Partagez| .

I'm happy when I eat Ft. La petite sirène (Ariel lel)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Wizard ~ MUL Teacher
avatar

Messages : 119
Maison : Poufsouffle (anciennement)
Billy Nelson

MessageSujet: I'm happy when I eat Ft. La petite sirène (Ariel lel) Ven 13 Juil - 16:33

There is no sincerer love than the love of food.

Ariel Wintersky & Billy Nelson
Billy aimait toujours nourrir son apprentissage, n'ayant pas eu la stupidité de croire que puisqu'il était dans le monde des grands, de ceux qui apprenaient aux autres, il n'avait pas besoin de plus. Il avait toujours aimé en connaître un peu sur des sujets diverses, se perdant souvent dans ses livres en espérant que ses examens se corrigent tous seuls. Mais la réalité était différente. Malgré que le monde de la magie existe, il y avait quelques petites exception à la règle de la facilité.

Il aimait bien disparaître de son bureau pour se trouver un petit coin bien tranquille à la bibliothèque, s'entourer de livres l'aidait en quelque part, va savoir pourquoi. Comme quoi parfois l'atmosphère avait un effet sur lui. C'était peut-être le silence, l'environnement qu'imposait les livres ou encore bien la bibliothécaire qui lui rappelait un de ses anciens professeurs les plus sévères qui l'aidait grandement à garder sa concentration un peu plus longtemps. Ou alors c'était carrément son système de renforcement positif : la nourriture.

Quoi, il avait pas le droit? Oh oups. Il le savait bien, notre cher Billy. Mais comme la nourriture faisait une partie intégrale de son existence, il ne pouvait absolument pas s'en empêcher. Il arrivait à survivre lorsqu'il donnait ses cours, fort heureusement. Parce que parler la bouche pleine ce n'est pas poli le moins du monde. Enfin. Billy avait apporté de quoi se nourrir et se motiver. Un jujube par question de fait. C'était quand même un excellent truc.

Il n'avait pas choisis le coin le plus tranquille pour rien, pour éviter à la fois de se faire déranger en général, mais aussi de se faire voir par la bibliothécaire. Si au départ il faisait dans la subtilité, il ne se cachait même plus à un moment, trop absorbé dans sa correction. Comme tout le monde, il avait quand même son petit côté hey je suis un directeur et professeur, qui va venir m'avertir hein ? comme un grand gamin qui se croyait tout permis. Au moins dans son cas c'était de passer outre les lois de nourritures interdites. Et il respectueux dans son choix d'aliments, n'ayant pas prit des carottes bien croquantes ou encore les chips les plus croustillantes du siècle. Des jujubes, c'est inoffensifs. Billy avait réussi à bien avancer, avec sa plume de correction dans une main, les friandises dans l'autre et cette dextérité impressionnante faisant en sorte qu'il s'en lance une dans la bouche à la seconde près où il avait terminé la question.  
13 Sept. 2018

⇜ code by bat'phanie ⇝
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://magichappensonlyonce.forumactif.com/t76-billy-nelson-dan-
Hufflepuff ~ MUL
avatar

Messages : 164
Maison : Poufsouffle.
Ariel Wintersky

MessageSujet: Re: I'm happy when I eat Ft. La petite sirène (Ariel lel) Jeu 19 Juil - 23:11

▲▼ I'm happy when I eat
Le pire avec les études, c'était pas de devoir aller en cours. Déjà ça, de base, c'était bien chiant. Genre, beaucoup trop chiant. Mais non, ce qui était encore pire que tout, c'était de devoir travailler après les heures de cours pour étudier ou faire les devoirs demandés. Et parfois, Ariel se demandait bien ce qu'il passait dans la tête de leurs chers professeurs. Ils pensaient qu'ils avaient la possibilité de bosser pendant des heures et des heures après ou quoi ? Certains travaillaient et ce n'était pas toujours facile de jongler avec tout ça. Dans tous les cas, Ariel se retrouvait dans la situation où il avait une tonne de devoirs à faire et surtout à rendre rapidement. Parce que oui, comme si ce n'était pas déjà suffisant de les alourdir de papiers à rendre, certains ne leur donnaient que quelques jours pour les faire. Sadiques, les profs ? Pas du tout !

Alors il était allé de bonne heure à la bibliothèque, se levant avec une telle difficulté que c'en était impressionnant. Son colocataire n'était déjà plus là, sûrement en cours ou ailleurs. Pas qu'Ariel ira le questionner plus tard sur sa disparition à cette heure-là. Il avait d'abords pris le temps de déjeuner en d'occuper de son lapin, profitant de ces derniers moments de tendresse avant de partir au bagne. Il détestait la bibliothèque. Y avait toujours du monde et il n'arrivait pas à bosser quand il y avait trop de bruit autour de lui. Ariel, c'était un peu le mec chiant qui se retourne pour vous regarder si vous faîtes trop de bruit et qui peut lâcher des ''chuuut'' sans problèmes. Ouais, c'était bel et bien le gars que tout le monde voulait tuer. C'était son côté Serdaigle, sûrement.

Quand il fut arrivé, peu de monde était là. Tant mieux et normal. Il bossa deux heures d'un seul coup avant de se lever, laissant ses affaires derrière lui. Il mangea et bu quelque chose avant de revenir, ayant totalement confiance. En effet, ses affaires n'allaient pas disparaître comme ça, les gens ayant bien sûr autre chose à faire. Et pi en plus, qui volerait des putains de livres de potions et d'histoire de la magie ? À moins d'avoir perdu les siens, c'était inutile et ça ne valait rien. Ariel s'était alors replongé dans ses lectures et autres devoirs à rendre lorsque soudainement, un bruit attira son attention et celle des quelques personnes autour. La plupart ne fit que rebaisser la tête, se fichant bien d'un bruit aussi peu important. Mais Ariel, lui, non. Il était sur les nerfs et... Mais en plus, c'était un professeur !

« Pas possible ça ! » souffla-t-il doucement pour que seul lui entende. Il se leva alors, prêt à pousser une petite gueulante. Ouais, il s'en fichait bien que c'était un professeur. Bien au contraire, il devrait donner l'exemple, au lieu de manger en plein milieu de la bibliothèque alors que c'était formellement interdit. « Excusez-moi. » attira-t-il l'attention de l'autre. Quelle surprise en découvrant qu'en plus, c'était son directeur de maison ! Bah bien, tiens ! « Je crois bien que c'est interdit de manger ici, Monsieur. Cela pourrait déranger d'autres personnes. » Comme moi, par exemple, voulait-il crier. Mais non, il respectait quand même l'homme devant lui alors il n'allait pas commencer à lui parler comme ça. C'était pas Ash le gars, il avait un minium de classe.
© 2981 12289 0

_________________
+Please dry my eyes+
Deeper, deeper, the wound just gets deeper like pieces of broken glass that I can’t reverse. Deeper, it’s just the heart that hurts every day ❅❅
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://magichappensonlyonce.forumactif.com/t53-ariel-wintersky-c

I'm happy when I eat Ft. La petite sirène (Ariel lel)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» 04. Happy Birthday, Cat.
» 06. Sunday, Monday, Happy Days. || with Chris Lorentz
» Happy B-day tooooooo youuuuuuuuuuuu! ^^
» POURQUI ET POURQUOI DES DRAGES AUX COCHONS???HAPPY FATHER S DAY !
» Happy Material!? (spoiler from Negima!? 14)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Magic Happens Only Once :: The MUL :: Les nombreux bâtiments :: La bibliothèque-