Petit annonce : nous fermons pour le moment les sangs-purs!
Veuillez prioriser les autres sangs pour équilibrer un peu le tout, merci!
(À l'exception des scénarios, bien entendu )
Nous sommes présentement à la recherche d'un modérateur!
Venez voir le sujet ici et si vous êtes intéressé, envoyez un mp avec le formulaire à Billy Nelson!
Avis aux chers étudiants et étudiantes : Merci de prioriser le groupe des Gryffondors!
Ils font pitiés , ils ne sont que deux les pauvres enfants

Partagez | 
 

 Deal with troubles ~ Ft. Seby

Aller en bas 
AuteurMessage
Messages : 425
MessageSujet: Deal with troubles ~ Ft. Seby   Mer 1 Aoû - 15:47

Sebastian & AshDeal with troubles

Août 2017 - Londres sorcier, allée des embrumes


" Et surtout, n'hésitez pas à revenir chez nous Mr Nightingal ! "

Sur ces bonnes paroles, je quittais l'une des noires boutiques de l'allée la plus haïe et la plus dangereuse de tout notre bon pays, un sourire presque ravi sur le visage. J'avais trouvé un objet que je convoitais depuis de nombreux mois dans cette petite échoppe, où j'avais mis les pieds par pur hasard, sans me douter que j'y trouverais mon bonheur. Il s'agissait d'un ancien manuscrit écrit par Salazar Serpentard, à l'époque où il était à l'apogée de son pouvoir, un ouvrage des plus rarissimes et des plus précieux. Et pourtant j'avais réussi à l'obtenir pour une bouchée de pain ou presque ! Sûrement parce qu'aux yeux des non-initiés, toutes ses pages paraissaient blanches et vides de toute encre. Quelle joie qu'aucun autre mage noir ne soit tombé dessus avant moi ! J'allais pouvoir étudier quelque chose d'inédit et j'en frissonnais déjà d'avance. Quelle extase d'imaginer quels sombres secrets j'allais pouvoir trouver entre ces pages ! Au moins, ça m'occuperait en attendant septembre ... Rien qu'en y pensant, j'en perdis mon sourire : et dire que j'allais devenir enseignant à la MUL, cette université accueillant tellement d'idiots niais, complètement gorgés de pouvoirs et si imbus d'eux-mêmes parfois ! Mais pour ma tranquillité et pour que le Ministère cesse d'enquêter sur moi, j'étais prêt à tout, même à sacrifier ma fierté et une partie de ma dignité. Le seul avantage que je voyais au fait d'aller travailler là-bas c'est que j'allais y retrouver quelques visages familiers ... Comme celui de mon jeune frère, Swann, qui avait tout simplement sauté de joie en apprenant que j'allais être un de ses enseignants. S'il avait su quels cours je préparais, je suis persuadé qu'il aurait été moins enthousiaste, mais bon ... Je n'avais pas eu le coeur de lui briser son petit instant de bonheur. S'il connaissait mes véritables intentions, il aurait vite déchanté.

Tout en pensant à qui j'allais retrouver et aux élèves que j'allais sûrement devoir supporter, mes pas me portèrent vers la sortie de l'allée des embrumes. Concentré comme je l'étais, je ne fis pas attention à ce qui se tenait devant moi et je me heurtais donc à quelqu'un. Sans même prendre le temps de jeter un oeil à la personne que j'avais bousculé, je commençais à râler : j'avais fait tomber mon achat sur le sol. Ce n'est pas parce qu'il ne m'avait pas coûté un bras que je ne devais pas en prendre soin, bien au contraire !


" Nan mais dis donc, vous pouvez pas faire attention ! C'est fragile et précieux, sûrement pas comme vous, grommelais-je à l'intention de mon infortunée victime, qui devait bien regretté d'avoir croisé mon chemin. C'est pas parce que vous êtes grand & mince que vous devez vous mettre en travers du chemin comme si vous ne gêniez pas : vous êtes pas un fichu lampadaire ! "


Je me baissais pour ramasser l'ouvrage auquel je semblais plus tenir qu'à la prunelle de mes yeux, avant de foudroyer du regard l'inconnu dans lequel j'étais rentré. Inconnu pas si inconnu que cela au final d'ailleurs. Je fronçais un peu les sourcils, ne sachant pas véritablement comment réagir. Face à moi se tenait un homme que je n'avais pas croisé depuis bien longtemps, presque un fantôme de mon passé si vous me passez l'expression. On ne peut pas véritablement dire que j'étais une personne avec beaucoup d'amis, mais à une période, il avait sûrement été la personne la plus proche de moi, excepté mon unique petit frère. Sebastian Hawke ... Quel hasard de le recroiser là. C'était inattendu. Que faisait-il dans ce coin si malfamé du Londres sorcier, lui, l'ancien Gryffondor qui avait renié les couleurs des Serpentard et qui avait toujours revendiqué une certaine "pureté" ?


" Sebastian ? Mais ... Tu t'es perdu ou quoi, me moquais-je soudainement, avec un petit sourire narquois, comme si cela ne faisait pas des mois que nous ne nous étions pas parlés. "


Me rendant soudain compte qu'il serait malavisé qu'il voit l'objet de mes recherches, je le glissais prestement sous mon manteau, en espérant qu'il n'ait pas remarqué qu'il s'agissait d'un ouvrage interdit, d'un livre de magie noire.


Seby :
 
©️ 2981 12289 0

_________________

Embrace your shadows,

be better and stronger
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://magichappensonlyonce.forumactif.com/t54-ash-e-nightingal-
Messages : 105
MessageSujet: Re: Deal with troubles ~ Ft. Seby   Ven 3 Aoû - 18:42



Deal with trouble


Il n'est pas avisé pour un éminent professeur d'université d'être pris en flagrant délit dans l'allée des Embrumes. Surtout lorsque cet éminent professeur en particulier porte un nom de famille bien connu des services de sécurité du pays, des Aurors, du ministre de la Magie en personne. Mais il y avait bien une raison pour laquelle Sebastian souhaitait se balader dans cet endroit glauque peuplé de tout et n'importe quoi; il n'était pas n'importe qui, et recherchait des informations qui ne pouvaient transiter que par ici. Si on lui posait des questions, il n'avait qu'à dire qu'il récupérait seulement des ingrédients pour ses potions; l'allée des Embrumes n'était après tout pas réservée aux mages noirs, non? Tout le monde avait le droit d'y entrer, à ses risques et périls.

Le professeur était soucieux avant même d'arriver devant l'allée. Les nouvelles n'étaient pas très bonnes, et il espérait que ses informations soient erronées. Ce groupe...cette organisation, qui ressemblait presque à une mafia de mages noirs...pourquoi ressortait-elle si souvent ces derniers temps? Quel rapport avec Tom, la seule famille qu'il acceptait toujours? S'il mijotait quelque chose, l'homme devait absolument le savoir. Peut-être qu'au fond, il espérait encore le sauver de ses mauvais choix. Peut-être qu'il souhaitait le protéger des Aurors, d'Azkaban, de la mort...mais c'était idiot de sa part. Son petit frère avait fait ses propres choix et en assumait les conséquences. Revenir à Londres n'était peut-être pas une bonne idée, finalement...il ne se souciait pas de tout ça en Asie, c'était beaucoup plus calme.

Alors qu'il n'avait pas fait dix pas dans l'allée, voilà qu'un odieux personnage décide de lui rentrer dedans de plein fouet. Il fallait s'attendre à tout lorsqu'on mettait les pieds par ici, après tout...même à l'impolitesse effrontée de l'homme en question, qui ne daignait même pas lever les yeux vers lui. S'il lui fallut un certain temps d'adaptation, Sebastian ne tarda pas à reconnaître les traits de son vis-à-vis. Vieilli par une barbe de quelques jours, ses traits légèrement plus durs que dans ses souvenirs...malgré les quelques différences dues à l'âge, Ash n'avait pas tellement changé. Toujours cette attitude agressive, toujours ce même regard acéré. Il ne put s'empêcher de sourire, amusé.

"C'est comme ça qu'on salue ses vieux amis? Avec le temps, j'aurais cru que tu apprendrais la politesse!"

S'il existait un seul et unique vestige du passé du professeur, c'était bien Ash. Amis depuis l'enfance, leurs maisons différentes ne les avaient pas pour autant éloignés l'un de l'autre. Ils savaient faire la part des choses; Sebastian n'était de toute manière pas très accessible à l'école, mais retrouvait son ami en cachette durant les heures de pause. Evidemment, tout cela était terminé depuis un moment. Ils ne s'étaient pas contactés depuis si longtemps...quelques hiboux de temps en temps, tout au plus. Mais en chair et en os? Ils vivaient pourtant dans la même ville, mais Londres peut être si grande parfois!

"Je pourrais en dire autant de toi! Qu'est-ce que tu fiches ici? J'ai cru que tu avais quitté la ville. A moins que tu ne cherches à m'éviter?"

Cette dernière phrase était bien évidemment un blague, puisque jamais le Gryffondor n'irait imaginer que son ami d'enfance cherchait à définitivement couper les ponts avec lui. Leur amitié avait survécu au drama de sa famille ainsi qu'à son long voyage, elle ne pourrait disparaître du jour au lendemain! Mais la vie d'adulte était bien remplie, trop parfois, et Sebastian oubliait souvent sa vie privée durant l'année scolaire. Ses cours ainsi que ses recherches étaient importants pour lui.

"Viens donc boire une bièraubeurre avec moi! Si bien sûr tu n'as rien à faire dans l'immédiat. Je m'en voudrais de t'empêcher d'aller râler pendant des heures sur un quelconque passant t'ayant frôlé le bras, n'est-ce pas?"

Tant pis pour les infos, elles n'allaient pas s'envoler bien loin. Il aurait le temps de s'en occuper plus tard...la présence de Ash lui donnait enfin une excuse pour ne pas s'acquitter de sa tâche, cette charge mentale qu'il s'était lui-même mise sur le dos.
© SWIRLY
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://magichappensonlyonce.forumactif.com/t129-sebastian-hawke-
Messages : 425
MessageSujet: Re: Deal with troubles ~ Ft. Seby   Dim 5 Aoû - 23:33

Sebastian & AshDeal with troubles

Août 2017 - Londres sorcier, allée des embrumes


J'avais quand même le goût du risque, fallait bien admettre au moins ça. Depuis mon retour en Angleterre, je savais très bien que les Aurors m'avaient à l'oeil, voir même que certains étaient peut-être même assignés à mon cas et uniquement au mien. Je n'avais jamais été véritablement discret quand à mes recherches quand j'étais jeune et je m'en mordais presque les doigts aujourd'hui. J'étais obligé de faire les choses bien plus discrètement qu'en temps normal, bien trop discrètement, et cela ralentissait considérablement la vitesse de mes recherches. Quand on doit se faire livrer des ingrédients pour une potion interdite en 6 colis le tout étalé sur 4 mois, je vous dis pas le temps considérable perdu ! Tout ça parce que je ne devais pas trop attirer l'attention ... Ils étaient déjà suspicieux concernant la majorité des démarches que je faisais officiellement, si je commençais à être un peu trop présent dans des lieux de magie noire reconnus, alors je serais grillé et il ne me restait que peu de solutions : rejoindre l'étrange groupuscule aux intentions mystérieuses qui m'avaient contacté il y a peu de temps, fuir l'Angleterre ou me battre et perdre par la même occasion mon frère, qui tomberait alors dans les filets de Lou ... Fichu casse-tête. J'avais donc choisi la solution de facilité : faire profil bas, me trouver une occupation qui pourrait me servir de camouflage et même mieux, qui me ferait gagner des points auprès du Ministère. Peut-être qu'au bout de quelques temps, ils cesseraient leur surveillance et me laisserait enfin tranquille ? Je pourrais alors reprendre ma petite vie tranquille de mage noir sous couverture.

Enfin ... Si je ne me faisais pas griller par un passant avec un livre interdit bien sûr. Heureusement que j'avais encore de rapides réflexes et que ma colère l'avait distrait. Grâce à ça, il n'y avait pas prêté attention. Quoi que ... C'était peut-être pas ma colère qui l'avait distrait finalement. Il avait l'air de m'avoir reconnu directement lui, contrairement à moi à qui il avait fallu quelques secondes de plus. Pourtant, il n'avait pas tellement changé au fond ... Disons que juste que c'était tellement surprenant de le voir ici que je n'avais pas cru ça possible. Lui, Sebastian Hawke, dans l'Allée des Embrumes, le Gryffondor qui voulait devenir Auror, le garçon qui avait bravé les coutumes de sa famille et avait renié la maison des Serpentard ... Peut-être que finalement il ne l'avait pas renié tant que ça s'il se trouvait ici, maintenant ? Ca faisait combien de temps que je ne l'avais pas vu ? De bons mois, ça c'est sûr. Nous avions beau bien connaitre nos adresses respectives, nous ne ne voyons que très peu, surtout depuis que j'avais pris la poudre d'escampette après Poudlard. Je pense qu'il ne m'en avait jamais vraiment voulu parce qu'il avait compris que c'était lié à la mort de ma mère ... Enfin, au début, c'était vrai, mais cela n'a pas duré longtemps. Il avait toujours été trop gentil pour son bien, même si étrangement, peu de gens voyaient cette facette de lui.
Je baissais un peu ma garde et hasardais un sourire franc et véritable, pas une de mes mimiques de sourire sarcastique habituelles.


" Vieux amis ? Parle pour toi, je suis encore un fringuant jeune homme ! C'est toi le vieux fossile, de nous deux, rétorquais-je plus franchement, d'une voix bien moins agressive d'un coup. "


Oh, il était pas beaucoup plus âgé que moi et ne faisait pas vraiment son âge, mais ça avait toujours été comme ça entre nous, des piques et de l'amitié, et ça depuis notre plus jeune âge. Pendant quelques minutes, j'en oubliais presque la raison qui m'avait amené là et je retrouvais l'ancien Ash que j'avais été autrefois, plus désinvolte et moins marqué par la vie.


" T'éviter, moi ? Mon grand, si je faisais ça, ça se saurait ! J'ai dû t'envoyer un hibou y'a ... Oula, au moins deux mois, tu peux pas dire que je t'évite, plaisantais-je en me rendant bien compte que c'était une longue période."


Oui, j'avais aussi habilement évité sa question sur la raison de ma présence ici. Nous avions beau être amis, il ignorait tout de ... Mes petits passe-temps disons. Son invitation sincère me faisait plaisir, mais je m'inquiétais : qu'allais-je faire du livre interdit ? Il allait falloir que je sois prudent, extrêmement prudent ... Mais l'invitation était trop tentante et cela faisait bien longtemps que je ne m'étais pas détendu avec un ami. L'un de mes très très très rares amis.


" Allez soit, j'accepte ! Mais c'est bien parce que c'est toi que j'accepte de repousser mon occasion rêvée de passer ma journée à me plaindre d'un passant malpoli ayant osé bousculer ma royale personne. Une préférence pour le bar ? On pourrait aller au Chaudron Baveur, c'est un endroit assez animé en général, mais y'a moyen que je nous obtienne une petite table un peu plus tranquille. Et pour la peine, pour me faire pardonner de t'avoir crier dessus, je vais me comporter en grand seigneur : je paye tes consommations ce soir. "


Une fois que entendues sur le lieu de nos consommations, nous nous y dirigeâmes à pieds, et un peu de tension quitta mes épaules : il semblait avoir oublié de me questionner sur ma présence dans l'allée la plus maudite de toute l'Angleterre et s'il ne le faisait pas tant mieux, je ne le ferais pas non plus. J'étais plus prudent que curieux. Même si j'espérais qu'avec une ou deux Bièrraubeurres dans le sang, il se détendrait un peu et se révélerait plus bavard.

Seby :
 
©️ 2981 12289 0

_________________

Embrace your shadows,

be better and stronger
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://magichappensonlyonce.forumactif.com/t54-ash-e-nightingal-
Messages : 105
MessageSujet: Re: Deal with troubles ~ Ft. Seby   Lun 6 Aoû - 23:17



Deal with trouble


Un rire sincère s'échappa de la gorge de Sebastian, qui d'un coup se trouvait plus insouciant; un peu comme si ses jeunes années le rattrapaient, ces moments où malgré sa famille de tarés, il trouvait du bonheur un peu partout, que ce soit avec Ash ou avec Tom. C'était une autre époque, tout ça. Une époque si lointaine qu'elle lui paraissait sortie tout droit d'un autre univers. Tout avait changé, depuis si longtemps...

"C'est vrai que ce n'est pas tellement long, deux mois! Tu ne m'en veux pas de n'y avoir toujours pas répondu? J'ai la lettre sur mon bureau, je t'assure! Je ne sais pas trop où, mais elle y est."

Les amitiés d'adultes. C'était évidemment une situation banale: deux personnes censées être proches, incapable de trouver du temps l'un pour l'autre et échangeant des politesses par lettres espacées de plusieurs mois. Ils n'étaient pas différent des autres, mais leurs métiers différents faisaient qu'ils ne pouvaient se croiser aussi souvent qu'à l'école; déjà qu'il était difficile pour un Serpentard et un Gryffondor de se retrouver sans subir les brimades de leurs autres camarades! Tiens, d'ailleurs, que faisait Ash maintenant? Les discussions tournaient rarement sur leurs métiers, quand ils parvenaient au moins à en tenir une par hibou interposé. Quelle vie, pour une amitié de longue date.

"Tu me vois navré de t'arracher à cette occasion particulière. Vraiment, je suis sincèrement désolé."

Le professeur avait complètement oublié son intention première, ainsi que les multiples questions qu'engendraient la présence du plus jeune dans l'allée des Embrumes. A cet instant précis, il ne songeait qu'à rattraper un peu le temps perdu, profiter de la présence de Ash avant que leurs vies personnelles ne viennent de nouveau s'interposer entre eux pour plusieurs mois. Si seulement ils pouvaient trouver un terrain commun aux deux partis...

"Va pour le Chaudron Baveur, si tu me payes les verres. Tu te mouilles pas trop, je ne bois plus autant que lorsqu'on était jeunes et insouciants!"

Le Gryffondor n'avait jamais été un très gros buveur, mais l'adolescence aidant, il se laissait facilement entraîner par ses amis pour se dévergonder au pub des Trois Balais durant leurs dernières années à Poudlard. Un pub qui vendait bien volontiers de l'alcool à des mineurs, mais qu'importe! C'était plus amusant ainsi, non? Parfois même, lorsqu'ils devaient rester discrets pour une raison ou pour une autre, ils se faufilaient jusqu'à la Tête de Sanglier malgré le couvre feu de l'école, et passaient une soirée bien plus alcoolisée que prévu. Mais c'était une fois encore une autre vie. Un autre monde.

Les deux adultes arrivèrent après quelques minutes de marche devant le pub en question, qui à cette heure de la journée n'était pas vraiment bondé, fort heureusement. Sebastian n'appréciait pas la foule, même s'il ne l'avait pas non plus en horreur comme certains de ses collègues. En fait, il se contentait souvent de l'éviter dès que possible, et de subir sa pression lorsque c'était nécessaire. Ils s'installèrent directement au comptoir pour commander leurs boissons, et comme prévu, Ash fut le seul à sortir sa bourse.

"Dis-moi, qu'est-ce que tu fais maintenant? T'as trouvé un job qui paye bien, pour oser m'offrir quelques verres? Ou t'as seulement décidé de vendre l'héritage familial?"




Ashounet:
 
© SWIRLY
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://magichappensonlyonce.forumactif.com/t129-sebastian-hawke-
Messages : 425
MessageSujet: Re: Deal with troubles ~ Ft. Seby   Sam 8 Sep - 2:04

Sebastian & AshDeal with troubles

Août 2017 - Londres sorcier, allée des embrumes


Je n'étais pas l'homme le plus amical du monde, ça on pouvait le dire sans hésiter. Et quand bien même je réussissais par je ne sais quel miracle par nouer des liens avec quelqu'un, c'était encore une autre histoire de les entretenir ! Si vous ne l'avez pas encore compris, alors je vous le dis maintenant : je ne suis absolument pas à l'aise en société. Mon pire cauchemar ? Vous devez vous dire que ça doit être d'être envoyé à Azkaban et de ne jamais pouvoir en ressortir. Bon, dans un sens, vous n'avez pas tout à fait tort. Disons que mon second pire cauchemar, à peu de choses près, c'est le suivant : moi, seul, dans une foule d'inconnus et de personnes que je serais censé connaitre et que toutes ces personnes tiennent à me parler, à me dire des choses et pire, à vouloir devenir proches de moi. Et par proche, je n'entende pas physiquement parlant, ce qui serait gênant aussi pour moi, mais plus facile à éviter sans aucun doute. Alors qu'après tant d'années je puisse toujours considéré Sebastian Hawke comme un ami, cela tenait du miracle. Je faisais des efforts et ça j'espère que quelqu'un s'en rendait compte ! D’accord, ça faisait deux mois entiers que nous n'avions pas correspondu ... Mais c'était seulement deux mois ! La plupart des gens abandonnait quand ils comprenaient au bout de six mois que je n'avais pas l'intention de répondre à leur dernier hibou, tout simplement parce que cela m'était sorti de la tête ou parce que je n'en voyais pas l’intérêt. Et pour une fois, ce n'était même pas moi qui avait oublié de répondre en plus !


" Oh, t'inquiète pas ... Je me doute bien que vu l'état de ton bureau qu'elle a dû disparaître et qu'on ne la retrouvera sans doute jamais à moins d'un miracle. Ton bureau c'est le triangle des Bermudes anglais, me moquais-je gentiment en faisant comme si j'étais exaspéré par cette idée. J'aurais dû m'en douter pourtant que tu deviendrais ce genre d'adulte : déjà gamin tu laissais un capharnaüm pas possible derrière toi ! "


Ce que je n'avouerais jamais, c'est que je n'étais pas moins responsable que lui du désordre en question. A nous deux, nous pouvions rendre folles de rages n'importes quelles femmes de ménages, même les plus patientes. L'âge ne l'avait pas changé d'un poil. Moi, j'avais pris l'habitude d'être plus à cheval sur le rangement : meilleures sont les cachettes dans un environnement minutieusement rangé.


" Alors en route très cher, pour boire raisonnablement vu que tu tiens à paraître convenable le temps d'une soirée, ricanais-je. Figure toi que j'ai encore de l'argent à dépenser, autant le faire en ta compagnie. J'adore aller à l'encontre du proverbe qui dit qu'il vaut mieux être seul que mal accompagné. Et tu es sûrement la pire compagnie que je puisse trouver vu que tu es sans conteste le seul qui supporte encore d'être en ma compagnie ! "


Ça nous rappellerait de bons souvenirs ... Il était arrivé quelques rares fois que je me retrouve aux Trois Balais quand Sebastian s'y trouvait et certaines fois, un miracle s'était produit et nous nous retrouvions le temps d'une soirée à oublier que nos maisons étaient censées être rivales.
Le pub n'était pas trop fréquenté à cette heure là et j'avais compté là dessus : c'était un coin très fréquenté en soirée, mais je préférais l'ambiance calme qui y régnait quand la foule y était moins dense. Je nous commandais la plus classique des boissons sorcières, une bièraubeurre, une pour chacun. Autant commencer doucement. Cela faisait longtemps que nous ne nous étions pas retrouvé après tout ...


" Héritage familial mon cul oui ! Tu connais mes grands-parents, increvables, fis-je avec un sourire, en me plaignant à moitié. Ils nous enterreront tous et trouveront en plus le moyen de râler car ils devront payer nos enterrements. Nan, disons qu'à force de vadrouiller à droite à gauche, ça m'est arrivé de travailler ou de vendre quelques objets pour le moins rares et intéressant - entendez ici des artefacts de magie noire - à des collectionneurs plus que ravis de débourser de grosses sommes pour les avoir. En ce moment j'envisage de prendre un poste plus ... Concret disons, mais j'y réfléchis encore, je trouve qu'il y a plus d'inconvénients que d'avantages si je le prends, avouais-je en sirotant ma boisson. "

On m'avait proposé un poste de professeur de sortilèges à la MUL. C'était une matière que je maîtrisais à la perfection et que j'affectionnais particulièrement, mais l'idée de devoir enseigner à de jeunes freluquets à peine sortis de l'école me hérissait les poils. Mes quelques années d'enseignement à Durmstrang m'avaient clairement fait voir les méthodes de Poudlard d'un autre oeil : mon école était beaucoup plus laxiste et moins exigeante envers les élèves, trop souple à mon goût. Certes, elle formait de bons sorciers, mais la plupart étaient médiocres.


" Bon et toi alors ? Tu as recommencé à vadrouiller à travers le monde ou tu es toujours coincé à enseigner à la MUL ? lui demandais-je me tâtant mentalement à lui révéler que nous pourrions peut-être nous retrouver en tant que collègues. Je n'ai pas vu dans ta tête dans le journal accompagnée d'un article décrivant un meurtre sanglant alors je suppose que tu as su t'armer de patience infinie pour ne tuer aucun idiot là-bas. Comment tu fais sérieusement ? Je ne pourrais pas supporter d'avoir à enseigner à des paresseux qui n'auraient qu'une seule hâte : la fin de mes cours. Ah tiens, tu veux rire un peu ? Tu risques de devoir te coltiner mon frère à partir de l'année prochaine ! Il est de retour lui aussi et veut commencer des études de vétomagie ... J'espère qu'il ne me fera pas trop honte ou sinon je vais t'avoir sur le dos à chaque fois qu'il fera une connerie, me plaignis-je comme si ça me dérangeait réellement. On serait obligés de se voir plus souvent au moins, ajoutais-je ensuite en riant, plus sincèrement. "



©️ 2981 12289 0

_________________

Embrace your shadows,

be better and stronger
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://magichappensonlyonce.forumactif.com/t54-ash-e-nightingal-
Messages : 105
MessageSujet: Re: Deal with troubles ~ Ft. Seby   Sam 6 Oct - 11:44



Deal with trouble


Les petites réflexions de Ash faisaient sourire Sebastian, tout en faisant remonter au passage un flot de souvenirs d'enfance particuliers qu'il avait cru perdus à jamais au fin fond de son subconscient. Depuis bien longtemps, les seuls souvenirs de son passé en Angleterre étaient teintés d'amertume, de regrets; tous concernaient Tom, son petit frère disparu, ou cette réflexion qu'étant plus jeune il obéissait aveuglément à l'autorité parentale et acceptait comme une vérité indiscutable les idéologies familiales semblables aux pensées dégoûtantes des mages noirs. Mais étrangement, les souvenirs concernant Ash n'étaient que des bribes agréables de conversations, des moments innocents de leur enfance à tous le deux. Rien de très perturbant, en soi; sauf quand on s'est habitué à oublier ces instants au plus vite pour aller de l'avant. Etait-ce seulement une bonne chose d'avoir gardé contact avec cet homme?

Les deux amis entrèrent ensemble dans ce petit pub à l'ambiance irlandaise familiale, un endroit anonyme rempli d'anonymes comme ils recherchaient. Sebastian ne tenait pas à croiser un étudiant ou ancien étudiant dans les parages, pas en pleines vacances et alors qu'il se doutait qu'il ne finirait pas très frais - sans être totalement bourré, évidemment. Sa bièraubeurre à la main, le professeur laissa échapper un petit rire à la réflexion de son vieil ami. Il était vrai que ses vieux n'avaient pas un pied dans la tombe, sûrement grâce à la longévité légendaire des sorciers par rapport aux moldus. C'est une des raisons pour lesquelles une famille de sang-pur avait plus de chance de survivre qu'une autre de sang-mêlé...si elles ne cherchaient pas constamment à purifier la terre des autres races, évidemment. La mort des sang-purs est souvent due à une bataille rude contre les autorités, et se termine bien souvent à Azkaban. Heureusement, il existaient quelques exceptions; le professeur et son ami en étaient la preuve vivante.

"Coincé, c'est un bien grand mot...c'est bien d'avoir un pied à terre quelque part. Et j'aime partager mon savoir, tu le sais bien."

Ash avait une conception toute relative de l'enseignement supérieur, mais Sebastian ne pouvait l'en blâmer. Il aimerait dire que ses cours se passaient sans le moindre accroc, mais avec son exigence et la jeunesse insouciante qu'il avait en face de lui, il était courant qu'il doive élever la voix pour se faire respecter. Pourtant, son charisme à lui seul suffisait pour garder un silence presque total dans la salle. A partir du moment où il posait le pied sur le pas de la porte, le brouhaha stoppait immédiatement et seuls quelques chuchotements rares se faisaient entendre.

"Tu sais, l'avantage quand on voyage beaucoup, c'est qu'on en apprend davantage sur soi-même. En l'occurrence, j'ai appris à m'armer de patience dans n'importe quelle situation...ça peut te sauver la vie parfois, je t'assure. Surtout dans certains endroits un peu chauds. Alors des élèves dissipés...je sais les mater sans problème, et sans utiliser ma baguette."

Le Gryffondor esquissa un sourire amusé, vidant d'une traite le fond de sa bièraubeurre avant d'en commander une autre. Il ne voulait pas particulièrement se bourrer la gueule, mais il était plus agréable de discuter autour d'un verre d'alcool que d'un verre d'eau, n'est-ce pas?

"Tu sais, tu pourrais presque le suivre et venir me voir plus souvent toi aussi. Je suis sûr qu'il y aurait une place de choix à la MUL pour toi, t'es doué et tu peux facilement aider les élèves. C'est toi qui m'a aidé quand on était gosses après tout."

Ce qui était très étrange d'un point de vue extérieur, un Serpentard qui filait un coup de main à un Gryffondor. Mais ça avait toujours été comme ça durant leur jeunesse; ils étaient amis même s'ils s'en cachaient parfois, l'un pour se détacher de sa famille si sombre et l'autre peut-être pour ne pas être catégorisé comme un traître à sa maison. Sebastian ne comprenait pas toujours le fonctionnement de pensées des Serpentards; il était bien content d'avoir échappé à cette maison.

"Si t'as pas de boulot actuellement, je peux voir s'il y a une place pour toi. J'ai déjà fait entrer un type il y a quelques temps, un ami envers qui j'avais une dette. Bon, ce n'était pas une place de professeur qu'il ne souhaitait pas de toute façon...mais au moins, pour toi, je pourrais trouver un truc qui ne soit pas faire le concierge dans les couloirs! Qu'en dis-tu?"
© SWIRLY
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://magichappensonlyonce.forumactif.com/t129-sebastian-hawke-
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Deal with troubles ~ Ft. Seby   

Revenir en haut Aller en bas
 
Deal with troubles ~ Ft. Seby
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Recherche au Deal
» Birmanie: Ca continue
» Neness (comment réduire à neant tout le serieux d'une fiche)
» Soirées au dortoir [Eli, Lou et Ashley] [Carrie en PNJ]
» L'art des troubles-fêtes [Hamayeb]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Magic Happens Only Once ::  :: In the past-
Sauter vers: