Si vous souhaitez encore poster dans l'event des antidotes, vous pouvez jusqu'à août !
Pour en savoir plus, allez donc faire un tour dans les flashbacks !
Pas de restrictions au niveau des groupes :
vous pouvez venir incarner qui vous le souhaitez,
qu'importe votre maison ou la pureté de votre sang !

Nouvel event très important pour la suite !
Pour en savoir plus, allez donc à Poudlard, où tout semble arriver !
Nouveau recensement en cours pour juin/juillet !
Pour en savoir plus, allez donc ici pour ne pas être supprimé !

Partagez
 

 Alexander Callum O'Reiley | Jesse Williams

Aller en bas 
AuteurMessage
Messages : 329
Date de naissance : 23/07/1986
MessageSujet: Alexander Callum O'Reiley | Jesse Williams   Alexander Callum O'Reiley | Jesse Williams EmptyJeu 13 Sep - 3:22

Alexander Callum O'Reiley

Feat. Jesse Williams




Âge : 32 ansSexe : Homme, à ma connaissance...? Date de naissance : 23 Juillet, depuis toujours... Nah? Nationalité/Origines : Britannique à 100%, du côté de son père, comme de sa mère, et cela ce voit dans ces bonnes manières... Orientation sexuelle : Bisexuel, et ça, il l'a apprit à ses dépends... Statut civil : Célibataire, car le coeur d'un loup-garous est toujours difficile à prendre. Maison :Son ancienne maison était Gryffondor, car c'est bien le courage, la détermination et la force qui font de lui l'homme qu'il est aujourd'hui. Groupe : Magic is good Profession/Études : Professeur de Défense Contre les forces du mal, à MUL Statut de sang : Sang-Mêlé, sa mère était purement et simplement humaine. Baguette magique : Elle est faite en bois de bouleau,  mesure 30,5 cm, et contient  un ventricule de coeur de dragon. Patronus : Vous vous attendiez tous à ce que je marque loup, mh? Et non, son patronus est un lion, aussi majestueux soit-il. Sa relation avec la magie : La magie a toujours été une source d'inspiration et de fascination pour lui. Il l'adore, et s'il pourrait, il l'utiliserait pour tout: Néanmoins, sa mère lui a apprit à garder une certaine autonomie via la magie. Donc, il lui arrive de faire la vaisselle soit-même, oui oui. Il contrôle, bien entendu, bien sa magie. Par contre, éviter de le mettre en colère, car ce n'est pas sa partie sorcier que vous allez énervé, mais plus celle qui dort au fond de lui.  Signe(s) distinctif(s) : Hormis que ce soit un loup-garous, Alexander a un tatouage tribal au centre de son dos, qu'il a depuis ces 20 ans. C'est son seul tatouage, mais ce dernier a une signification toute particulière à son coeur qu'il ne dévoile seulement aux gens qui lui sont précieux. Sinon, il a quelques cicatrices au niveau du torse, remontant à certaines pleines lunes difficiles, mais rien qui ne met sa santé en danger.



Caractère

Courageux | Le jeune homme a été à Gryffondor pour des raisons très simples : Courageux, Déterminé, Force. Ce sont trois mots, mais trois mots qui le décrivent à merveille. C’est un homme qui a appris à savoir ce qu’il voulait et à être assez déterminé pour ne jamais abandonner, que ce soit difficile ou non. Il continuera, quoiqu’il arrive. Il aurait pu tout abandonner suite à sa lycanthropie, mais il a continué de se battre pour être reconnu, pour être vu, pour être remarqué. Il n’a pas peur de mener à bien ce qui lui tient à cœur, et il n’a pas peur du danger, ce qui l’aurait peut-être sauvé il y a de ça quelques années. Avoir peur, ça sauve parfois ta peau, mais Alexander n’a pas appris à avoir peur. Il est fait fort, heureusement, autant mentalement que physiquement, et il ne se laisse pas marcher sur les pieds. Se défendre, il a appris à le faire pour lui-même.

Loyal | À ses principes, à sa voie, à sa profession, aux siens. Alexander, c’est le jeune homme loyal comme un chien (ou un loup, dans son cas) et qui ferait tout pour défendre les siens. Il n’est pas du tout rancunier, si cela peut vous rassurer, et pardonnera toujours ces amis, même s’il en a été blessé.

Ouvert d’Esprit | Venir d’une famille Sang-Mêlé, mélangé par la maladie du lycanthrope te fait revoir la vie différemment. Que tu sois Moldu, Cracmol, Sang-Pur, ou n’importe qui d’autre, il te respectera et serra ouvert à avoir une discussion avec toi, sans juger l’apparence ou ce que tu es. Il jugera par contre tes actions, ce que tu fais de ta personne, pour déterminer si tu es une bonne ou une mauvaise personne. Il juge le cœur, et non la carapace, et ce depuis des années.

Leadership  | Être professeur, tu dois avoir un certain leadership, et une certaine autorité. Le jeune homme a les deux, quoiqu’il utilise bien plus le leadership. Il se fait entendre par son charisme naturel, mais aussi par sa faculté d’amener la confiance des gens vers lui par ses plans réfléchis et ces solutions. Il aurait pu, dans une autre vie, être un très beau leader d’une bataille, mais il a depuis longtemps oublié les batailles pour se concentrer sur sa tâche de professeur. Il aime la magie, mais il évite très bien la bataille, qu’il déteste. Il est paisible, et ce seulement depuis quelques années, car il y avait un temps où il était bagarreur, fou, complètement instable… Désormais, il essaie de rester paisible pour ne plus retomber dans ces mauvaises habitudes.

Attentif | À l’écoute de ces élèves et de leurs problèmes, Professeur O’Reiley est très proche d’eux et ferait tout pour apaiser leurs soucis, personnels ou scolaires. Il ne voulait pas être professeur à Poudlard, sachant qu’à cet âge, la majorité des adolescents aiment défier l’autorité. Il le sait, car il l’a été aussi, cet adolescent provocateur et qui s’amusait toujours, se tapant des retenues comme pas possibles. Il sait que cela aurait vite fini par l’agacer et réveiller ces anciens démons. Il est donc allé à l’Université, où la majorité est là, car ils le veulent et qu’ils aiment ce qu’ils font. Il est donc attentif aux problèmes que les étudiants ont et fait de son mieux pour les aider : s’il n’est pas capable de les aider, il les aura au moins écouter, et aura été une oreille attentive et rassurante.

Gentleman | Non seulement Alexander serait toujours du genre à ouvrir la porte aux autres, à utiliser ses ustensiles comme il faut, à saluer les gens qu’il croise, mais en plus, il est un vrai gentleman dans sa manière de s’exprimer avec les autres. Très bon orateur, il ne jure jamais et a souvent une voix calme, si ce n’est quand il est énervé ou instable. Il aime réfléchir à ces mots pour trouver les meilleures choses à dire.

Instable | Depuis sa morsure, sa maladie le ronge, le dévore parfois, surtout lorsqu’ils approchent de la nuit de pleine lune. Bien qu’il prenne chaque semaine sa potion, comme une routine avec son déjeuner, cela reste qu’il devient plus sensible aux émotions fortes d’autrui. Ils détestent les bruits et les odeurs trop fortes, et les évitent souvent. Si on le provoque, si on le cherche, le jeune homme va souvent essayer de fuir la situation pour ne pas se sentir énervé. Bien entendu, il évite le plus possible tout contact avec l’argent, qui le rend sensible à son toucher.

Têtu | Comme un animal, Alexandre refuse de se plier aux ordres qui lui déplait, et comme l’a souvent montré ces cours, il fait ses cours à son envie, et non en suivant la grille serrée que certains professeurs suivent du ministère. Il donne la matière qu’il faut, bien entendu, mais à sa manière et avec son grain de sel à chaque cours. Cela peut en énerver certains, ou en rendre heureux certains. Ce qui est certain, c’est qu’il est têtu… comme une mule, vraiment!

Impatient | Il n’aime pas attendre. Encore pire, il peut devenir un peu brusque dans son approche quand il n’a pas ce qu’il veut : quand il demande quelque chose, ne le faites pas attendre pendant des jours et des jours, il finira par en grogner et à ruminer dans son coin, et venir vous coincez dans un coin de mur pour avoir les réponses qu’il cherche. Il veut savoir, il veut obtenir des réponses, et ce maintenant.

Renfermé | Le jeune homme n’aime pas parler de lui, et encore plus, il lui arrive même de mentir pour ne pas se dévoiler aux autres. Il a honte de ce qu’il a fait, de ce qu’il a été, et même un peu de ce qu’il est. Autant il a confiance en lui, autant il préfère se voiler le visage sur un passé qu’il ne trouve pas toujours glorieux à parler. Il ment, donc, pour ne pas perdre toute crédibilité (enfin c’est ce qu’il croit).

Jaloux | Et je rajouterais même possessif, oui oui. Le professeur, quand il tient à quelqu’un, c’est pour la vie. Il s’accroche à quelques personnes, et devient très proche d’eux, jusqu’à en être possessif. Il ne veut pas les perdre, et cela le rend jaloux rapidement dès que quelqu’un semble le « remplacer » dans la vie de son ami. Il aime être unique aux yeux des personnes qu’il aime, car pour lui, chaque personne lui est unique dans sa vie.

Solitaire | Avoir beaucoup d’amis, c’était un truc durant son adolescence. Désormais, il compte ces amis sur les doigts de ces mains, et cela lui suffit amplement. Il n’aime pas vraiment les grandes fêtes avec plein de gens, et il préfère plutôt les petits comités d’une dizaine de personnes, maximum.



Histoire

« Je n’ai plus envie de regarder en arrière. Je n’ai plus envie d’y penser. Je n’ai plus envie de me rattraper à un passé que j’ai tant de fois essayé de déchirer. Je n’en veux plus. Je n’en suis plus capable. »

Son enfance a été l’enfance la plus normale qu’un Sang-Mêlé peut avoir. Alexander est né, fils unique, dans une famille aimante. Autant la mère, que le père, lui ont toujours apprit à se respecter à respecter les autres. Non seulement ça, mais il a vite appris à bien se comporter, bien manger, ouvrir la porte aux autres, et à se comportement comme le bon gentleman qu’il était. Ce n’était pas une obligation, et ces parents n’allaient pas l’aimer moins, mais cela faisait partie de son éducation et Alexander aimait ça. Il a apprit le piano, de sa mère Moldue, à l’âge de 6 ans, et pour l’information, il y joue toujours (et en est même très doué). Vivant auprès d’un homme travaillant au Ministère, et d’une mère au foyer, Alex’ a bien grandi par amour et présence de ces parents. Sa mère a crié, la première fois que Alex, 8 ans, a réussi à laver un vase dans les airs. Dire qu’elle s’y attendait serait vrai… mais dire qu’elle n’a pas été surprise? Dites ça au pauvre verre qui a fini sur le sol, lâché par la surprise de la jeune femme, ce qui a fait rire aux éclats son fils qui, lui, faisait l’éviter le vase comme si c’était la chose la plus simple au monde. Oui, c’était sans contester l’enfant le plus heureux du monde. Il reçut sa lettre de Poudlard comme tout sorcier à l’âge de 11 ans, et il prit le train, le regard brillant, envoyant sa main à ses parents en riant, avant de rapidement socialiser à même le train, parlant avec tout le monde. C’était un garçon heureux, optimiste, rieur, et à ce moment, il n’aurait pu souhaité mieux. Poudlard, ça allait devenir sa deuxième maison, et il ne se douterait jamais de ce qui allait l’attendre à la fin de sa scolarité. Il était heureux, et c’était tout. Aussi simple que ça. Il s’assit sur la chaise du Choixpeau, le regard brillant, simplement curieux de savoir sa maison, sans attente, sans demande, simplement curieux. Oui, c’était un garçon curieux, qui n’attendait rien de personne. Alors son rire se fit entendre dans la salle, alors que les étudiants applaudissaient avec force, et que les Gryffondors criaient de joie, quand le nom de la maison des courageux sortit. Alexander descendit du banc en souriant, envoyant la main aux professeurs, avant de rejoindre sa place, commençant presque tout de suite à parler avec ces collègues, à se présenter. Son père lui avait appris une chose. Une chose qui allait toujours rester dans sa tête.

« Quoiqu’il arrive, n’oublie jamais de tendre la main et de saluer tes partenaires. Quoiqu’il arrive, n’oublie jamais de te relever après chaque épreuve, de secouer tes épaules, et de fixer droit dans les yeux tes partenaires en disant : Je suis Alexander. Alexander Callum O’Reiley. Et peu importe combien de fois vous essayerez de me rabaisser, je finirais par me relever. »

Alexander était un jeune étudiant intelligent et qui réussissait bien dans ces cours. Il était la fierté de ces parents, et il était l’ami que tous voulaient avoir. Mais il était aussi le premier à exaspérer les professeurs avec ces idioties au milieu du cours, à faire lever les yeux aux hommes en voyant ces tentatives complètement ridicules et rater de draguer une demoiselle, et surtout, de faire rire les gens en le voyant foncer dans un mur en essayant d’échapper au concierge de l’école. Jusqu’à sa quatrième année, il n’eut rien de particulier, seulement des bonnes notes, des retenus, des amis, des retenus encore, des rires. Il était heureux, et c’était tout. C’était un Gyffondor qui excellait en défense contre les forces du mal. Puis, vers sa cinquième année, au début de celle-ci, le jeune homme commença à sortir avec une demoiselle, Kamille, qui était elle aussi Gryffondor de la même année que lui. Elle avait toujours été charmée par sa manière maladroite d’aborder les filles, et surtout, elle avait été fascinée par sa générosité et sa hardiesse. Ils commencèrent donc à se fréquenter, allant souvent à Pré-Au-Lard ensemble durant les fins de semaine. Alexander continuait d’être ce jeune homme que tout le monde connaissait, que tout le monde entendait un peu son nom dû à ces nombreux coups. Alexander étudiait beaucoup, néanmoins, voulant un brillant avenir comme son père. Ce fut aussi durant sa 5e année que très lentement, petit par petit, ces crises de « je fais le fou » commencèrent à se baisser, bien qu’il adorait toujours énerver les professeurs lors de leurs cours. Kamille et lui filèrent le parfait amour jusqu’au début de leur 7e année.

En effet, durant le début de cette scolarité, alors que Alexander avait désormais 17 ans, il reçut un hibou du ministère de la magie, ainsi que de sa mère, annonçant que son père était décédé suite à une maladie cardiaque, comme il peut en arriver chez chaque être humain. Cela prit un moment au jeune Gryffondor d’analyser cette partie de la lettre, son regard ne s’attardant aucunement sur les désolés, ou sur les « mes plus sincères condoléances ». Il ne voyait que l’avis de décès de son père. Celui qui l’avait aimé plus que de raison, celui qui lui avait donné sa raison de vivre, sa raison de survivre, même. Son père, qui avait toujours été le pilier à la maison. Son père, son héros, son modèle. Son regard s’arrêta de longues secondes sur ces mots, alors que Kamille l’avait fixé avec tendresse, posant sa main sur la sienne sans encore comprendre l’étendue des horreurs que dévoilé ces quelques mots. Et il se demandait réellement si on pouvait s’en remettre. S’il pouvait continuer d’avancer. Car plus rien ne semblait avoir de sens sans son père à ses côtés. Et même si Kamille essaya de l’aider, même si ses amis étaient là pour lui, c’était seulement un trou béant.

« Tu ne survis pas à la mort d’un proche. Tu apprends seulement à vivre différemment sans lui, et avec cette peine qui restera toujours un peu présente. Un jour, elle sera juste moins présente. Sur le moment, tu crois que tout est fini, que ton bonheur est pris entre des filets, mais au final, tu finis par apprendre à vivre… Ou plutôt à survivre à sa mort. À vivre avec. À continuer de vivre, pour toi, pour les autres, pour lui. »

Cela commençait très mal son année scolaire, alors que toutes ces pensées en étaient corrompues, folles de ce départ précipité de sa vie, sans avoir pu lui adresser ses au revoir. Ces « je t’aime » hanté ces rêves. Il finit par continuer à avancer, malgré que le plaisir ne fût plus, malgré que tout soit trop lourd à porter pour lui. Kamille était sa lumière, sa source d’inspiration, sa force. Mais en même temps, le jeune homme, complètement perdu, sans aucune réelle stabilité, commença à trouver beau un jeune Serdaigle de son année : Rien de très grave, vous savez. Trouver beau quelqu’un ne veut pas dire tromper sa petite-amie. Mais cela le remettait en question sur son orientation : Était-il bisexuel? C’était possible après tout, rien ne lui disait le contraire, et ce jeune Serdaigle était terriblement attirant. Perdu, il commença à devenir avec ce jeune écolier, et plus le temps passait, plus il se sentait compris et aimé par cette personne. Ce vide, il ne le sentait plus quand il était avec lui. Une mauvaise façon, vous allez me dire, de combler le vide, mais Alexander était perdu, et à 17 ans, tu ne fais pas toujours les choix les plus réfléchit. Il sentait comprit par lui, et bientôt, il eut dans l’idée d’en parler avec Kamille pour rompre avec elle, sans la blesser (ou le moins possible), car il sentait que son amitié envers le Serdaigle se transformé en amour, et trahir sa Kamille n’était pas dans ces options.

Alors qu’il était donc pour expliquer la situation à Kamille, Vincent, le Serdaigle, le prit par surprise une fois. L’attrapant à la fin d’un de leurs cours respectifs, l’étudiant le plaqua contre le mur et l’embrassa à pleines lèvres, devant la foule ébahie des classes, et surtout, devant Kamille, qui fixait le tout avec un dégout évident. Perdu, et surtout complètement sous le choc, il n’eut pas le réflexe de le repousser dans les premières secondes, avant de rapidement se tasser, essayant de rattraper sa petite-amie qui s’était déjà faufilée à travers les individus. Malgré ses pardons, malgré ses douceurs, il n’eut pas le courage, ou plutôt l’envie, de lui mentir. Il aimait Vincent, et cela le détruisait qu’elle l’aille apprit ainsi. Elle n’avait pas mérité ça. Elle n’avait aucunement mérité ça.

« Je les aimais. Plus qu’il m’était permis d’aimer quelqu’un, je les aimais. Kamille, elle m’a comprise, épaulée, fait vivre, quand je n’étais pas capable de le faire seul. Je suis désolé. Je suis tellement désolé… »

Alex, comme Vincent, eurent leurs BUSES avec succès, main dans la main, le rire aux lèvres, et les yeux brillants de victoire d’avoir passé 7 ans à Poudlard sans mourir de fatigue due aux examens. Vincent était un garçon brillant, qui, désormais son petit-ami, voulait occuper un poste important dans le Ministère de la Magie. Alexander, lui, était un peu plus ouvert sur ces choix, hésitant longtemps sur le chemin à prendre. Bien-sûr, Alexander se rendit chez sa mère, allant profiter avec elle d’un repos bien mérité qu’il n’avait pas eu le luxe de s’offrir depuis la mort de leur homme. Longtemps, Alex s’occupa de sa mère avec attention, plus qu’il ne s’occupa de lui-même. Il en oublia ces souffrances, et en oublia ce qu’il vivait à côté. Car pendant ce temps, il s’était pris un petit appartement avec Vincent. Ce dernier avait commencé ces études à l’Université, alors que Alexander attendait que sa mère aille mieux pour ensuite continuer ces études. Et comme Vincent disait : Rien ne presse, je suis là. Déjà là, il aurait dû tiquer, tiquer sur quelque chose, mais O’Reiley était aveuglé par son amour pour l’ex-Serdaigle, aveuglé par ce besoin ardant qu’il avait. Du moins, qu’il pensait avoir pour Vincent. Comme une drogue, il pensait que seul Vincent pouvait faire en sorte de combler le vide que son père avait laissé… Il aurait dû arrêter ça là. Il aurait dû.

« C’est trop tard, quand tu le remarques. Un mois, six mois, une année, c’est déjà trop. Il est trop tard. Les dommages, bien que parfois non permanents, font quand même très mal sur le coup. Ta confiance en soi, ton jugement, ta peur, tout s’accroit. Pourtant, dans mon cas, ce n’était pas la peur qui m’empêcha d’agir, mais comme bien des gens, ce fut l’amour que je lui portais. L’amour que j’avais pour cet homme qui était doux, une fois sur trois. L’espoir que j’avais que je pouvais le changer. Et surtout, la confiance que cet homme était capable de plus. Je l’aimais, et surtout, j’étais dépendant de lui. Financièrement, mais surtout, dépendant de ce vide qu’il avait comblé. Je l’aimais. Et merde, merde que j’aurais dû fuir. La violence conjugale, c’est un cycle. Il ne s’arrête jamais de tourner. »

Il avait 22 ans. 22 ans, deux ans qu’il était sous sa main. Deux ans qu’il ne faisait rien pour changer ça. Deux ans qu’il espérait qu’il change. Au début, ce ne fut que des mots à la vas vite. « Reste là où tu es », « T’a pas besoin de travail », « T’es vraiment idiot parfois », « J’ai pas envie qu’tu sortes aujourd’hui ». Des paroles, des sorties privées, de plus en plus d’enfermement. Une pression d’être avec lui, éternel. Cela commença donc par le verbal, puis l’enfermement social, puis les coups, les regards haineux, les cris, les coups dans un mur, les objets qui volé dans la pièce, et ce encore plus lorsqu’on approchait de la pleine lune. Alexander avait déjà vu les cicatrices sur le corps de Vincent, mais n’avait jamais osé poser des questions : car les quelques fois qu’il l’avait fait, le ton avait trop vite monté. Alors il s’était voilé le visage sur cette réalité, comme sur plein d’autres, par amour pour cet homme. Alors il restait avec, aveuglé par l’idée du changement, par l’espoir, malgré les coups, malgré, surtout, sa confiance en soi qui en prenait un coup. Cela prit deux ans, avant qu’il se sépare à petits pas de cette relation toxique, par l’aide de sa mère. Ce fut dans les premiers mois de pas difficiles et lents, puis quand il comprit qu’il pouvait « vivre sans » cette souffrance, il commença à s’éloigner plus. Il s’excusa, plusieurs fois, car il se sentait mal de laisser Vincent, mais il ne pouvait plus vivre ainsi. Vincent lui gueula de rester, essaya de le forcer, mais il finit par se séparer de lui, allant réhabiter avec sa mère.

Puis vient un soir de pleine lune, où il aurait décidément dû rester chez lui. Il n’aurait jamais dû suivre les bruits qui venaient de la forêt, lorsqu’il rentrait d’une soirée chez des amis. Il aurait dû ressentir la peur, quelque chose qui l’aurait tenu loin d’une forêt en pleine nuit, des bruits inquiétants y provenant. Mais il n’était pas peureux, et il était même trop courageux et curieux. Alors ces pas le menèrent jusqu’au fond de la forêt, alors que son regard se portait vers les buissons, cherchant la source du bruit. Ce fut d’abord des craquements, puis des grognements, puis un choc. Une douleur vive, un cri à peine audible, une baguette tendue, un sort, mais surtout, une envie de mourir. Des mains tremblantes, des pleurs, un hôpital. Il avait envie de mourir. Il voulait mourir. Sincèrement, ce fut la seule fois qu’il désira aussi ardemment qu’on mette fin à sa souffrance. Il dut le crier aux Médicomages au moins une dizaine de fois, alors que tous ses sens étaient en alertes, et que son corps criait repos. C’était une morsure de loups-garous. En pleine lune. Le maudissant pour l’éternité.

« T’es maudit. Maudit pour l’éternité à te réveiller avec cette impression que tu n’es plus le même dans le miroir. Tu tournes la tête, à gauche, à droite. Tu sais ce que les autres voient. Le même garçon, avec des blessures sur le visage. Toi, tu vois un monstre. En tournant bien la tête, ton imagination te fait même imaginer ces yeux luisants jaunâtres de l’animal. Puis, ton souffle s’arrête et tu tentes de te raisonner. Un monstre. C’est ce que les gens diront de toi une fois qu’ils seront la vérité. Un monstre. Cela dura trois ans. Trois ans où je ne sortis à peine de chez ma mère. Trois ans, où j’ai eu envie de mourir. Trois ans où ce fut l’enfer à chaque transformation, malgré la Potion Tue-Loup. Trois ans à apprendre à avoir un certain contrôle. Trois ans à avoir peur de blesser quelqu’un. Trois ans, et c’est toujours d’actualité. Sauf que je le cache bien. »

Vingt-cinq ans et le gout de vivre se remet entre ces lèvres, malgré toujours cette sensation de douleur. Et celle qui lui redonne ce gout de vivre, bien que sa mère en a fait beaucoup, ce fut Kamille qui revient comme une fleur dans sa vie. Leur amour avait peut-être été détruit, mais elle ne pouvait tourner le dos au criant appel de celui qu’elle avait aimé. Ils parlèrent, longtemps, et autant Kamille l’aida, que Alexander aida la jeune femme. Leur dernière parole à vive-voix fut à l’aéroport. Kamille, était Né-Moldu, avait toujours adoré prendre les transports en commun typiquement Moldu. Vincent l’avait accompagné pour son vol vers Marseille. Des « tu vas me manquer » furent doucement lancé. Kamille allait devenir une journaliste sorcière populaire en France, il le sentait.

« Alex. Tu dois arrêter de te raccrocher au passé. Tu as un problème de fourrure, vis avec. Tu es instable, vis avec. Tu as perdu ton père… Vis avec. », dit-elle lentement. « Tu es trop une bonne personne pour priver les gens de ce que tu peux leur apporter. Trouve-toi une voie, une carrière fait des études. Aime-toi. », souffla-t-elle lentement.
« Une carrière… en quoi? Qui voudrait un monstre comme… »
« Tu serais doué en éducation. J’ai toujours trouvé que tu étais particulièrement bon pour apprendre des choses et les faire savoir à ton entourage. Professeur, ça te va bien. Tu as toujours été très doué en défense contre les forces du mal, non? »
« Oui, je veux bien, mais… quel directeur serait assez fou pour m’engager? »
« Non, ce que tu dois dire… C’est quel directeur serait assez fou pour ne pas t’engager, Alex. », dit-elle en souriant. « Professeur O’Reiley. Oui, ça sonne bien. », dit-elle en riant, lui envoyant la main.

Alexander la regarda partir avec surprise, avant qu’un rire ne le prenne, baissant lentement la tête. Professeur, mh…?

« Et c’est ainsi que je commençais mes études à l’Université pour devenir professeur. Un métier brillant, proposé par la femme qui m’avait le plus aimé, hormis ma mère. Un métier qui m’inspirait, qui me faisait sourire et rire à cette prononciation. J’ai toujours gardé contact avec elle, par hiboux, par la suite. Pour ne pas oublier d’où je viens. »

Désormais âgé de 32 ans, cela fait environ 3 ans que le jeune homme est professeur à l’Université pour Sorcier. Son rôle lui plait bien, et chaque jour, il profite de ces journées pour remercier la vie de lui avoir accordé une deuxième chance. Il y a des jours plus difficiles que d’autres, des tensions, des moments colères, et d’incompréhension, mais il vit. Il vit avec. Parce que quoiqu’il arrive, peu importe combien de fois les gens le rabaisseront, il finira toujours par se relever, comme le veut le souhait de son père.


Pseudo : Miyu Âge : 20 ans Scénario/Inventé : Inventé!Comment as-tu connu le forum ? :COUCOU BRYAN. JE VEUX DIRE. ARIEL. JE VEUX DIRE. ERYN. BREF, AEDAN. Que penses-tu du forum ? : Vous êtes beaaaaux Un petit mot pour la route ? :  Alexander Callum O'Reiley | Jesse Williams 3022045206 Code à remplir pour recenser l'avatar :
Code:
[color=#dc2828]Jesse Williams[/color] ◊ [i][url=http://magichappensonlyonce.forumactif.com/u52]Alexander C. O'Reiley[/url][/i]


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://magichappensonlyonce.forumactif.com/t336-alexander-callum
Messages : 300
Date de naissance : 10/10/1986
MessageSujet: Re: Alexander Callum O'Reiley | Jesse Williams   Alexander Callum O'Reiley | Jesse Williams EmptyJeu 13 Sep - 3:24

Alexander Callum O'Reiley | Jesse Williams 2318942775 Alexander Callum O'Reiley | Jesse Williams 1961492925 Alexander Callum O'Reiley | Jesse Williams 3582448742 Alexander Callum O'Reiley | Jesse Williams 3472303665 Alexander Callum O'Reiley | Jesse Williams 3333986107 Alexander Callum O'Reiley | Jesse Williams 997873354 Alexander Callum O'Reiley | Jesse Williams 3363915211 Alexander Callum O'Reiley | Jesse Williams 984141550 Alexander Callum O'Reiley | Jesse Williams 2756434681 Alexander Callum O'Reiley | Jesse Williams 3465098450 Alexander Callum O'Reiley | Jesse Williams 1650095594 Alexander Callum O'Reiley | Jesse Williams 367680576 Alexander Callum O'Reiley | Jesse Williams 2422877438

_________________

« Even when I close my eyes, I can still see you. »

(c) Myuu.BANG!
Alexander Callum O'Reiley | Jesse Williams 1560456718-cooltext327377039325337Alexander Callum O'Reiley | Jesse Williams 1561089981-cooltext328124644552849
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://magichappensonlyonce.forumactif.com/t335-aedan-lavellan-b
Anonymous
Invité
MessageSujet: Re: Alexander Callum O'Reiley | Jesse Williams   Alexander Callum O'Reiley | Jesse Williams EmptyJeu 13 Sep - 3:32

FAIBLE FAIBLE FAIBLE ! PETIT CHAT FAIBLE QUE J'AIME ! Alexander Callum O'Reiley | Jesse Williams 3022045206

Bref.. WELCOOOOME Alexander Callum O'Reiley | Jesse Williams 3804338631 Alexander Callum O'Reiley | Jesse Williams 367680576
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 107
Date de naissance : 24/12/1999
Maison : Poufsouffle
MessageSujet: Re: Alexander Callum O'Reiley | Jesse Williams   Alexander Callum O'Reiley | Jesse Williams EmptyJeu 13 Sep - 3:37

Bienvenue iciiiiiiii Razz Alexander Callum O'Reiley | Jesse Williams 3333986107 Alexander Callum O'Reiley | Jesse Williams 2384158589 Alexander Callum O'Reiley | Jesse Williams 1528956924 Alexander Callum O'Reiley | Jesse Williams 997873354 j'ai hâte d'en savoir pluuuuus !!! Alexander Callum O'Reiley | Jesse Williams 1528956924 Alexander Callum O'Reiley | Jesse Williams 2797267453 loooove youuu Alexander Callum O'Reiley | Jesse Williams 1565082965 (et louloup en plus Alexander Callum O'Reiley | Jesse Williams 1528956924 )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://magichappensonlyonce.forumactif.com/t380-jacob-schmitt-al
Messages : 329
Date de naissance : 23/07/1986
MessageSujet: Re: Alexander Callum O'Reiley | Jesse Williams   Alexander Callum O'Reiley | Jesse Williams EmptyJeu 13 Sep - 5:56

Merci mes trois amours que j'aime de tout mon coeur Alexander Callum O'Reiley | Jesse Williams 3266723648 Alexander Callum O'Reiley | Jesse Williams 3266723648
Je suis si faible, avoue le autant que tu veux, Swann Alexander Callum O'Reiley | Jesse Williams 166844758 Mais tu aimes me voir ici ~ Alexander Callum O'Reiley | Jesse Williams 3363915211
Loulouuuup Power! Alexander Callum O'Reiley | Jesse Williams 997873354

AEDAN VIENT ME FAIRE DES BÉBÉS Alexander Callum O'Reiley | Jesse Williams 1528956924 Alexander Callum O'Reiley | Jesse Williams 1528956924 Oups désolé, ça m'a échapper Alexander Callum O'Reiley | Jesse Williams 2318942775 Alexander Callum O'Reiley | Jesse Williams 2318942775
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://magichappensonlyonce.forumactif.com/t336-alexander-callum
Messages : 605
Date de naissance : 31/10/1986
MessageSujet: Re: Alexander Callum O'Reiley | Jesse Williams   Alexander Callum O'Reiley | Jesse Williams EmptyJeu 13 Sep - 8:37

Miyuuuuuu Alexander Callum O'Reiley | Jesse Williams 2384158589 Alexander Callum O'Reiley | Jesse Williams 2797267453

Contente de te voir parmi nous ! J'aime beaucoup ce début de personnage dis donc Alexander Callum O'Reiley | Jesse Williams 2318942775
Et puis le choix de vava quoi Alexander Callum O'Reiley | Jesse Williams 1918469950 ça va très bien avec celui d'Aedan étrangement :p

Bonne chance pour le reste de ta fiche & si tu as la moindre question, n'hésite pas à nous contacter nous autres membres du staff Very Happy

_________________

Run like there
is no tomorrow


Clique, clique Alexander Callum O'Reiley | Jesse Williams 1961492925:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://magichappensonlyonce.forumactif.com/t54-ash-e-nightingal-
Messages : 593
Date de naissance : 24/04/1994
Maison : Elle a appartenu à la maison Gryffondor malgré le fait que le Choixpeau Magique aie hésité avec Serpentard.
MessageSujet: Re: Alexander Callum O'Reiley | Jesse Williams   Alexander Callum O'Reiley | Jesse Williams EmptyJeu 13 Sep - 13:49

On est envahi par les personnages de Detroit? Alexander Callum O'Reiley | Jesse Williams 3616508844 Manque plus que Valerie Curry et on est au complet Alexander Callum O'Reiley | Jesse Williams 3472303665

Bonne chance pour ta fiche Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://magichappensonlyonce.forumactif.com/t239-blanche-nemesis-
Messages : 453
Date de naissance : 07/09/1995
Maison : Gryffindor
MessageSujet: Re: Alexander Callum O'Reiley | Jesse Williams   Alexander Callum O'Reiley | Jesse Williams EmptyJeu 13 Sep - 14:08

omgomgomgom tant de bonheur !!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://magichappensonlyonce.forumactif.com/t322-finn-a-parker-ha
Messages : 329
Date de naissance : 23/07/1986
MessageSujet: Re: Alexander Callum O'Reiley | Jesse Williams   Alexander Callum O'Reiley | Jesse Williams EmptyVen 14 Sep - 7:25

AAAAAAAAAAASH Alexander Callum O'Reiley | Jesse Williams 3022045206 Alexander Callum O'Reiley | Jesse Williams 3022045206 Alexander Callum O'Reiley | Jesse Williams 3022045206 Fait moi des bébés sivousplait Alexander Callum O'Reiley | Jesse Williams 2924906702
Je voie pas de quoi tu parles, c'était aucunement prévu que mon avatar aille avec celui de Aedan Alexander Callum O'Reiley | Jesse Williams 2318942775
Je suis trop contente de venir sur votre forum et j'ai bien hâte de m'amuser! Alexander Callum O'Reiley | Jesse Williams 2025503192

Merciiiii Blanche! Oui oui, vous êtes envahit Alexander Callum O'Reiley | Jesse Williams 1918469950 Oups oups Alexander Callum O'Reiley | Jesse Williams 2318942775

Merci beaucoup Finn! Alexander Callum O'Reiley | Jesse Williams 2367770951
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://magichappensonlyonce.forumactif.com/t336-alexander-callum
Messages : 597
Date de naissance : 22/12/1997
Maison : Poufsouffle.
MessageSujet: Re: Alexander Callum O'Reiley | Jesse Williams   Alexander Callum O'Reiley | Jesse Williams EmptyVen 14 Sep - 10:24

◊ Félicitation ! Tu es désormais des nôtres !◊

Alexander Callum O'Reiley | Jesse Williams 4e1cefcb9d2b38febf3e9520eea959a2c59a3227_hq

Eh bah dit donc, question amour, ça a pas été facile pour le pauvre Alexander ! J'ai hâte de jouer avec lui en tout cas Alexander Callum O'Reiley | Jesse Williams 984141550 Aedan le couvrira d'amour (a)

Voilà, ça y'est, tu es des nôtres, bienvenue parmi nous ! En tout cas, bravo pour ta validation ♥️ Pour fêter ça, bierraubeurre, chocogrenouille & câlins à volonté !


» N'oublie pas de venir participer à la coupe des quatre maisons. C'est ici que tu pourras venir demander tes points si tu termines ta fiche rapidement, si tu prends un scénario et bien d'autres choses ! C'est aussi à cet endroit où tu peux, plus tard, dépenser tes petits points pour avoir un DC, etc... Le Coupe des Quatre Maisons sera gagnée par une maison tous les deux mois et quelques surprises attendront les gagnants...  

» Après : les listings, si tu veux avoir une petite maison plutôt qu'un joli carton,  faut passer par le registre des habitations, mais pour payer son loyer faut avoir quelques gallions d'or dans son coffre, alors va jeter un œil au registre des métiers ou à celui consacré aux métiers à Poudlard et à la MUL. Si tu as une capacité spéciale, il faut passer par le registre des dons ou le registre des créatures. Pour devenir membre d'un club ou avoir un rôle particulier, alors allez dans le registre des clubs & rôles à Poudlard ou dans le registre des clubs & rôles à la MUL.  


» Ensuite, tu vas sûrement vouloir créer des liens avec les autres, n'est-ce pas ? Alors c'est par ici que ça se passe : faire une fiche de liens et passer dans celles des autres est essentiel pour l'intégration. Si tu veux un partenaire de rp, tu peux aller chercher dans ce sujet. Si jamais ton personnage se sent seul ou qu'il a des liens particuliers avec des personnages que tu souhaites créer, alors les pré-liens et les scénarios sont là pour toi.  

» Enfin, tu peux maintenant venir jouer avec nous.

N'hésite pas non plus à poster dans la fiche prd un petit mot, ça fait toujours plaisir et à voter sur les tops-sites pour nous aider à nous faire connaitre !


Le petit mot de la fin : nous le staff on t'aime déjà beaucoup, parce que voir de nouveaux membres validés sur notre forum, ça nous fait toujours très chaud au coeur. Si jamais tu as le moindre problème, la moindre demande ou même si t'as juste envie de te plaindre d'un truc, tout le staff se tient à ta disposition (promis, on mord pas trop fort & on distribue du chocolat chaud ♥️ ).

Sur ce, gros bisous sur tes fesses & bienvenue parmi nous !

_________________
KEEP ON HAUNTING ME

ANAPHORE

Alexander Callum O'Reiley | Jesse Williams 1561089239-cooltext328124050003021Alexander Callum O'Reiley | Jesse Williams 1561089506-cooltext328124261258039
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://magichappensonlyonce.forumactif.com/t53-ariel-wintersky-c
Anonymous
Invité
MessageSujet: Re: Alexander Callum O'Reiley | Jesse Williams   Alexander Callum O'Reiley | Jesse Williams EmptyVen 14 Sep - 17:10

BIENVENUE EN RETARD (ici Tjoisdfjhvsd Alexander Callum O'Reiley | Jesse Williams 2318942775 ) Un copain loup garou Alexander Callum O'Reiley | Jesse Williams 2756434681 Je vais envahir ta fiche bientôt pour ça Alexander Callum O'Reiley | Jesse Williams 1386463469

J'espère que tu te plairas ici (même si j'ai pu voir que oui avec cette joie Alexander Callum O'Reiley | Jesse Williams 2318942775 )

The ship is real now Alexander Callum O'Reiley | Jesse Williams 3703171351
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 329
Date de naissance : 23/07/1986
MessageSujet: Re: Alexander Callum O'Reiley | Jesse Williams   Alexander Callum O'Reiley | Jesse Williams EmptyVen 14 Sep - 19:00

MERCI MON AMOUUUUR!Alexander Callum O'Reiley | Jesse Williams 984141550

THOOOOOOR Alexander Callum O'Reiley | Jesse Williams 2924906702 Je t'attend sur ma fiche de lien, vient vite Alexander Callum O'Reiley | Jesse Williams 2318942775
Merci beaucoup! Alexander Callum O'Reiley | Jesse Williams 3266723648
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://magichappensonlyonce.forumactif.com/t336-alexander-callum
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Alexander Callum O'Reiley | Jesse Williams   Alexander Callum O'Reiley | Jesse Williams Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Alexander Callum O'Reiley | Jesse Williams
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Matthew "Matt" Williams
» F.T. d'Alexander Blake
» Anna Williams [ Under Construction ]
» Alexander Mahone [ Validée par Yuki ]
» Hayley Williams [Serpy]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Magic Happens Only Once ::  :: The sorting hat :: Congrats, you're a wizard !-
Sauter vers: