était cachée. Légèrement intimidée -quoi, le gars devait faire bien deux mètres, elle avait le droit d'être intimidée, du haut de son mètre soixante-cinq ! -, la jeune femme prit son courage à deux mains et s'approcha du jeune homme. Elle déclara d'une voix douce :

- Bonjour. Euh ... Je ...


Aedyrn bloqua sur les mots et rougit légèrement. Elle n'était pas habituée à présenter des excuses. Komaro posa délicatement sa main dans le dos de son amie, pour l'encourager, et Aedyrn reprit, adressant à la jeune femme qu'elle devinait cachée derrière le géant :

- Hum. Je suis désolée de mon comportement d'hier, je me suis légèrement laissée emporter. Je ... Au Japon, perdre la face est comme un suicide social, et le seul moyen de réparer cet affront est de détruire l'autre ... Mais, je ne vais pas te détruire Ajouta-t-elle précipitamment. On n'est pas au Japon, et ici les règles sont moins ... Strictes que chez moi. Donc, euh ... Je suis ... Désolée ?

Aedyrn inspira profondément et se détendit enfin. Elle l'avait fait. Elle s'était excusée. C'était une première pour elle, jusqu'à présent elle recevait les excuses, elle n'en donnait jamais. Mais bon, comme le dit l'adage, il y a une première fois pour tout !
Toujours un peu stressée, elle s'appuya contre la main de son meilleur ami, en quête de soutien, et attendit la réponse de l'albinos dont elle ne connaissait pas le nom. Maintenant, c'était à la jeune fille à la peau pâle de décider.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://magichappensonlyonce.forumactif.com/t474-aedyrn-a-masamot
Messages : 157
Maison : Serdaigle
MessageSujet: Re: La Reine VS l'Albinos : qui gagnera ? Feat Opaleye Nepia   Ven 14 Déc - 22:44

Je reste soigneusement caché derrière mon grand frère quand je vois la fille arriver. Et qui hésite devant mon frère. Oui, il est impressionnant je sais. Rah mais… je vais quand même par parler. Mon frère me pince gentiment et j’articule un bonjour tout aussi hésitant. Je l’écoute avec attention quand elle me parle du Japon et que c’est comme ça là-bas. Mon frère glisse un petit regard vers moi et me pince à nouveau avec fermeté. Je lui jette un regard implorant, mais il fronce légèrement les sourcils et, toujours en partie cachée, je murmure.

« Je suis désolée aussi… Pour la baguette… J’ai agi par réflexe… et… »

Je me rends compte que mon frère à sa baguette pointée sur ma gorge et que mon murmure est maintenant une voix plus ou moins claire. Je me cache aussitôt derrière lui et il passe délicatement sa main dans mes cheveux.

« Ce que veut dire Opaleye c’est qu’elle est tout aussi désolée que toi et que tu l’as surpris hier en sortant ta baguette comme ça et qu’elle a réagit instinctivement. Opaleye est pas très à l’aise avec les gens. Bon maintenant que ce malentendu est réglé, bob est ton oncle ! Ma chère Opaleye, secoue ta laine de fesses de mouton, on va faire un petit tiki tour ! Kia Ora ! »

Mon frère place toujours des tas d’expression de chez nous dans ses phrases. Je hoche la tête et salut la fille d’un geste de la main avant de la glisser dans celle de mon frère et de le suivre sur le campus. J’utilise aussi des expressions de chez nous. Mais c’est vrai que c’est un plaisir de voir les têtes surpris des autres quand on sort des trucs qui peuvent sembler étranges. On fait donc un petit tour sur le campus avant d’aller au gymnase, lui pour vérifier que je ne fais pas de bêtises, moi pour m’entraîner un peu. En tout cas des filles aussi Angus, j’avais jamais vu ça. Enfin, après l’entraînement je quitte mon frère pour aller en cours.

Et comme presque tous les jours, je retourne à la salle de danse, je ne travaille que les weekends, avec Ironbelly qui danse sur une musique de moldu, I set fire to the Rain.

« Gizza frizzy drink s’il te plaît ! »

Je fais glisser la bouteille d’ice tea à mon frère qui en bois une longue gorgée avant de me la renvoyer. Il danse à nouveau torse nu. Toujours dans mon coin je continue de travailler en silence, levant parfois le regard sur mon frère qui danse avec plus que du plaisir. C’est tellement beau à regarder.
Pour les expressions : 

https://blog.antipodes-travel.com/droles-expressions-utilisees-neo-zelandais/
https://fr.kiwipal.com/nouvelle-zelande/apprenez-a-parler-comme-un-neo-zelandais/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://magichappensonlyonce.forumactif.com/t562-opaleye-nepia-na
Messages : 128
Maison : Serpentard et fière de l'être
MessageSujet: Re: La Reine VS l'Albinos : qui gagnera ? Feat Opaleye Nepia   Sam 15 Déc - 13:24

Après qu'elle ait fini de parler, la jeune albinos sortit la tête de derrière le géant et murmura quelques mots, qui furent audibles grâce au sort du géant.

Aedyrn hocha la tête lorsque le géant lui expliqua la difficulté qu'éprouvait la dite Opaleye - Opaleye ?  C'est pas un dragon ça ? - à discuter avec les gens. Un genre d'autiste, quoi. Aedyrn se souvenait en avoir côtoyé un en Russie, un petit Moldu qui  se balançait d'avant en arrière dans la rue, devant chez lui. Il était bizarre. Opaleye était sans doute comme ça aussi. Opaleye ... Aedyrn ne s'en remettrai jamais. Elle avait entendu toutes sortes de noms bizarres au cours des voyages avec ses parents, mais ça ... Une sorcière qui s'appelle comme un dragon.... Et puis quoi encore ?

L'albinos - pardon, Opaleye - et le géant s'en allèrent, main dans la main, laissant Aedyrn et Komaro figés au milieu du couloir. La rouquine se tourna légèrement vers son meilleur ami et articula :

- Secoue ta laine de fesses de mouton ?

Komaro secoua la tête, aussi interdit qu'elle.

- Et pourquoi est-ce qu'il a parlé d'un ... Bob ? Je n'ai pas d'oncle qui s'appelle Bob...

A son tour d'être perdue. Les expressions étranges du jeune homme semblaient être sorties tout droit d'un autre monde.

- Kia Ora ... Murmura Komaro. On aurait dit une autre langue ...

- Mais oui ! C'est ça ! s'exclama la rouquine. Une autre langue ! Ils ne doivent pas venir d'Angleterre, il ont un drôle d'accent... Je vais aller me renseigner, histoire de comprendre ce qu'il a voulut dire quand il a parlé de fesses de mouton et d'un oncle Bob.

La jeune femme se promit d'aller faire un tour à la bibliothèque afin d'en savoir plus sur cette langue, mais pour l'instant, direction le terrain de Quidditch ! Pour être la meilleure joueuse de tous les temps, il faut s'entraîner.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://magichappensonlyonce.forumactif.com/t474-aedyrn-a-masamot
Messages : 157
Maison : Serdaigle
MessageSujet: Re: La Reine VS l'Albinos : qui gagnera ? Feat Opaleye Nepia   Sam 15 Déc - 14:25

J’ôte mes chaussures avant d’attraper la main de mon frère pour danser un peu avec lui. C’est plus pour s’occuper que pour autre chose, il le fait parfois. Mais je dois filer : j’ai rendez-vous pour l’association des créatures magiques. Il faut d’ailleurs que je passe un peu à la bibliothèque, il y a un livre qui m’intéresse. Mais après une bonne vingtaine de minutes de recherche je soupire et passe une main dans mes cheveux. Mais ce livre ne peut pas être au milieu du wop-wops quand même ! Enfin… ce n’est pas grave. J’ai mon association ! J’y cours en esquivant un groupe d’étudiants qui rentre à la bibliothèque. Je pousse un soupir de soulagement en lâchant un « Faaa » de satisfaction en arrivant à temps. Je passe ensuite la soirée avec Léni. Ce qui est amusant c’est qu’entre nous on se comprend parfaitement quand on utilise les expressions de chez nous. Je sais que de l’extérieur c’est très étrange, parfois ça peut ressembler à une autre langue, mais c’est notre manière de parler. Demain on est mercredi… Je retiens un long bâillement. Et on se tape un gros fous rire avec Léni lorsqu’on apprend ce que chez nous « Mince » signifie en français ! En Nouvelle Zéaland c’est un Steack haché ! On en rit à avoir mal aux côtes. Le soir on en profite pour écrire une lettre à nos parents. Je crois qu’ils sont fiers de nous.

Une nouvelle journée banale, mais j’aime bien, même si je ne dis jamais non à quelque chose de nouveau. Du moment que ce n’est pas trop social. Puis j’aime bien le mercredi : on a cours de sortilège et c’est ce qu’il y a de plus facile pour moi à faire. Avec les enchantements. Dans ma formation je suis assez à l’aise en fait, je parle un peu aux autres. Toujours avec mon carnet et ça me demande beaucoup d’efforts. Je me sens bien et je crois que c’est le plus important ! Je sors plus tard de cours, parce que je discute avec quelqu’un de ma classe, pour une fois. Ironbelly se moquerait gentiment de moi. En même temps le cours portait sur les dragons ! Ce n’était qu’une approche, mais c’était fascinant, puis je connais bien les dragons ! J’en ai vu en vrai ! De loin mais quand même ! Je vais être en retard, est-ce que ça va déranger Belly ?

Je décide que oui et me dirige vers la bibliothèque pour aujourd’hui. J’y serais bien mieux pour travailler. Je m’installe et me plonge dans mes leçons. C’est l’appel de mon nom qui me fait relever la tête. Hein ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://magichappensonlyonce.forumactif.com/t562-opaleye-nepia-na
Messages : 128
Maison : Serpentard et fière de l'être
MessageSujet: Re: La Reine VS l'Albinos : qui gagnera ? Feat Opaleye Nepia   Mar 18 Déc - 22:40

La journée était enfin terminée. Aedyrn passa chez elle pour chercher Komaro et les deux amis se rendirent à la bibliothèque de la MUL, afin de commencer leurs recherches. Pendant quasiment une heure, les deux amis cherchent, feuillettent, fouillent dans la bibliothèque à la recherche d'indices sur cette langue étrange que parlent l'Albinos et son géant. Puis, enfin, Aedyrn tomba sur une information :

- Opaleye ! Komaro, j'ai trouvé !

Komaro la rejoignit rapidement et ils se penchèrent sur l'épais "Guide des Dragons du Monde".

- Opaleye : dragon blanc de Nouvelle-Zélande. Alors, déjà, cette fille a un nom de dragon ? Mais qui a eu une idée pareille ?? Enfin, cela dit, on a déjà une piste. Il faudrait qu'on trouve un dictionnaire sur la langue Néo-zélandaise, ou un truc comme ça. Tu penses pouvoir trouver ça ? Moi, il faut que j'y aille, j'ai entraînement de Quidditch.

Son meilleur ami acquiesça :

- Oui, t'inquiètes, je continue les recherches pendant que tu t'entraînes. Tu reviens ici quand tu aura fini ? Comme ça on rentrera ensemble à l'appart.

La jeune femme promit et s'en alla, sans voir la jeune albinos assise non loin d'elle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://magichappensonlyonce.forumactif.com/t474-aedyrn-a-masamot
Messages : 157
Maison : Serdaigle
MessageSujet: Re: La Reine VS l'Albinos : qui gagnera ? Feat Opaleye Nepia   Mer 19 Déc - 12:59

Je suis les voix, cachée derrière les rayonnages pour voir. Ma curiosité me perdra ! C’est la rouquine et son ami ! Bah quoi ? Il a quoi mon nom ? Il est très bien mon nom ! Je l’observe partir et l’autre, Komaro ? pivote et … me voit. Ah ! Non ! Je recule pour retourner à ma place.

-          Attends ! Tu t’appelles Opaleye c’est bien ça ?

Ah !! Il parle doucement et vient vers moi. Je hoche la tête en soutenant son regard. Je veux disparaître !

-          Ça vient du nom du dragon de Nouvelle Zélande. C’est bien ça ? Hochement de tête.  Tu viens de là-bas ?

Hochement de tête avant que je ne fonce vers ma table pour ranger mes affaires à toute vitesse. Il m’aide toujours souriant.

-          Hey ! Je ne vais pas te manger. Je m’appelle Komaro, enchanté.

Il me tend la main et je la serre délicatement. Je fais un signe de main à Belly qui me sourit et s’approche. Je vole mon sac et me cache vite derrière lui. Il salut Komaro avant de me prendre la main et sortir de la bibliothèque. Je soupire de soulagement et serre la main de mon frère avant de rentrer chez moi. Je fais le repas avec Léni avant de passer la soirée avec elle.

En sortant de cours je peste tout bas : j’ai oublié de mettre mes lentilles ce matin. Du coup de l’œil je vois la rouquine avec son ami Komaro. Reflexe : je fuis en direction de là où s’entraîne mon danseur. J’ai du temps avant l’entraînement de gym, je vais pouvoir travailler et le regarder danser. S’il est tout seul.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://magichappensonlyonce.forumactif.com/t562-opaleye-nepia-na
Messages : 128
Maison : Serpentard et fière de l'être
MessageSujet: Re: La Reine VS l'Albinos : qui gagnera ? Feat Opaleye Nepia   Mer 2 Jan - 21:09

Lorsque la rouquine rejoignit son meilleur ami à la bibliothèque, après l'entraînement de Quidditch, elle le trouva assis à une table, un livre ouvert posé devant lui et les yeux dans le vague. Il sursauta quand Aedyrn posa sa main sur son épaule et rougit lorsqu'elle le taquina :

- Bah alors, t'a été hypnotisé ? Sérieux, je ne t'ai jamais vu assis devant un livre sans le lire depuis Léïa.

Léïa, c'était une américaine qui était venue en vacances au Japon quand on avait 14 ans. Son père était un vieil ami de celui d'Aedyrn, donc elle avait dû se coltiner la blonde pendant toute la durée de son séjour. Si ça ne lui avait pas particulièrement plus, parce que les deux filles n'avaient absolument aucun points communs, Komaro, lui, avait beaucoup apprécié la compagnie de la jolie blonde. Il était rapidement tombé amoureux d'elle, mais elle ..... préférait les femmes. Oups.

Bref, jamais Aedyrn n'avait vu son meilleur ami aussi déconcentré depuis. Le jeune homme brun rougit comme une tomate. L'avantage avec Komaro, c'est que ses sentiments se lisaient sur son visage. La Japonaise sourit et décida de le cuisiner :

- Aloooors, dis moi ! Qui est la splendide créature qui t'a retourné le cerveau ?

Son meilleur ami se lève, range son livre et l'entraîne hors de la bibliothèque en lui prenant le bras :

- Je te dirais à l'appartement. Si tu promets de ne pas de foutre de moi.


Pressée de connaître l'identité du mystérieux crush de son meilleur ami, la jeune femme transplane jusqu'à chez eux et ils passent la soirée à discuter autour d'une délicieuse tasse de chocolat chaud onctueux et de petits gâteaux japonais.

Le lendemain, Komaro devait venir chercher la rouquine à la sortie de la MUL pour qu'ils passent le reste de l'après-midi à se balader dans Londres sorcier. Il attendait bien à la sortie, mais, à peine Aedyrn l'avait rejoint qu'il lui attrapait le bras pour se lancer à la poursuite de l'albinos. La jolie japonaise pesta dans sa barbe. Leur soirée allait visiblement se passer à pourchasser une fille sans intérêt dans les couloirs de la MUL. Génial. Mais, par amour de son meilleur ami, la jeune femme le suivit sans (trop) rechigner.

Finalement, ils atteignirent un studio dans lequel s'entraînait un jeune homme absolument .... enfin, digne d'intérêt. Pour Aedyrn, du moins. Komaro, lui, regardait plutôt la jeune femme installée dans un coin de la pièce, ses cahiers de cours sur les genoux. Pff, Aedyrn ne comprendrait jamais comment on pouvait travailler quand un Apollon pareil, à moitié nu, dansait devant vous.

En remarquant la jalousie de son ami, la rouquine eut une idée absolument fantastique :

- Koko, et si j'occupais le dieu grec pendant que tu discute avec l'Albinos ?


- Elle s'appelle Opaleye, grogna son meilleur ami. Mais d'accord, c'est une excellente idée. Tu occupe l'autre guignol et j'occupe Opaleye.


Il n'ignorait absolument pas les intentions de son amie, à savoir se rapprocher du beau danseur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://magichappensonlyonce.forumactif.com/t474-aedyrn-a-masamot
Messages : 157
Maison : Serdaigle
MessageSujet: Re: La Reine VS l'Albinos : qui gagnera ? Feat Opaleye Nepia   Mer 2 Jan - 22:41

« Gizza please ! »

Je fais rouler sa bouteille d’eau à mon frère qui l’attrape pour la boire presque en entier d’une longue gorgée avant de me la relancer. Je la pose à nouveau à côté de moi et me replonge dans mes cours. J’ai tellement l’habitude de travailler avec mon frère qui danse près de moi que je n’y fais plus trop attention. Je préfère me concentrer sur mes cours plutôt que de le regarder danser. Il faut dire qu’on a aussi nos haka à nous quand on stresse, si bien que je le fais souvent. Je coince ma plume entre mes dents pour glisser une mèche de cheveux blancs derrière mon oreille en levant vaguement les yeux sur mon frère. Belly s’amuse comme un fou à danser, il aime vraiment ça. Je baisse à nouveau les yeux sur mes cahiers.

Tap. Un pas vers moi. Je lève les yeux vers… Oh… Euh… Komaro… Mon frère a arrêté de danser et discute avec Aedyrn. Je me tasse derrière mes cahiers pour me faire oublier soigneusement, mais visiblement il m’a repéré et se dirige droit sur moi avant de s’installer en tailleurs à côté de moi. Je reste fixée sur mes cahiers malgré le rouge qui me monte aux joues plus que rapidement. Komaro me sourit gentiment et je regarde toujours le cahier devant moi. C’est lui qui se lance en premier.

« Tu étudies quoi ? »

… Carnet ! Je plonge la main dans mon sac pour en tirer mon petit carnet de sociabilisation et tourne frénétiquement les pages. Je finis par trouver la page et la lis en enfonçant la tête entre mes épaules.

« Je suis en première année de vétomagie… »

Belly se tourne vers moi et m’interroge du regard. Il comprend tout à fait que je suis très loin d’être à l’aise. Mais au lieu de m’aider il me tire la langue et reprend sa discussion. Méchant Belly… Komaro reste souriant et pose encore une question mais mon frère intervient après quelques tentatives de discussion avec Komaro et le carnet en venant vers moi et en rangeant mes affaires d’un coup de baguette. Tout en ôtant ses chaussons et enfilant ses habits il me lâche.

« Opaleye, on va rentrer. »

C’est une excellente idée ! On va se gap it ! Je finis de rassembler mes affaires et attrape mes chaussures en soufflant.

« Hardout ! »

Il me sourit et m’embrasse le front avec douceur avant de me tendre la main. Je la saisis aussitôt et il salue le couple d’un hochement de tête avant de sortir du studio. Une fois un peu loin j’ai le droit à un savon de sa part sur mes capacités sociales. C’est facile pour lui de me dire ça… Je lui fais une petite mine et avec un soupir il me soulève dans ses bras, comme-ci j’avais huit ans, et me porte avec douceur jusqu’à l’appartement. Je suis bien moi là-haut, malgré mon mètre soixante-quinze ! Et il me demande de prendre mes chaussons pour danser avec moi demain. Youpi !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://magichappensonlyonce.forumactif.com/t562-opaleye-nepia-na
Messages : 128
Maison : Serpentard et fière de l'être
MessageSujet: Re: La Reine VS l'Albinos : qui gagnera ? Feat Opaleye Nepia   Sam 12 Jan - 14:30

Huuum un danseur super bien foutu et tout transpirant ... Le fantasme de n'importe quelle fille. Sauf Aedyrn. Parce qu'Aedyrn, évidement, ne fantasme pas sur des trucs aussi futiles. Elle, elle se concentre sur ses études,elle rêve d'être la meilleure étudiante que la MUL ait jamais compté, elle passe ses soirées, que dis-je, ses nuits ! à réviser, elle ... Elle essaye de convaincre qui, au juste ? Sûrement pas elle.

Aedyrn s'approche du bel Apollon avec un air de chat ayant trouvé une souris. Le jeune homme la regarde arriver tout en surveillant d'un oeil l'Albinos qui discute avec Komaro. La jeune rouquine engage aussitôt la conversation.

- Opaleye est Néo-Zélandaise n'est-ce pas ? Et toi aussi, d'ailleurs. Tu es son frère ?

Oui, elle aime enfoncer des portes ouvertes, la rouquine. Bref, elle écoute la réponse du grand (vraiment très grand) frère d'Opaleye. Légèrement agacée de devoir lever la tête aussi haut, Aedyrn demanda :

- Mais, dis-moi, quelle taille fais-tu ?

- 2m 10, répondis le géant avec un léger sourire. Il tourna la tête vers sa sœur et lui tira la langue, puis   revint vers moi. Je sais, je suis grand.

- Hum... Ce n'est pas la taille le problème, juste que du coup.... Je me retrouve en face de... ça, dit-elle en faisant un geste de la main qui montrait ses abdos, et que .... bah mes neurones refusent de se reconnecter ensemble. Tu veux bien mettre un T-shirt ?

Le garçon éclate de rire et accède à sa demande. Aedyrn sent son cerveau se remettre en mode marche une fois les tablettes de chocolat cachées par le bout de tissu. Puis il annonce :

- Nous, on va devoir partir.

Et il va vers sa sœur, brandit sa baguette pour ranger ses affaires, finit de s'habiller et les deux s'en vont.
Komaro rejoignit sa meilleure amie et ils échangèrent un regard..... et explosèrent de rire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://magichappensonlyonce.forumactif.com/t474-aedyrn-a-masamot
Messages : 157
Maison : Serdaigle
MessageSujet: Re: La Reine VS l'Albinos : qui gagnera ? Feat Opaleye Nepia   Sam 12 Jan - 14:59

Mon frère m’attrape et me soulève, je sens sa peau contre mes bras. On danse. Enfin : lui il danse comme un dieu moi je lui sers uniquement d’entraînement. Je pense avec lui pour m’amuser, je ne suis pas une danseuse, à la rigueur une débutante en gymnastique, mais je suis sa partenaire d’entraînement. Il dit en plaisantant que je suis plus lourde que d’autres partenaires, mais qu’au moins il se muscle. Je ne lui en veux pas, au moins je m’entraîne et je me défoule. Il m’attrape la main et me fais tourner, je suis le rythme et saute quand je sens ses mains sur ma taille, malgré le fin justaucorps blanc que je porte je sens la puissance de ses doigts. Il me soulève et me pose sur son épaule. Je continue de suivre une chorégraphie inexistante, l’important est de s’amuser tous les deux sur une musique prise au hasard. Aujourd’hui mon frère semble dépressif : Evanescence My Immortal. Choix qui m’a bien fait rire.

Je n’entends pas la porte s’ouvrir et mon frère me repose en me tenant la main. Puis il me laisse partir avant que je ne revienne vers lui en dansant. Je souris malgré la tristesse de la musique. Je caresse doucement son visage avant de reculer à nouveau à bout de souffle. Je soupire longuement et m’étire. Rah ! Une heure de danse et j’en peux déjà plus. Je fais craquer mes doigts en m’étirant le dos. Je tends la main en essuyant la sueur de mon visage, je lui marmonne de me filer la bouteille et l’attrape avant de me retourner et de sursauter en voyant deux visages connue : Aedyrn et Komaro. Ce dernier m’a d’ailleurs donné sa propre bouteille d’eau. Je marmonne un merci en rougissant. Ah… Ah… Je regarde avec panique mon frère qui est encore une fois torse nu.

« Ironbellyyyyyy ! »

Il hausse les épaules en me souriant. Il s’en fout. Je gronde et m’installe dans mon coin pour mon travail universitaire en enlevant mes chaussons. J’enfonce ma tête entre mes épaules. Mon frère a recommencé à danser.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://magichappensonlyonce.forumactif.com/t562-opaleye-nepia-na
Messages : 128
Maison : Serpentard et fière de l'être
MessageSujet: Re: La Reine VS l'Albinos : qui gagnera ? Feat Opaleye Nepia   Dim 13 Jan - 19:00

Aedyrn accompagnait Komaro à son cours quand ils entendirent une musique, incroyablement triste, qui filtrais d'une porte entrouverte. Entraînant son meilleur ami, la rouquine se colla contre le battant de la porte pour observer à travers l'interstice. Elle vit le géant avec sa sœur. Ils dansaient. Ou, plutôt, il dansait et l'Albinos suivait le mouvement. Ses mouvements étaient lents, mais empreints d'une grâce et d'une fragilité incroyables. J'aurais aimé avoir une telle relation avec mes frères..... même s'ils me tapaient sur les nerfs. J'avais essayé, à vrai dire, mais ça n'avait jamais abouti. Je n'étais pas assez patiente, et eux n'en avaient rien à faire.
Komaro me pousse, me tirant de mes pensées, et ouvre la porte au moment ou le géant repose sa sœur sur le sol. Il sort une bouteille d'eau de son sac et la tend à l'Albinos qui la prend sans se rendre compte que ce n'est pas Ironbelly qui la lui tend. Ironbelly..... Sérieux, heureusement pour lui qu'il est bien foutu, sinon la rouquine se serait moqué de lui. On n'a pas idée d'avoir un nom pareil ! La fille marmonne un merci à son meilleur ami beaaauuuuuucoup trop gentil, mais elle ne l'entend déjà plus. Son frère s'est remis à danser. Aedyrn ne parviens pas à détacher ses yeux du corps en mouvement. Et cette fois, ce n'est pas à cause des abdos, même s'il est encore torse nu.
La jeune Japonaise a toujours adoré la danse. Elle-même ne sait pas danser, à part en soirées, mais regarder un ballet classique l'a toujours fascinée. Ce mélange de grâce et de fermeté, de souplesse et de puissance, il n'y a que les danseurs qui peuvent l'avoir.
Aedyrn aurait pu rester des heures à le regarder danser. Elle n'avait même pas remarqué que Komaro s'était mis à parler d'elle. Ses yeux verts ne quittaient pas le danseur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://magichappensonlyonce.forumactif.com/t474-aedyrn-a-masamot
Messages : 157
Maison : Serdaigle
MessageSujet: Re: La Reine VS l'Albinos : qui gagnera ? Feat Opaleye Nepia   Dim 13 Jan - 20:42

Je me plonge volontairement dans mon travail pour éviter de parler à Komaro. Je ne veux pas parler ! Je veux travailler ! Belly… lui il danse, il est concentré et il s’amuse. J’entends à peine que Komaro me parled’Aedyrn qui bave sur mon frère. Je panique brusquement et me retourne pour faire un câlin à Komaro.

« Opaleye Aata Borée Nepia ! »

Je sursaute et relâche aussitôt Komaro. Mon frère me regarde et… il n’est pas content, pas du tout, du tout. Je reconnais son regard d’orage. Il porte bien son nom. Il soupire longuement et m’indique la porte d’un geste de la tête. J’obéis aussitôt, il me tira les oreilles plus tard. Je range en vitesse mes affaires et fuis loin de cet endroit pour me réfugier dans notre appartement. Là-bas… Je me colle en mode chaton contre Léni et lui raconte tout en lui faisant un câlin… Enfin : j’ai ma tête posée sur ses genoux et je lui dis tout. Belly arrive deux heures après en soupirant. Et il me gronde comme une petite fille pour mon réflexe de panique. Il soupire et passe une main dans ses cheveux avant de repartir sans plus rien dire. Je bats des cils avant d’aller me noyer dans la douche. Le lendemain j’évite soigneusement d’aller voir Belly danser, je préfère aller à la gymnastique et comme je porte une tenue sans manches on peut voir des dessins à l’encre sur mes bras. Léni a passé une partie de la soirée à faire mes tatouages délébiles. Je me pose dehors à la fin de la séance pour respire l’air frais. J’entends la musique venant de la salle de danse de Belly. Ah…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://magichappensonlyonce.forumactif.com/t562-opaleye-nepia-na
Messages : 128
Maison : Serpentard et fière de l'être
MessageSujet: Re: La Reine VS l'Albinos : qui gagnera ? Feat Opaleye Nepia   Lun 14 Jan - 16:05

Aedyrn fut tiré de sa contemplation par le rugissement du danseur. Elle sursauta, bien contente que sa colère ne soit pas dirigée contre elle. Komaro et elle finirent par sortir du studio. Le jeune homme était très en retard pour son cours, aussi décida-t-il de ne pas y aller et ils rentrèrent chez eux.

La rouquine s'agita dans son lit. Il était 2 heures du matin et elle ne parvenait pas à dormir. Elle avait somnolé pendant presque 5 heures, rêvant d'un danseur qui paradait torse nu sur une scène et sous les applaudissement d'un public invisible, puis s'était réveillée. A présent, elle était incapable de se rendormir, si bien qu'elle décida de se lever et d'aller faire un tour dehors. A pas de loup, elle s'habilla et sortit transplaner dehors, pour ne pas réveiller Komaro. Elle se retrouva dans les rues du Londres sorcier, et ses pas la conduisirent à la MUL, déserte. Ça lui faisait bizarre de venir de nuit dans ce lieu à présent familier. Elle parcourut les couloirs sans but précis, quand elle entendit une musique, jouée au violon. La sorcière rousse suivit l'air du violon jusqu'à une salle éclairée. Apparemment, elle n'était pas la seule à être insomniaque.

Elle passa la tête par l’entrebâillement de la porte et quelle ne fut pas sa surprise en y découvrant le frère de l'Albinos ! Il semblait absorbé dans sa danse, pourtant il s'arrêta quand il vit la jeune femme dans le miroir.

- Bonsoir. Tu n'arrive pas non plus à dormir ? Lui demanda-t-il

- Hum, non. J'ai du mal à dormir en Angleterre, il fait trop chaud. et toi ?


Le jeune homme sourit :

-Moi, c'est le décalage horaire le problème. J'ai passé une bonne partie de la nuit à discuter avec mes amis de Nouvelle-Zélande, et je n'arrivais pas à m'endormir après, donc je suis venu ici pour danser. Pourquoi es-tu là, au fait ?


La Japonaise secoua la tête.

-J'en sais fichtrement rien. J'ai transplané dans les rues de Londres sorcier, et à force de marcher je me suis retrouvée là. Mais je vais te laisser, je ne veux pas t'empêcher de danser.

Et elle commença à fermer la porte, quand Ironbelly lança :

- Tu peux rester, ça ne me gêne pas.

Alors elle resta. Le reste de la nuit, elle le passa à regarder le frère de l'Albinos danser, et de temps en temps à discuter avec lui. Ainsi, elle apprit que la musique qu'elle avait entendue s'appelait Crystallize, et était jouée par Lindsey Striling, une Moldue violoniste de talent. Parmi les musiques qui passèrent cette nuit-là, Aedyrn apprécia particulièrement I Wonder As I Wander, de la même violoniste. Elle se promit de se la procurer dès que possible.

Ironbelly et elle discutèrent un bon moment, avant de rentrer chacun chez lui. En partant, il lui proposa de venir le voir le lendemain, ce qu'elle accepta avec plaisir.

Le lendemain matin, elle était à nouveau dans le studio avec le danseur. Curieusement, alors qu'elle croyait avoir compris que sa sœur venait systématiquement le voir, cette dernière n'était pas là et ne vint pas. Ils se séparèrent à nouveau pour aller en cours, puis la rouquine retrouva Ironbelly dans le même studio en fin d'après-midi. Il avait compris qu'elle appréciait beaucoup les musiques de Lindsey Stirling, donc il en mit une nouvelle : Radioactive, qu'elle jouait en association avec des chanteurs, les Pentatonix.
Le jeune homme discutait avec elle plus qu'il ne dansait, mais ça ne semblait pas le déranger. Il finit par s'asseoir en face de la Serpentard, laissant la musique tourner. Engagés dans une discussion animée sur les meilleures équipes de Quidditch mondiales, ils n'entendirent la porte qui s'ouvrait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://magichappensonlyonce.forumactif.com/t474-aedyrn-a-masamot
Messages : 157
Maison : Serdaigle
MessageSujet: Re: La Reine VS l'Albinos : qui gagnera ? Feat Opaleye Nepia   Lun 14 Jan - 17:06

J’observe Belly discuter avec la rouquine un peu cachée, mais la chouette posée sur mon épaule me donne un coup d’elle et je gronde avant d’ouvrir la porte. C’est la chouette de nos parents avec trois belles lettres accrochées à la patte. Belly lève la tête et me sourit. Je lui rends aussitôt son sourire.

« Bro, on a les lettres de papa maman. »

Il hoche la tête et se lève avec rapidité avant d’attraper ses affaires et d’enfiler un t-shirt. Il a passé une partie de la nuit à discuter avec la Nouvelle-Zélande. Il me tend la main et je l’agrippe aussitôt et la chouette passe de mon épaule à son épaule. Il salue Aedyrn et je l’imite avant d’aller tenter de trouver Hebridean qui s‘entraîne. Il nous rejoint aussitôt et on s’installe près des bords de la Tamise pour ouvrir nos lettres. C’est notre rituel, on les ouvre ensemble et on discute un peu. Je souris et lisant ce que mon père me raconte sur les dragons. C’est triste de ne pas pouvoir passer Noël avec eux. Mais ce n’est pas grave, j’ai mes frères avec moi et j’ai Léni ! Ce qui est super aussi. D’ailleurs… Il est décidé qu’on irait faire tous les quatre ensembles les courses de noël. Super idée ! Je finis par me laisser aller dans les bras de mon frère Belly en baillant. Il rit et m’entoure de ses bras avec délicatesse. Je gronde quand il annonce qu’il parlerait sans doute aux parents du câlin de stress. Juste avant de me bloquer pour laisser Hebridean me chatouiller. Je suis horriblement chatouilleuse. Je hurle de rire en les suppliant d’arrêter, mais peine perdue : ils ne s’arrêtent pas ! Et je dois les supplier une bonne centaine de fois avant qu’ils n’acceptent d’arrêter. Je reste essoufflée dans leur bras. Et c’est Ironbelly qui me porte sur son dos pour qu’on passe la soirée tous les quatre avant d’aller au lendemain aux courses, délaissant ainsi sa salle de danse.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://magichappensonlyonce.forumactif.com/t562-opaleye-nepia-na
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: La Reine VS l'Albinos : qui gagnera ? Feat Opaleye Nepia   

Revenir en haut Aller en bas
 
La Reine VS l'Albinos : qui gagnera ? Feat Opaleye Nepia
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» La Reine est arrivée. Prosternez-vous. (Dante)
» What about playing chess?
» Amy of Leeds : Reine de Coeur, à vous l'honneur !
» La Reine du Rock se présente !
» Un petit mot sur la reine...Haitienne du Canada

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Magic Happens Only Once ::  :: Anciens Rps-
Sauter vers: