Nous sommes actuellement en plein event de la Saint-Valentin ici !
Avis aux chers étudiants et étudiantes : Merci de prioriser le groupe des Poufsouffle !

Partagez | 
 

 I will help you cause' I don't have a choice feat. Finn A. Parker

Aller en bas 
AuteurMessage
Messages : 506
Maison : Poufsouffle.
MessageSujet: I will help you cause' I don't have a choice feat. Finn A. Parker   Mar 18 Sep - 2:18


I will help you

Cause' I don't have a choice

Feat Finn A. Parker


Ariel aimait aider les autres. C'était un fait et ça l'avait toujours été. Quand il était en France, il faisait partie d'énormément de clubs et celui d'aide aux devoirs en faisait partie. Non seulement il adorait apprendre mais il aimait encore plus apprendre aux autres. Malheureusement, avec les années, tout cela avait bien changé. Son père avait commencé à lui mettre de plus en plus la pression et cela se faisait ressentir sur Ariel et ses relations avec les autres. Depuis un moment maintenant, il se sentait seul. Il n'avait plus aucune envie si ce n'était de terminer l'université pour enfin pouvoir fuir les griffes de son paternel. Cela avait encore plus empiré à son entrée à l'université. Son père, mécontent qu'il soit à Poufsouffle, l'avait obligé à devenir Préfet pour qu'il puisse, au moins, avoir un rôle quelque peu important au sein de cette école. En temps normal, il aurait été heureux et fier d'avoir ce job. Mais là, depuis le début et surtout depuis quelques mois, il n'avait plus aucunes envies d'aider. Ariel était perdu et hésitait entre tellement de choses que sa tête était ailleurs. Il continuait de jouer son rôle, bien entendu. Il guidait toujours les nouveaux élèves, il indiquait où se trouvait telle salle ou les toilettes, etc... Mais il le faisait non pas par envie mais par devoir. S'il venait à perdre son titre de Préfet, son père serait dans une colère noire.

Aujourd'hui, alors qu'il allait quitter son cours pour rentrer à son dortoir, son professeur lui avait demandé de venir le voir. Pensant que c'était seulement pour lui donner des informations ou alors lui parler de quelque chose, Ariel y était allé tranquillement. Mais ce n'était pas pour quelque chose de simple, pas du tout. Un élève avait besoin d'aide pour ses cours. Finn Parker. Bien entendu qu'Ariel le connaissait, même si ce n'était pas quelqu'un à qui il parlait. S'il ne se trompait pas, l'autre jeune homme connaissait quelques amis du Poufsouffle, mais cela s'arrêtait là. Ariel et lui étaient si différents qu'il n'avait jamais tenté de l'approcher. Toujours plein d'énergie, membre connu et doué pour le Quidditch, bref, tout ce qu'il ne comprenait pas et n'était pas. Ariel n'était monté que un balai que pour ses cours et il préférait voler normalement que d'être au milieu d'un terrain où des psychopathes te lançaient des espèces de ballons au visage. Il n'allait jamais voir aucun match avant, mais depuis que son ami et colocataire, Zéphyr, faisait partie de l'équipe, il tentait d'y aller à chaque fois qu'il avait un match. Alors oui, Ariel avait déjà vu Finn jouer. Impressionné, ça il l'avait été, bien sûr. Mais perdu, il l'avait été encore plus. Surtout que d'après ce qu'il savait, le jeune homme était blessé, sûrement à cause d'un match.

Bien entendu, Ariel accepta de l'aider. L'envie ? Elle n'était pas spécialement présente, mais il se disait qu'au moins, les cours qu'il donnerait lui servirait pour réviser ses bases. Parce que vu les notes du Gryffondor, ils allaient devoir revoir énormément de choses... Ariel était donc rentré à son dortoir, passant une nuit apaisante malgré les nouvelles qui ne lui plaisaient pas tant que ça. Le lendemain, il avait passé le plus clair de sa matinée à bosser pour faire des cours adaptés à Finn. Ils avaient rendez-vous dans l'après-midi, une salle de cours ayant été mis à leur disposition. Les professeurs ne tenaient vraiment pas à perdre une de leur star dit donc. Enfin, c'est pas comme s'il s'en préoccupait vraiment. Quand ce fut l'heure d'y aller, il salua son lapin en lui faisant des caresses et des bisous, quittant ensuite la chambre son sac sur l'épaule et de quoi boire et manger dans un autre sac en carton. Il allait sûrement avoir besoin de sucre... Quand il arriva dans la salle de cours, il n'y avait personne et c'était bien normal : il avait dix minutes d'avance. Il voulait tout préparer avec que Finn n'arrive et quand ce fut le cas, il releva la tête de ses notes, croisant le regard du Gryffondor. Il lui lança tout de même un sourire, sachant très bien que le pauvre élève n'y était pour rien dans ses problèmes. « Finn, c'est ça ? On s'est déjà croisé sans vraiment se parler, je crois. » Il préférait quand même vérifier avant. Parce que oui, ça lui arrivait d'oublier des gens, ce qui était normal, non ? « Installe-toi, j'ai amené de quoi boire et manger si tu veux. Sauf si tu veux qu'on commence direct avec les choses sérieuses. » Ariel n'était pas méchant, au fond. Il voulait juste qu'on le laisse tranquille mais la vie ne semblait pas d'accord.

notes

_________________
KEEP ON HAUNTING ME

ANAPHORE


LE SHIP LE PLUS BADASS DU MONDE EST ICI:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://magichappensonlyonce.forumactif.com/t53-ariel-wintersky-c
Messages : 406
Maison : Gryffindor
MessageSujet: Re: I will help you cause' I don't have a choice feat. Finn A. Parker   Ven 21 Sep - 15:22

[ Ariel - Finn ]

On ne pouvait pas dire à proprement parler que Finn était idiot. Bien sûr, il avait ce tronc commun de beaucoup de Gryffondors à savoir un soupçon de tête brûlée, d'inattention et d'irresponsabilité mais dans le fond, il ne s'en sortait pas si mal. C'était en tout cas comme ça qu'il se défendait lorsqu'il recevait des notes en dessous de la moyenne et qu'il tentait de les justifier à son oncle. Ce qui désolait l'adulte, c'était qu'il savait que Finn n'était pas idiot. Qu'il lui aurait suffit de plus de concentration, de plus d'implication pour que la moyenne remonte, car quand il faisait de véritables efforts, ces derniers payaient. C'était ce qui lui avait coûté son rêve de devenir Auror. Oh, finalement, le jeune sorcier avait rebondit et il se plaisait parfaitement dans ses études des créatures magiques (plus elles étaient dangereuses et passionnantes plus il était heureux d'ailleurs) mais son oncle, lui, ne pouvait pas s'empêcher de s'inquiéter.

Ces cours particuliers étaient une chance, lui avait-il dit d'ailleurs un weekend où il l'avait eu au téléphone. Tout comme le fait qu'il avait le bras en écharpe pour quelques jours et qu'il devait lever le pied sur les entrainements et les matchs de Quidditch. Ce à quoi Finn avait eu l'air plus choqué que jamais. Son oncle savait à quel point ce sport était important pour lui. Mais pour lui faire plaisir, bien sûr, il avait aussi accepté. Il connaissait Ariel de loin, à vrai dire il avait oublié son prénom mais difficile de manquer les cheveux couleur bubblegum du colocataire de Zéphyr. Ce dernier était impossible à manquer, et pas seulement à cause de sa taille et du fait qu'ils s'étaient souvent croisés sur le terrain. Aussi parce qu'il était l'objet de la fascination de son coloc et ami Silène, à sens unique apparemment, et que Finn en entendait du coup tout le temps parler. Ariel allait de pair, en fait. Et puis hors de ça, le Serdaigle avait un style qui avait fasciné le jeune Gryffondor quand on attention s'était portée sur lui, quand on lui avait dit qu'il l'aiderait à remonter sa moyenne.

Il était en retard, mais bien moins qu'habituellement, ce jour là. Ce n'était pas un problème de réveil ou d'orientation dans les couloirs, mais simplement qu'il se laissait alpaguer par des têtes connues et qu'il oubliait le temps qui passait. Cette fois ça avait moins duré parce qu'il avait été dans les gradins, durant le match. Cette expérience faisait encore mal. Mais il ne perdit pas son sourire et fit plusieurs fois des signes de la main pour remettre à plus tard ces discussions. Il arriva dans la salle de cours qui leur était réservée, curieux mais pas vraiment préparé. Il vit la crinière sucrée avant de voir le reste d'Ariel et lui adressa un grand sourire, se rapprochant pour poser ses affaires et prendre place près de lui.

« Hey ! Oui... Et toi c'est Ariel ? Le coloc de Zeph c'est ça... Wintersky ? »

Il avait une bonne mémoire, en réalité. Quand il s'en donnait la peine. Il avait souvent utilisé son nom de famille en parlant de lui à Silène quand il avait appris qu'il lui donnerait cours. Et puis l'autre avait parlé de nourriture. Finn se mordit la lèvre et grogna de façon enthousiaste.

« Sérieusement... T'es trop un ange, merci ! Ca me va de commencer par ça pour sûr, attends. Il faut du sucre pour que le cerveau fonctionne correctement, pas vrai ? Autant faire le plein ! »

Il rit un peu et attendant que l'autre lui propose ce qu'il avait, il ne se priva pas une fois qu'il l'eut fait. Il avait un gros appétit, vu qu'il se dépensait beaucoup. Ou bien c'était son métabolisme. Ou les deux. Ou encore son débit de parole, comme Ariel allait vite s'en rendre compte, qui était du même acabit que sa suractivité.

« Du coup... Du coup je ne sais pas trop ce qu'on t'a dit ? J'ai pas tellement compris... Quelle matière ? Parce que bon, c'est pas siii catastrophique que ça partout, si ? C'est juste que souvent je me trompe, tu vois, je fais pas mal d'erreurs d'inattention mais je comprends vite, promis ! »

Il dit en croisant les bras sur la table et en le regardant dans les yeux, pour qu'il le croit. Il était surpris que ce soit un gars d'une autre maison qu'on lui envoie. Et en même temps, c'était peut être mieux ? Les autres le connaissaient un peu trop et lui auraient peut être fait trop de cadeaux. Ce à quoi il se dit que c'était sans doute à Ariel qu'on n'en avait pas fait un, avec lui. Oh, il se savait sympathique, il avait assez de potes pour en être convaincu mais il savait aussi que lui enseigner quoi que ce soit pouvait être une corvée, alors il s'excusa.

« D'ailleurs... On te paie pour ça ? Je veux dire, ça s'est un peu décidé sans moi, je leur ai dit que ça allait mais pour les concours, enfin si je veux travailler avec des dragons et des créatures de catégories quatre ou cinq... Enfin... »

Gêné, il se gratta la nuque et ébouriffa sa crinière folle comme il le faisait souvent. Et puis il se rendit compte qu'il monopolisait la parole.

« Enfin tu me dis. Si je peux faire quelque chose, je veux dire. »



I'm no bookworm, thank you very much


⇜ code by bat'phanie ⇝

[/quote]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://magichappensonlyonce.forumactif.com/t322-finn-a-parker-ha
Messages : 506
Maison : Poufsouffle.
MessageSujet: Re: I will help you cause' I don't have a choice feat. Finn A. Parker   Dim 14 Oct - 5:10


I will help you

Cause' I don't have a choice

Feat Finn A. Parker


Donner des cours particuliers, Ariel n'avait jamais vraiment fait ça avant. Ce n'était pas le genre de choses qu'on lui demandait, même avec ses bons résultats. Sûrement parce qu'il possédait déjà ce magnifique rôle de Préfet et qu'on pensait qu'il était très occupé. Ce qui n'était pas faux, dans un sens. Mais il devait bien avouer que parfois, de ce côté là, c'était assez calme. Cela dépendait des périodes, en fait. Mais cela l'arrangeait, en fait. Il sourit gentiment à Finn qui semblait presque perdu en arrivant là. Peut-être n'avait-il pas spécialement envie de se faire enseigner des cours par un mec de son âge lui aussi, mais aucun des deux n'avaient le choix. Alors autant rendre les choses plus ou moins agréable, pas vrai ? « Oui, c'est ça. En général, tu peux me remarquer à l'aide de mes cheveux. La couleur change souvent mais je reste repérable. » Que ce soit naturel ou non, d'ailleurs. C'était sa condition de métamorphomage et il pouvait rien faire pour changer cela. Il devait bien l'avouer, il aimait cette particularité autant qu'il la détestait. Son père trouvait cela utile et inutile, forcément. Pouvoir prendre des apparences différentes, c'était pratique. Par contre, se faire repérer à cause d'un changement de couleur de cheveux, ça l'était moins... Ariel avait dû mal aussi parfois. Quand il était triste, mais vraiment triste, il ne pouvait pas le cacher. Pareil pour toutes les autres émotions... Une vraie plaie quand il tentait de rester calme mais que la personne devant lui savait très bien qu'il ne l'était pas...

« Le sucre aide, oui. » Ou pas. En fait, il n'en savait strictement rien mais voulait seulement approuver les dires de Finn pour ne pas le laisser faire la conversation tout seul. Le jeune homme semblait être plein de vie malgré sa blessure et Ariel était impressionné. C'était rare de trouver des gens comme lui, qu'on les déteste ou non. Ariel sortit donc ce qu'il avait emmené. « J'ai un peu de tout alors sers toi. » dit-il après avoir ouvert les sachets de gâteaux et posé de quoi boire sur les tables. Il avait prévu assez. Lui n'aimait pas spécialement mangé, n'ayant pas été élevé dans une famille où la gourmandise était quelque chose de présent et d'apprécié. Mais bizarrement, il aimait voir les autres manger. Il n'irait pas jusqu'à dire qu'il était plein rien qu'en voyant Finn mâcher ses gâteaux, mais un petit quelque chose au creux de son estomac se réchauffait. Il avait presque l'impression d'être une mère en train de nourrir son bébé oiseau. « Je ne suis pas payé. Je crois qu'on m'a parlé d'un bonus sur mes notes, mais j'aurais accepté sans avoir quoi que ce soit en retour alors ne t'inquiète pas. Le plus beau cadeau que tu peux me faire, c'est de remonter tes notes là où ça ne va pas, d'accord ? » sourit-il doucement à Finn qui semblait gêné. Il pouvait comprendre mais ce n'était pas le but. Et surtout, si cela continuait, il allait commencer par se sentir mal-à-l'aise lui aussi. « Tu veux travailler avec des créatures ? » demanda-t-il ensuite, souhaitant partir sur un sujet un peu plus sympathique avant de commencer les révisions ou de parler des résultats de Finn...

Parce qu'apparemment, le jeune Gryffondor ne semblait même pas au courant que dans certaines matières, ses notes étaient trop basses pour qu'il puisse réussir dans ce qu'il veut faire plus tard. Ou apparemment, puisque c'est ce qu'on lui avait dis. Ariel, lui, il ne savait pas ce que Finn voulait faire. Mais maintenant, après une petite discussion, il savait et voyait ce qui n'allait pas. « Il n'y a pas tant de matières que ça qui ne sont pas... positives. C'est surtout en métamorphose et en botanique que tu as du mal, en fait. La botanique, pour être honnête, c'est pas ce qui bloque. La métamorphose, par contre... J'imagine que ça vaut plus de points ? » Encore une fois, il n'en savait pas grand-chose. Il ne se préoccupait que de ses études en temps normal et ne faisait pas spécialement attention à ce dont avait besoin les autres étudiants dans des cursus différents. Ariel était bon en tout, révisant autant que possible pour avoir les meilleurs résultats. Peut-être que sa condition de métamorphomage aidait pour la métamorphose, mais il ne s'avancerait pas non plus sur la question. « Tu as une préférence entre ces deux matières ? Sinon, on peut peut-être commencer par la matière la moins importante ? Je pense qu'en quelques cours, tu pourras te rattraper : c'est surtout du par cœur, pour être honnête. La métamorphose, c'est un peu plus difficile et complexe. » Et Ariel n'avait aucune préférence alors autant laisser le choix à son... élève ? Ami ? Sa connaissance ? Il n'en savait trop rien.

notes

_________________
KEEP ON HAUNTING ME

ANAPHORE


LE SHIP LE PLUS BADASS DU MONDE EST ICI:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://magichappensonlyonce.forumactif.com/t53-ariel-wintersky-c
Messages : 406
Maison : Gryffindor
MessageSujet: Re: I will help you cause' I don't have a choice feat. Finn A. Parker   Dim 28 Oct - 16:31

Finn n'étais pas un garçon qu'on mettait facilement mal à l'aise, quelle que soit les circonstances. Il était même plutôt du genre à ne pas connaître la honte au grand damn de ses potes qui parfois auraient préféré qu'il soit plus discret, plus dans la réserve. Ceci étant, une salle de classe, seul, avec quelqu'un comme Ariel, ce n'était pas tout à fait son terrain de prédilection non plus, et ça se ressentait peut être dans un brin de maladresse quand le gryffondor sortait les quelques livres de son sac, et surtout un cahier tout en acquiesçant à ce qu'Ariel disait. Il n'avait pas honte d'être un peu à la ramasse sur certaines matières, mais lui prendre de son temps alors que ce dernier n'était pas payé ou même dédommagé, c'était un peu de responsabilité sur ses épaules quand même. Il eut l'air de souffler un peu quand ce dernier annonça qu'il aurait peut être un petit bonus, mais il se fit quand même la note mentale qu'il ferait des efforts en tout cas. Autant qu'il lui était possible de se concentrer.

« C'est vraiment cool de ta part. » il conclut quand même avec un sourire.

Les préfets de sa maison aussi aidaient les plus jeunes, peut être pas dans leurs études, mais au moins à les guider à travers l'administration, les couloirs, la vie... Il n'aurait jamais eu les épaules pour être préfet lui même, personne n'aurait eu l'idée de lui demander, même s'il aimait aider son prochain dès qu'il en avait l'occasion on ne pouvait pas vraiment compter sur lui.

« Oui... Enfin, j'aurais vraiment voulu devenir Auror tu vois ? Mais faut croire que je suis un peu trop con pour ça, j'avais même pas les résultats qu'il fallait pour passer les tests. »

Il dit en riant un peu et en se passant la main dans la crinière, comme souvent lorsqu'il minimisait quelque chose qui le chagrinait. Il préférait ne pas s'y attarder et passer l'éponge, aller de l'avant plutôt, mais ça se remarquait quand on le connaissait. Les autres le prenaient plus pour l'idiot qu'il semblait être à ne rien prendre au sérieux.

« Du coup on m'a dit que je devais reconsidérer l'idée, quand j'étais en 7ème année, et... j'ai toujours été fasciné tu vois ? Mon oncle bosse au ministère et un jour j'ai rencontré des gars qui travaillaient avec des créatures de dingue ! Ca avait l'air passionnant ! »

Et il avait l'air passionné. Si on le lançait sur le sujet, il pouvait vous parler des créatures fantastiques et où les trouver pendant des heures et des heures. Mais Ariel n'était pas là pour ça, même s'il était assez gentil pour l'écouter. Finn finit par s'en rendre compte et l'autre garçon les avait gentiment redirigés vers le sujet principal, attendant une réponse de sa part. Engouffrant une énième friandise avec gourmandise, il réfléchit un moment.

« Honnêtement la botanique je crois que je fais surtout des erreurs d'inattention... tu sais, en lisant la moitié de l'énoncé. Typique. Mais la métamorphose c'est juste... si précis ? Quand ça marche, parfois, je n'ai aucune idée de comment j'ai fait alors que quand je rate il y a toujours mille raisons selon le prof. Je suis pas assez concentré c'est sûr mais... »

Il se mordait la lèvre et finit par soupirer.

« C'est juste que, en magie mais pas seulement, j'ai l'habitude d'y aller à l'instinct, tu vois ? C'est peut être pas un sujet qui vient tout seul naturellement alors j'arrive pas à comprendre ce qui ne marche pas. »

Ses yeux se dirigèrent vers la crinière rose d'Ariel et sa vue lui décrocha un sourire.

« T'es plutôt un naturel toi, hein ? Enfin je veux pas dire que tu ne bosses pas ! Clairement t'es plutôt un bon élève sinon on ne t'aurait pas coltiné le boulot. Comment... Comment tu ressens ça, toi ? Je veux dire, à part la formule et le coup de baguette, il se passe quelque chose d'autre dans ta tête ? »

Il s'était penché et rapproché de lui avec la curiosité d'un gamin de 13 ans, les yeux pétillants. Bien sûr qu'il n'y avait pas de recette facile pour réussir tous ses sortilèges, mais il était curieux de la vision de l'autre sur la question. Surement qu'il ne s'agissait pas juste d'appliquer bêtement des formules. Peut être qu'il aurait une idée pour le familiariser ?


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://magichappensonlyonce.forumactif.com/t322-finn-a-parker-ha
Messages : 506
Maison : Poufsouffle.
MessageSujet: Re: I will help you cause' I don't have a choice feat. Finn A. Parker   Dim 11 Nov - 4:08


I will help you

Cause' I don't have a choice

Feat Finn A. Parker


Les cours. C'était presque triste pour Ariel mais c'était presque sa vie. Le matin il se levait pour y aller, ne loupait presque jamais aucunes journées, suivaient parfaitement tout ce disait les professeurs en prenant des notes précises et le soir, après être rentré, il bossait sur ses devoirs ou s'il n'en avait pas, il relisait les fameuses notes. Ses amis avaient parfois du mal à le comprendre et surtout, ne voyaient pas comment il arrivait à jongler entre une vie sociale et ses études. Lui non plus, d'ailleurs. Mais s'il ne le faisait pas, cela risquait d'avoir un impact négatif sur lui. Il n'osait même pas imaginer son père et sa réaction si un jour, Ariel se mettait à avoir de moins bonnes notes et à ne plus avoir la même réputation. Pour son paternel, c'était tout. Il trouvait déjà son fils bien assez décevant alors s'il commençait à baisser son niveau... Parce que oui, rien que d'être un Poufsouffle, c'était quelque chose d'humiliant pour quelqu'un comme son père. Avoir un fils présent dans une maison connue pour sa loyauté, ce n'était pas si mal. Mais que cette maison soit connue aussi pour sa gentillesse, sa douceur et le fait que très peu de sorciers tournaient mal, c'était le pire. Alors il voulait qu'Ariel soit parfait : qu'il devienne le Préfet et si possible, bientôt, Préfet en chef. Qu'il ait toujours des notes qui soient parfaites ou presque. Aucunes tâches dans son comportement et qu'il ne se laisse pas aller. Jusqu'à maintenant, il avait plutôt bien réussi le challenge, mais avec les années, cela devenait de plus en plus difficile et les gens commençaient à voir à travers son masque de personne désintéressée, voire froide. La seule personne avec qui il ne s'entendait vraiment pas, c'était un professeur alors bon... Ça aurait pu être négatif dans son dossier, mais il connaissait tellement de choses sur Ash Nightingal que celui-ci n'avait pas intérêt de dire quoi que ce soit... Sinon, sa bouche s'ouvrirait aussi.

« Tu n'es pas con. De pas avoir de bonnes notes partout, c'est pas être idiot. Certains ont plutôt une intelligence qui viennent des livres, comme moi, et d'autres c'est l'expérience qui leur apprend tout. Et les deux façonnent le monde à leur manière. Alors si tu veux devenir Auror, tu le deviendras. Je t'aiderai pour, d'accord ? Même si les créatures, c'est parfait aussi. » sourit-il à Finn. C'était dans ce genre de moment qu'il ne pouvait pas rester de marbre. Son cœur s'était serré, comme si quelqu'un s'amusait avec. D'ailleurs, il pouvait sentir ses cheveux changer de couleur, devenant plus pâles, face à ses émotions tristes. Il avait de la peine et il ne pouvait même pas le cacher à cause de ses cheveux. Avec un peu de chance, il lui resterait un peu de dignité si Finn ne savait pas ce que ce changement voulait dire. D'ailleurs, il ne savait même pas si le Gryffondor savait qu'il était métamorphomage. Mais bon. « Les créatures, c'est ma passion aussi. Malheureusement, j'ai choisi la vie de bureau ou de professeur au lieu de ça. Alors n'ait pas honte d'aimer ce genre de métier, je t'envie tu sais. » Peut-être qu'un jour, il aurait la patience de refaire des études pour travailler avec les animaux. Mais il doutait fortement. Peut-être pourrait-il devenir professeur de soin aux créatures magiques plus tard ? D'ici là, il se serait sûrement séparé de son père et de ces groupuscules de magie noire qui l'effrayaient tant... Ou du moins, c'est ce qu'il espérait. Ça allait être difficile, mais pas plus difficile que sa vie maintenant.

« La botanique, c'est un peu comme les cours de Potion. Tu dois lire l'énoncé, effectivement. On pourrait travailler sur ça, si tu veux. L'attention, ça s’acquiert avec le temps et la patience. » Et dans un sens, la botanique, c'était quelque chose d'intéressant. C'était souvent des travaux de groupes ou alors de la pratique plus que de la théorie. Ariel adorait ça mais il était vrai qu'il suffisait d'un peu d'inattention pour rater quelque chose. « Pour la Métamorphose, c'est un sujet difficile, oui. Si jamais tu n'y arrives pas en cours, tu dois t'entraîner le plus possible dans ta chambre, dehors, dans les couloirs, avec tes amis ou camarades de classe, etc... Ou avec moi, du coup. » Qui n'avait pas raté son premier sort en Métamorphose ? Lui, si. Après, il avait tenté de ne plus jamais le faire mais il comprenait parfaitement que certains aient du mal avec cette matière. Ariel passait des heures à perfectionner ses sorts, et sans ça, il serait très certainement, lui aussi, souvent dans la mouise. « Pour être honnête ? Je ne ressens rien de particulier. Je m'entraîne beaucoup en dehors des cours pour que tout soit parfait. En cours, je me concentre énormément, aussi. J'essaie de faire abstraction des gens autour de moi, du bruit, de tout. Je visualise ce que je veux métamorphoser, comme si l'objet ou la chose était devant moi. Et en général, ça marche. Mais pas toujours du premier coup, bien entendu. Il faut prendre en compte la prononciation du sort, le geste de la main et du poignet et d'autres choses. C'est difficile mais je suis là pour t'aider. » Et il ferait tout ce qu'il pouvait pour le faire. « Tu voudrais commencer par quoi ? Botanique ou Métamorphose ? On peut faire un cours assez rapide aujourd'hui, pour ne pas trop t'embrouiller l'esprit. Tu as des devoirs à faire, peut-être ? » Qu'il l'aide déjà avec ça, du coup.

notes

_________________
KEEP ON HAUNTING ME

ANAPHORE


LE SHIP LE PLUS BADASS DU MONDE EST ICI:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://magichappensonlyonce.forumactif.com/t53-ariel-wintersky-c
Messages : 406
Maison : Gryffindor
MessageSujet: Re: I will help you cause' I don't have a choice feat. Finn A. Parker   Sam 17 Nov - 23:18

Le silence de la salle de classe empruntée, hormis leur voix a tous les deux et le vent dehors, aurait pu mettre mal a l'aise le jeune Gryffondor qui était habitué a plus de tintamarre dans sa vie. Il saluait le bruit, il s'en entourait même sans quoi il se sentait rapidement angoissé. Peut être parce que le silence laissait place a ses propres pensées. Il n'avait jamais appris a être seul avec lui mêmes toujours entouré qu'il était. Mais la, la compagnie d'Ariel lui suffisait. Il était même attentif aux mots de ce dernier, chose rare pour lui. Il faut dire qu'on lui avait rarement énoncé les choses comme ça. Son oncle avait beau l'aimer de toutes ses forces, il avait beau l'avoir beaucoup encouragé, il avait lui aussi tiré un trait sur la carrière de Finn. Finn le premier savait que ses efforts n'avaient pas été suffisant. Il avait essayé, oui, mais de la a dire qu'il avait tout donné... Peut être que ce rêve n'était pas plus que ça, et que la réponse que ses professeurs lui avaient donné lors de son entretien d'orientation il l'attendait sans surprise. Il n'était pas du genre défaitiste, et il s'était juste dit que plutôt que d'espérer l'impossible, autant tirer partie de ce qu'il pouvait encore faire de sa vie.

Du coup, vraiment, il se trouvait un peu con face a Ariel qui prenait plus au sérieux cette ambition inatteignable. Et il était un peu touché aussi.

« Oui mais... Enfin c'est sur que je suis pas non plus le dernier des cons mais des fois...tu sais... Enfin non, tu sais pas je crois. »

Il dit en riant un peu d'un ton mi doux mi amer. Il y avait des barrières qu'on ne décidait pas ? Il n'avait pas vraiment de réponse a ça, surtout que ça ne lui ressemblait pas du tout de baisser les bras. Il se passait les doigts dans les cheveux incessamment, se frottant la nuque, souriant malgré tout. Il finit par le remercier avant qu'ils passent a autre chose tous les deux.

Finn lui sorti les livres sur lesquels ils travaillaient en ce moment, il n'en disait rien mais il était fasciné par le physique du garçon qu'il avait en face, déjà parce qu'il était atypique et particulièrement... raffiné comparé à sa propre allure plus que banale quoi que classique du Gryffondor joueur de Quidditch ? Mais sans parler de la retenue dont l'autre faisait preuve jusque dans ses gestes, le changement de couleur de sa chevelure, c'était la cerise sur le gâteau pour lui. Il essayait de ne pas l'interrompre et il acquiesçait a ses paroles, mais il avait du mal a le lâcher des yeux. C'était hypnotisant, un peu. Et plus intéressant que de s'imaginer pratiquer en boucle des sorts qu'il avait déjà du mal à sortir une fois proprement. Finn expliqua a ce dernier que la Métamorphose lui serait plus utile pour commencer, et lui montra le dernier chapitre - la différence entre la métamorphose d'etre animés et non animés - quand la question qui lui brûlait les lèvres sorti toute seule.

« Toi... Tu peux le faire a volonté sur toi même, pas vrai ? »

Il se souvenait de peu de choses sur les gens, mais des cheveux pareil, ça venait soit d'un sort pour avoir l'air cool -et bizarrement Ariel ne lui donnait pas l'impression d'avoir cette superficialité là- soit... de la métamorphose, non ? A moins qu'il soit a moitié licorne ou quelque chose comme ça mais ça ça l'aurait étonné. Est-ce que ça existait seulement ? Il triturait sa baguette les coudes sur la table où ils s'étaient posés.

« Tu m'apprendrais ? Hey, si j'arrive sur moi même, le reste peut être que plus facile non ? »

Et il rit un peu à nouveau. Comme s'ils se connaissaient depuis longtemps. Finn avait cette capacité de se sentir bien avec tout le monde. L'inverse n'était pas toujours vrai cependant, alors il se reprit un peu pour dire plus sérieusement.

« Mais les devoirs c'est bien aussi. Ce que tu veux, après tout c'est toi le prof ! »

Et sur ses paroles, il écouta Ariel attentivement.


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://magichappensonlyonce.forumactif.com/t322-finn-a-parker-ha
Messages : 506
Maison : Poufsouffle.
MessageSujet: Re: I will help you cause' I don't have a choice feat. Finn A. Parker   Mar 18 Déc - 5:14


I will help you

Cause' I don't have a choice

Feat Finn A. Parker


Quand les gens lui demandaient comment il réussissait aussi bien dans ses études, il se trouvait souvent comme un con à les regarder. En général, il leur sortait juste qu'il bossait beaucoup et les réponses qu'ils recevaient étaient presque toujours positives. Certains avaient du mal à le croire ou alors pensaient qu'il se donnait trop pour réussir. Parfois, il aimerait leur dire que lui aussi, il préférerait faire autre chose. Son rêve avait toujours été de travailler avec les animaux. Il les aimait et se sentait tellement mieux en leur présence qu'avec d'autres êtres humains. Au moins, on savait à quoi s'attendre avec ces bêtes. Qu'elles soient dangereuses ou non, si on agissait de la bonne manière avec elles, tout irait bien. Avec les humains, c'était beaucoup plus compliqué malheureusement... Mais il n'ajouta rien face aux paroles de Finn qui semblait vraiment très peu sûr de lui. Pour tout avouer, Ariel était assez surpris. Même s'il ne le pensait pas méchant, il aurait presque parié que le fait que le jeune joueur de Quidditch serait confiant, voire même un peu trop. Le nombre de fois où il en avait croisé qui n'en avait rien à faire des cours parce que pour eux, le sport était bien plus important... Mais pour Finn, ce n'était pas que ça, apparemment. Et au fond de lui, il ne savait pas pourquoi, mais il était heureux de le savoir.

Reprenant un peu plus son sérieux et essayant de calmer ses émotions un peu trop voyantes, Ariel demanda alors à Finn par quoi il voulait commencer. Et bien entendu, celui-ci se décida à débuter par la Métamorphose, matière très importante et qui lui donnait vraiment énormément de mal, d'après ses dires. Il lui montra alors le chapitre qu'ils étaient en train de voir en cours et Ariel se pencha pour lire les quelques lignes du titre. Il hocha la tête. C'était un sujet difficile, en plus. Il allait ouvrir la bouche lorsque la question de Finn qui suivit l'arrêta dans son mouvement. D'ailleurs, Finn continuait de parler, prit de son élan. Un sourire plein d'affection étira alors ses lèvres alors qu'un petit rire quitta ses lèvres à la fin. Bon dieu, cela faisait bien longtemps qu'il n'avait pas vu quelqu'un comme Finn. Le garçon était presque innocent, sous ses aires de sportif aux gros bras ! Enfin, à côté d'Ariel, tout le monde avait l'air d'être un géant aux muscles saillants, mais bon... Pas qu'il soit petit, mais niveau muscles, il repassera. Il secoua alors doucement la tête, posant gentiment sa main sur le bras de Finn pour ensuite le lui tapoter doucement. « Je suis désolé, je ne me moquais pas. » commença-t-il pour mettre les choses au clair. Parce qu'au contraire, c'était bel et bien un rire qui sortait du cœur, celui qui venait de la joie. Et cela faisait bien longtemps que quelqu'un qui n'était pas sa cousine lui donnait envie de rire comme ça.

« Je ne peux pas t'apprendre car ce n'est pas un sort. Je suis métamorphomage. C'est quelque chose que je tiens de ma mère, c'est de naissance. Génétique, je dirais. Ça change de couleurs naturellement : quand je suis content, en colère, stressé, triste, etc... J'ai des couleurs attitrées pour chaque émotions. En général, si je suis en colère, ils sont plus rouges, si je suis triste ils perdent de leurs couleurs, etc... Enfin, en ce moment ils sont souvent rouges parce que j'aime cette couleur et vive les colorations magiques.  » sourit-il. Franchement, il n'avait, pour le moment, jamais croisé quelqu'un qui ne connaissait pas cette condition. Ou alors Finn la connaissait mais n'y avait pas pensé. Les métamorphomages, ça ne courent pas les rues, même si avec les années on en voyait de plus en plus. « Si tu réussis à obtenir la moyenne en métamorphose pour ton prochain contrôle, je te montrerai comment je peux, aussi, changer d'apparence. » Mais ça, c'était quelque chose qu'il faisait moins. Déjà, ce n'était pas naturel. Il devait se concentrer, penser à quelqu'un, quelque chose, et il n'aimait pas ça. D'ailleurs, il préférait ne pas trop le faire, essayant encore de faire croire à son paternel qu'il n'y arrive pas pour que celui-ci n'utilise pas sa faculté à des fins qu'Ariel n'approuve pas du tout... « Mais bon, reprenons alors ! Avant de commencer, tu as des questions générales sur la métamorphose ? Ou sur ce chapitre ? Si jamais, on peut commencer par les bases pour être certains qu'on soit sur la même longueur d'onde ? » Après tout, il ne connaissait pas vraiment son niveau, au petit Finn. Alors peut-être que voir un peu de quoi il était capable ou non serait une bonne idée...

notes

_________________
KEEP ON HAUNTING ME

ANAPHORE


LE SHIP LE PLUS BADASS DU MONDE EST ICI:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://magichappensonlyonce.forumactif.com/t53-ariel-wintersky-c
Messages : 406
Maison : Gryffindor
MessageSujet: Re: I will help you cause' I don't have a choice feat. Finn A. Parker   Mer 19 Déc - 0:02

Ariel Wintersky déstabilisait un peu le grand Gryffondor. Une première pour ce dernier qui, hormis ébranlé une ou deux fois par quelques manipulateurs qu'il n'arrivait pas du tout a cerner, était doté d'une confiance en lui a toute épreuve. Apparemment pas celle des compliments ou de quelqu'un qui croit plus que lui même en son avenir. Quelqu'un d'aussi brillant, aussi. L'avenir en tant que joueur de Quidditch, pas de soucis. On lui avait promis une belle carrière si jamais il était sérieux dans ses ambitions, il se savait bon, mais il avait malgré tout expliqué qu'il avait beau aimer ce sport plus que tout au monde, ne faire que ça et ça uniquement de sa vie ça n'était pas pour lui. Ça demandait trop de sacrifices... On le complimentait et lui assurait d'un bel avenir en amour, aussi, parce qu'avec un sourire et un visage comme le sien, sans parler de sa carrure, il n'avait qu'à claquer des doigts, on lui disait. La réalité était plutôt autre. Il avait eu plus de petites amies qu'il n'en aurait voulu, pour sur, mais le grand amour ? Il l’éludait encore. Cœur d'artichaut comme il était il croyait toujours le trouver là où il n'était pas. En réalité il n'avait rien connu de tel. Son coloc Silène ne se privait pas de le charrier la dessus d'ailleurs. Mais son avenir professionnel... Finn avait toujours pris ça a la légère, sans doute pour ne pas être déçu d'échouer. Il n'était pas con, mais assez doué pour prétendre à tout ça ? C'était fou, même pour un gars aussi inconscient que lui. Comment est-ce que le Pouffsoufle en face de lui pouvait être avoir l'air aussi sûr le concernant ? Peut être parce qu'il ne le connaissait pas assez ? On le connaissait de réputation... ça aurait dû suffire pour qu'il n'émette pas ce genre d'ambition. Finn ne comprenait pas trop, mais ça lui réchauffait le cœur qu'on croit en lui, même si on se trompait.

Il écoutait donc le garçon, avide de comprendre ce qu'il lui expliquait sur lui-même en retour. Il avait l'air plutôt secret, alors ce qu'il racontait était précieux ! Ça se voyait aux étoiles dans les yeux de Finn qu'il le pensait, surtout lorsqu'Ariel lui promit de lui montrer d'avantage sur ses capacités. Il avait une position détendue mais totalement tournée vers son interlocuteur, preuve qu'il était passionné. Il ne manqua pas de lui dire que c'était fascinant, qu'il n'avait jamais rencontré de Metamorphage comme lui ou du moins qu'il n'avait jamais été ami avec l'un d'eux. Parce que c'était ce qu'ils étaient, non ? Amis ? Finn disait ça comme si de rien était, sans filtre aucun.

« Ça doit pas être super pratique pour cacher quoi que ce soit n'empe^che. »

Il pouffa un peu après l'explication, inconscient de ce que ça pouvait sous entendre de grave aussi. Il pensait a plus terre a terre. Au pratique au quotidien en gros.

« Genre si tu as un crush, tu dois être grillé direct ! »

Il rit un peu et tomba sur une des pages des leçons de base de métamorphose alors qu'il feuilletait son bouquin. Changer un livre en oiseau, par exemple. C'était un cours de première année à Poudlard, il devrait s'en sortir, non ? Finn avait envie de montrer qu'il n'était pas le dernier des idiots, mais il ne voulait pas non plus le contredire et faire un fiasco de quelque chose de trop avancé. S'il se plantait il aurait l'air idiot. Il ne voulait pas qu'Ariel pense ça, bizarrement, alors qu'il s'en fichait généralement. Il sorti sa baguette, et sans plus de préparation il prononça "Avifors" en désignant l'un des livres qu'ils avaient posés sur la table. L'épais volume laissa sa place a un petit moineau, et un sourire un peu dépité sur le visage de Finn. Il espérait quelque chose de plus impressionnant. Et en même temps... C'était son nom, Moineau. Ça lui donna une idée. Avant qu'Ariel ne puisse l'arrêter , il leva a nouveau sa baguette avec enthousiasme et prononça "Avis" avec un fleuret. Une dizaine de ses petits camarades apparurent, prenant leur envol au dessus de leur tête. Finn, ravi, rit de bon cœur.

« Je suis plus branché dragons que ça en vrai, hein ! »

Mais il aimait bien les petite bêtes comme les grosses en réalité. Et à voir comment les oisillons aimaient son camarade, il n'était pas le seul. C'était trop mignon.

« Ils ont l'air de bien t'aimer... T'es en quelle section ? La Vétomagie ça t'a jamais branché ? C'est sûr c'est moins glorieux qu'Auror... Mais si je deviens dresseur, ou soigneur, ça serait hyper gratifiant. »

Il demanda, pas seulement parce qu'il aurait pas dit non à l'avoir dans sa classe, hein. Mais parce qu'il émanait une certaine douceur du garçon qui était en face de lui. Forcément à côté de son côté pile électrique, c'était pas difficile, mais quand même. Finn se perdit dans ses pensées et les oiseaux disparurent d'un coup. Foutue concentration. Il avait l'impression que l'expression d'Ariel avait changé. Ses cheveux aussi ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://magichappensonlyonce.forumactif.com/t322-finn-a-parker-ha
Messages : 506
Maison : Poufsouffle.
MessageSujet: Re: I will help you cause' I don't have a choice feat. Finn A. Parker   Dim 30 Déc - 19:23


I will help you

Cause' I don't have a choice

Feat Finn A. Parker


Ce n'était pas tous les jours qu'il rencontrait quelqu'un qui ne semblait pas vraiment savoir ce qu'était un métamorphomage. Ce n'était pas du jamais vu, mais il devait avouer que cela était rare. Aujourd'hui, on parlait de plus en plus de ce genre de conditions et même si certaines personnes trouvaient cela encore bizarres et n'acceptaient pas cela comme une normalité un peu différente de la leur, Ariel ne pouvait pas dire qu'il avait ressentit beaucoup d'animosité. C'était plus de l'incompréhension ou de l'amusement en général. Un peu comme Finn maintenant. Comme était-ce possible ? Voilà ce qu'on lui posait comme question en général. On aimait aussi lui demander si cela était peu pratique pour sa vie personnelle et professionnelle. Et sa réponse était toujours que oui, ce n'était pas le mieux. C'était logique, dans un sens...

Ariel avait beau ne pas aimer mentir, il aimait avoir son intimité. Ses petits secrets. Comme tout le monde, d'ailleurs. Mais avec des cheveux comme ça... C'était plutôt la fin de toute intimité. Comment cacher ses sentiments à quelqu'un ? Quand il était en colère, triste, heureux et bien d'autres choses, cela se voyait directement. C'était bien utile d'avoir passé des années à perfectionner un visage parfaitement lisse et sans émotions, quand ses cheveux étaient là pour tout gâcher et lui rappeler qu'il ne pouvait pas se cacher. « Non, pas du tout pratique même. » sourit-il doucement alors au jeune homme. Finn avait l'air plus amusé qu'autre chose et encore une fois, Ariel était pris de cours par sa réaction.

« Sûrement, oui. » Finn, sans le faire exprès, venait de toucher quelque chose qui faisait mal. Ses pensées dérivèrent quelques instants vers Ash, ce professeur qu'il a tant détesté, pour aimé, pour ensuite être obligé d'oublier. Il ne peut pas vraiment lui en vouloir, au fond. Il savait très bien qui était Ash et il s'était quand même approché trop près du soleil et il s'en était brûlé les ailes. Au moins, maintenant, il était posé et la réaction de son professeur ne pouvait que l'aider à passer à autre chose. Aimer quelqu'un d'aussi égoïste... Non. Même s'il savait très bien que derrière ce personnage se cachait quelqu'un qui aimait sa famille, sauf son père, et qui pouvait avoir des sentiments, il ne pouvait pas oublier ces mots.

Vint enfin la raison pour laquelle ils étaient ici : les cours particuliers. Avec un sourire réconfortant et encourageant, Ariel regarda Finn commencer à se concentrer pour laisser ses sorts. La première fois, le livre devant eux se transforma en petit moineau et Ariel dû se retenir de gagatiser comme un gamin devant le petit animal. Il avait toujours été faible pour ces petites choses. Enfin, petites ou non, d'ailleurs. Tant que c'était pas des insectes dégueulasses, il adorait ça. Mais Finn ne s'arrêta pas là, sûrement avide de montrer ce qu'il savait faire malgré ses notes. D'un seul coup, d'autres moineaux rejoignirent leur camarade. « Ils sont mignons. » commenta-t-il seulement après que Finn lui ait parlé de dragons. Les dragons, c'était sympa, mais moins mignons.

Les moineaux commencèrent d'ailleurs à lui tourner autour, s'amusant avec ses cheveux colorés. Mais alors qu'un semblant de bonheur l'engouffrant, une certaine tristesse suivit en entendant les mots de Finn. Ce n'était pas de sa faute. Mais sa question faisait remonter tellement de cris, de disputes et de rêves brisés que lorsque les moineaux disparurent, Ariel dû se retenir de rire jaune. « Je suis en étude de magie avancée. C'était mon rêve d'aller en vétomagie mais mon père n'est pas spécialement d'accord avec ça. Il a des plans pour moi et ceux-ci ne prennent pas en compte les animaux et ce que je veux. » sourit-il doucement au Gryffondor. L'ambiance était retombée quelque peu et il s'en voulait. Il se racla alors la gorge. « En tout cas, si tu n'avais pas perdu ta concentration, c'était pas mal ! Je te propose qu'on bosse sur ça aujourd'hui, si cela te va ? Comment te concentrer plus facilement avec des sorts de métamorphose simples pour ensuite passer à plus difficile ? » Oui, il changeait de sujet.

notes

_________________
KEEP ON HAUNTING ME

ANAPHORE


LE SHIP LE PLUS BADASS DU MONDE EST ICI:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://magichappensonlyonce.forumactif.com/t53-ariel-wintersky-c
Messages : 406
Maison : Gryffindor
MessageSujet: Re: I will help you cause' I don't have a choice feat. Finn A. Parker   Ven 4 Jan - 0:22

Parfois, côté sentiments -et surtout ceux de son prochain- Finn avait du mal a mettre le doigt sur exactement ce qui se déroulait dans la tête des gens. Ça expliquait entre autre pourquoi il les blessait autant sans le vouloir. Le défaut principal d'être quelqu'un a la franchise candide c'était qu'on ne savait jamais quand on mettait les pieds dans le plat. Ou qu'on touchait un nerf. Parfois le jeune Gryffondor se retrouvait avec la colère de son interlocuteur, sans même comprendre pourquoi. En l'occurrence, il voyait bien qu'il l'avait peiné, mais il n'était pas sur de savoir exactement pourquoi. Ça l'embêtait, surtout que son tuteur, si on pouvait dire, était vraiment bienveillant avec lui. Et puis il l'avait fait rire, avec ses oisillons, et Finn en fut soulagé. C'était bizarre d'observer l'autre garçon et de se sentir quoi... Heureux de l'avoir fait rire ? Finn aimait faire rire son entourage ça oui, c'était même le premier a faire des pitreries en classes et en dehors pour s'attirer la sympathie des autres. Pas des professeurs, bien sûr, quoi que certains y voyaient la fougue de la jeunesse là où d'autres d'exaspéraient du gâchis de son potentiel. Après tout, son oncle Kane était connu jusqu'au ministère.

L'euphorie ne dura pas longtemps cependant. Les mots du métamorphe le touchèrent droit en plein cœur et dessinèrent un visage déconfit, puis penseur. Plus sérieux qu'Ariel ne l'ait vu pour le moment où même au détour des couloirs. Il débattait en son fort intérieur, entre la colère qui montait en lui, bouillonnant a cause de l'injustice qu'il entendait, et le fait que ce n'était pas sa place de donner des leçons. Il le savait. Et pourtant, c'était un signe de sa maison que de parler avant de réfléchir, de se laisser aller a ses élans plutôt que ses méninges.

« Je trouve que c'est du gâchis. »

Il dit sans pouvoir se retenir, alors qu'Ariel tentait de changer de sujet. Il se mordit la lèvre inférieure d'en avoir trop dit et s'en voulu, il baissa les yeux un moment.

« Je veux dire... Pardon... Mais si tu crois que j'ai les capacités de devenir un Auror et si je dois poursuivre les rêves... Alors pourquoi pas toi ? »

Il les redressa pour percer son regard, avec ses pupilles pleines de justice et de bravado. 

« Je sais... On ne se connait pas, tu as sans doute plein de raisons qui font que t'aies fait ce choix mais... Mais ta vie t'appartient. A toi et pas a ton père ! Et je suis sur que tu peux réussir tout ce que tu entreprendra si...si c'est vraiment ce que tu veux ! »

Il avait fini un peu fort, et sa respiration s'en ressentait. Il ne comprenait pas pourquoi son cœur battait aussi fort. Pourquoi ça l'énervait autant, alors que comme il le disait, ils ne se connaissaient pas tellement. Son père a lui n'avait même pas daigné essayer de le connaître, personne n'avait dicté sa vie, il ne savait pas vraiment de quoi il parlait, au final. Finn se sentait con d'avoir explosé comme ça. Il mit un temps a calmer sa respiration, et quand il parvint a se rassembler, il n'osait plus tellement le regarder dans les yeux.

« J'suis désolé... Pardon, je suis fatigué je crois. Tu veux bien qu'on continue la prochaine fois ? »

Il rassembla quelques uns de ses livres distraitement. 

« Je dépasserai plus les bornes c'est promis.»

Et sans tellement attendre de réponse positive, il s'éclipsa.


***


Il lui fallut plusieurs heures a Finn avant qu'il ne puisse dormir ce soir là, et il s'empressa le lendemain a peine habillé de descendre chercher Ariel Wintersky a sa table de petit déjeuner. Il n'avait même pas remarqué s'il mangeait seul ou accompagné. Tout ce qui comptait, c'était qu'il s'excuse. Ce qu'il fit un peu trop fort, un peu trop brusquement, en promettant qu'il bosserait et qu'il serait sérieux lors de leurs prochaines sessions de travail.

Ces dernières se passèrent, comme promis, sans dérapage nouveau de la part du jeune attrapeur. Mais chaque semaine il était plus heureux d'y retourner et d'apprendre, en sa compagnie tout du moins. Il avait des difficultés a ne pas oublier la moitié des instructions de son tuteur mais au bout de la énième tentative, les livres devinrent des lapins (que Finn dut courser a travers la classe pour pouvoir les retransformer), il parvint a faire disparaitre plusieurs escargots ramassés auparavant sur le terrain de Quidditch et avait, au bout du 5eme cours, rattrapé son retard sur les métamorphoses non humaines, avec plus ou moins de succès selon le domaine. A leur dernière rencontre, Finn avait fièrement brandit son "Optimal" a son dernier test de Métamorphose, le sourire le plus brillant sur ses lèvres -depuis la dernière victoire de Gryffondor. Il avait a cette occasion serré le frêle (à côté de lui forcément) Pouffsouffle dans une étreinte pour le remercier.


***

Et puis la soirée de Commémoration de la grande Guerre était venue. Ariel lui avait donné du courage comme jamais ce soir là. Il avait été tellement surpris lorsque le garçon l'avait lui même serré dans ses bras, autant que par la dose de courage qu'il lui avait donné en le faisant. Et puis il avait vu, au loin, l'homme masqué devant lequel Ariel serait arrêté. Il n'avait pas arrêté d'y penser.

Il l'avait cherché dans les couloirs et puis s'était rendu a leur rendez vous habituel, pour leur cour de rattrapage. Il avait plus d'une heure d'avance, ce qui ne lui ressemblait pas. Il marchait comme un lion en cage , ses deux mains dans sa crinière.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://magichappensonlyonce.forumactif.com/t322-finn-a-parker-ha
Messages : 506
Maison : Poufsouffle.
MessageSujet: Re: I will help you cause' I don't have a choice feat. Finn A. Parker   Sam 19 Jan - 15:00


I will help you

Cause' I don't have a choice

Feat Finn A. Parker


Parler de ses rêves brisés à quelqu'un qu'il connaissait à peine, c'était gênant pour Ariel. Il n'aimait pas parler de ses problèmes aux autres mais alors de ça... C'était encore un sujet plus que sensible pour le jeune homme et même si Finn semblait être plus choqué qu'autre chose, il préférait éviter le sujet. Mais apparemment, son élève du jour ne semblait pas vouloir passer à autre chose et Ariel étant comme il était, il ne pouvait pas l'ignorer ou ne pas répondre. « Si seulement c'était une question de choix. » sourit-il doucement mais tristement au gryffondor. Pour lui, c'était largement plus une question de vie ou de mort, sur le moment. Il ne savait pas ce que son père ferait s'il lui disait ne pas vouloir le rejoindre dans les rangs de mages noirs... Peut-être qu'il devrait prendre son courage à deux mains et dire ce qu'il pensait mais c'était difficile. Il avait presque été élevé dans cette ambiance et depuis la mort de sa mère et de son frère... C'était différent. Son père avait toujours été mauvais mais sa femme servait de catalyseur. Et puis elle était morte. Et son frère aussi. Bref. C'était compliqué et Ariel devait prendre son temps pour analyser les choses avant de prendre une décision trop hâtive. Et puis soudainement, Finn s'excusa, rassembla rapidement ses affaires et quitta la pièce en s'excusant, ne laissant même pas le temps à Ariel de lui répondre. Un soupir lui échappa alors. Venait-il, encore une fois, de tout gâcher ? Il fallait toujours qu'il mette les gens mal-à-l'ais, de toute manière...

Et pourtant, les prochaines séances se passèrent bien. Finn était venu s'excuser pendant qu'Ariel mangeait, et surpris, celui-ci avait juste hoché la tête. Pourquoi s'excusait-il ? Mais il n'avait pas cherché plus loin, bien au contraire. Si l'autre jeune homme avait abandonné l'idée d'en savoir plus sur lui et surtout sur ses rêves brisés, tant mieux. Après ça, leurs séances de cours avaient été plus positives et Ariel était heureux de voir des changements s'opérer petit à petit chez son élève préféré. Bon, c'était un peu le seul du coup mais pas grave. Quand Finn ramena après des semaines intenses d'entraînement, un ''Optimal'', une grande fierté avait explosé en Ariel. Quand le rouge et doré l'avait pris dans ses bras, Ariel avait d'abords été surpris, ne sachant pas quoi faire et puis il avait répondu à l'étreinte du jeune homme.

______________________________________________________________


La Commémoration de la Grande Guerre avait été un fiasco. Ariel avait encore des douleurs dans le corps quand il marchait ou même quand il était couché. Il aurait pu reprendre une potion pour que ça aille mieux mais il se le refusait. C'était comme un rappel. L'horreur de ce qui était arrivé avait été comme un coup de fouet pour le jeune poufsouffle. Voir ces gens blessés, effrayés... Voir ses amis dans cet état ; torturés, rabaissés, apeurés. Il n'arrêtait pas d'y penser et ses nuits se faisaient courtes. Heureusement que les potions de sommeil existaient. Il revoyait le visage de son père, son regard surpris en voyant son fils se battre contre lui, contre ses idéaux. Trahison. Ariel n'avait pas encore eu de nouvelles de lui mais ça ne serait tarder. Il avait peur, c'était certain. Mais il était déterminé aussi. Il refusait de rester une seconde de plus avec cet homme. Quand Ariel arriva dans la salle pour donner son cours à Finn, il fut plus que surpris de le voir déjà présent. Il n'était presque jamais en avance et surtout pas autant.

« Finn ? Tu es déjà là ? » demanda-t-il en marchant jusqu'à lui. Ils ne s’étaient pas revu depuis cette journée et Ariel se sentait presque rougir en repensant à ses actes. En voyant Finn avec leur ami, aussi perdu, il n'avait pas pu résister et avait automatiquement serré le jeune homme dans ses bras pour le réconforter. Secouant doucement la tête, il se reprit et se posa sur la chaise face à son ami. « Tu vas bien ? Depuis... tu sais. » souffla doucement Ariel. Tout le monde en parlait. Poudlard était passé en sécurité maximum et Ariel ne pouvait qu'imaginer le Ministère en panique. Il avait lu les journaux mais beaucoup n'en parlaient que très peu. Il n'était même pas surpris : les faits avaient été adoucis pour que les gens ne paniquent pas de trop. Mais c'était impossible. Il y avait tellement d'invités ce jour-là... Le Ministère ne pourra jamais tous les faire taire.

notes

_________________
KEEP ON HAUNTING ME

ANAPHORE


LE SHIP LE PLUS BADASS DU MONDE EST ICI:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://magichappensonlyonce.forumactif.com/t53-ariel-wintersky-c
Messages : 406
Maison : Gryffindor
MessageSujet: Re: I will help you cause' I don't have a choice feat. Finn A. Parker   Mar 29 Jan - 1:22

Sans vraiment le remarquer, le niveau de stress du Gryffondor avait baissé d'un cran considérable en voyant la tignasse colorée d'Ariel arriver dans le couloir. Il avait soupiré, et puis quand Ariel lui avait fait face, il avait remarqué qu'il s'était mépris, dans sa hâte. Le rose bonbon habituel était passé, desaturés, bien plus proche du gris qui tirait sur le noir que la couleur dont Finn se souvenait. Son sourire et son visage s'assombrit. Il n'aimait pas le voir comme ça. Pourquoi, il n'en savait rien, après tout ils ne s'étaient pas vus en dehors des cours et a quelques déjeuners croisés, et depuis le fiasco où Finn avait essayé maladroitement de parler de futur et d'ambitions personnelles... Ça n'était pas comme s'ils se connaissaient, hein ? Mais il n'y avait pas besoin de savoir grand chose ou d'être fin psychologue pour voir qu'il y avait un problème. Il attrapa ses épaules, prêt a chercher n'importe quoi pour que la couleur rose naturelle -et le bien être de son porteur- revienne avant qu'il ne se rende compte qu'il n'avait aucune idée de comment faire. Il se mordit la lèvre et se contenta de le serrer contre lui, un court instant, avant de le relâcher.

« Bien, grâce a toi. Sans toi... Tu m'as donné du courage tu sais, t'était... Incroyable ! »

Il tenait a lui dire. Et puis une gêne inconnue commença a se faire une place chez lui et il s'ebouriffa une fois de plus sa crinière de lion, souriant pour la masquer.

« Enfin a part ça j'essaie de pas trop y penser. Je m'entraîne encore plus en Défense et... J'aide un peu les autres. Tu sais, si tu as l'air sur de toi les autres autour commencent a avoir confiance en eux et vont un peu mieux... Comme tu m'as montré a croire en moi en études ! »

Il conclut a voix haute. Il avait toujours été confiant et insouciant, depuis tout jeune, et apparemment il inspirait beaucoup de gens autour de lui sans s'en rendre compte depuis toutes ces années. Que ce soit en cours, au Quidditch, en public comme en privé. En commençant par Hyacinthe par exemple. Sa mère lui disait aussi qu'il rayonnait comme le soleil... Mais c'était plus difficile quand on doutait, il réalisait. Le truc c'était que les autres ne le sachent pas, et il s'était un peu habitué a l'idée que c'était comme ça qu'il pourrait se rendre le plus utile. Il n'était peut être pas le plus brillant mais de cette façon il brillait ! Il soupira encore, mais son sourire habituel était enfin là.

« Et toi... Je ne sais pas ce qui s'est passé mais tu avais l'air... T'as l'air... Changé. T'es pas obligé d'en parler si tu veux pas mais si tu veux, une leçon sur deux on peut juste... Je sais pas. Ça te dirait que je te montre des trucs en échange de tes cours ? A Londres je connais des coins cools où on peut trouver toute sorte de créature... ou des tartes a tomber ! »

Il se souvenait du visage d'Ariel quand il avait fait apparaître des oisillons le premier jour. Et de son amour pour les animaux. Ils pourraient se voir en dehors des cours pour partager ce sujet qui les passionnait ! Bizarrement, l'idée de passer plus de temps avec le Pouffsouffle lui disait bien, vraiment. Peut être qu'Ariel non et peut être que c'était déjà un effort pour lui de se voir une fois par semaine et qu'il en avait marre de son idiotie mais... Il ne pouvait pas s'empêcher d'espérer !

« J'ai un peu tout mon emploi du temps de libre en ce moment... A part le Quidditch ! Mon oncle bosse non stop avec ce qui s'est passé il ne rentre même plus a la maison. Ça se trouve je passerai Halloween ici et Noël aussi alors... Enfin t'as qu'à demander ! »

Il conclut, plein d'espoir. Le temps de la conversation, ils s'étaient retrouvés dans la salle de cours vide et il avait posé ses affaires sur la table qu'ils utilisaient le plus souvent. Mais Finn n'avait aucune envie de travailler.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://magichappensonlyonce.forumactif.com/t322-finn-a-parker-ha
Messages : 506
Maison : Poufsouffle.
MessageSujet: Re: I will help you cause' I don't have a choice feat. Finn A. Parker   Dim 10 Fév - 18:54


I will help you

Cause' I don't have a choice

Feat Finn A. Parker


Revoir Finn, ça avait réveillé énormément de souvenirs dans sa petite tête. Certes, il n'avait rien oublié, bien au contraire, mais là, c'était encore différent. Si Finn n'avait pas été blessé gravement, pour certains, ça avait été horrible. Il avait encore cette image de Silène, un ami en commun, qui gisait sur le sol, se vidant de son sang après s'être pris un sortilège violent. Si Ariel n'avait pas tenté de l'aider en le soignant, c'était parce qu'il le connaissait bien, ce soir. Il n'en avait jamais été la victime mais il avait vu des gens le subir. C'était douloureux. Beaucoup criaient, hurlaient et agonisaient avant de rendre leur dernier soupir. Silène avait été entouré de gens compétents et Ariel avait été certain qu'il serait pris en charge correctement, ce qui arriva. Tellement de gens avaient été blessés. Ariel avait eu de la chance dans son malheur : les séquelles physiques n'étaient pas importantes chez lui non plus. Les doloris, ça ne laissait jamais de traces.

L'étreinte fut surprenante mais Ariel mentirait s'il disait qu'il ne s'était pas quelque peu blottit contre la chaleur de Finn. Avec tout ça, il n'avait pas vraiment de proches à qui parler, vers qui chercher du réconfort. Sa cousine était repartie dans sa famille et Ariel ne voulait pas l'ennuyer avec ses problèmes et ses états d'âmes. Des amis... Il en avait, mais il n'osait rien dire. Personne ne savait pour son père, et encore moins pour lui. Cela fut rapide mais le câlin furtif réchauffa le cœur quelque peu refroidit du Poufsouffle. « Je n'ai pas fait grand chose, pourtant. » A part réagir sur le moment et prendre Finn dans ses bras en plein champ de bataille, ceci dit. Ça avait été naturel pour lui de le faire. Comme s'il revoyait un proche qu'il n'avait pas vu depuis des années. Comme s'il avait été inquiet pour lui, plus que pour les autres. Peut-être que toutes ces semaines, ces mois passés ensemble avaient changés quelque chose entre eux.

« Je suis content pour toi. Tu devrais croire plus en toi, tu en as les capacités. » Finn n'était pas idiot. Malgré ce que les autres pouvaient dire ou même ce que Finn disait de lui-même. Il avait un énorme problème de concentration et cela entachait ses résultats, c'est tout. Il avait seulement besoin d'un peu d'aide et d'encouragements. Il suffisait de voir les améliorations survenues après leurs cours particuliers. « Changé ? Peut-être. Qui ne le serait pas ? » Il voyait très bien de quoi Finn parlait. Mais avait-il envie d'en parler ? Enfin, oui. Il en avait envie. Il le savait. Mais il avait peur. Qu'allait-il penser de lui s'il lui racontait tout ? S'il y a bien quelque chose qu'Ariel ne supportait pas, c'était d'être rejeté. Il pouvait accepter énormément de choses, mais voir le dégoût, la haine ou la pitié dans le regard des autres... Il détestait ça. Il en avait peur.

« Je veux bien, oui. Je ne sors pas beaucoup, et je connais mieux le France que ce pays. » Malgré ces quelques années passées ici, il ne mettait pas beaucoup le nez en dehors de la MUL pour faire du tourisme. Pas qu'il détestait ça, au contraire, mais il fallait trouver quelqu'un pour y aller et surtout, il fallait demander. Demander, il osait jamais. Pas quand c'était personnel pour lui. « Oh, tu ne rentres pas du tout ? Dommage. » déglutit Ariel, ses pensées repartant automatiquement vers son paternel. Il n'en avait pas envie. D'y penser. Et de rentrer, aussi. Il savait très bien ce qui l'attendrait s'il remettait les pieds là-bas. Il avait prévu d'y aller quand il ne serait pas là pour récupérer ses affaires, une des employées de maison étant de son côté. « On se prévoit cette sortie à la place du prochain cours ? Tu pourras m'emmener où tu veux. » sourit-il gentiment à Finn, préparant alors le cours pour bosser un peu. La semaine prochaine, ils s'amuseraient.

notes

_________________
KEEP ON HAUNTING ME

ANAPHORE


LE SHIP LE PLUS BADASS DU MONDE EST ICI:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://magichappensonlyonce.forumactif.com/t53-ariel-wintersky-c
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: I will help you cause' I don't have a choice feat. Finn A. Parker   

Revenir en haut Aller en bas
 
I will help you cause' I don't have a choice feat. Finn A. Parker
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» BLINK-182[Groupe de Musique Punk Rock]
» LUCAS FINN WE MO
» Militaires 3/3
» What about playing chess?
» Laïna Parker

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Magic Happens Only Once ::  :: Les nombreux bâtiments :: Les salles de cours-
Sauter vers: