Nous venons de terminer l'event de la St-Valentin et avons avancé un peu dans l'intrigue !
Pour en savoir plus, allez donc lire le journal !
Pas de restrictions au niveau des groupes :
vous pouvez venir incarner qui vous le souhaitez,
qu'importe votre maison ou la pureté de votre sang !


Partagez | 
 

 Förlorat halsband | Ariel & Gunnar

Aller en bas 
AuteurMessage
Messages : 206
Maison : Serpentard
MessageSujet: Förlorat halsband | Ariel & Gunnar   Mer 5 Déc - 21:46

Förlorat halsband

Ariel Wintersky & Gunnar Lindberg




Que demander de mieux, que d'être dans son chez soi. Gunnar a su apprécier sa nouvelle demeure, cette petite chambre étudiante qu'il a rendu si lumineuse, si minimaliste et si agréable. Lui qui avait vécu dans une grande maison toute sa vie, passer à un dortoir à cinq a Poudlard - avec aussi des né-moldus malheureusement -, puis à cette chambre étudiante tout seul, ça lui faisait le plus grand bien. Sa famille était trop toxique pour lui, même si elle lui avait tout appris. La preuve, il n'avait aucune photo d'eux dans sa chambre. Il n'avait que Maja. Sa sœur décédée avant même de pouvoir entrer à Poudlard. Avant de partir définitivement de chez ses parents, il avait pris soin de prendre quelques affaires de Maja, surtout des photos, mais aussi des jouets, deux ou trois peluches et bien sur des bijoux. Se manque d'un être chère lui rongeait l'esprit, c'est d'ailleurs pour - ou à cause de ? - ça que ses dons de métamorphomage ce sont montré. Il n'avait jamais ressentit autant de tristesse et de haine que ces derniers jours passés avec sa famille en Suède. Il essaya plusieurs méthodes pour apaiser son cœur de cette affreuse disparition, de se manque dans sa vie, pour au final, accrocher toute les photos de Maja sur un des murs de cette chambre si lumineuse. La présence de sa sœur était à la fois étrange, mais illuminait aussi ses journées. Il avait pour habitude de s'inventer des dialogues avec la petite, en regardant les photos. Au départ c'était surtout pour ne pas oublier sa voix, ce qui l'emmena à l'avoir systématiquement dans sa tête, tout le temps, quand et où elle voulait. Heureusement, sa légère schizophrénie ne l'empêchait pas de bosser, ou avoir quelques conquêtes, parfois ça l'aidait même. Il avait aussi pris l'habitude de porter un collier de Maja, bon il était trop petit pour le cou du Serpentard, mais parfois il le mettait en guise de bracelet, comme une sorte d'amulette qui pouvait le protégé de tout et lui portait chance.

Mais aujourd'hui.. Aujourd'hui était le plus grand drame, depuis qu'il avait sortit sa famille de sa vie. Le collier de Maja avait disparu. Bien entendu il a tout de suite poursuivit son chat noir Tyko, pour voir s'il n'avait pas jouer avec. Mais non. Il retourna sa chambre de haut en bas, essayé le fameux sortilège Accio. Rien. Il courrait de droite à gauche. "Gunnar försiktigt, ce n'est qu'un collier.". Sa chambre qui était si minimaliste était devenue une oeuvre abstraite en quelques secondes.

- C'est pas possible c'est un cauchemar..

Après avoir fouillé de font en comble.. Le jeune homme ne pouvais pas penser qu'il l'avait perdu, c'était juste inadmissible. Il en vint donc, vu la valeur que le collier avait, à la conclusion qu'on lui avait volé pour surement le revendre. Ce beau petit collier doré avec tant de valeur sentimentale.. Fou de rage, avec ses cheveux qui commençait a devenir rouge, il pris un bonnet pour cacher le plus possible, sa veste pour le froid et l'écharpe de sa maison, laissant en plan, cette affreuse chambre ou la lumière avait soudainement changé.

Il grouillait le pas, recherchant par terre, dans tout les coins, partout. Rien. Il décida d'aller plus loin encore. Il se mit alors a parcourir les couloirs, le visage déformé par la haine de l'avoir perdu ou de se l'être fait voler. Il continua à marcher si vite, qu'il arriva rapidement à certaines salles de cours. Croisant d'autres élèves, il essaya de paraître le moins violent possible, jusqu'à tomber sur cet élève...



Isalia (c) 16

_________________


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://magichappensonlyonce.forumactif.com/t431-gunnar-i-den-mag
Messages : 529
Maison : Poufsouffle.
MessageSujet: Re: Förlorat halsband | Ariel & Gunnar   Dim 30 Déc - 12:13


Ariel ne pouvait pas réellement dire qu'il aimait ce jour de l'année. En même temps, personne n'aimerait ce genre de journée. Cela faisait des semaines qu'il se préparait pour celle-ci, sachant très bien qu'il serait d'une humeur horrible. Ce n'était pas vraiment de sa faute. Même avec les années, il n'arrivait pas à oublier. Comment le pouvait-il ? Aujourd'hui, cela faisait désormais 10 ans tout pile que sa mère et son frère aîné étaient morts. Pendant un moment, son père et lui avaient pour habitude d'aller au cimetière, de passer la journée ensemble, de se remémorer les bons souvenirs. Mais depuis que son père avait encore plus mal tourné, tout cela était terminé. Pas qu'Ariel est spécialement envie de passer ce genre de moments avec son paternel, du coup. Mais bon, c'était symbolique un peu. Cela montrait qu'ils étaient encore une famille, que sa mère et son frère n'étaient pas oubliés. Alors il avait décidé de le faire seul. Sans son père pour lui prendre encore la tête.

Tôt la veille, alors qu'il n'avait pas cours, il était allé dans le monde moldu pour aller sur la tombe de ces deux membres de la famille qu'il avait tant aimé. Il n'était revenu que dans la nuit, après un bon repas dans un restaurant rapide, ayant du mal à s'endormir. Le réveil avait bien entendu était rude, même s'il en avait profité pour faire une grasse matinée. Levé à midi, il avait mangé directement, le ventre vide après sa nuit passée. Il avait opté pour un petit-déjeuner à la place d'un déjeuner, n'ayant pas envie de manger quelque chose de gras. Des céréales, des tartines, du jus d'orange, du lait et du cacao, c'est tout ce dont il avait besoin, après tout. Son colocataire, Zéphyr, n'était pas là. Sûrement en cours, ou chez des amis. Ariel n'avait pas le cœur de s'en préoccuper aujourd'hui. Pas qu'il ne s’inquiétait pas pour lui, mais il savait très bien que le demi-géant pouvait survivre seul. Il était un peu naïf parfois, mais loin d'être idiot.

Après avoir passé deux heures de plus dans sa chambre, au fond de ses couettes, une lettre venant de son père sur la table, Ariel se décida à bouger. Bien sûr, il ne répondit pas à son géniteur, qui venait seulement de réagir en lui proposant de passer l'après-midi ensemble. Le fait qu'il ne répondait pas devrait être clair : c'était non. Il prit le temps de prendre une bonne douche chaude, n'ayant pas pu le faire hier et après s'être rincé, ce fut seulement à ce moment là qu'il remarqua que ses cheveux étaient d'un gris pâle. Il soupira. Il n'était même pas surpris. Quand ce n'était pas des colorations qu'il faisait lui-même, le gris pâle était souvent présent. À croire qu'il était toujours triste, déprimé ou fatigué. Et le pire dans cette histoire, c'était qu'il ne pouvait pas le cacher à quiconque. Il s'en fichait maintenant, on pouvait bien le regarder comme s'il était étrange, mais il aimait juste avoir sa propre intimité, parfois.

Il partit d'abords s'acheter un truc à grignoter à la cafétéria de l'université, pour de futurs petits creux. Il passa quelques moments vers la crique, endroit réservé pour les étudiants de sa résidence et de leurs amis et familles s'ils le voulaient. Après avoir bien profité de l'air frais et avoir mangé ce qu'il avait acheté, il partit se balader sur le campus, que ce soit à l'extérieur ou à l'intérieur. Alors qu'Ariel était vers des salles de cours, peu d'étudiants se trouvaient dans les couloirs, ceux-ci étant soit en cours, soit en train de bosser ou de se reposer. Il retira son écharpe et son collier se coinça alors dans la laine. Jurant doucement, il tenta de démêler le tout le plus délicatement possible. Ce collier appartenait à sa défunte mère et était une des seules choses que son père lui avait laissé prendre. Mais alors qu'il venait de réussir son pari, un élève qui semblait plutôt en colère s'approcha. Surpris et déjà ennuyé, Ariel releva un sourcil, regardant le jeune homme beaucoup trop grand. « Quoi ? » demanda-t-il un peu froidement. Il n'avait vraiment pas envie qu'on le fasse chier, en même temps. « T'as besoin de quelque chose ? » questionna-t-il quand même, peut-être plus gentiment. Ou peut-être pas.
Förlorat halsband
Ariel & Gunnar

_________________
KEEP ON HAUNTING ME

ANAPHORE


LE SHIP LE PLUS BADASS DU MONDE EST ICI:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://magichappensonlyonce.forumactif.com/t53-ariel-wintersky-c
Messages : 206
Maison : Serpentard
MessageSujet: Re: Förlorat halsband | Ariel & Gunnar   Sam 12 Jan - 12:54

Förlorat halsband

Ariel Wintersky & Gunnar Lindberg




Ce n'était pas dans ses habitudes d'être en colère, voir fou de rage. Il n'a jamais été comme ça avant que Maja soit affreusement malade. En fait, il a explosé de rage le jour ou il appris que ses propres parents lui avaient caché la mort de sa tendre et petite sœur. La seule personne la plus importante à ses yeux. A ce moment là, il avait balancer tout ce qu'il pouvait dans toute le manoir de la famille. Il ne savait plus comment s'arrêter et le pire, c'est que c'était surement en train de recommencer aujourd'hui, dans l'enceinte de l'école. Rien que de penser que le collier de sa sœur était dans les mains d'un autre, il pourrait lancer un sort interdit comme il aurait lancer un petit expelliarmus. Même si la voix de sa soeur résonnait dans sa tête pour le calmer, il ne l'écoutait pas, et ça aussi ça n'arrivait jamais. Depuis sa mort, il ne fait que parler avec elle dans sa tête. Il voulait qu'elle soit la, il voulait qu'elle soit vivante, il voulait jouer encore avec elle, lui montrer tout et n'importe quoi, mais ce n'était plus possible. Bien sur il le faisait quand même, comme si elle était toujours avec lui.

En voyant cet élève avec le collier, il eut du mal a se contrôler c'est vrai. "Mais grand frère, ne t'énerve pas autant !". Bientôt elle allait le supplier d'arrêter, mais il n'allait pas l'écouter, ce bijoux avait tellement de valeur. Le jeune élève en face de lui était asiatique, il ne l'avait pas rencontrer encore, enfin peut être l'avait-il croiser, mais sans plus. Et le voyant se débattre avec son écharpe et un collier en or, Gunnar eut le réflexe de se stopper pour regarder le petit collier brillant. "Skit jävla knull"

Il ne rêvait pas ? Il s'approcha un peu plus de l'élève, ignorant ce que celui-ci disait. Le regard penché dans le cou de l'autre, d'autres élèves, passant par la, ralentissaient le pas en les regardant voir même s'arrêtaient pour certains. Ils n'étaient pas trop nombreux, mais assez pour ne pas pouvoir faire de connerie avec la magie et avoir des témoins sur le dos. Le Serpentard s'avança encore, il devait quand même être imposant avec sa grande taille, mais il s'en fichait si l'autre avait peur ou pas, il devait savoir si ce collier était bien celui de sa soeur ou non, et il comptait le voir de lui même. Plus il se rapprochait et plus il voyait que le collier ressemblait comme deux gouttes d'eau au sien.

- Tu es eut ça où ? dit-il avec une pointe de colère dans la voix.

Le cheveux de Gunnar commençait à devenir roux, sur son plan de couleur, cela voulait dire que ça commençait à chauffer dans son crâne. Il ne pouvait plus trop contrôler ça. Il continuait à s'avancer, le regarde toujours baisser sur l'écharpe et le collier. D'ailleurs il n'avait même pas adresser un seul regard à l'élève. "Arrête Gugu, ça se trouve ce n'est même pas lui.". Le Serpentard se tint la tête en fronçant des sourcils et la voix de Maja commença à sangloter, comme si elle savait déjà ce qui allait se passer.

En relevant la tête, son esprit était confus, le jeune homme porta sa main sur sa baguette et toujours en n'écoutant ni Maja, ni l'élève en face de lui et comme s'il n'y avait plus personne autour d'eux, il se mit en position de duel.



Isalia (c) 16

_________________


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://magichappensonlyonce.forumactif.com/t431-gunnar-i-den-mag
Messages : 529
Maison : Poufsouffle.
MessageSujet: Re: Förlorat halsband | Ariel & Gunnar   Dim 20 Jan - 5:55


Ce mec, il ne le connaissait pas. Il ne se rappelait pas avoir son visage et donc se rappeler d'un prénom était impossible. Ariel ne demandait qu'une seule chose : de la tranquillité. Alors pourquoi personne ne le laissait tranquille ? Pour une fois qu'il ne cherchait pas la petite bête ou les ennuis, on venait l'emmerder dit donc ! D'ailleurs, alors qu'il se trouvait désormais devant lui, Ariel put remarquer deux choses. Premièrement, le garçon devant lui était géant. Mais quand il disait géant,  c'était vraiment le genre de mec qui devait soit faire du basket soit qui se prenait les plafonds en pleine tête. Et deuxième, il venait de lui parler en quelle langue, là ? Ariel en parlait pas mal mais ce truc, c'était pas compréhensible pour lui. Il dû d'ailleurs se retenir de lui demander s'il savait parler anglais. Il n'avait pas encore envie de mourir... Il était certain qu'il suffirait que l'autre lui mette une claque pour qu'il fasse quelques tours sur lui-même. Ou alors, il prendra sa pauvre petite tête en route. Non mais sérieusement, les mains de ce mec devaient faire dix fois la taille des siennes ! Quelle chance avait-il ? Et il n'avait pas spécialement envie de sortir sa baguette. Il n'était pas là pour se battre, de base.

Mais même alors qu'il se taisait, l'autre continuait d'approcher. Il voulait quoi, au juste ? Ariel était de plus en plus tenté de le frapper et de partir. Il était pile à la bonne hauteur pour que son genoux frappe à cet endroit bien sensible chez les hommes... Mais quand le visage de l'autre fut encore plus près, toutes pensées de fuite disparurent en quelques secondes. Quel courage il avait. Ariel plissa des yeux quand l'autre lui posa une question. « Où j'ai eu quoi ? » demanda-t-il en baissant le regard vers là où il regardait. S'il avait été une femme, il se serait demandé si l'inconnu parlait de sa poitrine, dit donc. Mais il n'en était pas une, alors bon. Il parlait de quoi, alors ? Son écharpe ? Non, c'était idiot... Il fronça alors des sourcils. La seule chose de valeur qu'il avait à cet endroit là, c'était le collier de sa mère. Pourquoi il lui demandait où il l'avait trouvé ? C'était à lui. Un bijou qui était dans la famille depuis des décennies, alors pourquoi ? S'il voulait le même, il n'avait qu'à lui demander où il avait été acheté, nom de dieu ! Pas besoin de faire une tête de psychopathe pour ce genre de choses, pas vrai... ? Il essayait de s'en convaincre, du moins.

Et puis d'un seul coup, comme ça, la situation déjà merdique se transforma en situation complètement à chier. Voilà que l'élève devant lui venait de sortir sa baguette pour se mettre en position de duel. Il se croyait dans un film ou quoi ? La bouche légèrement ouverte sous la surprise, des élèves qui les regardaient en chuchotant, Ariel fit de même. Et sans réfléchir, il lança en premier un sort. Maintenant, pour tout avouer, il ne savait pas pourquoi il avait choisi ce sort. Il en connaissait des centaines, des plus cruels au plus utiles et voilà qu'il venait de lancer un « aguamenti ! » avec sa voix la plus forte. Un jet d'eau jaillit alors de sa baguette et alors qu'il espérait que cela avait déstabilisé son adversaire, il se mit à courir dans la direction opposé de ce psychopathe. Il pouvait toujours espérer et alors qu'il jetait un regard derrière lui, il lâcha un grognement. « Arrête de me suivre, malade mental ! » Oui, ce n'était pas forcément la meilleure des manières pour régler un conflit, il le savait. Quand il aperçut une porte plus loin, il tourna et referma derrière lui, sans avoir le temps de jeter un sort pour fermer à clé. Levant sa baguette, il savait déjà qu'il se retrouverait nez à nez avec l'autre. « Tu me veux quoi, au juste ? » Parce qu'il ne comprenait toujours pas son délire avec le collier de sa défunte mère...
Förlorat halsband
Ariel & Gunnar

_________________
KEEP ON HAUNTING ME

ANAPHORE


LE SHIP LE PLUS BADASS DU MONDE EST ICI:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://magichappensonlyonce.forumactif.com/t53-ariel-wintersky-c
Messages : 206
Maison : Serpentard
MessageSujet: Re: Förlorat halsband | Ariel & Gunnar   Dim 20 Jan - 13:18

Förlorat halsband

Ariel Wintersky & Gunnar Lindberg


La situation était délicate, la rage montait chez le jeune Serpentard, il ne se sentait plus lui même, il fallait absolument qu'il retrouve voir reprendre ce bijoux, il ne pensait plus qu'a ça. Il avait limite oublié qu'il était dans une école. En plus de ça, le jeune asiatique en face de lui ne savait pas de quoi il parlait ? Il le faisait exprès ? Voyant le jeune homme baisser le regard, Gunnar se mordit la lèvre, a presque saigner. "C'est pas possible, il sait de quoi je parle, il le fait exprès" pensa le Serpentard au bord de l'explosion. Rien ne l'aurait empêché de prendre directement le petit collier de force. Il avait juste à tendre le bras et le lui arracher du cou, mais il n'était pas trop comme ça, même si cela le mettait hors de lui.

Même si Gunnar était beaucoup plus grand, il ne se basait jamais sur la force et le physique, il préférait toujours s'en remettre à la puissance magique. En position de duel, il n'eût pas le temps de lancer le premier sort, l'homme en face de lui le devança. "Attention !" hurla Maja dans sa tête - y'a pas a dire, il se plaignait souvent que Maja occupait trop ses pensées, mais dans des conditions de combats, ça l'arrangeait plutôt bien. Il sursauta en voyant le jet d'eau arriver sur lui, c'est sûr qu'il ne s'attendait pas à un sort comme celui-ci. Il se protégea le visage avec son manteau et quand il l'enleva, le petit asiatique pris ses jambes à son cou. Comment ? Gunnar avait-il bien entendu ? Il venait de le traiter de malade mental ? Maja le suppliait de laisser tranquille le jeune homme en train de s'enfuir. Jamais.

- Reviens là ! Hurla-t-il en se lançant à sa poursuite.

Bien sûr, ce n'était pas son fort de courir, mais par chance l'autre élève tourna et entra dans une salle. Gunnar s'arrêta devant, reprenant son souffle pour mieux gérer ses sorts par la suite, si le combat devait continuer. Au bout de quelques secondes, il décida d'entrer, toujours la baguette devant lui. En passant le pas de porte, celle-ci se referma d'un coup derrière lui sans qu'il eût à la touché, il sursauta, en jetant un coup d’œil par dessus son épaule. Il continua à avancer en pointant son camarade de duel avec sa baguette. Gunnar tenta de lancer un "Expelliarmus", mais l'élève d'en face para son attaque.

- Ce que je veut ? Cria Gunnar. Il vient d'où ce collier ?

Le jeune Serpentard continua d'avancer. D'un côté, il espérait bien que ce soit le collier de sa petite soeur, car si ce n'était pas lui, il l'aurait définitivement perdu.. Ces cheveux devinrent rouges flamboyants, il avait atteint un stade qu'il n'avait atteint qu'une fois dans sa vie et qu'il avait espérer ne jamais atteindre à nouveau.


Isalia (c) 16

_________________


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://magichappensonlyonce.forumactif.com/t431-gunnar-i-den-mag
Messages : 529
Maison : Poufsouffle.
MessageSujet: Re: Förlorat halsband | Ariel & Gunnar   Sam 9 Fév - 22:41


Courir, ça n'avait jamais été le fort d'Ariel. Suffisait de regarder son physique de crevette avariée pour le comprendre : le sport et lui, ça faisait deux. Mais dans ce genre de moment, il ne réfléchissait pas vraiment au fait qu'il pourrait mourir essoufflé. D'ailleurs, ce n'était pas vraiment le plus important, maintenant. Vu comme le mec avait l'air énervé, Ariel risquait très certainement de mourir étranglé plutôt qu'à cause de l'effort minime fourni. Pendant sa course, aussi courte celle-ci fut-elle, Ariel eut le temps de se remettre en question. D'abords, il se demanda vraiment qui était ce mec et de quoi il parlait. Techniquement, il avait plus ou moins compris ce qu'il voulait dire. Mais c'était le pourquoi qui le laissant un peu sur le cul... Il voulait lui acheter son collier ou quoi ? Il l'avait pris pour le magasin du coin ? Ensuite, il eut le temps de se haïr un peu. Pourquoi avait-il jeté ce sort ? De tous ceux qu'il connaissait, il n'avait réussi qu'à sortir un pauvre jet d'eau. Certes, il préférait ça à un sort du type sortilège impardonnable, mais quand même. Il se faisait attaquer par un mec qui faisait au moins quinze mètres et voilà comment il l'attaquait...

Alors oui, suite à cette attaque pour se défendre des plus inutile, Ariel avait fuit. De toute manière, c'était pas comme s'il comptait rester dans les parages, et ce, même s'il avait réussi à lancer un sort plus utile et qui aurait blessé l'autre. Et comme Ariel faisait toujours dans la finesse, il se mit à hurler après le gars qui le poursuivait, l'insultant. Et apparemment, ce n'était pas forcément la chose à faire. Tant pis, il était bien trop en panique pour réfléchir plus longtemps avant d'agir. Il allait continuer de courir mais après quelques calculs, Ariel se dit qu'il n'avait aucune chance s'il continuait de s'enfuir. L'autre gars devait avoir des jambes deux fois plus grandes que les siennes. En conclusion, quand l'inconnu faisait 1 pas, Ariel devait en faire 3 pour le suivre, alors c'était logique, il ne pouvait pas le battre à la course. Surtout qu'il n'était pas endurant, la pauvre petite sirène... C'était à cause de son prénom, ça. Il était beaucoup plus doué dans l'eau, il le disait bien assez. Mais des courses poursuites dans une piscine ou même dans l'océan, c'était largement plus rare...

Ariel ne connaissait pas cette salle et il n'y pensa pas plus que ça. Une salle était une salle, après tout. Il tentait de reprendre son souffle et après avoir cherché une cachette, se rendit compte qu'il n'y en avait pas. Eh bah il allait donc mourir. Ouaip. Il aurait bien aimé dire au revoir à ses animaux mais on ne choisissait pas son moment de mourir, hein. L'autre élève entra donc, la porte se refermant directement derrière lui, dans un bruit sourd et sec. Ah. C'était normal ça ? De toute manière, il n'eut pas le temps d'y réfléchir plus que ça, voilà que l'autre lui lançait un sort qu'Ariel réussit à contrer par Dieu ne sait comment. Le collier. Le conversation tournait autour de ça. Le Poufsouffle fronça alors des sourcils, touchant le fameux collier qu'il glissa sous son haut. « Pourquoi je te le dirais ? Je te connais pas. » C'était son collier, alors pourquoi l'emmerder ? C'était quelque chose qui ennuyait l'autre, ou quoi ? Alors qu'il approchait, ses cheveux changeaient de couleurs. Sous la surprise, ceux d'Ariel firent de même, mais alors que ceux du gars étaient rouges flamboyants, les siens étaient devenu bleus. En temps normal, il aurait été heureux de rencontrer un autre métamorphomage mais là, nope.

« Je n'ai aucun compte à te rendre. Laisse moi tranquille ou cette fois, ce ne sera pas un jet d'eau qui sortira de ma baguette. » C'était plus des menaces dîtes comme ça, mais il avait vraiment peur, là. Pas peur genre j'ai envie de me pisser dessus, mais plutôt cette peur qui nous prend au ventre quand on ne comprend pas la situation et qu'elle est beaucoup trop stressante. « Je ne sais vraiment pas ce que tu veux, mais ce collier est à moi. Depuis des années. Alors dégage. » Ce n'était pas vraiment le jour pour tenter de l'emmerder et même s'il ne savait pas pourquoi l'autre élève avait réagit de cette manière, sur le moment, il s'en fichait pas mal. Pourquoi les gens ne pouvaient-ils pas simplement poser des questions sans l'attaquer ? Il attirait les mecs énervés ou quoi ? C'est ça. Il devait avoir une sorte d’aimant à problèmes. Donc oui, peut-être qu'il ne sortirait pas de sorts très dangereux mais s'il devait se défendre face à quelqu'un de plus grand, fort et  imposant que lui, il le ferait. Et pas avec de l'eau, cette fois-ci.
Förlorat halsband
Ariel & Gunnar

_________________
KEEP ON HAUNTING ME

ANAPHORE


LE SHIP LE PLUS BADASS DU MONDE EST ICI:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://magichappensonlyonce.forumactif.com/t53-ariel-wintersky-c
Messages : 206
Maison : Serpentard
MessageSujet: Re: Förlorat halsband | Ariel & Gunnar   Lun 11 Fév - 19:26

Förlorat halsband

Ariel Wintersky & Gunnar Lindberg


Une fois enfermés dans cette mystérieuse salle bien sombre et poussiéreuse, les deux élèves se faisaient toujours face. Gunnar ne se demandait même pas où il était tomber, surtout avec cette porte qui s'était fermé d'un coup, il était beaucoup trop concentré sur la chaîne en or. D'ailleurs rien que le fait de voir ce petit asiatique toucher le collier, énerva au plus au point le Serpentard, mais d'un côté, comment être sûr qu'il ne mentait pas et qu'il s'agissait bien du sien et pas celui de Maja ? Le jeune homme vit les cheveux de l'autre, quand il avança, changer de couleurs eux aussi et malgré la faible lumière de la pièce, il les voyait bleuir. En plus de cela, il était lui aussi métamorphomage, c'était un comble et surtout assez rare dans l'école. Non, mais il fallait le faire quand même, le seul gars qu'il croisait avec un bijou semblable - voir celui - à sa sœur, et bien il fallait qu'il tombe sur un gars comme Gunnar. Deux métamorphomages coincés dans une putain de salle inconnue pour un collier. L'étudiant se dit qu'il exagérait peut être un peu trop, surtout que quand le première fois qu'il avait vécu cela, c'était pour la mort cachée de Maja. Dès que cela la touchait, il ne se contrôlait plus, pourtant il n'avait parler d'elle à personne.

Le géant se tenait la tête, tout en gardant sa posture de duel, comme pour faire disparaître des idées fâcheuses et sombres, il devait se calmer. Peut être que ce n'était pas du tout ce qu'il cherchait, peut être s'était-il tromper même si la plupart du temps il n'y croyait pas. Peut être avait-il mal jugé l'étudiant en face de lui. La menace de ce dernier le fit revenir à lui. "Attention Gugu.", Maja était inquiète de ce qui pourrait se passer s'ils continuaient le duel.

- Tu es vraiment sûr que ce collier t'appartiens ? siffla Gunnar comme un serpent, pour le coup il était plutôt bien tomber, sa maison lui allait à merveille.

Le grand Suédois s'avança dangereusement, il devait être sûr que c'était bien le collier, si ce n'était pas lui, il devra s'excuser convenablement même s'il n'était pas en joie de le faire. Il ne fut pas surpris en voyant l'élève reculer de plus belle, prêt à l'attaquer. "Baisse ta baguette bror..". L'étudiant voulait lancer un autre sorts, sous la menace, mais il se ravisa et il fut un extrême effort pour abaisser sa baguette. Son visage s'adoucit et ses cheveux redevinrent dans les tons sombres, d'une certaine façon, il voulait lui montrer qu'il allait se calmer et pourquoi pas, recommencer du début. Ce serait dommage d'avoir sur son dos un autre métamorphomage, un élève normal in s'en fouterait royalement.

- Je cherche juste le collier de ma sœur, souffla-t-il après quelques minutes de silence, comme si ces deux poumons étaient deux gros ballons qui se vidaient de toute la rage qu'il avait ressenti jusque là. Je pense qu'on me l'a voler, je ne peut clairement pas vivre sans, ça me rend fou.


Isalia (c) 16

_________________


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://magichappensonlyonce.forumactif.com/t431-gunnar-i-den-mag
Messages : 529
Maison : Poufsouffle.
MessageSujet: Re: Förlorat halsband | Ariel & Gunnar   Mar 5 Mar - 19:26


Comment ça, il était sûr que c'était son collier ? Il le prenait pour un idiot ou quoi ? Ariel dû presque se retenir de montrer à quel point il était outré à cet inconnu qui venait de le poursuivre dans l'université. Pour son collier. Parfois, il se demandait vraiment si sa vie n'était pas une série étrange où il ne lui arrivait que des choses bizarres et improbables. Putain, peut-être qu'en fait, c'était vraiment une princesse et ce mec c'était le méchant de l'histoire. Et du coup, s'il lui lançait un sort en pleine tête, ce serait totalement normal, non ? Mais bref. Oui, c'était son collier. Et personne n'y toucherait. Même son père n'avait pas le droit de l'effleurer alors un inconnu... Sa pauvre mère devait se retourner dans sa tombe. Déjà qu'Ariel était complètement choqué de ce qu'il venait de se passer. Si on lui avait dit qu'il se ferait courser après l'anniversaire de la mort de sa mère, et qu'en plus, c'était justement à cause de son collier, il aurait bien rit. Avant de taper cette personne qui osait raconter des conneries. « Oui. Il est à moi depuis des années. » Et avant ça, appartenait à sa mère. Et à sa grand-mère. Et ainsi de suite.

L'inconnu s'avança alors et Ariel recula automatiquement, relevant sa baguette pour être certain de pouvoir répliquer assez rapidement. Ce mec était géant et en plus, il venait de l'agresser à moitié. Alors oui, il n'avait pas confiance, et c'était normal. Quand l'autre se calma soudainement, cela se voyant surtout grâce à sa couleur de cheveux qui changeait, Ariel baissa doucement sa baguette, peu sûr de lui-même. Il ne cherchait pas le conflit, à la base. Alors s'il pouvait repartir tranquillement après tout ça, sans avoir de blessures ou autre, il serait bien heureux. « Oh. » répondit seulement Ariel face à l'explication de l'inconnu. Le collier de sa sœur ? Il ressemblait tellement que ça au sien ? Fronçant des sourcils, il soupira, se décidant. Il détacha doucement son collier et le tendit à l'autre. « Tu peux le regarder. Pour voir les différences. Et s'il n'y en a pas, peut-être que la photo à l'intérieur le prouvera. » À moins que sa sœur soit sa mère et dans ce cas là, ils devraient se poser de grandes questions. Ariel le regarda alors faire, ne quittant pas des yeux le collier pour le récupérer dès qu'il le lui rendrait.

« Tu as pensé à utiliser un accio ? » C'était idiot comme question. Bien entendu qu'il avait dû penser à ça. Et si cela n'avait rien fait, c'était qu'il ne se trouvait pas là où il devrait être. Soupirant, Ariel rattacha le collier quand l'autre lui rendit. « Demande peut-être aux professeurs. Ils ont sûrement des sorts pour retrouver des objets perdu plus facilement. » Oui, il continuait à lui donner des conseils. Mais en même temps, il se sentait un peu triste pour lui, maintenant. Oui, il était encore outré de cette course poursuite et de ces accusations à son égard. Mais l'élève devant lui semblait si triste par cette perte ou ce vol... Ariel n'osait même pas imaginer ce qu'il ressentirait s'il venait à perdre le collier de sa mère. Ce n'était peut-être pas les mêmes circonstances mais il ne pouvait pas en être sûr. Et rien que de s'imaginer que peut-être, c'était le dernier souvenir que ce gars avait de sa sœur, ça lui donnait envie de pleurer. Mais que envie. Il ne le ferait pas. « Je suis désole pour toi, en tout cas. » Et maintenant, il aimerait bien sortir, mais l'autre était devant la porte... Il pourrait le pousser, lui demander de se bouger, mais il était encore un peu sur les nerfs. Il avait beau se calmer un peu, son p'tit corps était encore tout retourné.
Förlorat halsband
Ariel & Gunnar

_________________
KEEP ON HAUNTING ME

ANAPHORE


LE SHIP LE PLUS BADASS DU MONDE EST ICI:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://magichappensonlyonce.forumactif.com/t53-ariel-wintersky-c
Messages : 206
Maison : Serpentard
MessageSujet: Re: Förlorat halsband | Ariel & Gunnar   Dim 10 Mar - 17:40

Förlorat halsband

Ariel Wintersky & Gunnar Lindberg


Ayant déjà suffisamment de problèmes de voix dans sa tête, il ne voulait pas paraître pour un violent, même si c'était un peu trop tard maintenant. Lui qui était toujours de sang froid et de nature je-m'en-foutiste. Ce n'était pas forcément son genre de s'emporter comme cela, c'est bien la première, et espérait-il la dernière fois, qu'il poursuivait un élève dans toute la MUL. Quand l'élève leva sa baguette, il eut un geste de recule, voir même les mains en l'air, signe qu'il n'allait rien tenté de grave sur l'élève.

Il eut l'air surpris quand il enleva tout de même le collier pour le lui tendre, cet élève devait avoir sacrément confiance quand même, parce qu'à n'importe quel moment, Gunnar pouvait s'enfuir par la porte ou tout simplement transplaner chez lui. Mais il ne le fit pas, bien entendu, il avait bien appris qu'il ne fallait pas fuir, un peu de dignité tout de même.

- Je te remercie, vraiment. Rétorqua-t-il en inspectant le fameux collier, regardant même la photo à l'intérieur. C'est effectivement pas le miens..

Le Serpentard ne savait pas trop quoi dire, il s'était clairement trompé et surtout, il s'était comporté comme un gros con, il en avait bien conscience. "Ce n'est pas du tout le miens." Gunnar rendit le collier à l'élève, la mine complètement ravagée, bouleversée, déprimée. Le sort Accio ? Bien entendu qu'il l'avait utilisé, il avait retourné toute sa chambre si parfaitement bien rangée. D'ailleurs va falloir tout remettre en ordre en rentrant, il se demanda même si ce n'était pas mieux d'engager une femme de ménage.

- Oui j'ai déjà essayer. Je prend note, je demanderais, dit-il la voix moins forte que tout à l'heure. Ma sœur est morte jeune, c'est le souvenir le plus précieux que j'ai d'elle.

Et ce fût tout se qu'il révéla de Maja, il ne voulait pas passer un interrogatoire sachant que personne n'était au courant pour elle. L'élève, dont il n'a toujours pas demander le nom, ce trouvait désolé pour lui. Oui surement, il avait le regard perdu, réfléchissant ou pouvait être ce fichu collier. Lâchant son seul sourire depuis le début, même si c'était plus un sourire triste qu'autre chose.

- Au fait, tu t'appelles ?

Gunnar se retourna après quelques secondes, à moitié déprimé de ne pas l'avoir retrouvé et à moitié pressé de rentrer pour continuer ses recherches. Alors qu'il demanda le nom de l'autre métamorphomage, un autre drame commença, il n'arrivait pas du tout à ouvrir la porte. Revenant un peu à lui, il força un peu plus sur la poignée, mais rien ne bougeât. Ou ils étaient tombés encore  C'était pas possible, tout était contre lui aujourd'hui. Donnant même un coup de pied dans la porte, il entendit juste un bruit sourd, comme s'il avait tapé dans un mur. Le Serpentard fit un demi-tour sur lui même pour faire de nouveau face à l'élève avec une tête de : "C'est bloqué, qu'est ce qu'on fait maintenant ?"


Isalia (c) 16

_________________


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://magichappensonlyonce.forumactif.com/t431-gunnar-i-den-mag
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Förlorat halsband | Ariel & Gunnar   

Revenir en haut Aller en bas
 
Förlorat halsband | Ariel & Gunnar
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Je suis Ariel, mais sans la queue.
» THE WITCH IS HERE -> ARIEL DESIREE JOHNSON
» T'as cru que tu vivais ton pire cauchemar ? Euphémisme. (Ariel) ENDED
» Ariel ~ Partir là-bas
» Tragédie (le pps de Jabani)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Magic Happens Only Once ::  :: Les nombreux bâtiments :: Les salles de cours-
Sauter vers: