Petit annonce : nous fermons pour le moment les sangs-purs!
Veuillez prioriser les autres sangs pour équilibrer un peu le tout, merci!
(À l'exception des scénarios, bien entendu )
Nous sommes présentement à la recherche d'un modérateur!
Venez voir le sujet ici et si vous êtes intéressé, envoyez un mp avec le formulaire à Billy Nelson!
Avis aux chers étudiants et étudiantes : Merci de prioriser le groupe des Gryffondors!
Ils font pitiés , ils ne sont que deux les pauvres enfants

Partagez | 
 

 In the dark of the night (Drake & Mthunzi)

Aller en bas 
AuteurMessage
Messages : 19
MessageSujet: In the dark of the night (Drake & Mthunzi)   Mer 21 Nov - 14:16

Un dernier tour pour s’assurer que tous les animaux étaient paisibles sur le campus. Rien à signaler. Tout était affreusement calme. Quelque part, Mthunzi préférait quand il devait dormir au milieu des enclos. Il y a quelque chose de rassurant à dormir au milieu de ses semblables. Il se sentait plus proche d’eux que des humains. Mais il ne pouvait pas passer sa vie sous sa forme animale. Même si cela serait bien plus agréable pour tout le monde. Les élèves ne le connaissaient pas encore très bien, seulement, rapidement ils allaient le mettre dans la case des fous, des anormaux, et tout serait à nouveau comme ce qu’il a connu jusque là. Il ne faudrait pas beaucoup de temps pour en arriver à ce stade là. Et finalement, il s’en fichait d’être vu comme une bête sauvage. Ça lui évitait d’avoir à faire semblant.

Il repassa par ses appartements. Cette cabane où il n’avait rien changé depuis son aménagement. Sa valise encore bouclée posée à côté du lit. Il n’avait pas envie de s’installer. Il ne s’installait jamais vraiment nul part. Une ombre ça ne fait que passer. Il se changea, histoire d’avoir des vêtements moins crottés pour aller au château. Il avait prévu de passer voir Drake. Il devait encore être à son bureau et ce malgré l’heure tardive. L’heure pour un vampire, ça ne fait pas vraiment sens sans doute.

L’assistant se faufila dans les bâtiments, dans l’enchevêtrement de couloirs. C’était un vrai dédale mais en quelques mois, on s’habitue. Au début, il s’était souvent changé en serval pour se retrouver, se fiant aux sens de l’animal plus qu’à sa mémoire d’homme. Quelle idée d’avoir autant de pièces et d’endroits clos. Mthunzi préférait de loin le plein air, la liberté qu’offre la nature. Mais là, il n’était pas ici pour son propre plaisir. Il était là pour voir Drake. Il finit par frapper à sa porte, sans attendre sa réponse pour entrer silencieusement.

Bonsoir Drake.” souffla-t-il de sa voix grave, posée.

Il eut un sourire, discret pour le professeur. Il ferma la porte derrière lui. Et alla s’asseoir en face du vampire. Il s’appuya sur le bureau, son regard suivant les gestes de Drake.

Ça va, Drake ? Tu as l’air un peu faible… Tu as besoin de sang, n’est-ce pas ?” murmura-t-il doucement.

Il n’avait pas de pudeur à évoquer ce sujet avec lui. Parce que depuis leurs rencontres, il n’avait pas hésité à fournir son sang comme nourriture au vampire. Parce qu’il se reconnaissait en lui peut-être. Pour essayer de comprendre sa condition aussi. Un intérêt scientifique plus qu’une empathie altruiste.Il retire sa veste. Il déboutonne la manche de sa chemise, la roulant pour dégager son bras.

Tu peux te servir. Je prendrai un fortifiant demain, je ne sentirai rien. Tu en as plus besoin que moi de ce sang.

Il appuya l’ongle de son pouce contre sa veine, griffant assez pour faire jaillir une goutte de sang sur sa peau mate. Une tentation terrible pour Drake. Une façon de l’inviter à lâcher prise, à ne pas regretter de profiter de ce don.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://magichappensonlyonce.forumactif.com/t494-mthunzi-shafiq-d
Messages : 27
MessageSujet: Re: In the dark of the night (Drake & Mthunzi)   Sam 22 Déc - 6:27

Ce soir-là, c’était comme n’importe quel autre soir, réellement. Il était installé confortablement à son bureau, les parchemins de ses élèves empiler les uns sur les autres pour les corrigés. Parfois, il y avait des réponses qui le rendait fier, montrant que l’élève avait bien retenu les cours, d’autre fois il y avait des réponses qui le faisait tout simplement rire par leur côté un peu farfelu et d’autre qui donnait envie de se lancé en bas d’un pont… sauf que dans son cas ça ne lui ferait rien sauf peut-être le faire souffrir atrocement plutôt que le tué.

Il était en train de lire une des copies en plissant des yeux. Mais qu’est-ce que c’était que ce cirque ? C’était vraiment un élève étrange… ce Xavier Strangelove…

« D’où il me sort une souris magique c’est les moldus qui se tricote des pulls avec les chaussettes perdues dans leur… machine à laver… », dit-il avant de passer sa main sur son visage.

Il secoua la tête tranquillement et glissa un peu sur sa chaise avant de regarder au plafond. Son regard était littéralement rouge vif. Il avait soif… il devait se nourrir. Il irait probablement après ses corrections, ou du moins une bonne partie de ses corrections. Il se replaça correctement sur sa chaise et repris sa plume et poursuivit ses corrections. Puis on toqua à la porte.

« Entrer ! », dit-il assez fortement pour qu’on l’entende de dehors.

Il soupira un peu, continuant de lire, grattant sur le parchemin avec sa plume avant de relever la tête en reconnaissant la voix de Mthunzi. Il le regarda avec son regard rouge vif penchant la tête sur le côté.

« Bonsoir Mthunzi… »

Il posa sa plume près de son encrier et soupira avant de reposer son regard sur son assistant. Le pire c’était qu’il était réellement un peu faible.

« Ça se voit tant que ça ? »

Il le laissa s’approcher tranquillement et le regarda faire. Quand il vit, et senti, la goutte de sang glisser le long du bras de son assistant, son regard brilla brusquement et ses pupilles se dilatèrent. Il ravala sa salive et regarda Mthunzi.

« Mthunzi … »

Oui, il hésitait un peu chaque fois… probablement de peur qu’il change d’idée en cours de route ? Il le regarda et à un moment la tentation était beaucoup beaucoup trop grande. Il s’approcha rapidement de Mthunzi en se levant prestement de sa chaise. Il prit doucement le bras de son assistant entre ses mains et le regarda un moment droit dans les yeux.

« Je suis désolé si je te fais mal. »

Drake, en date d’aujourd’hui, ne s’excusait qu’à deux personnes à propos de ça quand il se nourrissait : à Ash et à Mthunzi. C’était réellement les deux seuls pour le moment, pour qui il s’inquiétait de faire mal en se nourrissant. Il regarda le bras tranquillement avant d’approcher ses lèvres de son bras avant de venir doucement mordre son bras. Le sang coulait doucement dans sa gorge. Ce sang si chaud… c’était franchement grisant. Il soupira doucement et ferma les yeux. Il avait vraiment plus faim qu’il pensait. Mais il ne voulait pas non plus lui prendre trop de sang. Il but pendant un moment encore, toujours doucement, non seulement pour savouré, mais aussi parce qu’il était civilisé et qu’il voulait lui évité un choc hypovolémique.

Il retira ses canines de son bras et lécha doucement les deux petits trous que ses canines on fait, mais aussi la griffure que l’animagus s’était faite lui-même pour que le tout se referme bien. Bah oui, il prenait soin des personnes de qui il se nourrissait. Il passa sa langue sur ses lèvres tranquillement avant de sourire un peu, hochant de la tête, reconnaissant. Ses yeux étaient revenus simplement rougeâtres. Ils n’étaient plus rouge vif, bien qu’il n’avait pas bu au point de se rassasier, il avait encore faim, mais il avait bu assez pour que ses yeux reprennent leur couleur normale. Se n’était pas exclus que ses yeux redeviennent rouge vif en soirée… ça pouvait être dans 3 minutes comme dans 3 heures, seul le temps le dirait.

« Merci… »

Il le regarda un moment et resta près de lui, le regardant droit dans les yeux avant de venir poser deux doigts dans son cou pour voir à quelle vitesse allait son pouls.

« Est-ce que tu te sens bien ? Je peux faire quelque chose pour toi ? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://magichappensonlyonce.forumactif.com/t453-drake-ryder-evan
Messages : 19
MessageSujet: Re: In the dark of the night (Drake & Mthunzi)   Ven 28 Déc - 23:16

Le regard rougeoyant de Drake était une chose absolument fascinante. Mthunzi aimait l’observer. Comme on découvre une nouvelle espèce. Les vampires ne couraient pas les rues en Afrique. Allez savoir pourquoi. Peut-être que le climat ne leur convenait pas ? Ou alors, ils savaient se faire extrêmement discret. En tous cas, avant Drake, il n’en avait jamais croisé. Du coup, sa curiosité n’était pas encore contenté. Il continuait donc de satisfaire sa faim de connaissance. Si c’était déplacé ? Peut-être mais c’était le cadet de ses soucis.

Ne t’en fais pas, seul un oeil expert sait voir ton manque…

Il sourit. Un sourire presque un peu rieur. Il aime bien rire de leur étrange relation. De cette complicité qui s’était développée sans vraiment qu’il le veuille. Il acquiesce en entendant son prénom. Comme pour lui confirmer qu’il peut le mordre. S’il ne le voulait pas, il ne le proposerait pas.

Tu ne me feras pas mal. Je le sais. Arrête de douter de toi.” murmura-t-il doucement, de sa voix grave, posée, rassurante.

Il avait confiance en Drake. Totalement. Il se laissa donc faire. La douleur était totalement relative. Vraiment. C’était loin d’être aussi douloureux que certains coups de ceinture qu’il avait pris sur le dos. Oui, son oncle était sorcier, mais il savait aussi punir d’une façon très simple, sans magie et sans ambiguïté. Alors cette douleur lente, presque appréciable était presque inexistante. Il aimait cet instant, ce partage, il y avait quelque chose de terriblement sensuel. De terriblement parasitaire. Il se sentait comme le dragon d’eau nourrissant son vers parasitaire préféré. Il laissa la langue du vampire passer sur ses plaies, regardant avec un certain émerveillement l’effet de sa salive sur ses plaies.

De rien… Tu ferais probablement la même chose pour moi.” souffla-t-il d’un ton égal.

Il n’attendait pas de remerciements. La seule opportunité de fréquenter un vampire lui suffisait. Intérêt purement scientifique. Sans doute. Probablement. Il redescend sa manche, la reboutonnant. Il laisse Drake prendre son pouls, juste un peu amusé par ce geste.

Je vais bien. Je m’occupe d’animaux autrement plus dangereux que toi… J’aimerai juste bien un verre d’eau. Tu aurais ça ?

Il sourit. Il n’a pas besoin d’une nounou. Il sait très bien prendre soin de lui-même. Drake ne semblait pas en prendre bien conscience. Il repousse lentement la main sur son cou. Comme pour faire comprendre au vampire qu’il n’avait pas besoin de le materner. Ils n’avaient pas besoin de ça dans leur relation. Peut-être qu’il ne voulait pas que Drake se fasse trop d’idées sur lui. Et sur ses intentions. Peut-être.

Tu devrais me dire quand tu as besoin de sang. J’aurai très bien pu ne pas passer te voir ce soir. Et tu aurais pu devenir dangereux pour les élèves. Quoique, un élève qui se promène dans les couloirs de ces bâtiments à cette heure mérite bien une grosse frayeur pour irrespect du règlement…

Il eut une légère moue. Il était probablement sérieux en disant ça...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://magichappensonlyonce.forumactif.com/t494-mthunzi-shafiq-d
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: In the dark of the night (Drake & Mthunzi)   

Revenir en haut Aller en bas
 
In the dark of the night (Drake & Mthunzi)
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Renom et honneur du marine Walter C Drake
» Dark Heresy ?
» reportage photo : Apocalypse chez les Dark Angels
» Dark City 2.10 FIN
» land speeder dark eldar

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Magic Happens Only Once ::  :: Les nombreux bâtiments :: Les salles de cours-
Sauter vers: