Nous venons de lancer l'event du premier Avril !
Pour en savoir plus, allez donc traîner au Chemin de Traverse !
Pas de restrictions au niveau des groupes :
vous pouvez venir incarner qui vous le souhaitez,
qu'importe votre maison ou la pureté de votre sang !


Partagez
 

 It's a trap feat. Jacob Hawkins

Aller en bas 
AuteurMessage
Messages : 289
MessageSujet: It's a trap feat. Jacob Hawkins   It's a trap feat. Jacob Hawkins EmptyJeu 4 Oct - 0:43

It's a trap × ft. Jacob Hawkins

Aedan était en train de se préparer de quoi manger quand on toqua soudainement à sa porte. Il était midi passé et la faim lui attrapait le ventre. Il soupira, éteignant le feu pour que ses pâtes ne brûlent pas. Être sans pouvoirs, c'était ça : ne pas pouvoir cuisiner avec la magie, devoir tout faire comme les moldu. Il ouvrit alors la porte, surpris de trouver derrière celle-ci un professeur au sourire plus ou moins désolé. Curieux, il lui demanda s'il y avait un problème et bien entendu, sa réponse fut positive. Ah. Apparemment, des élèves avaient jugés bon de saccager une des salle de cours, la laissant inutilisable pour le moment. Aedan ne fit que soupirer, acceptant bien entendu d'aller s'en occuper.

Il était le concierge, après tout. Le seul poste qu'il pouvait occuper ici, même si avec des pouvoirs, tout serait bien plus simple et rapide. Mais il ne s'en plaignait pas : le Directeur avait déjà accepté de l'engager malgré son statut. Il regarda pendant quelques secondes sa nourriture à moitié prête avant de se décider. Il mangerait plus tard, en revenant. Le rangement allait sûrement lui prendre facilement une heure ou deux, cela dépendra de l'état réel de la salle de classe, mais il ne pouvait pas se permettre de prendre son temps. Surtout qu'il adorait manger doucement, à regarder la télévision ou même en lisant un bon livre à côté. Ce n'était pas le plus simple mais quand on était seul, on faisait avec les moyens du bord.

Il avait quitté son petit chez lui bien douillet pour se diriger vers l'endroit qu'on lui avait indiqué. Il ne comprenait pas comment cela pouvait venir à l'idée de saccager quelque chose, surtout quand cela ne t’appartenait pas. Et il ne disait même pas ça parce que c'était à lui de devoir tout ranger ! Pas du tout ! Aedan en avait bien l'habitude maintenant, étant celui qui passait après son frère et maintenant qui passait après les professeurs et élèves. Et parfois, il avait l'impression que même les adultes ici se comportaient comme des enfants. Il ne citerait pas de nom parce qu'au fond, il n'a rien contre eux, mais les miettes de nourriture qui traînent partout, c'était parfois un peu trop.

Heureusement que le coupable se faisait pardonner la plupart du temps. De toute manière, Aedan était plus du genre à pardonner facilement aux autres qu'à être rancunier jusqu'au bout. Sauf si on venait vraiment de lui faire mal ou de blesser quelqu'un qu'il aimait. Monter les escaliers avec un ventre vide, c'était pas la joie. Il aurait aimé être chez lui, à manger au chaud, ses yeux fixés sur son écran de télévision. C'était encore un mystère pour certains sorciers et il ne comprenait pas comme cela était possible. Le manque d'ouverture envers le monde des Moldu était encore présent et si seulement il pouvait y changer quelque chose... Mais sans pouvoirs, il ne pouvait rien faire et encore moins enseigner. Un professeur cracmol ? Il voyait déjà les unes des journaux !

Quand Aedan arriva dans la salle de classe, il soupira en voyant les dégâts. Des chaises et des tables avaient été gribouillées ainsi que retournées. Les murs n'étaient pas dans le meilleur des états aussi et il allait sûrement devoir passer des heures à tout gratter pour qu'ils retrouvent leur splendeur d'avant. Il ne parlait même pas des livres de cours, la plupart déchirés, et tellement d'autres choses qu'il avait envie de pleurer. Il sortit une première fois pour aller chercher de quoi s'occuper de tout ça, déposant la tout en soupirant encore une fois. Alors qu'il allait ressortir, décidant d'aller bel et bien manger avant de s'occuper de tout ça, il fut bloqué par quelques élèves qui se trouvaient à la porte et qui le regardaient avec un air mesquin. Surpris, Aedan releva les sourcils avant de déglutir. « Excusez-moi. » souffla-t-il assez fortement pour qu'on l'entende.

« Non. » fut alors la réponse de l'élève devant lui, habillé de vêtements montrant fièrement sa maison. Un Griffondor. Mais pas que. « Je dois vraiment passer. » insista alors Aedan, comprenant à moitié ce qu'il se passait. Il avait bien une vague idée mais il devait bien avouer qu'il préférait, sur le moment, ne pas s'imaginer le pire. Et voilà que l'élève commençait un monologue limite haineux sur sa présence ici, le faisant reculer petit à petit un peu plus dans la salle de cours. Un coup monté. Vraiment ? Et Aedan restait là, à écouter, les yeux mouillés. Il n'arrivait pas à parler, à répondre. Que pouvait-il dire ? Ils avaient raison, après tout. Il n'avait aucuns pouvoirs et était inutile pour ce monde. Sa présence était insultante pour beaucoup de sorciers et il comprenait. Mais lui, tout ce qu'il voulait, c'était qu'on le laisse tranquille.

code by lizzou × gifs by tumblr

_________________

« Even when I close my eyes, I can still see you. »

(c) Myuu.BANG!

It's a trap feat. Jacob Hawkins Aedan_10
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://magichappensonlyonce.forumactif.com/t335-aedan-lavellan-b
Messages : 103
Maison : Poufsouffle
MessageSujet: Re: It's a trap feat. Jacob Hawkins   It's a trap feat. Jacob Hawkins EmptyJeu 11 Oct - 3:09



It’s a trap !

Aeden & Jacob Des fois, il se demandait si les gens faisaient exprès d’être cons. Il se demandait comment serait le monde si soit il n’y avait plus du tout de personne stupide ou si le monde en était tout simplement rempli… dans tous les cas, sa serait complètement différent d’aujourd’hui. Il avait passé sa matinée à travailler sur des devoirs dans un local de classe complètement vide. Seulement à un moment, il y avait deux étudiants dans le couloir qui discutait d’un mauvais coup qu’il voulait faire. Il les entendait comme s’il était dans la pièce avec lui. Il fronça des sourcils et décida d’écouter.

« Alors, récapitulons, en ce moment Boris et Hector sont en train de saccager une classe de potion. Dans 5 minutes, on part d’ici pour aller voir la classe si Bor et Hec son parti, après on va prévenir un professeur. Tout ça pour que ce concierge de pacotille vienne ! Ensuite, on l’enferme dans la classe et on verrouille la porte. »

Jacob fronça des sourcils. Il les entendait parler en mal du concierge tout ça parce qu’il était un cracmol. Il trouvait ça tellement injuste et dégueulasse. Ça ne se faisait pas ! C’était tout sauf respectueux. Il rageait mentalement à l’intérieur de lui et secoua la tête. Il commença à ranger ses choses dans son sac en espérant qu’il trouve la salle de potion à temps ! Il sortit de la classe et marcha à travers les couloirs pour se rendre au département de potion. Comme il ne savait pas s’était quelle classe, il décida de toute les vérifier. Seulement, il en avait des tonnes ! Il les vérifia et à un moment il se mit à courir, ayant peur d’arriver trop tard.

« Merde… mais c’est laquelle ? », souffla-t-il entre ses dents.

Il secoua la tête et arrêta deux seconds écoutants autour avant d’entendre des voix au loin. Normalement, un humain ne les entendrait pas, mais lui, oui. Il décida de suivre les voix puis se remit à courir quand il commença à entendre le discours complètement haineux de l’élève qu’il avait déjà entendu parler dans le couloir plus tôt. Il courut rapidement et une fois arrivé il se mit entre le concierge et les étudiants, levant sa baguette.  

« Eh ! Mais c’est quoi, votre problème ? Vos parents vous ont mal élevé ou quoi ? »
« Tasse-toi de là minus, ça ne te concerne pas ! »
« Oh si ça me concerne ! Ça concerne tout le monde ! C’est de l’intolérance à la différence à l’état pur et du non-respect des plus flagrants ! Arrêtez ça tout de suite ! »

Il s’en suit une joute verbale entre les deux élèves et Jacob avant que l’élève tente de lui envoyer un sort, mais Jacob le contrat d’un simple protégo au bon moment. L’élève lui lança alors un sort informulé et donc il ne put se protéger à temps. Il fut donc expulsé à l’intérieur de la salle de classe, emportant avec lui le pauvre concierge qui se trouvait derrière lui. Le blondinet tomba sur le sol en secouant la tête alors qu’il vit la porte claquer suite au « Collaporta » lancer par l’élève pour fermer et verrouiller la porte avant que s’en suive un désagréable bruit de succion. Il ne pouvait même pas utiliser le contre-sort… étant pris à l’intérieur. Il se releva tranquillement, se frottant les fesses.

« Désoler…, j’aurais peut-être dû plus réfléchir avant d’intervenir… je vais vous aider à nettoyer le bordel… je peux lancer quelques sorts nettoyants, mais… j’ai peur qu’on doive frotter tout de même… »

©️ YOU_COMPLETE_MESS
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://magichappensonlyonce.forumactif.com/t380-jacob-schmitt-al
Messages : 289
MessageSujet: Re: It's a trap feat. Jacob Hawkins   It's a trap feat. Jacob Hawkins EmptyDim 11 Nov - 16:36

It's a trap × ft. Jacob Hawkins

Aedan n'avait jamais bien réagit face aux menaces. C'était logique, dans un sens. Qui réussirait à garder complètement son sérieux ou du moins, à réussir à ne pas paraître effrayé ? Certaines personnes y arrivaient, certes, mais pas lui. Jamais. Même quand il vivait encore avec ses parents, c'était impossible pour lui de faire comme si les mots et les coups ne le touchaient pas non seulement physiquement mais aussi psychologiquement. Il était faible, l'avait toujours été et le sera toujours. C'était un fait qu'il acceptait avec aisance, maintenant. Mais là, il était pris de cours, face à ses élèves. Il les voyait, pour la grande majorité, encore comme des enfants. Innocents, purs, voire même tous gentils. Il savait que c'était idiot de penser comme ça, que certains n'étaient pas de bonnes personnes et ne le seraient sûrement jamais. Mais il aimait penser positif. S'il ne le faisait pas, il ne savait pas comment il serait aujourd'hui. Aigri par la vie, peut-être ? Déçu de tous ? À part sa famille et quelques personnes, peu de gens le soutenaient, voire pas du tout. Il se sentait souvent bien seul, il devait l'avouer.

Mais alors qu'il se pensait bel et bien seul face à ces élèves, une voix s'éleva, les rappelant à l'ordre. Surpris, comme les autres d'ailleurs, Aedan, releva la tête, croisant alors le regard d'un élève qui lui disait quelque chose. Il n'arrivait pas du tout à remettre un nom sur son visage et il se détestait presque pour ça. Surtout qu'il était là pour le défendre, apparemment. Ils commencèrent alors à se prendre la tête verbalement, et rapidement, les choses prirent une tournure encore plus pire. Voilà que désormais, des sorts étaient lancés. Le garçon qui l'avait aidé s'en sortait plutôt bien jusqu'à ce qu'un sort informulé ne le projette en arrière. Surpris, Aedan n'eut pas le temps de réagir et fut embarqué avec lui dans la salle de classe qui se trouvait derrière eux. Ils chutèrent tous les deux, le concierge se prenant alors une table dans le derrière. Il grimaça un peu sous la douleur du choc mais ce ne fut pas bien long. Il aurait sûrement un bel ecchymose demain mais ça s'arrêtait là. Pendant ce temps, les élèves avaient fermé la porte, scellant celle-ci et donc les personnes à l'intérieure aussi.

« C'est moi qui suis désolé. J'aurais dû faire quelque chose, c'est moi l'adulte ici. » grimaça alors une nouvelle fois Aedan, gêné. « Vous allez bien, au moins ? Vous avez fait une sacré chute. » Ce n'était peut-être pas une chute horrible mais retomber comme ça, ça faisait toujours un peu mal. Et Aedan se sentait vraiment coupable. Si ce jeune homme ne l'avait pas aidé, il n'en serait pas là, enfermé avec le concierge de l'école dans une salle de classe sale. « Ne vous embêtez pas avec des sorts, je suis certain que je peux en venir à bout en frottant. » Bien entendu qu'il aimerait bien accepter sa proposition. Après tout, ça irait beaucoup plus vite, même s'ils auraient encore besoin de gratter un peu pour arriver à un résultat parfait. Mais il se sentait déjà assez mal comme ça, en fait. « Je suis désolé mais je n'arrive pas à me souvenir de votre prénom.  Vous me dîtes quelque chose mais apparemment, je deviens déjà un peu trop vieux. » Il ne se souvenait réellement pas d'où il l'avait déjà vu... Après, il rencontrait énormément d'élèves dans les couloirs, sans forcément leur parler plus que demandé. Un bonjour par-ci, un bonsoir par-là, parfois, c'était tout.

code by lizzou × gifs by tumblr

_________________

« Even when I close my eyes, I can still see you. »

(c) Myuu.BANG!

It's a trap feat. Jacob Hawkins Aedan_10
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://magichappensonlyonce.forumactif.com/t335-aedan-lavellan-b
Messages : 103
Maison : Poufsouffle
MessageSujet: Re: It's a trap feat. Jacob Hawkins   It's a trap feat. Jacob Hawkins EmptySam 22 Déc - 9:36



It’s a trap !

Aeden & Jacob L’altercation avait vraiment pris une tournure non souhaitée. Ils étaient tous deux enfermés dans la salle de cours. C’était une situation qui pouvait être embarrassante, mais, honnêtement, il s’en fichait pas mal. C’était des choses qui arriveraient. Par moment il se demandait pourquoi le choipeau avait hésité entre Poufsouffle et Serpentard… bons peut-être quand il était petit il avait plus de « serpent » en lui… mais aujourd’hui, on dirait qu’il penchait plus entre Poufsouffle et Gryffondor. Enfin bref… à moins que s’était son appel à la justice qui était plus fort et qui prenait pour du courage en fait il voulait juste que ce soit juste pour tout le monde. On n’attaque pas quelqu’un de plus faible de soi, on n’attaque pas quelqu’un qui ne peut pas se défendre dignement.

Il sourit tranquillement au concierge et se leva tranquillement en se frottant les fesses en grimassent un peu. Il hocha vigoureusement de la tête.

« Oui, ne vous en faites pas ! Si jamais j’ai trop mal j’aurais qu’à demander à mon petit ami de me masser ! »

Il rit doucement, le regard brillant comme chaque fois qu’il parlait de son petit ami. Il regarda le concierge.

« Et vous, ça va ? Pas trop mal ? Mais ce n’est pas grave… ils n’avaient pas à s’attaquer à vous comme ça, ce n’est pas juste et puis c’est juste dégueulasse, il faut accepter la différence par Merlin ! »

Puis il lui parla du ménage. Il sourit un peu et le regarda dans les yeux.

« Mais j’insiste vraiment ! Et puis… autant vous aider pour vous faciliter la tâche, autant ça nous occupera de nettoyer tout ça, pas question que je vous regarde nettoyer sans rien faire ! »

Il agita sa baguette tranquillement et la pièce commença à se nettoyer tranquillement.

« Je crois qu’il faudra frotter tout de même pour faire une belle finition ! »

Il pencha la tête sur le côté, souriant.

« Ce n’est pas grave, ne vous en faites pas, je suis nouveau aussi de cette année donc ! », dit-il en souriant doucement. « Sinon, pour répondre à votre question, je m’appelle Jacob… Jacob Schmitt. Je suis à Poufsouffle ! Cursus en protection magique ! », dit le jeune homme en riant doucement. « J’hésitais entre ça et la vétomagie en fait ».

Il sourit tranquillement et prit un chiffon en sifflotant. Il commença à frotter vigoureusement… peut-être même un peu trop fortement pour un « humain » parce que bon les demi-lycanthropes aussi étaient plus fort qu’un simple humain, mais quand même moins qu’un lycanthrope. Il frotta vigoureusement en gardant sa légendaire bonne humeur.

« Peut-être que vous m’avez croisé quand je partais d’être aller voir le professeur O’Reiley… je vous croise parfois. Il est un peu comme un père pour moi ».

Il sourit légèrement, un sourire en coin avant de frotter plus vigoureusement tellement c’était sale pendant que la magie continuait de faire son travail.

« Maiiis, ils ne sont pas allés avec le dos de la cuillère morte ! … »

Il fronça les sourcils…

« Je ne pense pas que c’est ça, l’expression… »


Mais qu’est-ce que c’était déjà l’expression moldu ? Il demanderait à Karim en revenant dans leur chambre quand il serait sorti d’ici…  
©️ YOU_COMPLETE_MESS
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://magichappensonlyonce.forumactif.com/t380-jacob-schmitt-al
Messages : 289
MessageSujet: Re: It's a trap feat. Jacob Hawkins   It's a trap feat. Jacob Hawkins EmptySam 19 Jan - 5:38

It's a trap × ft. Jacob Hawkins

Se faire aider par un élève, ça formait des émotions contradictoires en lui. D'un côté, il était fier de voir un élève prendre son parti. Ce n'était pas tous les jours que des situations comme celles-ci arrivaient mais quand c'était le cas, souvent, les gens n'osaient pas fourrer leur nez dans les problèmes des autres. Aedan pouvait les comprendre, mais cela n'empêchait pas qu'il se sentait déçu en général. Mais voir un élève dont il ne connaissait même pas le nom et à peine le visage prend sa défense, c'était quelque chose qui lui réchauffait quelque peu son petit cœur malmené. Mais dans l'autre sans, il se sentait mal. Déjà, il se sentait coupable d'embarquer le pauvre étudiant là-dedans... La porte était désormais bloquée à cause d'un sort et ce n'était pas Aedan qui allait aider à les faire sortir... Il était l'adulte ici, bon dieu, et pourtant, il se retrouvait être le plus démuni. Si ces idiots d'élèves avaient voulu l'emmerder pour qu'il se sente mal, eh bien ils avaient réussi leur coup. Même si en général, Aedan n'était jamais vraiment confiant. Après avoir évalué l'âge du garçon devant lui, Aedan se décida de se mettre à le tutoyer. Ils devaient facilement avoir presque dix ans d'écart...

« Je vais bien, ne t'inquiète pas. » sourit-il gentiment. L'étudiant était en grande forme en tout cas, et son énergie fatiguait presque le pauvre concierge qui commençait à se faire bien vieux. Il n'était pas au bord de la mort non plus, mais l'écart d'âge commençait peut-être à se faire ressentir. Ou alors, le garçon devant lui était quelqu'un de très positif et si c'était ça, Aedan était admiratif. « Ahaha, t'es gentil. » Et c'était vraiment un compliment. Il savait que cela pouvait sonner assez moqueur mais pas du tout. Il était juste surpris des paroles de son interlocuteur qui était vraiment outré par ce qu'il venait d'arriver. C'était sûrement le genre d'élève à ne pas se laisser marcher sur les pieds et c'était tant mieux pour lui. C'était des gens comme lui qui changeaient positivement le monde et Aedan adorerait voir plus de personnes comme lui. Le monde était souvent bien trop morne, lui pour commencer, et c'est pour cela qu'il aimait bosser à l'université. Il adorait voir les nouvelles générations arriver : en général, elles étaient de plus en plus apte à changer les choses, leur mentalité étant parfois bien différente que celle des leurs parents.

« Merci. » répondit alors Aedan quand l'élève refusa de le laisser tout nettoyer seul. Certes, il s'était proposé, mais il avait espéré, au fond, qu'il refuse. C'était idiot de ne pas réussir à formuler ce qu'il voulait exactement mais son sauveur du jour semblait être déterminé alors il n'avait pas à s’inquiéter pour le moment. Aedan regarda alors avec des yeux vides le garçon utiliser sa baguette pour nettoyer en surface les lieux. Cela faisait bien longtemps que de voir la magie ne l'impressionnait plus. Pas ce genre de choses, en tout cas. Le nombre de fois où il avait vu un professeur lancer un sortilège pour nettoyer les bêtises des élèves... « Pas de problème, je suis là pour ça après tout. » Nettoyer, c'était sa vie maintenant. L'université était certainement beaucoup plus propre que son propre chez lui. Il demanda ensuite son nom à l'élève, souhaitant ne plus l'appeler par des noms au hasard et surtout, voulant placer un prénom sur ce visage. « Enchanté Jacob, alors. J'espère que te plais ici. » Lui, malgré tout, il adorait ça. « Je m'appelle Aedan Lavellan. Mais tu peux m'appeler par mon prénom, je ne suis pas un professeur. » Et il détestait ça quand les gens utilisait son nom de famille, surtout les étudiants.

« Poufsouffle... je vois. Loyal, honnête et juste, c'est ça ? » commenta-t-il, essayant de se rappeler ce qu'il avait lu, ce qu'il savait et ce qu'on lui avait dis. Il avait toujours apprécié les valeurs de cette maison plus que les autres. Même s'il respectait chaque différences, il y avait quelque chose chez la plupart des poufsouffle qu'il ne pouvait pas placer chez les autres. Il entendait souvent les autres maisons dirent d'eux qu'ils étaient niais et simplets mais Aedan pensait personnellement qu'ils étaient les plus gentils et doux du lot. Mais bon. Chacun pensait ce qu'il voulait, après tout. Il commença aussi à frotter, suivant les mouvements de Jacob. « Oh. Oui, c'est sûrement là-bas que tu m'as vu. » Alexander. Un sourire vint déjà orner ses lèvres mais il secoua la tête, chassant toutes pensées envers le professeur de ses rêves. Aedan rit lorsqu'il entendit les mots de l'élève. « Ne pas y aller avec le dos de la cuillère, tout simplement. Pas besoin d'ajouter de mort là-dedans. » Alors qu'ils frottaient toujours, Aedan jeta un regard vers la porte. « Pendant que je continue ici, tu devrais peut-être tenter de trouver un sort pour nous sortir d'ici, non ? Et si on trouve pas, il doit y avoir d'autres sorties cachées. » Ou il espérait, du moins. L'endroit était assez vieux mais peut-être pas au point d'avoir des passages secrets... Ils verraient bien, après tout.

code by lizzou × gifs by tumblr

_________________

« Even when I close my eyes, I can still see you. »

(c) Myuu.BANG!

It's a trap feat. Jacob Hawkins Aedan_10
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://magichappensonlyonce.forumactif.com/t335-aedan-lavellan-b
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: It's a trap feat. Jacob Hawkins   It's a trap feat. Jacob Hawkins Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
It's a trap feat. Jacob Hawkins
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Paytah...SHUT YOUR TRAP ! -feat Alma Rodriguez
» Ouverture du procès de Jacob Zuma en Afrique du Sud
» INQUIETUDE DE B. OBAMA A JACOB ZUMA POUR LE RETOUR D'ARISTIDE AVANT LE 20 MARS
» Newark post (la coupe a jacob josefson)
» Jacob le karateka

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Magic Happens Only Once ::  :: Les nombreux bâtiments :: Les salles de cours-
Sauter vers: